AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368123058
224 pages
Éditeur : Diva (09/05/2018)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Ivana file le parfait amour avec Bruno. Enfin presque… Parce que si le célibat, ce n'était pas de la tarte, la vie de couple n'est pas non plus un long fleuve tranquille. Surtout quand on est aussi maman... et belle-maman.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  11 février 2020
J'ai pris ce roman dans une médiathèque avec son tome 1 ( Presque) jeune ( presque ) jolie ( de nouveau) célibataire, et je me suis rendu compte , une fois entamée la lecture, que j'avais déjà lu le tome 1 , sauf que je n'en avais aucun souvenir... mauvais signe ? Oui...
Et en lisant le 2, j'ai mieux compris pourquoi... L'intrigue est banale, mais aurait pu être sauvée par le style, il n'en a rien été, ( pour moi...).
Ivana vit avec Bruno dont elle a deux beaux enfants ( des faux jumeaux de 8 ans) , elle s'entend super bien avec sa belle- fille qui l'a affublée du surnom flatteur de " Pretty mum" pour belle - mère. [ Et là, je dois vous dire que c'est la seule chose que j'ai trouvée originale , dans ce livre.]
Elle est professeure de français et a déjà écrit un livre, ce qui lui vaudra d' être invitée dans une émission de radio pour co- animer . le journaliste est très mignon, et comme son Bruno est un peu trop absent ( rapport à son boulot ], elle pourrait bien se laisser tenter... Rapport qu'elle lui en veut de trop travailler pour gagner plus, rapport au manque de confiance dans le couple, rapport à la quarantaine, rapport à ce que vous voulez ...Il fallait bien un peu de "rififi" dans cette vie plan-plan...
J'ai trouvé que le personnage principal se plaignait beaucoup ( surmenage dû aux enfants/boulot, etc], alors que ses copines sont vraiment serviables et sa mère aussi. Ça m 'a agacée....
J'ai eu envie de présenter à l'auteure des "copines/héroïnes" qui n'élèvent pas 2 mais 3 enfants, dont un, tétraplégique, qui ne se plaignent pas des absences professionnelles de leur mec alors qu' elles ne sont jamais sûres de le revoir vivant ..
Parce que son Ivana, quelle enfant gâtée...
Alors, c'est sûr que "La lectrice" se reconnaîtra dans ce joli portrait de famille, d'autant que l'écriture, terre à terre , colle à la réalité. [ On a droit à un dialogue sur la marque de céréales préférée des petits, le matin ]. Il me semble que la littérature, ( même légère) doit faire décoller un peu. Et on peut y arriver par le ton, l'humour. Mais rien. Certes c'est sympathique , mais j' attend davantage ,d'une auteure /professeure de français, dans la vraie vie : plus de vocabulaire, plus de jolies phrases, d'envolées poétiques ou humoristiques, plus de créativité . Quand vous pensez que vos amis Babelio feraient mieux que l'auteure, c'est qu'il y a un malaise...
Alors certes , c'est sympathique, joyeux, mais il est probable que d'ici 2 à 5 ans , je reprenne ce roman à la médiathèque, et, en le "rentrant" sur Babelio, je me rendrai compte que je l'ai déjà lu, bien que je n'en ai gardé aucun souvenir...
Que ferai- je sans Babelio ? Je me le demande !;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          364
Analire
  26 janvier 2019
C'est avec joie que je retrouve Ivana, toujours aussi pétillante et pleine de vie. Nous l'avions rencontré célibataire endurcie dans le premier tome, et l'avions quitté aux bras d'un homme charmant nommé Bruno. Nous la retrouvons dans ce second volume mariée et mère de deux enfants jumeaux. Les changements sont radicaux, autant pour nous que pour Ivana, qui voit l'ensemble de sa vie quotidienne modifiée. Finies les grasses matinées et les week-ends prolongés au lit ! Ivana a deux enfants à sa charge et ce n'est pas une mince affaire.
En plus de cela, Ivana doit faire face à des problèmes dans son couple avec Bruno. En effet, celui-ci se tue au travail, voulant subvenir au mieux aux besoins d'Ivan et des enfants. Mais à force de rentrer tard le soir, Ivana se pose des questions : la boss de Bruno, la dénommée Martha, ne serait-elle pas plus qu'une boss pour lui ? Quand un jour Bruno lui annonce sa mutation temporaire à Poitiers, Ivana craque et remet sa vie amoureuse en question. D'autant plus qu'elle a rencontré un animateur radio charmant, qui n'est pas insensible à sa beauté.
J'ai beaucoup aimé cette histoire, que j'ai trouvé pleine de légèreté et de fraîcheur. Elle fera sans doute échos à bon nombre de personnes, qui se reconnaîtront à minima dans certaines des situations décrites par l'auteure et vécues par la protagoniste Ivana.
Néanmoins, j'ai eu comme l'impression que Stéphanie Pélerin a tenté de faire entrer dans les 200 pages de ce livre, l'ensemble des sujets de société qui lui tenaient à coeur, à savoir : l'infidélité, le harcèlement scolaire, la jalousie abusive, la confiance en soi, la violence conjugale… à tel point point qu'aucun de ces sujets ne s'est vraiment démarqué des autres.
De plus, avec quelques jours de recul sur la fin de ma lecture, je ressens déjà comme un semblant de vide au moment de narrer l'histoire. Somme tout, elle m'apparaît comme banale parmi les milliers de romances contemporaines, et facilement oubliable. Une touche d'originalité, peut-être quelque chose en plus, un trait de personnalité particulier et propre à un personnage, ou une manière d'écrire plus distinctive, aurait peut-être permis de faire ressortir cette histoire du lot.
Je vous rassure, si un nouvel épisode de la vie d'Ivana venait à paraître, je n'hésiterai pas à le découvrir. Je serai vraiment curieuse de pouvoir ma poursuivre ma découverte d'Ivana et de sa vie quotidienne, ainsi que l'évolution de ses enfants, ou de sa carrière professionnelle, par exemple. Mine de rien, on s'attache quand même à elle…
Un deuxième tome plein de vie et de légèreté, qui vous fera passer un bon moment de lecture.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TheLovelyTeacherAddictions
  30 mai 2018
Ce roman est la suite des aventures d'Ivana que nous avions pu découvrir dans (Presque) jeune, (Presque) jolie , (de nouveau) célibataire en juin 2016. Vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ICI. J'avais donc hâte de retrouver notre héroïne car elle nous parle et on peut se reconnaître en elle.
Ivana a donc bien évolué depuis le 1er roman car nous la retrouvons en couple avec Bruno et mère de jumeaux. Ce que j'ai apprécié dans ce roman est le fait que Stéphanie Pélerin a beau nous offrir une romance d'aujourd'hui, elle parvient une fois de plus à nous montrer une femme dans les différents aspects de sa vie avec des failles, avec des difficultés à surmonter et non avec une vie parfaite. Même si je ne suis ni mariée ni mère de famille, je pense que le réalisme du vécu de ce personnage fictif est bel et bien palpable. Ivana va donc aborder la vie avec humour , avec amour et parfois avec détresse. La maman a beau avoir une routine rodée et des enfants adorables, il n'empêche qu'elle reste un être humain et que son système pourrait exiger qu'elle souffle à un moment donné. Raphaël et Emilie ont beau être adorables , il n'en reste pas moins qu'ils sont énergivores et chronophages mais Ivana adore ses enfants et leur bêtise.
Ivana est aussi une belle mère et de nouveau , j'ai aimé le schéma familial qui se présente à nous car sa relation avec Lola , la fille de Bruno, est basée sur la confiance et les moments entre filles sont des parenthèses essentielles à l'histoire; Si notre héroïne et son mari offre une certaine vision de l'amour et du couple, il est clair que Lola va aussi apporter sa touche et son ressenti. Avec Lola , nous aurons donc le thème de la naissance du couple et le fait de se demander s'il va perdurer ou non. Avec l'expérience, on peut avancer en amour mais parfois on manque de repères et il y aura donc des hauts mais aussi des bas entre Lola et Bastien. Doit on avoir les mêmes attentes et les mêmes envies pour marcher dans la même direction et vivre une vie amoureuse des plus épanouies. Puis se posera aussi la question de l'amour à distance? Est ce possible? Est ce que Lola n'a pas juste envie d'une parenthèse pour tout oublier et juste ressentir?
Ivana est aussi une professeur de lettres qui partage son quotidien et les aléas de son métier. Etre professeur c'est aussi endosser d'autres casquettes et venir en aide à ceux qui tentent malgré tout de se sortir la tête de l'eau. Ce que j'ai aimé ce sont évidemment les clins d'oeil au métier que je fais aussi mais aussi à la souffrance auquel on peut être confronté. Ivana va donc se remettre en question face à son aveuglement sur certains points et une nouvelle thématique forte est évoquée avec le harcèlement scolaire.
Ivana est aussi une femme qui semble se cachait derrière la maman car avec les enfants, la vie de couple en prend souvent un coup et elle ne va pas échapper à la règle car le doute va petit à petit se distiller dans l'esprit de la jeune femme . Bruno ne risque t-il pas de tout perdre en privilégiant sa carrière à sa vie familiale. Il semble évident qu'il aime Ivana mais cette dernière ne risque t-elle pas de se lasser en attendant son retour comme celui du messie. Les absences, la fatigue , les déceptions pourraient être au rendez vous et donner le coup fatal à son couple. D'autant plus qu'elle va ajouter une flèche à son arc en étant non seulement écrivain mais aussi animatrice radio. Oui la vie d'Ivana ne laisse pas place à la lassitude mais elle pourrait aussi faire entrer la tentation avec l'arrivée de Jérôme dans sa vie. Cet animateur sait parfaitement manier les mots pour qu'elle entende ce qu'elle a envie de dire et on espère que la prise de risque en vaut la chandelle.
Bref, j'ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec ce roman réaliste et moderne. Stéphanie Pélerin aborde avec justesse les thématiques du monde moderne et de la vie de couple. Rien n'est parfait et c'est ce qui nous touche le plus car en rendant son personnage abordable , les femmes peuvent trouver un écho en elle et profiter d'une lecture touchante et joviale à la fois. Ivana, c'est vous , c'est moi, c'est la femme d'aujourd'hui.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
eirenamg
  22 mai 2018
Voilà la suite des aventures d'Ivana, l'héroïne de( presque) jeune, (presque) jolie (de nouveau )célibataire, mais vous pouvez lire ce roman même si vous n'avez pas lu le 1er.
On la retrouve mariée à Bruno, mère et belle maman de Lola, elle a écrit son roman et elle est toujours prof mais en collège de région parisienne. Ivana est plus mature, elle a évolué et approche de la quarantaine. Elle mène de front sa vie de mère, de femme et s'interroge sur sa vie.
Le style est plus fluide que dans le 1er, moins romance, on est davantage dans le portrait d'une femme d'aujourd'hui en proie à ses interrogations. Comment assumer les différentes casquettes ? Est-on sûre de nos choix de vies ? Est ce plus facile de tout bousiller plutôt que de construire, en passant outre la routine ?
Les portraits de femme d'Ivana mais aussi de ses amies, sont bien croqués, comme celui de sa belle fille Lola. le portrait des « tropmignons », surnom sympa aux 2 bouts de choux aussi. A la fois réflexion sur la maternité, sur la femme moderne, le couple, le célibat et les assignations que nous donne la société en tant que femme.
Le récit est centré sur l'évolution psychologique du personnage, campé dans un univers quotidien et qui s'interroge quand une nouvelle opportunité professionnelle pour elle mais aussi son mari se présente.
J'ai aimé les réflexions plus sociétales, l'absence de situations rocambolesques, l'humour présent encore même s'il est plus discret. J'ai apprécié les questionnements d'Ivana, ses doutes, crises, sa difficulté à verbaliser ses sentiments. La question de l'amour sous toute ses coutures est importante mais c'est plus une réflexion sur le fait de s'assumer ou pas dans sa vie, ses choix, moins par rapport au regard de l'autre mais par rapport aux montagnes parfois qu'on se fabrique. Il n'est pas question de séduction mais plutôt d'équilibre, on arrive au moment où Ivana est dans une période de doute et où elle peut dévier de sa route. J'ai apprécié aussi le tableau rapide sur la vie au collège. le personnage masculin outre Bruno, le mari d'Ivana qui essaye de concilier vie pro et familiale, du présentateur radio Jérôme est intéressant aussi pour réfléchir sur les apparences et l'engagement. L'auteur évite les situations trop cousues de fil blanc et ne donne pas une réponse mais un éventail de réactions modernes et crédibles entre pardon, acceptation, révolte, avec ces portraits de femmes et d'hommes d'aujourd'hui. Elle distille aussi son récit d'un regard lucide sur la société d'aujourd'hui.
Un roman où on se sent bien, qui se lit rapidement, et comme avec une vieille copine à qui on peut tout dire on est contente de retrouver Ivana et de la suivre dans ce moment de vie. Mais le roman s'adresse aussi aux hommes avec de sympathiques spécimens masculins et une jolie plongée dans la psyché parfois compliqué de la gent féminine.
Une suite agréable à lire, un joli coup de coeur et qui fait du bien. Donc un thé, un bon bain ou tout simplement prenez du temps pour vous et lisez !
Lien : http://eirenamg.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sami33
  23 mai 2018
J'ai énormément aimé ma lecture ! Pour tout vous dire, j'ai englouti ce livre rapidement ! J'aime beaucoup le style de Stéphie, sa plume, son sourire que je devine entre les lignes, son humour... Je me suis beaucoup reconnue dans Ivana, ce petit bout de femme qui doit mener sa barque tant bien que mal.

Dans ce second opus qui peut être lu indépendamment du premier même si je ne vous le conseille pas, nous retrouvons Ivana quelques années plus tard. Elle est mariée à Bruno avec qui elle file toujours le parfait amour. de cette union est née de faux jumeaux qui lui font tourner la tête mais sans qui elle s'ennuierait assurément et elle est toujours prof de français. Son quotidien est très mouvementé, elle n'a pas de temps pour elle, elle est constamment occupée mais elle trouve le moyen de s'ennuyer !

Sa vie que l'on devine belle et heureuse est parsemée d'embûches. Entre son mari souvent absent pour son travail, ses enfants qui sont des vraies tornades, son job qui lui prend pas mal de son énergie... Et bien, elle a de quoi faire ! Mais elle a trouvé du temps pour écrire un livre où elle a relaté ses expériences de recherche du grand amour sur les sites de rencontre. Un animateur radio a aimé son livre et veut en parler dans son émission de radio. Quoi de mieux que l'auteur pour en parler elle-même ? de ce fait, il a pris contact avec elle, et elle a accepté non sans appréhension de parler de son livre, de son expérience personnelle.

Sauf que voilà, elle est tombée sous le charme de Jérôme, un beau gosse qui ne la laisse pas indifférente mais cela va dans les deux sens. Ivana se sent seule à chaque fois que son mari part en voyage d'affaires, cela va s'empirer quand il va partir pour la semaine à Poitiers, pour son job bien sûr, en compagnie de Martha, sa chef... La pilule va mal passer pour Ivana mais comme à son habitude, elle ne dira rien, elle rongera son frein et finira par se confier à ses amies...

J'ai beaucoup aimé ce nouvel opus même si ce n'est pas encore un coup de coeur, pour le troisième peut-être ? En tout cas, Ivana est toujours aussi déjantée, pleine de détermination, de douceur, de fragilité. Heureusement, elle est toujours bien entourée, de ses amies et sa maman (qui est toujours aussi bizarre !). Elle est devenue une vraie maman (loin d'être parfaite n'est-ce pas !), qui adore ses enfants mais elle aimerait être quelqu'un d'autre qu'une maman. Elle voudrait que son mari la voit comme une femme avant tout parce qu'elle aussi est empreint de désir.

La plume de Stéphie est simple, sans chichi mais efficace. Les chapitres sont courts ce qui fluidifie davantage la lecture. L'humour est partie prenante de ce récit même si de temps à autres, on se retrouve avec des scènes où quelques larmes de-ci, de-là vont couler à travers les personnages.

Ivana est un personnage attachant et touchant. Il lui manque ce petit quelque chose pour que tout aille pour le mieux dans sa vie, et on espère secrètement qu'elle finira par trouver ce petit quelque chose qui l'épanouira complètement.

Ce livre n'est pas un coup de coeur car la fin ne me convient pas malgré la présence d'un épilogue. Ce que je veux, c'est la suiteeeeeeee ! J'espère que l'attente ne sera pas trop longue n'est-ce pas Stéphie ?!

Tout ça pour vous dire que si vous cherchez un livre sans prise de tête, ce livre est une lecture idéale pour les vacances d'été !
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   17 janvier 2019
Ce que cette période de célibat, même courte, m'a enseigné, c'est que l'on n'est pas obligé d'attendre l'amour pour se réaliser et s'affirmer. L'amour est un joli bonus, cette main qui peut se tendre et nous accompagner sur un bout de chemin. Mais il n'est pas la condition sine qua non au bonheur ni à l'épanouissement personnel.
Commenter  J’apprécie          50
AnalireAnalire   17 janvier 2019
Personne ne te dit qu'avoir un enfant, c'est la fin du calme dans ta tête. Alors, évidemment, en avoir deux... On te sort que c'est deux fois plus d'amour. Et c'est vrai. Mais c'est également deux fois plus de pleurs, deux fois plus de cris, et deux fois moins de sommeil.
Commenter  J’apprécie          60
AnalireAnalire   27 janvier 2019
Être en couple, c'est difficile. Ça demande de réussir à faire de la place à l'autre sans jamais oublier son individualité. Et quand on a des enfants, c'est encore plus compliqué. Ne pas oublier d'être une femme quand tous les neurones disponibles sont accaparés par le fait d'être mère...
Commenter  J’apprécie          40
AnalireAnalire   18 janvier 2019
On nous met tellement dans le crâne que c'est triste d'être seul. Le mot "seul" est déjà flippant à lui tout seul. Un monosyllabe qui sonne le glas de quelque chose. La plupart des fêtes ne semblent d'ailleurs exister que pour les amoureux et les familles unies. Il faudrait inventer une grande fête du célibat, tiens. Pourquoi pas ? Le 13 février, par exemple. Une journée incroyable où on se ferait des cadeaux à soi-même, où on n'aurait pas peut d'être heureux tout court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnalireAnalire   26 janvier 2019
Mais j'ai l'impression que c'est ce qui manque aux couples établis : le temps - voire la capacité - de souffler un peu et de réenchanter leur quotidien.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Stéphanie Pélerin (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphanie Pélerin
Fêtons ensemble notre plus grand amour : les livres ! Ce petit court-métrage a été réalisé avec la complicité de l'auteure Stéphanie Pélerin !
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Stéphanie Pélerin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3759 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre