AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782875803160
184 pages
Éditeur : Kennes Editions (05/10/2016)
3.74/5   34 notes
Résumé :
« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage » disait le poète. C’est pourtant sans joie que notre Ulysse entreprend le voyage posthume que lui propose son père. En guise de dernière volonté, celui-ci l’invite à répandre ses cendres sur l’île de Wight, en Angleterre, en suivant le même périple que lui lorsqu’il s’était rendu au mythique concert de 1970. Une odyssée rock qui avait changé le cours de sa vie. Et qui pourrait bien changer la sienne… Sur une bande-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 34 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis

jamiK
  28 janvier 2019
Ulysse doit satisfaire la dernière volonté de son défunt père, il part pour un long road trip en combi Volkswagen, de Montpellier jusqu'à l'Île de Wight pour y répandre ses cendres. Retour pour cet homme, en 1970, où il va découvrir un père qu'il n'imaginait pas. J'ai lu cette bande dessinée avec la bande son trouvée sur Deezer, elle ne colle pas tout à fait, mais l'esprit y est. C'est un long road trip à la découverte d'un homme qui avait caché à ses enfant sa vie d'avant, c'est un retour en arrière très touchant, chargé d'émotions, de rencontres, de surprises, un retour vers l'insouciance de ces années, vers un philosophie de la vie qui semblait oubliée. J'ai aimé partager la route avec Ulysse et les anciens compères de son père, ils rappellent par certains côté la bande des “Vieux Fourneaux”, parfois on rit, le tout est bien mené, vers un crescendo où Ulysse remet en question tout ce qui l'a construit. Un superbe road trip, touchant, une ode à la liberté.
PS. Je vous conseille d'écouter “We used to know” de Jethro Tull pour en apprécier l'état d'esprit : https://www.youtube.com/watch?v=5EBQ-ljFlt4
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          211
yanndallex
  04 janvier 2019
Voilà un magnifique Road Trip existentiel !
La couverture du livre est belle et colorée, et invite évidement le lecteur à ouvrir l'ouvrage.
Le début du livre peut paraître surprenant et totalement en décalage vis a vis de l'effet de la couverture, mais la suite de l'histoire n'en est pas moins passionnante…
Cette BD est un fabuleux travail graphique et conceptuel des deux auteurs.
Le scénario:
Comme vous l'avez constaté, le titre de cette BD fait référence à un célèbre chanson des Beatles qui tournait en boucle dans les années 70. Et le petit plus de cette BD, une belle idée conceptuelle et scénaristique, est de nous fournir une playlist musicale pour accompagner la lecture. Ainsi chaque chapitre fait référence à une chanson « oldies » bien trippante. Je vous recommande donc fortement d'ouvrir un Deezer, Spotify ou autre, et d'écouter les morceaux de la liste musicale afin de bien vous mettre dans l'ambiance de ce génial road trip.
Au début de la BD, on sent nettement une animosité chez Ulysse envers son père. Les relations n'étaient apparement pas forcément joviales entre eux. Mais au fur et à mesure des évènements et des rencontres (notamment les trois anciens complices du père), Ulysse va redécouvrir son père, sa famille, mais aussi ce qu'il souhaites faire par dessus tout.
Avec un immense talent, le scénariste Christopher a su transformer cette banale historique de la vie d'un père en une superbe quête initiatique du protagoniste.
Tout le parcours est tissé de relations humaines intenses, de remises en question et une recherche d'identité.
Bien qu'Ulysse doit faire le deuil de son père, qu'il perde sa femme au cours de récit (leur couple battait de l'aile dés le début) et qu'il revit les souvenirs du suicide de sa mère, il a su construire (ou reconstruire) une famille des plus chaleureuse au cours du périple avec les trois vieux loubards et en se réconciliant avec sa soeur qui a enfin su lui dire ce qu'elle avait sur le coeur, le tout supporté par sa tante. A la fin de la lecture de ce livre, on se sent bien et apaisé comme lorsque l'on revient au source de la famille.
Et c'est là une superbe performance du scénariste réalisée via un excellent découpage, une ambiance bien décrite et des valeurs touchantes.
Je dis chapeau !
Le dessin :
On ne présente plus le talentueux Rubén Pellejero !
Comme à son habitude, il nous livre un dessin remarquable.
Il sait doser les détails à merveille. Tantôt légères et parfois ultra-complètes les vignettes sont réalisées au plus juste.
Le trait épais mais fluide et dynamique est vraiment très appréciable, et Il colle parfaitement à l'ambiance « rétro »-contemporaine…
A quelques exceptions près, chaque page a une dominante de couleur plutôt clair et chaleureuse, jaune/marron pour le présent, violet pour le passé, et des couleurs vives et tranchantes pour les cotés psychédéliques hallucinés… Les aplats sont maîtrisés et le jeu des tons par effet d'ombres et lumières est remarquable !
Les mises en scènes sont bien faites et sont très suggestives, la succession de plans variés nous met dans l'ambiance des virées routières et du kitch des « Seventies »!
Les personnages sont communs mais attachants (surtout les vieux rockeurs) et permettent évidement de se projeter facilement dans le récit.
En bref, le dessin de Rubén Pellejero nous met à l'aise avec la singulière famille qui se construit petit à petit tout au long du récit de cette excursion sur les traces d'un père qu'Ulysse ne connaissait finalement que trop peu.
Cette BD est saisissante.
Elle nous rappelle brillamment l'importance de la famille et de l'influence qu'elle peut avoir, y compris et surtout après la disparition de certains membres.
Lien : http://www.7bd.fr/2019/01/th..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Vexiana
  30 avril 2019
Un road trip initiatique d'un homme qui découvre ce qu'a été la vie de son père, à mille lieues de ce qu'il connaissait de lui.
Sex, drugs and Rock and Roll...
Une lecture très agréable qui se déguste avec une BO préparée par les auteurs.
Certes, les rebondissements de l'histoire sont un peu rocambolesque mais si on se laisse conduire, on peut facilement passer outre.
Les personnages sont attachants et plutôt réussi, dommage que tous ne sont pas traité avec la même profondeur, de même que les relations entre-eux.
Côté dessin, c'est assez réussi mais malheureusement parfois un peu inégal.
Rock and Roll, Baby!
Commenter  J’apprécie          120
Fanvin54
  30 mars 2020
L'intérêt du confinement (le seul ?), c'est de pouvoir s'attaquer à la pile de livres en attente de lecture...
"The long and winding road" donc , splendide morceau des Beatles, qui donne son titre à cet album acheté il y a quelques temps déjà. Ulysse se retrouve, à la mort de son père, investi d'une sacrée mission : effectuer, au volant d'un vieux combi VW, un voyage posthume pour aller répandre les cendres du paternel sur l'île de Wight...
Cette histoire constitue un sympathique road-trip, une façon pour Ulysse de découvrir un père dont il ignorait finalement tout. Un père qu'il apprend à connaitre en cheminant avec ses potes de jeunesse, des vieux fourneaux bien rock n'roll. Un récit parfois émouvant, plutôt nostalgique, avec quelques belles rencontres...
Commenter  J’apprécie          111
orbe
  11 novembre 2016
Ulysse doit, afin de remplir les dernières volontés de son père, se rendre à l'île de Wight afin de disperser ses cendres.
Le problème est qu'il n'a pas tissé de lien de son vivant si ce n'est celui de l'absence.
Pourtant, il va accepter de se lancer dans un périple qui va lui faire traverser toute la France et découvrir le passé de son géniteur.
Accompagné par les amis de son père, à bord d'un bus improbable tout droit sorti des années hippies, ils vont vivre ensemble des aventures fortes et émouvantes...
On aime ce personnage fragile et touchant, projeté malgré lui dans une excursion sans pareille. Dépassé, il n'accepte dans une premier temps cette mission que pour échapper à l'impasse de sa propre vie.
La découverte du journal que son père a laissé à son intention va sceller sa démarche introspective...
De Montpellier à l'île de Wight le lecteur se laisse emporté, bercé par la bande son de grande qualité suggérée.
Une véritable odyssée, souvent burlesque, qui montre bien qu'il est plus facile d'avancer dans la vie lorsque l'on renoue avec ses racines.
Une quête musicale pleine de surprises, une bande dessinée qui propose un parcours de vie dense, tout à la fois émouvant et drôle, intime sans être solitaire !
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (3)
Sceneario   09 novembre 2016
Une des belles découvertes de cette fin d'année, une lecture qui fait du bien, très agréable !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   03 novembre 2016
Une histoire simple, cohérente et pleine de sentiments, qui fleure bon les luttes politiques, les expériences musicales sous drogue et la quête d’idéal entre souvenirs joyeux et révélations familiales.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   18 octobre 2016
Un long et bon moment de lecture pour ce one-shot de 180 pages publié chez Dimitri Kennes !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   04 décembre 2016
Il ne sait rien de moi. Comment le pourrait-il ? Toi non plus, tu ne sais pas. En fait, rares sont les enfants qui connaissent leurs parents.
Commenter  J’apprécie          110
Fanvin54Fanvin54   23 octobre 2016
C'est une groupie. Elle a accompagné différents groupes comme les Pretty things, Free, Pentangle.
Commenter  J’apprécie          40
JacopoJacopo   28 janvier 2020
- Ulysse, on y va ?
- Hein ? Où ça ?
- À l'enterrement de ton père. Tu n'as qu'à suivre le corbillard.
- Putain ! Même mort, il continue à me faire chier !
Commenter  J’apprécie          00
Erik_Erik_   06 novembre 2020
Hippie Punk's Hourra !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ruben Pellejero (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ruben Pellejero
Vidéo de Ruben Pellejero
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
807 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

.. ..