AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266219839
96 pages
Pocket (12/09/2013)
3.56/5   27 notes
Résumé :
La rencontre improbable entre un vigneron fou de gastronomie et une jeune fille marginale et rebelle, qu'il engage comme cuisinière. La confrontation de deux monstres, dont chacun ignore ce que dissimule l'autre.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 27 notes
5
0 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Verdorie
  15 juin 2013
Ça commence par une salade de céleri, qui trop acide, tourné au vinaigre !
Un vigneron quinquagénaire bourguignon tue sa femme parce que la salade de céleri rémoulade faite maison ne convient pas au palais délicat de ce despote domestique. Dès qu'il s'est débarrassé du corps de sa chère et tendre, il fera croire à son entourage qu'elle est partie en Afrique pour s'accomplir dans quelque oeuvre humanitaire. (Le mensonge opère si bien qu'il commence à y croire lui-même d'ailleurs). Privé de repas-à-mettre-pieds-sous-table, il va prendre ses habitudes de gourmet dans les restos des alentours, mais bien vite il s'en lasse...ses papilles gustatives se souvenant de la cuisine familiale...
Il réfléchit à une solution qui pourra satisfaire son égoïsme de fine gueule, quand il rencontre Aline...une sauvageonne de 24 ans...
Ah, la merveilleuse Aline...tout, sauf gourgandine !

Un tout petit polar, aux goûts de terroir, à l'humour noir et au langage parfois bien cru, qu'on avale en se léchant les doigts (pour tourner les pages plus vite ; vile habitude !) parce qu'on se doute bien que l'auteur va contenter notre (!) gourmandise (livresque)...à savoir...le sort qu'elle réserve à ce bonhomme odieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
SZRAMOWO
  20 juin 2021
Le court roman de Chantal Pelletier par son style alerte, irrévérencieux mais juste et pertinent, n'est pas sans rappeler la faconde de Virginie Brac dont je disais dans ma chronique de Coeur Caillou https://www.babelio.com/livres/Brac-Coeur-caillou/509095
Mais où va-t-)elle chercher pout ça ?
Dans Tirez sur le Caviste, le héros est un maniaque du vin et de l'assemblage Mets/Vins, digne héritier de la Maison Ledoux, producteur de vin blanc de la région de Mâcon, apprécié aux USA et au Japon,
Il regrette chaque jour les faibles talents culinaires de sa légitime et un soir où elle loupe complètement son Céleri Rémoulade, il pète les plombs.
Il est vrai que dans le paysage gastronomique français, le fameux PGF, des plats comme le céleri rémoulade, la tête de veau sauce ravigote ou gribiche, les harengs pomme à l'huile ou encore les oeufs mimosa ont complètement disparus de la circulation, remplacés le plus souvent par le tomates/Mozza.
Le roman est bâti en grande partie sur cette vérité incontournable.
Aussi, lorsqu'il rencontre Aline qui décrit avec brio sa façon de faire un bon céleri rémoulade en faisant blanchir la tubéreuse une minute dans l'eau bouillante, il craque.
Exit sa femme Viviane et bonjour Aline la SDF reconvertie en cuisinière à demeure.
Tomates farcies, omelette baveuse et rattes rissolées dans une "grande poêle en cuivre tapissée de beurre bouillonnant (...) elles retombaient dans leur miel en roulant comme des billes (...)", les recettes parcourent le récit.
Le caviste est un psychopathe, Aline comme Viviane lui fait péter les plombs, à croire qu'il n'a pas été suffisamment dorloté par sa maman...
Fin de la première partie.
Dans la deuxième partie, l'histoire est présentée du point de vue d'Aline et tourne à son avantage.
Recette de l'escalope de foie gras de canard poêlée, quartiers d'artichauts et échalotes acidulées.
Fin de l'histoire.
On en redemande !
Merci Chantal !
Lien : https://camalonga.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
JML38
  10 mai 2021
Gérard, le caviste, aime bien manger. Il apprécie surtout que sa femme fasse à la perfection un de ses plats de prédilection, simple et pourtant redoutable à réussir, le céleri rémoulade. Mais pour avoir une fois de trop raté la mayonnaise indispensable à une bonne sauce, son épouse, officiellement partie s'occuper des pauvres Rwandais, se retrouve à mariner dans le vinaigre.

Après une période de fréquentation des restaurants de la région de Mâcon, Gérard se décide à remplacer la cuisinière, pensant avoir dégoté la perle rare en la personne d'Aline, rencontrée sur un banc alors qu'elle dégustait... du céleri rémoulade.

Chantal Pelletier, dans un style incisif, propose avec ce court récit en deux parties un roman noir d'une grande efficacité, doublé d'un guide culinaire soulignant certaines erreurs, comme préparer des artichauts à la barigoule avec des champignons de Paris, pouvant entraîner de graves conséquences.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar
  28 février 2020
Le narrateur tire sur sa femme et la tue. « le céleri était dégueulasse ». Il dissimule son corps et fait croire qu'elle est partie sur un coup de tête au Rwanda. Mais notre viticulteur gourmet et gourmand, trop occupé par son exploitation, a besoin d'une cuisinière et engage pour le seconder une jeune femme paumée. Ces deux êtres que tout oppose vont devoir apprendre à cohabiter. Avec ce récit ou alterne à un rythme enlevé point de vue et ambiance bien léchée, Chantal Pelletier enrichit la collection « suite noire » avec un titre où son humour caustique fait merveille.
ça ce déguste comme un grand cru
Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          90
Didjmix
  18 mai 2021
Petit livre mais grand travail d'écriture. J'ai adoré. Absolument incorrect : j'ai dégusté, savouré, le rire sur les lèvres. Une gourmandise superbement assaisonnée de cynisme et d'humour. le meurtrier est un amateur de bons plats et de bons vins, et l'écrivaine nous émoustille les papilles. Inoubliable, ce roman noir.
Lien : https://www.facebook.com/liv..
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
agilmoagilmo   20 avril 2010
Le céleri rémoulade était dégueulasse, et ma femme vraiment trop mauvaise cuisinière, je n'en pouvais plus, j'ai tiré. Elle est tombée, net, sans crier, ses yeux se sont juste un peu écarquillés, du genre : qu'est-ce qui t'arrive ? Elle avait l'habitude de mes blagues, j'étais d'un naturel assez taquin, mais, assez vite, elle a compris que je ne plaisantais pas; et sa tête a lâché sur le côté. Cette fois, elle avait tout oublié, fini !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
koalaskoalas   21 juillet 2019
Dans une rue se trouvait un traiteur qui vendait des pieds de porc en gelée dont je me souvenais encore une bonne quinzaine d'années après les avoir suçotés.
Commenter  J’apprécie          71

Videos de Chantal Pelletier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chantal Pelletier
Dans son nouveau roman, Sens interdits, Chantal Pelletier projette le lecteur en 2046. L'enquête criminelle se déploie sur fond de drames environnementaux dans un pays régi par des permis de table, des contrôles de temps d'écran, des maisons de redressement alimentaire et des sessions de télécoaching punitif. Olivier Bordaçarre, dans Appartement 816, met en scène l'an 2030 dans un pays aux libertés et aux comportements modifiés par une épidémie. Dans un huis-clos hypnotique, un homme enfermé chez lui avec sa femme et son fils témoigne d'une époque et de ses effets sur la psychologie et les corps. Dystopie, anticipation, roman noir et réel : autant de liens à explorer qui montrent comment la littérature pense les enjeux de demain.
Retrouvez notre dossier "Effractions 2022" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2022/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
autres livres classés : humour noirVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre