AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Zineb El Rhazoui (Autre)
EAN : 9782749154428
464 pages
Éditeur : Le Cherche midi (26/11/2020)
3.75/5   8 notes
Résumé :
Le meilleur des chroniques de Patrick Pelloux

L'urgence de vivre, c'est l'histoire de Charles, dont l'artère se bouche et qu'il faut opérer au plus vite. C'est celle de Pénélope, une ancienne danseuse de revue qui se casse le col du fémur et repart sur ses deux jambes au bout de cinq jours.

C'est celle de Lucien, agressé en pleine rue, de Sandrine, qui a tenté de se suicider après un chagrin d'amour ; ou de ce bébé maltraité, sauvé malg... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Hardiviller
  14 janvier 2021
Patrick Pelloux et " Charlie hebdo " c'est une longue histoire . IL avait durant un peu plus d'un an régulièrement chroniqué ses colères et déceptions de médecin urgentiste par le canal de ce canard .
Pelloux semble être un professionnel sérieux et humain , de plus il a de l'humour , ce qui n'est pas contradictoire mais pas si courant que ça , tant d'autres ont la grosse tète .
Tout au long de ces 130 et quelques chroniques parues dans " Charlie " Il nous apprend bien des choses intéressantes : le pouvoir nous accable du déficit de la sécu mais il ne lui paye pas ce qu'il lui doit , notre société qui évolue vers un abattage programmé des vieux , Les suites de l'attentat du Bataclan vues coté urgences , les faux médecins ou médecins adeptes de l'escroquerie , les visées financières des multinationales concernant l'or gris ( les vieux ) etc ....
Comme nous , serons tous , un jour , des vieux , des malades , mieux vaut être prévenus et ce livre vous y prépare ... Il est presque urgent de le lire .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
AnitaMillot
  22 avril 2021
Comme le dit si justement Patrick Pelloux, « Carpe Diem » n'est plus une philosophie, mais une exigence qui doit être notre devise …
Durant plus de 400 pages, en petites confessions de deux-trois pages, l'urgentiste nous confie avec beaucoup d'empathie et de compassion (qui ne lui ont jamais fait défaut, c'est incontestable !) les paroles de nombreux de ses « protégés », son quotidien de médecin blessé par la souffrance des plus fragiles, qu'elle soit morale, physique ou sociale. Souffrance à laquelle il ne s'habitue toujours pas, en dépit de sa longue expérience à l'hôpital ou au Samu Social … Dans une France où le système est de plus en plus déshumanisé, où l'injustice et l'inégalité sont banalisées … En cette terrible période de Covid, où on aurait pu espérer nettement plus de solidarité de la part des privilégiés …
Un témoignage « coup de poing » profondément bouleversant (mais non sans une pointe d'humour selon les propos des patients, rapportés avec beaucoup de pudeur par l'auteur) Témoignage agrémenté de petits dessins de l'inoubliable Charb, tombé sous les balles, un jour maudit de début janvier 2015, dans les locaux de Charlie Hebdo. Patrick Pelloux est un homme généreux, un écorché vif également …
De courts hommages qui se lisent par à coups – en prenant un peu de distance – tant la détresse de tous ces « héros du moment » est poignante. Une lecture qui n'est pas sans nous laisser une grosse boule d'émotion, au fin fond de la gorge … Si la pandémie vous a par trop secoué ces derniers temps, alors laissez votre exemplaire dormir encore un petit peu, au chaud dans votre PAL … Ou encore, faites comme moi : alternez avec un roman plus léger ou un bon polar ! Mais ne passez surtout pas à côté quand vous serez prêts !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Zexiop
  09 janvier 2021
Monsieur Pelloux, c'est avec un plaisir immense que j'ai lu cette compilation de vos chroniques parues dans Charlie.
Certaines m'avaient marquées, d'autres je ne les connaissais pas, mais toujours, toujours, cette immense humanité qui fait votre plume.
Mon coeur s'est serré en relisant celle du numéro spécial du 14 janvier 2015, s'est une fois encore serré sur celle qui décrit cette nuit de novembre de la même année.
Mais j'ai aussi beaucoup ri, souri, été émue, sur beaucoup d'autres, j'aime votre capacité d'empathie, votre vision des humains que vous soignez.
Et comme vous, je crois qu'il faut essayer de rire de tout, aimer et aimer encore !
Mais je reste en colère sur la destruction de notre hôpital public, comme vous !
Et votre lettre à Dieu ^_^ merci...
A tout ceux qui ont déjà lu Pelloux, foncez, ceux qui ne connaissent pas ce livre est un excellent recueil pour le découvrir.
Commenter  J’apprécie          52

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
HardivillerHardiviller   09 janvier 2021
*****SANS FLEURS NI COURRONNES , ENTERRONS 2009 *******

L'année a commencé fort , en janvier , avec le rapport de l'inspection générale de la santé à la suite de la mort d'un homme qui a attendu 12 heures un lit de réanimation médicale dans l'Essonne . Le manque de moyens dans les hôpitaux a été souligné . Un an après , rien n'a changé .

Février : la surmortalité est de 6000 personnes par rapport aux années précédentes . Tout le monde s'en fout . Le projet de loi " Hôpital , patients , santé et territoires " est en débat et prépare la privatisation des hôpitaux . Les finances de la sécurité sociales plongent et les malades boivent la tasse avec l'augmentation comme jamais du forfait hospitalier et les baisses des remboursements .

En mars , la France passe de la 2°à la 10° place dans le classement des systèmes de santé européens ! Les auteurs indépendants de ce rapport reprochent à la France la corruption du système de santé , avec les consultations privées dans les hôpitaux publics , les dépassements d'honoraires et la sélection des malades par l'argent .

En avril , les contestataires de la loi Bachelot s'unissent en une manif qui restera sans effet , car l'Elysée retourne un par un les professeurs parisiens . La loi passera par le sénat sans aucun changement .Concomitamment les infirmières découvrent leur " ordre " , que le gouvernement a créé . Elles sont furieuses , car il faut payer une cotisation . Pourtant , les syndicats les avaient prévenues .... Des centaines de milliards d'euros sont donnés aux banques ( suite à la crise financière de 2008 ) , qui vont recommencer à engraisser leurs traders , mais pas un rond pour le service hospitalier , qui plonge dans la crise .

En mai : .....

En juin : .....

En juillet et août : déficit record de la sécurité sociale . Entièrement monté de toutes pièces , l'état ne lui payant pas ce qu'il lui doit . les lits ferment dans les hôpitaux totalement étranglés financièrement , et de très utiles services vont être détruits , comme la maternité de Saint Antoine .

Septembre : .....

Octobre : un plan d'économie et de fermeture de plus de 180 services de chirurgie est annoncé . Les cliniques privées se réjouissent du cadeau , et les Bourses aussi .

Novembre : ......

Décembre : Pour la première fois , plus de 400 chefs des hôpitaux de Paris s'apprêtent à démissionner , pour protester contre la disparition programmée de 3000 emplois sur trois ans ...............
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Book-inBook-in   11 avril 2021
Au printemps, les phéromones, c'est comme le pollen : elles se baladent dans l'air. Mais à notre obscure époque de rupture et de réforme, l'Homo sapiens ne peut se contenter de ces quelques hormones et de la physiologie du sexe. Aujourd'hui, les sex toys déboulent dans les lits des amants. La robotique, qui a envahi les cuisines dans les années 1950, gagne la chambre à coucher. L'humain serait-il sur le point de tout motoriser, y compris son accès l'orgasme ?...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Book-inBook-in   05 avril 2021
En l'écoutant, on ne sait pas si c'est son monde rêvé ou la réalité qu'elle nous raconte. Il ne faut pas lui en vouloir. Ce n'est pas un cas psychiatrique, mais une mosaïque de problèmes, la carence d'affection, la douleur, la frustration. Alors, pour se défendre et supporter la misère, l'imagination tourne : un papa, une maman, une maison, une identité. Les imbéciles diront qu'elle ment. Non, elle tente de s'accrocher pour éviter de sombrer dans le néant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ZexiopZexiop   29 décembre 2020
Vous qui songez à vieillir peinard, sans bouger, comme les Vieux de Brel, il faudrait changer de disque. La lutte contre l'âge et ses ségrégations est aussi, avant tout, un combat contre notre propre dégénérescence. Être maigre comme un squelette, la peau comme un crépi de chiottes, les rêves ridés et les idées fades comme un journal gratuit, on peut s'en protéger. Henriette a raison.
Commenter  J’apprécie          10
ZexiopZexiop   29 décembre 2020
Il faut profiter de chaque instant et porter la bienveillance autour de soi. Être heureux et conquérir des espaces de bonheur est le seul travail qui compte. L'argent ? Mais vous ne l'emporterez pas au paradis, qui n'existe pas, alors qu'un fou rire avec un pote...posera sur votre visage le sourire qui fait fuir la grande faucheuse.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Patrick Pelloux (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Pelloux
Intégrale 6 à la maison - 11 novembre 2020 François Morel, Camille Lelouche, Patrick Pelloux, Renaud Capuçon Artistes, humoristes, intellectuels, acteurs de l'actualité : chaque soir, quatre invités se réunissent autour d'Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen pour proposer aux téléspectateurs une émission à la fois sérieuse et légère autour de la culture et de l'actualité, dans une ambiance chaleureuse et moderne.
autres livres classés : roman de vieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Patrick Pelloux ?

Quel est la profession de Patrick Pelloux ?

Médecin anesthésiste
Médecin régulateur
Médecin urgentiste

6 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick PellouxCréer un quiz sur ce livre