AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Dugrand (Collaborateur)
EAN : 9782213618692
300 pages
Éditeur : Fayard (14/04/2004)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :

" Voilà un médecin que tous les Français connaissent aujourd'hui. Le 10 août, dans la chaleur étouffante des urgences de l'hôpital Saint-Antoine, n'écoutant que son courage et son cœur, il sonne l'alarme, attire l'attention sur les plus faibles, les plus vulnérables d'entre nous, les personnes âgées qui mouraient dans l'indifférence. L'ordinaire a repris le dessus, et d'aucuns trouvent gênan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BVIALLET
  24 janvier 2014
Fin juillet 2003, une canicule exceptionnelle s'installe sur la France. Les premières personnes âgées ou fragiles commencent à mourir d'hyperthermie et les pouvoirs publics réagissent très peu. A l'hôpital Saint Antoine, le docteur Pelloux, médecin urgentiste et président du syndicat AMUHF, est scandalisé devant tant d'inertie. de nombreux lits d'hôpitaux sont indisponibles pour cause de vacances, les responsables nient l'évidence et Mattéi, le ministre de la Santé ne se rend pas compte de l'ampleur de la catastrophe. le Président de la République, Jacques Chirac est parti au Canada et son premier ministre Jean-Pierre Raffarin se repose sur la côte d'Azur. Alors Pelloux tire la sonnette d'alarme en annonçant les cinquante premiers morts recensés. Il alerte les médias de la manière la plus tonitruante possible pour que quelque chose soit enfin fait. On lui reproche son activisme et ses engagements politiques et syndicaux. Il faut plusieurs jours pour que le Ministère accouche d'un communiqué mi-figue mi raisin minimisant la situation. Et pendant ce temps, les patients continuent de mourir par centaines à cause de la chaleur. Au total, plus de 15 000 personnes seront victimes de cette catastrophe et de cette scandaleuse incurie technocratique et politique.
Ecrit à chaud, peu après ces tragiques évènements, « Urgentiste » fait partie de ces témoignages que suscitent les éditeurs toujours prêts à surfer sur une actualité brûlante mais aussi fuyante par nature. Au jour le jour, heure par heure et presque minute par minute, le docteur Pelloux nous fait un compte rendu dérangeant des évènements, des tractations, des appels au secours et du magnifique dévouement des personnels hospitaliers. Avec une dizaine d'années de recul, cette lecture pourrait sembler dépassée voire saugrenue. En réalité, il n'en est rien. L'état catastrophique des hôpitaux et des CHU, soigneusement décrit avec ses coteries, son système de mandarinat, ses problème de numerus clausus, la défection des jeunes médecins et l'apport massif de praticiens étrangers, s'est encore aggravé aujourd'hui. Tout comme les fermetures de service, la marchandisation des soins, le paiement à l'acte, la toute puissance des administrateurs et autres technocraties pléthoriques, cette privatisation et le démantèlement d'un service public essentiel sont encore à l'ordre du jour (les récentes grèves des infirmières et des sages femmes n'en étant que les derniers soubresauts). Pelloux et le personnel du terrain pensent que l'hôpital est à tout le monde, que tous, et surtout les plus pauvres, doivent y être soignés, gratuitement si nécessaire. La logique libérale n'est pas d'accord. Un livre intéressant et qui fait réfléchir d'autant plus que ce qui est dénoncé n'a toujours pas trouvé de solution satisfaisante.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Mimie24
  25 avril 2018
J'ai beaucoup apprecie ce livre qui en dit long sur le marasme de l'hopital qui s'est encore aggrave depuis 2004. On retrouve d'un cote des soignants incroyablements devoues, et ils le sont toujours aujourd'hui, mais a present, ils craquent: il faut savoir qu'aujourd'hui, en 2018, le taux de suicide chez les medecins est nettement plus eleve que dans le reste de la population. Les burn out se multiplient... C'est consternant. Et extremement inquietant.
Et face a ces soignants devoues, on trouve des fonctionnaires de mauvaise foi se cachant derriere leur petit doigt: "non, c'est pas moi, je n'ai pas ete informe... Ou encore: "il faut accepter l'inacceptable"...
J'ai honte pour mon pays.
Esperons que les nouvelles equipes de Mr Macron feront un peu bouger les lignes.
IL Y A URGENCE ...
Commenter  J’apprécie          20
esperance3
  11 novembre 2018
Je dévorechaque livre de cet urgentiste. Tout y ai dit et avec unetelle conviction.
Je comprends sa rage et suis personnelement touchée par son dévouement aux malades.
j'ai moi-même été entre les mains de différents médecins, lors de mes deux cancers, et si certains sont d'une froideur et incompréhension notoire, d'autres et en majorité, sont adorables. Patrick Pelloux en fait partie.
Je l'ai connuautravers de ses livres avant le drame de Charly hebdo, et cela m'aénormément affecté de le voir ainsi boulversé. Nous sommes tous Charly, encore et à jamais.
Nadine
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BVIALLETBVIALLET   24 janvier 2014
Les mille trente et un hôpitaux publics et les quatre cent vingt deux établissements à but non lucratif emploient huit cent mille agents – un fonctionnaire assis pour un soignant debout. Cet appareil est doté d'un budget de 50 milliards d'euros, l'Assistance publique des hôpitaux de Paris recevant 10% de cette enveloppe. Chaque année, huit millions de patients séjournent plus ou moins longuement à l'hôpital, et treize millions de personnes fréquentent les urgences. Grâce à ces chiffres, on mesure l'importance économique de la structure de la santé. Mais s'il y a bien une crise de l'hôpital, il en va d'abord de l'irresponsabilité des élites inamovibles et de ses gouvernements successifs. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BVIALLETBVIALLET   24 janvier 2014
L'hôpital, l'établissement où on reçoit gratuitement des pauvres, des infirmes, des enfants, des malades. L'hôpital des orphelins. Nous avons à Paris un hôpital unique en son genre : cet hôpital est l'Hôtel-Dieu. On y est reçu à toute heure, sans exception d'âge, de sexe, de pays, de religion ; les fiévreux, les blessés, les contagieux, les non-contagieux, les fous susceptibles de traitement, les femmes et les filles enceintes y sont admis ; il est donc l'hôpital de l'homme nécessiteux et malade, nous ne disons pas seulement de Paris et de la France, mais du reste de l'univers. (Jacques-René Tenon)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLETBVIALLET   24 janvier 2014
La situation s'est dégradée sans cesse depuis un peu plus de cinq ans. Tout a commencé par une série de déficits du financement des comptes sociaux. Alors les banques américaines ont accepté de libérer des millions de dollars de crédits. Mais à leurs conditions : ils ont imposé des fermetures de lits, exigé la rentabilité à l'excès des actes portant sur les pathologies de « haute activité ». Résultat : désintégration du service de santé publique, restreinte drastique des activités de soins. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLETBVIALLET   24 janvier 2014
Pourquoi les organisations censées donner l'alerte n'ont-elles pas assuré leur fonction ? Pourquoi les ministres compétents se sont-ils ainsi fourvoyés alors qu'ils affirmaient par médias interposés « avoir le contrôle de la situation » ? Que s'est-il donc passé en amont des funérariums et des morgues ?
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLETBVIALLET   24 janvier 2014
La politique de l'autruche. Je fais le lien : quelques heures plus tôt, le patron d'un des plus importants groupes hospitaliers universitaires de Paris s'en est pris à moi : « Il n'y a qu'à Saint Antoine que ça ne tourne pas rond ! 
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Patrick Pelloux (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Pelloux
Intégrale 6 à la maison - 11 novembre 2020 François Morel, Camille Lelouche, Patrick Pelloux, Renaud Capuçon Artistes, humoristes, intellectuels, acteurs de l'actualité : chaque soir, quatre invités se réunissent autour d'Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen pour proposer aux téléspectateurs une émission à la fois sérieuse et légère autour de la culture et de l'actualité, dans une ambiance chaleureuse et moderne.
>Problèmes et services sociaux. Associations>Autres problèmes et services sociaux>Censure, lutte contre le terrorisme (35)
autres livres classés : Urgences médicalesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Patrick Pelloux ?

Quel est la profession de Patrick Pelloux ?

Médecin anesthésiste
Médecin régulateur
Médecin urgentiste

6 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick PellouxCréer un quiz sur ce livre