AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081308657
Éditeur : Flammarion (12/02/2014)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 14 notes)
Résumé :
«Ébranlée par le choc, une minuscule artère se fissura dans un recoin de son cerveau. Quelques gouttes de sang au contact des neurones.
Un instant à peine.
Juste le temps de détruire une partie de sa mémoire.
Et le monde ne fut pas sauvé.

Et si Hitler avait gagné la Seconde guerre mondiale, quel serait le monde aujourd'hui ? Et si le bug de l'an 2000 s'était vraiment produit, serions-nous libres de nos faits et gestes ?
Not... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  12 mai 2014
10 auteurs, 10 nouvelles et 10 façons de bouleverser le monde, de la préhistoire à nos jours. Selon les textes bouddhistes, chaque événement découle d'un autre : tout est cause et conséquence. Ainsi il est facile d'imaginer que d'infimes décisions à un moment crucial puisse changer le destin de l'humanité.
Bien entendu, plus précoce est l'alternative, plus importantes sont les distorsions. Ainsi si les homo sapiens avaient disparu en lieu et place des néandertaliens, plus pacifistes, on peut imaginer une planète moins belliqueuse. Mais avant cela, et si Noé n'avait pas été le seul survivant du déluge? Si le serpent n'avait pas empoisonné Cléopatre? Si Henri de Navarre avait été tué avant d'accéder au trône? Plus près de nous on sourit quand on voit Napoléon conquérir l'Amérique, mais une Walkyrie en lieu et place de la statue de la liberté, ça fait un peu peur tout de même. Les distorsions de ces uchronies sont de plus en plus ténues mais les résultats sont de plus en plus terrorisants : Tchernobyl qui vide la moitié de la 'France ou le bug de l'an 2000 devenu réalité : tout est plausible.
Voilà donc une façon très originale de revisiter L Histoire, avec juste ce qu'il faut de fantaisie pour que le doute s'installe, mais assez de socle documentaire pour rendre la thèse crédible. On en redemanderait, d'autant que les signatures sont prestigieuses Pierre Pelot, Jean-Marc Ligny ou Robert C. Wagner......
Merci à Babelio et aux éditons Flammarion pour ce partenariat très apprécié


Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
Kenehan
  05 juin 2014
Avec son titre façon guide pratique ou ouvrage de développement personnel, "10 façons de bouleverser le monde" se propose de rassembler 10 nouvelles uchroniques. Si j'ai déjà pu me faire la main sur l'utopie et la dystopie, j'avoue que l'uchronie, en littérature, m'était étrangère. L'envie était là mais je ne savais pas trop vers quel titre me tourner. Ce recueil est un bon compromis pour non seulement découvrir ce genre littéraire très intéressant mais également pour faire la connaissance des auteurs réunis ici. D'ailleurs, pour ma part, je n'en connaissais aucun !
"Après le Déluge" de Pierre Pelot :
Bon, je ne vais pas vous le cacher, je n'ai pas aimé cette nouvelle au point que le livre m'est tombé des mains très rapidement. Entre les personnages insupportables qui m'ont agacé tout du long, le style de l'auteur qui n'est pas ma tasse de thé et l'histoire qui m'a laissé sceptique : ça commence très mal entre l'uchronie et moi ! le comble a été de retrouver Noé parodiant Leonardo DiCaprio sur la proue de l'Arche ...
"Exode" de Jean-Marc Ligny :
Si le sujet et la période choisie ne sont pas dans ma liste des favoris, l'histoire est sympathique mais sans plus. La double narration de Nomaï et d'Osun se complète très bien pour nous raconter cette rencontre entre néandertaliens et homo sapiens.
"Le serpent qui changea le monde" de Fabrice Colin :
La première nouvelle de ce recueil que j'ai vraiment apprécié. C'est un monde renversé que l'on découvre avec la suprématie de l'Afrique (Aferka ici) sur l'Europe. Si le récit m'a captivé par son suspense et son point de convergence, je trouve juste un peu dommage que le changement historique soit si caricatural avec cet écrasement "obligé" d'un continent par rapport à un autre.
"Le petit coup d'épée de Maurevert" de Michel Pagel :
C'est le joyau de ce recueil. La plume de Michel Pagel est un délice à lire. le récit, lui, est passionnant. Régulièrement, l'auteur nous apprend L Histoire "corrigée" pour mieux nous immerger dans son histoire à lui. de plus, suivre Pierre Corneille dans sa jeunesse est un petit plus.
"Pax Bonapartia" de Johan Heliot :
Je n'aime pas particulièrement le personnage de Napoléon, donc c'est pas si simple de m'attirer dans une histoire le concernant. Si le début m'a intéressé, je me suis petit à petit déconnecté au fur et à mesure que Napoléon dominait le monde. Un peu too much pour moi surtout quand on termine par une dictature façon IIIe Reich .
"L'Affaire Marie Curie" de Laurent Genefort :
Décidément, personne n'a choisit mes périodes favorites de l'Histoire... Et si la Première Guerre Mondiale n'avait pas cessé en 1918 ? Nous voilà dans un Paris sous les bombardements en compagnie des Brigades du Tigre.
Le récit se déploie sous la forme d'une enquête lorgnant régulièrement du côté de l'espionnage et du contre-espionnage. J'ai bien aimé, mais un peu long à mon goût.
"Reich Zone" de Xavier Mauméjean :
J'ai beaucoup aimé le point de vue adopté par cette nouvelle. Une version alternative de la création de la célèbre "Twilight Zone" avec l'apparition aussi drôle que surprenante de deux célèbres acteurs américains. Agréablement surpris par cette nouvelle !
"De la part de Staline" de Roland C. Wagner :
C'est le second texte que je n'ai pas du tout aimé. Je l'ai trouvé particulièrement flou dans sa construction et sa description de l'univers divergent. Mais par-dessus tout, j'ai trouvé que la chute arrivait comme un cheveux sur la soupe : aussi inattendue qu'inadéquate.
"La mémoire en négatif" d'Alain Grousset :
Une courte nouvelle, très émouvante. L'Histoire s'efface pour laisser apparaître l'intime. La catastrophe de Tchernobyl a ravagé l'Europe, les populations ont dues migrer vers les zones non-contaminées sans échapper pour autant aux effets secondaires des radiations. Un homme, dont la mère se meurt, va risquer sa vie pour récupérer un album photo. Un objet presque anodin et pourtant investi de beaucoup de symboles dont celui des racines perdues.
"L'homme-qui-allait-sauver-le-monde" de Chris Debien :
Dernière nouvelle de ce recueil. Pas la meilleure. J'ai apprécié le parallèle avec "Alice au pays des merveilles" mais au-delà de ça, je n'ai pas été emballé. Je ne suis pas un fana de la cyber-technologie et de tout ce qui s'y rattache donc ça m'ennuie assez vite. de plus, cette uchronie m'a paru abstraite dans certains de ses passages.
Une lecture avec ses hauts et ses bas mais avant tout un livre qui remplit parfaitement sa tâche : faire découvrir l'uchronie aux néophytes. Que ce soit l'introduction générale de l'ouvrage, ou celles avant chaque texte, tout est là pour nous accueillir et nous accompagner avec bienveillance. Je remercie Babelio et les éditions Flammarion pour cette agréable initiation littéraire dans le vaste univers de l'uchronie. Il ne fait aucun doute que je renouvellerai l'expérience très bientôt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Folfaerie
  31 mai 2014
Comme c'est difficile d'écrire de bonnes nouvelles. C'est tout un art, il faut accrocher le lecteur dès les premières lignes, ne pas lambiner pour tout accélérer 2 pages plus loin, trouver une chute digne de ce nom, ne pas en dire trop ni trop peu, bref, une épreuve redoutable.
10 auteurs français s'y sont collés pour ce recueil de SF destiné à la jeunesse. le principe de s'interroger sur L Histoire et d'étudier les conséquences d'un acte qui a enclenché un bouleversement tel que L Histoire est revisitée. de l'uchronie donc.
Chacun des 10 auteurs a choisi sa période de prédilection, cela va de la préhistoire à l'an 2000 en passant par la seconde guerre mondiale, la mort de Cléopâtre ou la montée en puissance de Napoléon. Pour être très honnête, toutes ces nouvelles ne m'ont pas enthousiasmée. Il m'a semblé que certaines étaient fort mal amenées, bancales ou un brin ennuyeuses. Si je m'étais arrêtée à la première, Après le déluge de Pierre Pelot, j'aurai probablement refermé le livre. Un début poussif sur un thème qui ne me passionne pas. La seconde de Jean-Marc Ligny, Exode, m'a transportée à la préhistoire, mais sans que j'y trouve mon compte non plus. Fabrice Colin a choisi Cléopâtre - le serpent qui changea le monde - et une réflexion très intéressante sur le futur des races blanches et noires. Une belle plume qui plus est, je comprends mieux pourquoi l'écrivain est si populaire.
Michel Pagel, dont je n'ai jamais lu les oeuvres, excepté certaines de ses traductions, signe à la pointe du fleuret "le petit coup d'épée de Maurevert" qui nous emmène au XVIIème siècle. Nouvelle fort sympathique où le jeune Pierre Corneille trouve l'inspiration pour ses premières pièces ! J'ai également bien aimé la Pax Bonapartia de Johan Heliot et le récit tient vraiment en haleine. C'est sans doute l'une des nouvelles où le bouleversement de l'Histoire est le plus spectaculaire.
L'affaire Marie Curie de Laurent Genefort m'a vraiment beaucoup plu. L'intrigue est palpitante et le message très fort.Quelle bonne idée d'avoir ressuscité les brigades du Tigre !
Reich zone de Xavier Mauméjean, un autre auteur que je n'ai pas encore lu, explore avec beaucoup d'inventivité - et d'humour - une autre facette de la seconde guerre mondiale.
Avec de la part de Staline, on retombe dans la nouvelle clairement destinée à un jeune public, pas très palpitante à mon goût. Elle est signée Roland c Wagner. Chris Debien m'a fait le même effet avec L'homme qui allait sauver le monde, qui traite du fameux bug de l'an 2000. Pas indispensable selon moi.
Mon gros coup de coeur, je le réserve à l'avant-dernière nouvelle. La mémoire en négatif d'Alain Grousset m'a émue; Mais comment ne pas l'être par la tragédie de Tchernobyl...
Du coup, j'ai repéré plusieurs titres de cet auteur que je compte lire bientôt. Enfin, une dernière remarque s'impose : si, comme dans tout recueil de nouvelles, on peut trouver des histoires d'inégale qualité, ce n'est pas ce critère qui peut se révéler gênant. Pour moi, et puisque cela s'adresse au secteur jeunesse (je pense déjà en terme de bibliothèque), cette lecture demande tout de même des connaissances en Histoire. Je ne vois pas comment apprécier toute l'ironie des nouvelles sans cela.
Merci à Babelio pour ce Masse critique !

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
temps-de-livres
  19 février 2014
Et si le monde avait été autrement ? de la préhistoire à une anticipation probable en passant par le bug de l'an 2000, 10 auteurs s'interrogent sur l'histoire. 10 uchronies écrites pour réfléchir sur le monde et la fragilité de notre présent.
L'Histoire raconte notre civilisation mais quand on s'y intéresse, on se rend compte que beaucoup d'évènements se sont déroulés à cause d'un changement, quelquefois infime. Telle est l'uchronie. A partir d'un point de divergence, on raconte une autre ligne temporelle.
Après le déluge : Tout en parlant de Noé, Pierre Pelot écrit sur notre futur. Une nouvelle qui fait penser au Maître du Haut Chateau mais, qui interroge sur le pouvoir de l'écriture.
Dans Exode, Jean-Marc Ligny parle d'une possible préhistoire et de la rencontre de deux espèces. Une nouvelle touchante à contrario de l'ensemble de ce collectif.
Avec le Serpent qui Changea le Monde, Fabrice Colin décrit l'histoire si la chute de Cléopâtre avait été différente. Une excellente réflexion sur les races qui disent dominer le monde.
Michel Pagel, touche à tout littéraire, s'amuse du XVIIème siècle (politique, religion, capes et épées) avec le Petit Coup d'Epée de Maurevert. Quant à sa postface : mémorable !
Pax Bonarpatia de Johan Heliot mélange histoire véridique et uchronie. Un exercice rondement mené et surprenant. L'auteur, professeur d'histoire, n'a pas son pareil pour raconter une uchronie (rappelez-vous La Lune Seule le Sait).
Les conséquences de la guerre de 14 sont le théâtre de la nouvelle : L'Affaire Marie Curie. Quand science et guerre ne font pas bon ménage par Laurent Genefort.
Xavier Mauméjean ne cessera pas de nous étonner. Prenant l'un des exemples les plus traités de l'uchronie (Hitler a gagné la guerre), il la traite de manière originale, puisque Reich Zone se passe dans le milieu de la télévision. Son héros n'est autre que Rod Serling.
Notre pays a connu des heures sombres. La ligne de démarcation fut un des plus tristes exemples. Avec de la Part de Staline, Roland C Wagner montre la folie de la jeunesse, mais l'espoir qu'elle peut apporter.
Alain Grousset livre une réflexion sur la mémoire, les évènements qui bouleversent notre société et ceux qui en profitent. La mémoire en Négatif est là pour le prouver.
L'Homme qui Allait Sauver le Monde démontre que si le bug de l'an 2000 n'a pas eu lieu, son incidence sur l'informatique a été terrible. Chris Debien écrit une nouvelle alarmante qui n'est pas si loin de la vérité.
Les 300 pages de ce collectif font réfléchir. L'histoire ne tient qu'à peu de choses. On peut écrire des évènements factices, on peut courber la tête devant l'adversité... de la science-fiction comme arme de philosophie. Un livre à mettre en avant des rayons.
10 FACONS DE BOULEVERSER LE MONDE
AUTEURS : COLLECTIF
COLLECTION : TRIBAL
EDITIONS : FLAMMARION
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Cielvariable
  12 octobre 2014
J'ai beaucoup de difficulté à apprécier ce que font les auteurs français contemporains en science-fiction, je trouve toujours cela très décevant. Il y a un je-ne-sais-quoi de commun aux auteurs français qui rend leurs récits un peu terne, je ne suis pas encore capable de bien le définir, mais chose certaine, je le remarque très clairement dans mes lectures. Les uchronies de ce recueil sont inégales, mais aucune ne m'a emballée. La moins pire reste "L'affaire Marie Curie". Peut-être que c'est moi qui manque de culture en ce qui concerne l'histoire de la France et que c'est ce qui m'empêche d'apprécier... En revanche, je suis une très grande amatrice de littérature américaine de science-fiction. Ce n'est certes pas toujours bon, mais beaucoup de récits sont captivants et se démarquent par leur originalité. Je continuerai mon exploration: qui sait?
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   04 mai 2014
Et puis tout en faisant tourner d'un léger mouvement de poignet l'alcool dans mon verre :
- Je ne sais pas si c'est une bonne idée, dis-je. A la réflexion.
Magh posa sur moi un de ses regards comme elle en avait le secret et qui ne manquaient jamais de me mettre sur mes gardes.
Un regard qui en disait long.
- À la réflexion ? dit-elle.
Elle a détourné les yeux, reporté son attention sur le défilé qui s'écoulait trois étages plus bas et transformait l'avenue en une espèce de rivière charriant des centaines de couleurs et de remous, de courants brassés. Je ne pourrais pas dire combien de milliers de personnes. Plusieurs dizaines sans doute. Depuis quelques années le défilé de la Fête de la Découverte prenait une fameuse importance.
J'ai moi aussi regardé en silence, histoire de lui tenir compagnie... et de réfléchir un instant à tout ce qui allait probablement se dire. Comment on allait s'en sortir. Plus exactement : comment j'allais m'en sortir et expliquer clairement ce qui me tracassait. Pourquoi j'en étais arrivé à ces doutes, ces incertitudes, alors que j'avais pris tant de plaisir à concevoir et construire et écrire cette histoire, et ce depuis (et pendant) des années...
- À la réflexion ? répéta Magh.
J'ai trempé mes lèvres dans mon verre - aspiré un rien du contenu, juste de quoi m'humecter la langue. Avalé.
Magh faisait mine de suivre le défilé mais en vérité elle me jaugeait du coin de l'oeil. Je voyais briller le bord de son regard. On ne me la fait pas.
- À la réflexion, oui, j'ai dit. Elle m'a demandé :
- Est-ce que nous allons répéter «à la réflexion» trois cents millions de fois jusqu'à la fin des temps ?
J'ai dit que je ne pensais pas. Jusqu'à la fin des temps, non. Trois cents millions de fois, non plus. J'ai dit que ce n'était sans doute pas nécessaire et qu'il faudrait que nous en sortions d'une autre façon.
- Que nous sortions de quoi ? m'a demandé Magh.
- De cette histoire d'Histoire, j'ai dit. De ce doute. De cette incertitude.
- Quelle incertitude ? Je ne vois pas de quoi tu parles, mon ami, a dit Magh qui voyait parfaitement.
Qu'elle m'appelle «mon ami» n'est pas forcément bon signe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
apseconde212apseconde212   13 janvier 2015
« Nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre. Votre Twilight zone n'est pas près de passer ! Cela n'avait plus aucune importance. La scène qu'avaient suivie tous les Américains n'étaient pas une fiction. Le monde venait enfin de pénétrer dans une nouvelle dimension. »
Commenter  J’apprécie          61
KenehanKenehan   28 mai 2014
"Pardonnez-moi, dit-il. J'ai l'ambition de devenir tragédien, mais j'ai encore beaucoup à apprendre, je le crains.
- Comment vous nomme-t-on ? interrogea la jeune fille avec un sourire attendri.
- Pierre Corneille.
- Eh bien, monsieur Corneille, je suis sûre qu'un jour votre nom sera célèbre, tant pour vos écrits que pour vos exploits. Prenez juste garde à ne pas modeler sur vous-mêmes tous vos personnages : vous finiriez par décrire les hommes tels qu'ils devraient être, non tels qu'ils sont."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   04 mai 2014
Réécrire l'Histoire n'est pas renier la nôtre, c'est montrer qu'à chaque pas tout peut basculer. Cela doit nous rendre très vigilants, nous ne devons pas croire que laisser faire certaines choses aujourd'hui, que l'on juge anodines,ne sera pas lourd de conséquences pour nos enfants. Je pense ainsi que aujourd'hui, notre vision de l'écologie et notre manière de gérer les ressources donneront demain, des profils de société radicalement différents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Pierre Pelot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pelot
GERARD PART EN LIVE #13
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2530 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre