AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Tanino Liberatore (Illustrateur)
ISBN : 2020323370
Éditeur : Seuil (01/06/1997)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 24 notes)
Résumé :
C'était il y a trois millions d'années, peut-être la première histoire d'amour du monde, lorsque les derniers Australopithèques passaient le relais aux premiers Hommes...
Un écrivain, un dessinateur, un scientifique ont ensemble tissé la trame de la fiction et la chaîne de la science pour nous offrir Le Rêve de Lucy — son rêve, mais le nôtre aussi sur cette lointaine et émouvante aïeule.

« Qui peut vraiment dire si cette histoire n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ATOS
  16 janvier 2015
Lucy rêve. Lucy mange des images. Pas de mots, mais une envie, un besoin. Une force. Rêver, imaginer, comprendre. Marcher, prendre le risque, rejoindre l'inconnu, ces « autres » qui lui semblent différents mais infiniment semblables. Pierre Pelot, Yves Coppens et Tanino Liberatore ont uni mains, voix, et esprits en amitié commune pour pour nous faire parvenir les gestes de Lucy. La mise en marche de la conscience. Résonance d'émotions, émergence de sentiments.
Cela aurait pu être un conte, et c'est là tout le rêve d'une humanité. Et si Lucy fut emportée par les tumulte des eaux, ce n'est pas parce qu'elle a voulu rejoindre « les autres », c'est que la peur, la crainte, lui a ordonné peut être cette minute de trop. Ce rapport aux « autres » qui lui a imposé cette distance, distance qui ne lui permit pas de rejoindre, à temps, les « autres ».
Je suis allée rendre visite à Lucy, au musée de Paléontologie de Paris. Et je me suis demandée si Lucy avait emporté avec elle son rêve.
« Dans les beaux-arts et dans les sciences … l'esprit humain a dépensé autant d'imagination que partout ailleurs. »Jacques Hadamard – dans « Essai sur la psychologie de l'invention en mathématique ».
Art, poésie, et sciences sont les plus grands projectionnistes de l'histoire que nous créons.
Astrid Shriqui Garain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
issablaga
  06 avril 2014
Dans le milieu des années 70, dans l'Ethiopie actuelle, des fouilles mettent à jour de nombreux fragments de squelettes d'ancêtres de l'homme âgés d'environ 3 millions d'années. Cette découverte a permis de mettre en lumière la présence de celle qui fût nommée Lucy, préhumaine mangeuse de plantes, une australopithèque et celle d'un humain probable, mangeur de viande, peut-être un homo-habilis.
De l'hypothèse de cette coexistence temporelle entre deux hominidés de nature différente dans cette partie du monde, est née l'idée de cette histoire, le rêve de Lucy, qui nous parle de l'émergence de la conscience et de l'émotion chez les premiers humains.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PATissotPATissot   29 avril 2015
Plusieurs sont restés là, ramassant les pierres qu'ils avaient jetées, les léchant quand elles portaient des traces de sang, tout en frappant le sol avec rage. Ils poussaient des grognements pour manifester leur force et leur satisfaction - ils avaient vaincu celui aux dents qui frappent, et ce n'était pas la première fois.
Un d'entre eux a levé les yeux vers elle, dans l'arbre. Il a fait une rapide grimace aimable de sa grande bouche, poussant un petit cri. Il a levé son bras, l'a agité et ramené vers lui, pour qu'elle descende, mais c'est exactement ce qui a fait revenir la peur en elle.
Elle est montée plus haut, dans l'arbre, le plus rapidement possible ; elle s'attendait à ce qu'il jette cette pierre qu'il avait ramassée et qu'il léchait, pour l'atteindre et la forcer à descendre.
Mais non.
Ils sont partis.
( . . . )
Elle avançait, froissant d'un bon pas les herbes qu'ils avaient couchées juste avant elle. Elle avait oublié de remonter dans les branches, et elle ne pensait pas que celui aux dents qui frappent pût revenir à la charge avant un bon moment. Les autres préoccupations de prudence étaient sorties de sa tête.
Les images n'étaient pas celles de celui que le dévoreur avait tué.
Sa gorge lui faisait lentement mal, et jusque dans son ventre. Ce n'était pas une réelle douleur. Ce n'était pas tout à fait désagréable.
Et puis elle fut incapable de résister plus longtemps, et l'eau de ses yeux coula sur sa face.
Une fois déjà l'eau de ses yeux avait coulé : quand l'autre aux dents qui frappent avait tué celui avec un seul bras. Et après. Cette fois-là.
Et pourtant, à présent, les images n'étaient pas celles de celui avec un seul bras, ni celui au visage froissé et qu'elle avait touché avant que le dévoreur le frappe. Les images étaient celles de celui qui était venu sous la branche où elle se tenait, et qui lui avait adressé un signe pour qu'elle descende.
Tandis qu'elle marchait, à grands pas, c'étaient les images de celui-là qu'elle avait devant les yeux - ses yeux que l'eau brouillait, qu'elle essuyait avec le dessus de ses mains, tantôt l'une, tantôt l'autre.
Avec cette image-là de l' " autre " qui se plaçait au pied de l'arbre pour lever la tête vers elle et la regarder d'un air aimable, elle marcha longtemps, et longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
issablagaissablaga   06 avril 2014
... Respirant les présences de ces autres-là, jamais vus, jamais vus du plus loin qu'elle pouvait faire revenir en elle les images de toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Pierre Pelot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pelot
GERARD PART EN LIVE #13
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
986 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre