AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sflagg


Sflagg
  07 novembre 2015
Dernier tome de cette série qui, après le total plantage du précédent (du moins à mon avis), revient sur de meilleurs bases. Bon ça reste toujours très moyen mais au moins là c'est digeste, du niveau du deux, hélas pas du trois (voir mes critiques des autres volumes).

En ce qui concerne l'histoire, grosse surprise ! incompréhension ! Moi qui pensais en avoir fini avec l'aventure qui nous avait menés d'un bout à l'autre des trois précédent livres, Bé non ! que nenni, nous revoilà embarqués avec les mêmes protagonistes (ou du moins une bonne partie, 7 pour être précis, quoi que pour l'être vraiment disons 8, car il faut bien compter Cinglante l'épée magique qui jamais ne s'ébrécha, déjà parce que sinon elle le prendrait mal, et surtout parce qu'elle a une place de second rôle qu'elle tient à la perfection) . Nous voilà donc embarqué avec donc ces 7... euh! 8 protagonistes et quelques nouveaux dans la conclusion de ce qui avait été débuté quatre tomes plus tôt.
Mais bon, passé cette première surprise, l'intrigue (si on peut nommé cela ainsi, car mare d'utiliser toujours le mot histoire et pas le temps d'en chercher un meilleur) ; l'intrigue, donc, est pas trop mal, serte pas originale, pas de celles qui nous font rêver, mais elle est pas trop mal quand même.... Bon d'accord, j'avoue, elle est tout juste passable et ne mérite certainement pas (pour pas dire pas du tout) l'appellation d'intrigue.

L'humour, parlons en de l'humour tien ! car faute d'en rire on peut au moins en parler, quoi que, à la réflexion y a pas grand chose à en dire, sauf peut-être qu'il n'est pas de haute voltige, ni de haut voltage, du moins dans l'ensemble, parce que parfois ça s'améliore, mais que parfois, et encore c'est subtile, pas comme l'humour justement, qui lui est plutôt lourd, voir tirant un peu en longueur, un peu comme cette phrase, donc je vais l'arrêter là.
Maintenant si vous accrochez ne serait-ce qu'un chouïa au style que j'utilise depuis le début de cette chose que j'ose appeler critique, vous devriez l'apprécier, car c'est plus ou moins du même acabit.

Donc en conclusion, car il faut bien s'arrêter un jour (surtout d'écrire des conneries), et par chance c'est ce qu'à fait l'auteur en arrêtant cette série (Il l'a bien arrêté, hein ?) je ne dirais qu'une chose : lisez le si ça vous chante et ne le faites pas si cela ne vous enchante pas, dans tous les cas vous n'avez pas grand chose à y perdre (sauf un peu de temps pour ceux qui décideront de le lire), même si pas plus à y gagner.
Commenter  J’apprécie          22



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus