AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,8

sur 49 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Le titre et la couverture de ce « Tracnar et Faribol » m'ont laissé penser que cette série rappellerait l'excellente « de cape et de crocs » mais dans un cadre médiéval cette fois. En effet, il y a une certaine parenté de ton et si ce 1er volet de « Vagabondage en contrées légendaires » n'atteint pas le degré de maîtrise de la saga de Ayroles et Masbou, Du Peloux n'a pas à rougir de son travail. « Tracnar et Faribol » n'est pas parfait mais est une très bonne B.D, pleine de qualités.

L'histoire est plutôt classique mais elle est très bien ficelée et parvient à offrir de jolies trouvailles. Les personnages sont très archétypaux mais parfaitement campés et immédiatement attachants. le dessin est assez chouette aussi. Certaines cases sont un peu fouillis et manquent un brin de lisibilité et la colorisation manque un peu de punch à mon goût mais le trait est beau, les visages sont expressifs, les décors et costumes sont superbes. le résultat est finalement très agréable.

Commenter  J’apprécie          210
Un renard qui meurt de faim trouve une fiole qu'il ingurgite. Il est ainsi habité par la princesse du royaume emprisonnée là par sa belle-mère qui voulait la faire disparaître.

Faribole s'allie contraint au loup Tracnar afin de tenter de rendre le corps à la princesse contre récompense. Seulement, les deux compères n'ont pas bonne réputation et la marâtre veille...

Une bande dessinée agréable à lire avec un renard qui évoque celui des fables par sa ruse mais aussi souvent sa malchance.

L'histoire est bien rythmée avec de nombreuses péripéties et cocasseries et les personnages sont variés et sympathiques. J'aime beaucoup les livres où les personnages prennent la forme d'animaux.

Les illustrations sont belles et soignées avec notamment de très beaux paysages enneigés. Les habits, la nourriture, les expressions des visages sont bien détaillés.

Le lecteur passera un moment agréable en si bonne compagnie !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          90
Ouvrage très inspiré par le roman de Renard, nous voilà plongé dans un monde animalier où le roi se meurt où tout au moins se morfond. Très beau graphisme : les animaux ont des traits très expressifs. de belles inventions scénaristiques comme la séparation du corps et de l'âme.
Le scénario tient bien la route. C'est un peu moins bon que de Cape et de crocs qui reste selon moi le must, mais un très agréable moment de lecture
Commenter  J’apprécie          80
Le ton est donné est connu: le campagnard Benoit de Peloux avait très envie de conter une aventure entre Perrault et Rabelais, au pays des rois et des reines mais aussi des brigands et des parleurs, des cuisiniers et des lingères. Mais ce n'est pas parce que tout ceci est familier qu'il est facile de le raconter à nouveau. Surtout, intéresser petits et grands comme l'ambitionne Peloux n'a rien d'évident. Et pourtant ce premier album d'une série qui va sans aucun doute se poursuivre au vu de sa qualité plaira au lecteur adulte comme aux jeunes.

Pour cela il y a d'abord les dessins, aquarelles sur crayonnés, superbes et précis tant dans les couleurs chatoyantes du château que dans la forêt enneigée et les terriers enracinés. L'auteur, habitué au dessin animalier sur les séries Zoé et Pataclop ou Triple Galop dans l'écurie Bamboo est parfaitement à l'aise avec les trombines caricaturales et grimaçantes de ses animaux anthropomorphes. La recette de Disney marche autant dans Blacksad qu'ici et la caractérisation animalière des tempéraments fait rire les adultes et comprendre rapidement aux enfants à qui ils ont affaire. Les aventures de Tracnar et Faribol donnent lieu bien entendu à moultes cabrioles, cascades et combats à coups de cruchons et de broche à cochons… Rabelais (ou Kaamelot!) n'est donc jamais loin tant les deux énergumènes recherchent plus la bonne pitance qu'un hypothétique trésor. Car les gens du peuple se contentent de peu et connaissent la valeur du concret…[...]

Lire la suite sur le blog:

Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          62
Excellente découverte que ce premier tome des aventures de Tracnar et Faribol ! Croisement entre "De cape et de crocs" et "Blacksad", cette série m'a conquise par ses superbes dessins mais aussi son intrigue enlevée, pleine de rebondissements et d'humour. Si la langue est moins riche que dans "De cape et de crocs", le texte n'en est pas moins réussi. Il restitue notamment très bien le caractère facétieux des personnages principaux ou la fourberie de certains autres. Comme dans "Blacksad", la distribution animalière est soigneusement réfléchie. La pertinence du choix des animaux par rapport à leur rôle dans l'histoire ou encore leur personnalité, rend les dessins encore plus savoureux.
Commenter  J’apprécie          50
Un grand merci aux éditions Bamboo, malgré un grand retard, et à Babelio pour l'envoi de cette BD dans le cadre d'une Masse Critique !
Cela faisait un moment que je voyais ce livre en librairie et j'envisageai éventuellement de la prendre. Alors, tel Faribol, j'ai sauté sur l'occasion ! ^^
Dans un royaume peuplé d'animaux, le roi est en deuil perpétuel depuis la mort de sa chère épouse, Alaya. Seule sa fille Félicity parvient à lui rendre le sourire. Or voici qu'un jour, le roi annonce son mariage avec Perfidy, mystérieuse demoiselle que l'on dit sorcière. Et Perfidy porte bien son nom, c'est une félonne féline ! Une nuit, après avoir apprit qu'elle n'accèderait pas au trône malgré son plan, elle capture l'âme de Félicity et l'enferme dans un flacon, qui atterrira entre les pattes de Faribol, renard fripon et miséreux. Et comme si cela ne suffisait pas, il ingurgite le contenu du flacon, se retrouvant à partager son corps avec la princesse ! Rejoint par un autre bandit, Tracnar le loup, comment parviendra - t -il à arranger la situation ?
J'ai beaucoup apprécié cette BD. Les dessins sont superbes et les design vraiment plaisants (mention spéciale pour Perfidy, le modèle du chat doré africain, indiqué dans le cahier graphique, est un excellent choix !). Quant à l'histoire, elle serait à mon humble avis digne de figurer dans le roman de Renart (oui, je sais, c'était prévisible, mais l'auteur lui même revendique l'association d'un renard et d'un loup) ! S'il y a une suite, je la lirai avec plaisir !
Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          50
Le Roman de Faribol (et Tracnar)

Porté par un scénario tout à la fois classique et iconoclaste, des dialogues et des récitatifs truculents à souhait, ces premières aventures de Tracnar et Faribol inaugurent un délicieux et jubilatoire vagabondage en contrées légendaires…

Mais c'est graphiquement surtout que l'album a ses élégances, révélant le talent confondant d'un artiste qui a pourtant déjà signé plus d'une trentaine d'albums… S'inspirant de la nature qu'il aime tant, l'artiste compose des planches somptueuses, faisant évoluer de truculents personnages anthropomorphiques évoquant tant les grandes heures des studios Disney que les héros filous et roublards du Roman de Renart…

Benoit du Peloux nous livre un formidable conte animalier particulièrement enthousiasmant qui compte parmi nos gros coups de coeur de la rentrée…
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          40
Le roi se morfond depuis le décès de sa reine Alaya, vice le roi !

Plus aucun plaisir ne vient combler ce vide, que ce soit celui du spectacle, ou même, et c'est un comble, celui de la table.

Il ne lui reste que son amour paternel pour sa fille, la princesse Félicity, un peu trop,beaucoup même, gâtée.

Alors la surprise est totale pour tout le royaume, en commençant par les commères de la cour : le roi va se marier !!!

Mais avec qui donc ?
Perfidy en personne, que beaucoup soupçonnent de n'être qu'une sorcière, et qui n'aurait eu les faveurs amoureuses du roi que par le biais de l'une ou l'autre potion d'envoûtement.

Qu'à cela ne tienne, le roi épouse Perfidy, et lui annonce vouloir se consacrer entièrement à cet amour naissant, laissant par là même, le pouvoir à sa fille.

Pas sûr que cet élan romantique n'ait fait partie des ambitions de la nouvelle reine....
Commenter  J’apprécie          40
Les BD Animalières (et fantasy!) ont décidément la côte en cette rentrée 2020 et, ne nous plaignons pas, si la quantité est là, la qualité est également au rendez-vous ! Ce premier tome de Tracnar et Faribol, Vagabondage en contrées légendaires, en est un fort bon exemple.



Voilà une aventure qui fleure bon les contes classiques (Blanche Neige ou encore La Belle au Bois Dormant) avec un roi pas bien malin, une méchante marâtre sorcière à ses heures perdues et une gentille princesse qui va se retrouver victime.

Du Peloux, qui revendique ses influences et les utilise fort bien, ajoute à son scénario deux brigands à la petite semaine, lointains cousins de Renart et Isengrin, qui apportent une touche d'humour, finissant de faire de ce premier tome une réussite.



Réussite portée également par un dessin superbe qui fourmille de détails, aux personnages très expressifs (même les chevaux ont des mimiques faciales travaillées !) dans un style à l'ancienne tout à la peinture qui n' a rien à envier aux classiques du genre.
La chronique musicale: http://bobd.over-blog.com/2020/09/renard-de-contes-de-fees/tracnar-et-faribol-vs.richard-au-pays-des-livres-magiques.html
Lien : http://bobd.over-blog.com/20..
Commenter  J’apprécie          30
Cette BD est une vraie BD historique. En effet, il ne suffit pas de parler de royauté ou de cavaliers pour faire une BD historique. Ici le travail d'immersion dans le monde moyenâgeux est important et très crédible, grâce notamment à l'utilisation d'un langage soutenu et à des illustrations un peu Old School réalisées à l'aquarelle.

Les personnages sont tous des animaux et cela m'a personnellement charmée, me rappelant les dessins animés des années 80 et insufflant un versant un peu nostalgique à ma lecture.

Même s'il s'agit d'une BD adulte, j'ai pour autant pu la lire sans soucis avec mon fils de 8 ans. J'ai, bien-sûr, dû lui decripter certains mots compliqués, mais cela a contribué aussi à enrichir son vocabulaire. Les scènes de combats ne sont pas réellement violentes et mon fils n'a éprouvé aucune peur ou gêne durant notre lecture.

Le petit versant fantasy vient agréablement enrichir le récit, car l'existence d'une sorcière est indispensable dans tout conte digne de ce nom. Les deux voyous, Faribol et Tracnar, sont eux plutôt drôles, et forment un duo qui fonctionne bien, tels les Laurel et Hardy du Moyen Âge.

Il s'agit d'une BD très bien dotée avec ses 60 pages et que nous aurons découvert en deux séances de lecture. La BD se termine sur quelques pages d'essais d'illustrations aux crayons de l'auteur et ce bonus est très appréciable.

Les fans des dessins animés des Trois mousquetaires ou du Tour du monde en 80 jours, retrouveront, par le biais de cette BD, les illustrations de leur enfance. Effet émotion et aventure garantis !

Commenter  J’apprécie          30




Lecteurs (78) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5277 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}