AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782877672788
40 pages
Éditeur : Editions Kaléidoscope (04/12/1999)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Depuis toujours, Sophie régale sa famille et ses amis avec ses concerts. Tout le monde est donc très triste quand elle annonce qu'elle va se rendre à la ville pour participer à un concours de musique organisé par le roi. Mais ne participe pas à un concours qui veut... il faut faire partie d'un orchestre. Et n'est pas admis dans un orchestre qui veut... il faut appartenir à un clan. Pauvre Sophie ! Elle qui rêvait de faire de la musique pour la musique... Retrouvez S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  28 juillet 2019
Pauvre Sophie, elle qui aime tant la musique ! Elle qui régale sa famille et ses amis de petits concerts que tous apprécient beaucoup ! Elle lit dans le journal qu'un grand concours de musique est organisé et que tous les groupes de musique sont invités à ce concours.
Elle part donc pour la grande ville pour trouver un groupe prêt à accueillir son talent.
Sauf qu'apparemment le talent n'est pas suffisant ! le premier groupe qu'elle rencontre refuse les herbivores, le deuxième, constitué d'éléphants et de rhinocéros affirme qu'elle ne fait pas le poids, le suivant, un groupe de ruminants qui devrait l'accepter n'accueille que des gens à la hauteur puisque ce sont des girafes, et ainsi de suite, Sophie n'a décidément pas le profil.
Vous l'aurez compris, un livre contre le racisme et l'intolérance, à consommer sans modération et
À propose dès le plus jeune âge pour montrer combien on est riche de ses différences !
Les illustrations sont très sympathiques, le genre de planches où l'on peut s'attarder parce qu'il y a une abondance de détails à découvrir.
Pour enfant de 6 à 8 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
jeranjou
  26 mai 2014
Dans son bain, Sophie la vache est réconfortée par Sophie la girafe : (1)
-Mais chère Sophie, tout le monde sait que vous avez un talent fou !
-Oh merci Sophie ! Je ne sais plus vraiment si je dois tenter ma chance dans la capitale ?
-Mais bien sûr, ce concours est la chance de votre vie. Foncez-y !
-Mais je suis loin d'être aussi jolie que Sophie Marceau…(2)
-La beauté, la beauté. Mais ce n'est pas le concours de Miss France !
-Je sais mais je suis loin d'être aussi connue que la Grande Sophie…
-Connue, connue… la Grande Sophie ! Elle est surtout pleine d'énergie et de folie. Copiez-là sur ce point au moins !
-Je ne voudrais tout de même pas tomber aussi folle que la Sophie de Lemaitre dans "Robe de marié ».
-Evidemment ! Mais vous êtes devenu aussi paranoïaque que cette fille ! D'ailleurs, être une vache n'est pas si dramatique que ça ?
-Facile à dire pour une star comme vous ! Avec votre statut, je ne serais pas systématiquement rejetée par tout le monde.
-Boudi bouda. Vous pourriez jouer dans « les malheurs de Sophie »...
-Non, je ne boude pas. Je dénonce les exclusions à mon encontre. Pour les uns, je suis trop herbivore, pour d'autres pas assez lourde, pour vous autres girafes je ne suis pas assez grande. Et je ne vous parle même pas de mes cornes minuscules et ma couleur marron… Oh La vache ! Il y en a marre des discriminations !
-Bon écoutez, trouvez rapidement une solution pour vous inscrire à ce concours de musique sinon j'en connais qui vont vous passer la cloche au cou. Et alors vous entendrez surement :
♫ Quand la musique est bonne …les cloches des vaches sonnent… ♪

Ps : Encore un excellent album de Geoffroy de Pennart. Il insiste très justement sur le droit à la différence, sur la primauté de la compétence par rapport à l'affiliation à un groupe ou à une caste. En transposant ce thème complexe dans le monde des animaux, l'auteur réussit à combiner un album très drôle à une critique extrêmement ironique sur les travers de notre société !
(1) Toutes les Sophie mentionnées, autres que « Sophie la vache musicienne », ne sont pas présentes dans l'album, pour ceux qui se seraient laissé(e)s abuser par les dialogues.
(2) Vous référer à la chanson de Souchon « Au ras des pâquerettes»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          314
Myriam3
  01 octobre 2014
Sophie est une jolie vache qui aime jouer du piano pour ses amis et sa famille. elle décide un jour de tenter sa chance en ville, devenir membre d'un orchestre et gagner le concours. Bien sûr, comme dans beaucoup de récits de Geoffroy de Pennart, son entourage est peiné de la voir partir, mais elle-même est enthousiaste et dans sa fraîcheur, sait qu'elle doit gagner son indépendance.
En ville pourtant, rien ne se passe comme elle veut. Il y a bien des orchestres de bovidés, de bêtes à cornes, à taches, à sabots ou qui ruminent mais elle ne correspond jamais tout-à-fait aux critères de sélection: trop maigre, les cornes trop petites, pas assez chic, etc...
J'aime particulièrement ce livre de Geoffroy de Pennart, déjà car il nous change un peu des loups, et aussi parce que le personnage de Sophie est non seulement féminin mais aussi plein de vie et d'envies. Et enfin parce que cette succession d'orchestres de tous poils est plutôt hilarant, et enrichissant lexiquement!
Commenter  J’apprécie          200
c.brijs
  26 mai 2013
Sophie Laprairie, une vache mélomane, enchante son entourage par ses concerts. Un jour cependant, elle décide de quitter sa campagne natale pour tenter sa chance en ville où un grand concours de musique est organisé. Il ne lui reste plus qu'à trouver l'orchestre qui acceptera de l'engager. Plus simple à dire qu'à faire ! Sophie essuie refus sur refus : elle n'a pas le bon poids, pas la bonne taille, pas la bonne couleur, ... Mais où est la musique dans tout cela ?

Que faut-il pour constituer un bon orchestre ? de bons musiciens, pardi ! Donc, qu'importe l'apparence physique ou l'origine sociale ! Seul compte, DEVRAIT compter, le talent ! Voilà pour le message de tolérance et d'ouverture aux autres véhiculé par cet excellent album de 1999, toujours édité aujourd'hui.
Sous les traits d'animaux, l'auteur croque à merveille notre société où se côtoient sans pour autant oser se mélanger une foule bigarrée. Qui se ressemblent s'assemblent. Et pourtant, ce sont nos différences qui font notre richesse... En témoigne le final de cet album où le groupe mis sur pied par Sophie, la vache, et Douglas, le chien, composé entre autres d'un éléphant trop maigre, d'un Zèbre unijambiste, d'un loup trop sentimental, ... bourrés de talent, finit par l'emporter.

Quant aux dessins, on s'amuse de planche en planche à observer la multitude de détails que nous offre l'auteur : des trois petits cochons qui écoutent religieusement leur amie dans la première planche aux vaches folles qui ne se tiennent plus au balcon de la dernière en passant par les intérieurs des différents ensembles musicaux, tout est régal pour les yeux.

L'occasion de découvrir aussi les différents instruments qui constituent un orchestre : à corde, à vent, à percussions, ...

En bref, un album à (re)lire, pour les mélomanes et les autres.

Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Colibrille
  02 mai 2014
Sophie est une vache. Mais pas n'importe quelle vache. C'est une vache musicienne. Sophie adorerait jouer dans un groupe. Elle tente de rejoindre un groupe, puis deux, puis trois. Mais aucun ne l'accepte ! Elle n'est pas assez comme si, pas assez comme ça. Qu'à cela ne tienne, Sophie a une idée de génie !
Un album astucieux sur le thème de la différence et de la confiance en soi. La musique a le don de rassembler les êtres, quel que soit leur origine, cet album en est une belle preuve !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
jeranjoujeranjou   26 mai 2014
Ah ! « Les herbivores Mélomanes ».
Je suis herbivore, allons-y…
[Entrant dans une pièce bourrée de musiciens hippopotames, rhinocéros ou éléphants]
- Vous venez pour la place ?
Désolé, ma chère, vous ne faites pas le poids !
Commenter  J’apprécie          240
LilizLiliz   17 août 2016
Sophie lui raconte ses malheurs.
"Oh ! Ça ne m'étonne pas, ma petite dame. Tous ces orchestres sont nuls, ils n'aiment pas vraiment la musique. Moi-même, qui suis musicien, j'ai connu ça : je n'avais pas les poils assez longs ou assez courts ; j'avais les oreilles trop pendantes, le museau trop pointu ; je n'avais pas la bonne taille, la bonne couleur, le bon pedigree..."
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   12 septembre 2016
[Le lion] - Vous venez pour la place ? En principe, nous n'engageons pas d'herbivores, mais entrez, entrez ...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Geoffroy de Pennart (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Geoffroy de Pennart
A l'occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, rencontre avec Geoffroy de Pennart autour de son ouvrage "Les loups sont revenus ! : 4 histoires d'Igor et Lucas" aux éditions Kaléidoscope.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2380696/geoffroy-de-pennart-les-loups-sont-revenus-4-histoires-d-igor-et-lucas
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : VachesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
327 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre