AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782490746705
Faubourg Marigny (12/10/2021)
4.12/5   365 notes
Résumé :
Lors d'une froide soirée de février 1791, à l'arrière d'une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique d'apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre :
Elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s'avère être une jeune fille de 12 ans, Eli... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (136) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 365 notes

Jeanfrancoislemoine
  14 janvier 2022
Je m'aperçois que , Covid et hiver obligent , mes rendez - vous avec vous deviennent quotidiens ...Ce qui n'est pas du tout un pensum pour moi ...Quant à vous , les gens qui lisent étant respectueux , je sais que vous ne me direz jamais que je vous ennuie....Bon , n'insistons pas et passons aux choses sérieuses. Trouvé " sous le sapin" et offert par ma fille qui aime bien me faire sortir de ma zone de confort , ce livre m'a fait voyager . En effet , me voici parti à Londres ( hum , j'adore cette ville ) de nos jours et ....à la fin du dix- huitième siècle ! Bigre . Mais ça arrive ça, dans les romans , d'être transporté en un même lieu à des époques différentes. On ne va pas s'en inquiéter. Non , mais ce dont on va s'inquiéter, c'est de l'absence ( ou presque ) d'hommes dans ces pages . Ce n'est pas que je n'aime pas les femmes , au contraire , mais celles qu'on va côtoyer dans ce roman ont tendance à vouloir se débarrasser de leur moitié. Pourquoi ? Oh , bien peu de choses , trois fois rien , des broutilles ....vous verrez bien ... Si c'était mon épouse qui me l'avais offert , ce livre , je me demande si je l'aurais regardée de la même façon après avoir tourné la dernière page .....A moins que ....complicité avec notre fille ? Si vous ne trouvez plus mes critiques à l'avenir , merci de lancer des recherches ....
En fait , dans ce livre , Caroline arrive à Londres . Seule . Elle devait venir fêter son dixième anniversaire de mariage avec son mari .....mais a découvert, quelques jours plus tôt que celui - ci ....la trompait . Blessée, meurtrie , bafouée, plus question de dîner londonien aux chandelles , non , mais voyage tout de même....Et là , sur les berges boueuses de la Tamise , la découverte d'une fiole va déclencher chez Caroline une soif de savoir , de rechercher , de découvrir...et pour découvrir, elle va en découvrir des choses qui vont la "faire revenir "au XVIII ème siècle, dans une étrange boutique d'apothicaire tenue par la ténébreuse Nella et la dynamique et adorable Eliza ...Attention , les gars , ça va " swinguer " ....Oui , c'est que Nella , son mari ....si , si ....avec aussi , un drame , mais , chuttt .
Il est bon , parfois , de ne pas choisir ses livres , mais de se fier au hasard dont on dit qu'il fait souvent bien les choses ....Autant le dire, j'ai passé un fort bon moment avec ce roman facile à lire et subtil .L'alternance des lieux et des personnages permet de bien se transposer ici et là , de se métamorphoser au cours des pages. Sans doute certains personnages auraient ils mérité d'être un peu " approfondis " mais j'ai trouvé le " rapprochement " entre eux tout à fait cohérent.
Le roman ? Féministe, sans doute , mais pas que . Fantastique ? Un peu . Avec des " exagérations "? sans doute . Violent ? oh non . Drôle ? Oui, mais pas que . Émouvant ? parfois . Lisible par les hommes ? Ah , ça oui , pour voir ce dont elles sont capables !!! .Lisible par les femmes ? Heu , " joker " ça pourrait leur donner des idées ( même si elles n'en manquent pas ...). En conclusion ? Un bon moment de distraction qui manquera sans doute de " profondeur " pour certaines ( et certains !!! ) et qui ravira celles ( et sans doute ceux ..) qui veulent sortir de la " grisaille ambiante " . Et comme chacun le sait , à Londres , la grisaille , ça n'existe pas ...les fioles aux contenus " un peu particuliers " par contre ,surtout au XVIII ème... Et on n'en trouvait pas dans les romans d' Agatha ??? Hum , so british !!!
Allez , bonne lecture les filles , et sans rancune , hein ? Comme diraient le grand séducteur qu'est Serge Lama " femmes , femmes , femmes " ou le talentueux Julien Clerc " femmes , je vous aime " , voire Enrico et " les jolies filles de son pays " , il n'y en a que pour vous .....Dans ce livre aussi . Profitez -en ....A bientôt, ..... peut - être .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          808
LePamplemousse
  03 février 2022
Tout commence par une simple petite bouteille en verre trouvée dans la boue des berges de la Tamise.
C'est Caroline Parcewell, une américaine qui fait cette découverte par hasard, alors qu'elle était censée fêter ses 10 ans de mariage, mais comme elle vient d'apprendre que son mari l'a trompé, elle a décidé de faire le voyage jusqu'à Londres toute seule.
Cette petite bouteille sera l'élément déclencheur de l'histoire, puisque Caroline va entreprendre des recherches poussées pour savoir d'où provient ce petit flacon mystérieux qui l'intrigue, et nous allons à ses côtés découvrir la vie d'une femme apothicaire et meurtrière ayant vécu deux cent ans plus tôt.
J'ai beaucoup aimé les parties consacrées aux recherches historiques et les descriptions de la vie à l'époque victorienne.
Je me suis moins attachée à Caroline, que j'ai trouvé un peu pénible avec ses plaintes incessantes.
J'ai aimé également le fait que l'accent soit mis sur les conditions de vie des femmes, que ce soit au XVIII ème siècle ou aujourd'hui, on voit que la notion de liberté a certes évolué, mais les envies profondes des femmes sont encore bien souvent sacrifiées au profit de la réussite de leurs maris ou de l'obligation d'élever leurs enfants.
Une belle découverte pour tous ceux qui aime les descriptions de la vie à l'époque victorienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Witchblade
  12 septembre 2022
Challenge plumes féminines 2022 – n°20
C'est sa belle couverture qui a attiré mon regard en premier, le titre et le résumé ont fait le reste pour m'intriguer. du coup, pour une fois, il ne sera pas resté très longtemps dans ma pal. C'est le premier roman de cette auteure, j'espère passer un excellent moment en sa compagnie.
L'auteure alterne son récit entre 3 narratrices, bien identifiées à chaque début de chapitre, deux sont en 1791 et la dernière de nos jours. J'ai eu un peu plus de mal avec Caroline, notre contemporaine, qu'avec les deux autres. Je ne comprends pas bien le lien entre ces trois femmes, malgré la fiole avec l'ours gravé. L'auteure alterne également passé et présent pour chacune des femmes pour nous apprendre à mieux les connaître. L'histoire est étrange et intrigante en même temps car on ne sait pas trop où elle va nous mener. Et c'est justement ce genre de roman que j'apprécie car je n'en attends rien de précis. Je me laisse plus facilement bercer par l'histoire que nous conte l'auteure. Et pour le coup, ça a été une belle surprise de découvrir le parcours de ces trois femmes sur quelques jours. Nous suivons donc Nella, apothicaire de son état, Eliza, jeune fille de 12 ans, et Caro, une femme à la recherche de son avenir. Elle le retrouvera grâce à une fiole bleue, celle-ci
lui permettra d'y voir plus clair et de remonter dans le passé. J'ai beaucoup aimé rencontrer Nella et Eliza, leurs fêlures sont différentes et pourtant, elles se comprennent en tant que femmes. le style de l'auteure est très agréable, on a aucun mal à imaginer les rues de Londres et à y suivre nos narratrices.
Comme vous l'aurez compris, ce one-shot a été une agréable surprise et une excellente découverte du style et de l'univers de cette auteure. Par ailleurs, à la fin, nous trouvons quelques annotations sur des poisons utilisés par Nella, quelques recettes ainsi qu'une note historique. Je vous conseille donc de découvrir ce premier roman plein de surprises et sur un thème inédit. Pour ma part, je pisterai ses prochaines publications.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
bbpoussy
  03 novembre 2021
Encore une fois, c'est la couverture qui m'a attirée en premier ensuite la quatrième de couverture.
Pioché dans le cadre d'un challenge, il n'aura pas fait long feu dans ma PAL.
L'histoire se déroule à deux époques différentes.
En 1791, dans une petite boutique d'apothicaire, où Nella prépare des poisons pour les femmes et uniquement contres les hommes. Elle met un point d'honneur à servir la cause féminine.
De nos jours, où Caroline prépare aux Etats-Unis son voyage avec son mari pour leur dix ans de mariage à Londres. Suite à la découverte de l'infidélité de ce dernier, elle part seule et va découvrir une étrange fiole sur le rebord de la Tamise.
Malheureusement, si le départ était plutôt satisfaisant, il ne m'a pas fallu arriver à moins de la moitié pour m'ennuyer ferme.
Il y a beaucoup, beaucoup de descriptions et peu d'actions.
Pas vraiment d'enquête, pas de révélations. Pas d'attachement aux personnages.
La liste de plusieurs poisons sur la fin du roman, un coup de pouce de l'autrice pour qui en aurait besoin !
Oui, le poison était beaucoup utilisé à l'époque et surtout par les femmes. Agatha Christie, s'en est servie dans plusieurs de ses romans, arsenic, belladone, et autres.
Et à l'époque, il était certainement beaucoup plus difficile de trouver des traces de poison dans l'organisme.
Donc si je dois recommander un livre sur les poisons, je ne vous dirigerai pas sur celui-ci mais sur l'un écrit par Agatha vous l'aurez compris.
Mais si j'en crois les critiques élogieuses déjà présentes sur Babelio, ce roman pourra sûrement vous satisfaire.
Quant à moi, je vais me tourner vers une valeur sûre pour un meilleur moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
talou61
  26 avril 2022
Un coup de coeur pour ce merveilleux roman !
Vous reprendrez bien du poison ?!
Deux histoires de femmes entremêlées entre aujourd'hui et 1791 à Londres.
1791 : Nella, une apothicaire prépare et vend des poisons à des femmes pour se débarrasser d'hommes dangereux ou inopportuns.
Eliza, une jeune fille vient faire "une commande" de la part de sa maîtresse arrive dans cette échoppe cachée dans les ruelles de Londres.
Comment Nella, elle-même fille d'une apothicaire qui soignait les femmes est-elle devenue une empoisonneuse dont la boutique est secrète ?
Acceptera-t-elle d'employer Eliza et lui inculquer ses secrets, tandis que la police est à leur recherche ?
De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l'infidélité de son mari. Lorsqu'elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d'apothicaire, elle ne peut s'empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L'apothicaire tueuse en série ».
Une enquête entre aujourd'hui et le XVIIIe siècle ! Et si Caroline trouvait la solution de sa propre vie dans cette découverte de la fiole de l'apothicaire en résolvant l'énigme ?
Un vrai page-turner !
J'aurai juste préféré une fin un peu plus détaillée.
Une reconstitution du Londres du XVIIIe siècle splendide ! On suite les pas, les courses de ces femmes dans les ruelles sombres avec délice et appréhension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
talou61talou61   26 avril 2022
En supposant que l'apothicaire ait bel et bien existé, je me la figurait ainsi : une vieille femme aux cheveux blancs ébouriffés et aux pointes effilochées par les vapeurs d'un chaudron, filant dans les rues pavées de Londres enveloppée d'une cape noire. Aussitôt, je ris de ma propre imagination : il s'agissait d'une apothicaire, pas d'une sorcière, et on n'était pas dans Harry Potter.
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   16 septembre 2021
Les avocats sont les pires de tous. Tout ce remue-ménage était trop pour ma femme de chambre ; elle m’a abandonnée. Ce matin, avant l’aube, elle est partie sans un mot. Elle a annoncé au cocher qu’elle démissionnait pour quitter la ville. Je suppose que je ne peux pas le lui reprocher, étant donné les récents événements. Elle a joué un rôle dans toute cette histoire, après tout, en versant la poudre dans le verre de Miss Berkwell. Tout de même, son départ me laisse dans une fâcheuse situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   16 septembre 2021
Certains mots semblaient rédigés à la main, mais je ne pouvais en être certaine. Enveloppée par l’obscurité, j’ouvris une dizaine de pages au hasard, et pris chacune en photo. J’aurais aussi bien pu avoir les yeux bandés tant j’ignorais ce que je faisais. Je ne pouvais pas même affirmer qu’il s’agissait de mots en anglais.
Les pages en parchemin étaient aussi fines qu’un mouchoir, et je les manipulai avec la plus grande délicatesse, pestant quand un coin se détachait. Je feuilletai jusqu’au bout, puis fermai l’ouvrage, le mis de côté, et passai à un autre livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
talou61talou61   01 mai 2022
Remerciements :

A celles qui ont envie d'écrire de la fiction historique : vous saurez que vous tenez le bon bout quand vous n'arriverez pas à lâcher vos recherches.
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   16 septembre 2021
Je fus ravie de constater qu’il était entièrement rédigé en anglais – pas de symboles étranges dans celui-ci – et que les premières pages révélaient une grande variété de « recettes » de la vie de tous les jours, qui s’éloignaient considérablement de celle du pudding ou du ragoût.
Élixir pour extraire chez l’enfant la tendance au mensonge
Bouillon pour assigner un genre à l’enfant in utero
Teinture pour produire une grande fortune en quinze jours.
Mixture pour rajeunir un corps de femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : poisonsVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de Sarah Penner (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2717 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre