AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782890778450
Éditeur : Flammarion (15/05/2019)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Convoqué dans une vieille ferme abandonnée, Armand Gamache apprend qu’une parfaite inconnue l’a choisi comme exécuteur testamentaire avec Myrna Landers, la libraire de Three Pines, et Benedict Pouliot, un jeune entrepreneur. Intrigués, tous trois acceptent ce rôle et découvrent des clauses tellement insolites qu’ils doutent de la santé mentale de la défunte. À moins qu’elle ne soit, au contraire, particulièrement lucide et consciente du danger qui pèse sur ses hérit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  09 juillet 2019
Encore une enquête difficile menée par Armand Gamache, la quatorzième de la série.
On suit deux histoires en parallèle, une intrigue liée à une enquête précédente d'une part et une histoire assez originale concernant un testament insolite à faire respecter et où Armand Gamache aura un rôle déterminant à jouer.
Cette enquête est sombre, une fois de plus, on évolue dans la noirceur, celle qui est au coeur de chacun de nous. Il sera question de loyauté et de trahison.
L'auteur explique à la fin que ce roman a été écrit après le décès de son époux et cela se ressent, ce volume est mélancolique, il fait une sorte de bilan de vie des personnages, il est à l'image du tableau peint par Clara, l'un des personnages : difficile à regarder, débordant de tristesse, de hargne, de colère et d'aigreur, mais abritant cependant une lueur d'espoir.
On retrouve avec grand plaisir les habitants du petit village de Three Pines. La fin nous réserve des surprises quant à l'évolution de la série.
Une lecture très agréable, même si certaines révélations étaient un peu attendues et ne m'ont pas surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
bilodoh
  03 décembre 2019
Une nouvelle enquête du Québécois Armand Gamache.

Une histoire de testament, une vieille dame est décédée et elle a nommé Gamache parmi ses exécuteurs testamentaires. Pourtant, Gamache ne connaissait pas du tout la morte et rien ne semble justifier son choix.

En parallèle, un sujet totalement différent, la suite du tome précédent où Gamache est démis de ses fonctions de chef de la Sureté et sous examen pour avoir laissé filer un important lot de drogue.
Même si on compare le style de Louise Penny à celui d'une Agatha Christie, son héros n'a pas du tout la suffisance d'un Hercule Poirot. Au contraire, il est plein de doutes et d'humilité. C'est aussi un homme d'équipe qui veut avant tout le bien de ses collègues. Un gars bien sympathique!
Une intrigue intéressante, à la hauteur de la série.
Commenter  J’apprécie          380
nath45
  03 avril 2020
Quel plaisir de retrouver tous les personnages et Three Pines, j'y passerais bien mon confinement, physiquement impossible mais heureusement il nous reste les livres et notre imaginaire.
Revenons à l'intrigue, une histoire d'héritage dont Gamache, Myrna et Benedict sont choisi comme exécuteur testamentaire, ils ne connaissement pas le défunte, et en parallèle nous suivons la recherche de la drogue dont Gamache avait bien démantelé le cartel dans l'enquête précédente mais avait laisser filer le carfentanil, une drogue très puissante.
Les deux enquêtes s'entrecroisent, elles montent crescendos, les enquêtes sont intéressantes et prenantes.
Louise Penny construit un récit palpitant, pleins de rebondissements, encore une fois c'est juste un grand plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          240
Errant
  10 septembre 2019
Dernier épisode en date de la série “Armand Gamache enquête”, ce dernier tente désespérément de récupérer un stock d'opiacés qu'il a laissé filer dans la cadre d'une autre enquête en plus d'être désigné liquidateur d'une succession pour le moins étrange. Comme d'habitude rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît de prime abord. La psychologie des personnages est mise à l'avant-plan, On retrouve avec joie la petite communauté de Three Pines, les inquiétudes De Beauvoir et le flegme de Gamache. le récit est tarabiscoté à souhait, le rythme sans baisse de régime et les personnages attachants avec en prime des pointes d'humour ici et là. Croyez-vous que j'ai aimé?
Commenter  J’apprécie          60
ManonCC
  21 octobre 2019
Dans cet excellent roman, drame et humour, désillusion et espoir, côtoient la chaleur et le froid, ainsi que la vie et la mort. Fait à noter, c'est la première fois de ma vie que je pleurais en lisant les remerciements de l'auteure. Cette dernière raconte qu'elle était convaincue que le décès de son époux, Michael, entraînerait aussi la mort du personnage dont il était l'inspiration, l'inspecteur-chef Armand Gamache. Elle explique aussi comment l'inspiration et la force d'écrire lui sont revenues… quelques mots à la fois.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaPresse   14 juin 2019
Elle construit ici un récit fascinant et palpitant, même si, soyons honnêtes, un ou deux dénouements s'avèrent un peu faciles à prédire.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
bilodohbilodoh   25 septembre 2019
…elle considérait leur hôte avec ce qui ressemblait à de la pitié.
Certaines créatures ont naturellement la capacité e susciter cette réaction. Privées de carapace, de venin et de la faculté de s’envoler ou même de courir, elles possèdent une arme tout aussi efficace.
Elles ont l’air si impuissantes et si pathétiques qu’elles ne peuvent en aucun cas représenter une menace. Certains vont jusqu’à les adopter. À les protéger. À les nourrir. À les accueillir sous leur toit.
Et ils le regrettaient presque toujours.

(Flammarion Québec, p.20)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bilodohbilodoh   23 septembre 2019
Dans certains cas, un testament ou une succession va bien au-delà de l’argent, des propriétés immobilières et des biens matériels. L’héritier qui obtient le plus est perçu comme le plus aimé. Il existe de nombreuses formes d’avidité. Et de besoin.
Et les testaments faisaient souvent office de dernier affront, d’ultime insulte lancée par un fantôme.

(Flammarion Québec, p.42)
Commenter  J’apprécie          40
ManonCCManonCC   21 octobre 2019
Tête baissée, il se concentrait sur le trottoir et sur la neige légère et douce qui recouvrait la glace.
Il suffisait d’un faux pas pour que tout dérape. Une entorse à la cheville. Un poignet cassé dans une tentative d’amortir la chute. Une fracture du crâne.
C’est toujours ce qui ne se voit pas qui finit par vous blesser.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   21 octobre 2019
Reine-Marie constata que le blizzard était terminé et que, à la façon des pires tempêtes, il avait laissé dans son sillage une journée lumineuse. Mais, ainsi que le savait tout bon Québécois, il s’agissait d’une illusion. Le soleil faisait briller les crocs de l’hiver, rien de plus.
Commenter  J’apprécie          00
ManonCCManonCC   21 octobre 2019
Dans un monde au rythme trépidant, effréné, être condamné à l’inactivité avait quelque chose de profondément apaisant. Pas d’internet, pas de téléphone, pas de télévision. Pas de lumières. La vie devenait simple, élémentaire. Chaleur. Eau. Nourriture. Partage.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Louise Penny (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Penny
Sa première mission royale : espionner le prince de Galles. Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu?en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain ! Georgie, qui refuse qu?on lui dicte sa vie, s?enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d?une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine? Entre Downton Abbey et The Crown, une série d?enquêtes royales so British ! « Bien plus qu?un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! » Louise Penny, auteure de Nature morte.
+ Lire la suite
autres livres classés : testamentVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Louise Penny : Les personnages de la série Armand Gamache enquête

Quels sont les propriétaires de l'hôtel-restaurant du village ?

Gabri et Olivier
Ruth et Sarah
Clara et Peter
Armand et Reine-Marie

8 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Louise PennyCréer un quiz sur ce livre