AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782370731661
240 pages
Allary Editions (29/03/2018)
  Existe en édition audio
4.16/5   164 notes
Résumé :
Cultivez les bons liens
Entraînez-vous
Écoutez-vous
Émerveillez-vous
Décidez
Mettez la main à la pâte
Passez à l'acte
Admirez
Restez fidèle à votre désir
Faites confiance au mystère

En puisant dans les textes des philosophes et des sages, dans les travaux des psychanalystes et des psychologues, mais aussi dans l'expérience de grands sportifs, d'artistes ou d'anonymes, ce livre éclaire le m... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
4,16

sur 164 notes

valsing
  22 janvier 2019
La confiance en soi, selon Charles Pépin, s'acquière selon trois voies : relationnelle, technique et mystique. Un bon exemple est celui d'un père qui apprend à son enfant à faire du vélo, sans les petites roues arrière...bien sûr !
Pour gagner en confiance et « se lâcher », l'Enfant devra emprunter :
- le chemin relationnel : faire une entière confiance à « l'Autre », son père qui le guide.
- le chemin technique : acquérir des compétences comme la maîtrise de l'équilibre, de la bonne posture...
- le chemin mystique : il s'agit d'une certaine confiance en la Vie, « ce petit + » qui peut aussi être le Monde, le Cosmos, l'intuition, le Destin ...
Ces chemins vers la confiance en soi sont, bien sûr, vallonnés de doutes, d'incertitudes. Impossible de tout maîtriser et surtout ne pas les ignorer mais composer avec eux. Il ne s'agit pas d'être « sûr de soi » mais « confiant en soi ». Non, ils ne nous marginalisent pas mais soulignent notre singularité ! Aller de l'avant malgré nos incertitudes. Douter pour ensuite faire un choix et enfin décider, trancher, opter pour une des voies à suivre. Tant pis s'il y a erreur, l'expérience nous renforce ! Cessons de nous comparer, d'envier, de jalouser ou ironiser pour plutôt admirer et ainsi tenter de (se) dépasser.
La Nature n'est-elle pas source d'inspiration ? Par sa Beauté pure, elle nous insuffle un Elan Vital et fait fi des « qu'en-dira-t-on ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          650
jmarcio
  23 novembre 2022
Après "Les Vertus de l'échec", Charles Pépin frappe fort encore une fois. Ce sont des livres à la limite entre la philosophie et le développement personnel, mais qui j'ose dire bien plus sérieux et accessible que la moyenne.
Ce ne sont pas des recettes toute faites, mais une série de thèmes qu'il analyse à la lumière des écrits d'autres philosophes, psychanalystes (Lacan et Freud). Il s'est beaucoup inspiré notamment d'un écrit de Emerson, parlant aussi sur la confiance en soi. Il ne pouvais ne pas mentionner la célèbre phrase de Nietzsche : "Deviens ce que tu es".
Pour faire court, les thèmes abordés sont les titres des chapitres : Cultivez les bons liens, Entraînez-vous, Écoutez-vous, Émerveillez-vous, Décidez, Mettez la main à la pâte, Passez à l'acte, Admirez, Restez fidèle à votre désir, Faites confiance au mystère.
Au delà des thèmes, Charles Pépin tord le cou de la psychologie positive qui prêche l'attente du bien qui viendra. Que tout est bon et il suffit d'attendre. Non, pour obtenir ce qu'on désire, il faut avoir confiance en soi et agir,
Si on doit la définir simplement, ce serait quelque chose comme ceci : "La confiance en soit est le courage d'affronter l'incertain et l'inconnu".
Aussi, la compétence ne suffit pas pour avoir confiance en soi. On a confiance en soi lorsqu'on a le courage d'aborder un problème nouveau, peut-être en se basant sur la compétence qu'on a déjà. Et cela, il faut s'entraîner, ça s'apprend. Charles Pépin déplore que, en général, l'enseignement en France n'apprend pas les élèves à s'écouter et à avoir confiance en eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Arthore
  23 juillet 2019
Charles Pépin : son seul nom me suffit à lire son nouvel ouvrage, tant "Les Vertus de l'échec" ou "La joie" ou ses BD comme "La planète des sages ou Platon la Gaffe : survivre au travail avec les philosophes".
Aussi lorsque Babelio à travers sa dernière opération Masse Critique nous a proposé "La confiance en soi : une philosophie", je n'ai pas hésité.
Pour être plus exacte, le format m'a fait me poser des questions : un audio-livre... mais c'était aussi tenter une nouvelle expérience.
Je remercie donc tout d'abord Babelio et les éditions Audiolib pour ce partage.
Ensuite, et avant de donner un retour sur ce "livre", il convient d'avouer que pour écrire le commentaire ci-dessous, après avoir écouté les 8h de lecture, l'achat du livre m'a été nécessaire. En effet me concernant, prendre de la hauteur, revenir en arrière, noter des remarques, autant d'éléments qui. Me sont nécessaires pour écrire un résumé, se prêtent peu, je trouve, à un support tel que l'audio-livre, de surcroît sur un thème a priori philosophique.
Mais venons en à l'essentiel, le livre : en abordant le thème de la confiance en soi et en illustrant son propos d'expériences de nombreux sportifs et artistes, Charles Pépin flirte encore avec un ouvrage de développement personnel plus que de philosophie.
Très rapidement, l'auteur nous donne "les trois ressorts de la confiance en soi : la confiance en l'autre, la confiance en ses capacités et la confiance en la vie". A travers Catherine Destivelle, Madonna, Séréna Williams et bien d'autres, il va s'attacher à nous montrer que l'on "ne naît pas confiant, on le devient".
Chacun des chapitres ensuite va tenter de donner au lecteur les clés de cette acquisition : cultiver les bons liens, s'entraîner, s'écouter, s'émerveiller, décider, passer à l'acte, admirer, rester fidèle à son désir.
Dans son dernier chapitre, "Faites confiance au mystère" c'est à dire "la confiance en la vie" Charles Pépin va nous faire reprendre un peu de hauteur avec les sages grecs, Bergson, Husserl, Bodin...
Mais rien de très approfondi et c'est là le bémol que je pourrais apporter : ouvrage de vulgarisation, il tient toutes ses promesses mais réflexion philosophique, il nous laisse sur notre faim.
Donc même conclusion que pour "les vertus de l'échec" : à faire lire ou écouter, aux ado, à celles et ceux voulant commencer à aborder le thème de la confiance en soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
misstoupin29
  24 janvier 2021
Charles Pépin m'a une nouvelle fois surprise et donner des clés.
En abordant, cette lecture j'avais l'appréhension que ce livre soit moins réussi que les vertus de l'échec et bien non.
Je trouve très bien qui parle largement de la différence entre choisir et décider ( citation mise sur le site).Pas assez enseigner dans les écoles.
Il est question de la place de l'imprévu dans notre quotidien et de nos réactions face à cela.
La zone de confort ennemis ou amie de la confiance en soi.
Rien n'est fatal dans ce sujet qui est question de Madonna, Yannick Noah et George Sand.
J'ai aimé comment il y a étayer son argumentaire avec leurs vies.
Les raisons sociaux sont t il là pour aider à prendre confiance en nous?
La comparaison est pour lui à bannir car cela a des effets néfaste et je suis entièrement d'accord avec lui.
Il rend un très bel hommage à la chanson "il jouait du piano debout"
La phrase de fin est magistral.
Bravo à l'auteur pour son travail.
Merci aux libraires pour mettre en avant de belles pépites qui nous aide nous alléger la vie.
Je regrette de pas avoir lu le livre avant.
Une très bonne idée cadeau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
GuilhemL
  05 novembre 2018
Non, la confiance en soi ne se trouve pas uniquement en soi et ne s'obtient pas par la pratique de quelques recettes que l'on se doit appliquer chaque matin devant la glace.
Car la confiance en soi s'obtient tout d'abord à travers notre confrontation aux autres et au monde extérieur car le monde extérieur est le seul miroir que nous ayons qui nous permet de valoriser nos actions. La confiance en soi est ainsi notre capacité à accepter et désirer les surprises que la Vie nous réserve, elle est en fait cette communion avec la Vie, cet abandon et cette confiance face à la Vie. Car quel que soit l'angle philosophique nous considérons la Vie, sous un angle catholique, épicurien, bergsonien ou selon la philosophie de Husserl ou de Nietzche, nous ne sommes qu'une partie de cette Vie et « prendre confiance en soi, c'est apprendre à se tenir tout contre le mystère de la Vie, c'est savoir l'accueillir au point de se réchauffer à son contact ».
Tel est le message principal que Charles Pepin nous envoie, à travers différents exemples réels tirés de la vie de personnages célèbres et familiers, mais aussi grâce aux enseignements tirés de différentes philosophies. Mais ce livre nous apporte aussi d'autres enseignements, qui à leur lecture nous semblent comme des évidences. Tel est l'apport de la philosophie de nous rendre évidents des enseignements qui étaient auparavant cachés ou enfuis dans l'agitation de nos vies afin que nous puissions nous en nourrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
jmarciojmarcio   23 novembre 2022
(p.136)
Nos habitudes ne sont pas comme des métaux tordus qu'il suffirait de détordre avec une bonne motivation : nous ne sommes pas des machines. Nos raisonnements ne sont pas des programmes défectueux à réinitialiser: nous ne sommes pas des ordinateurs. Nous n'allons pas nous ouvrir à notre véritable talent simplement parce que nous nous répétons des choses positives en nous tenant droit devant notre miroir et en respirant profondément. Ce n'est pas en nous autopersuadant ou en nous automanipulant que nous allons nous libérer de ce qui nous entrave.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jmarciojmarcio   23 novembre 2022
(p.127)
La confiance en la vie est à la fois quelque chose d'évident et de difficile à définir.
[...]
C'est croire qu'il y a dans la vie, dans toute vie, quelque chose de bon, et peut-être même de tendre. C'est continuer à aimer la vie même quand elle semble dure. C'est penser qu'elle n'a pas besoin d'être parfaite pour être digne d'être vécue. Disons-le simplement: faire confiance à la vie, c'est penser qu'elle est plutôt une bonne chose. Qu'il y a au fond du monde, malgré le scandale qu'il abrite parfois, quelque chose comme une tendresse, une lumière que nous avons tous déjà entrevue et qui ne s'oublie pas. Nous n'avons pas nécessairement besoin de savoir d'où elle vient. Nous ne savons pas toujours en quoi nous avons confiance lorsque nous avons confiance en la vie. Nous avons confiance, c'est tout. C'est une confiance sans objet, une confiance pure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
valsingvalsing   20 janvier 2019
Décider, c'est trouver la force de s'engager dans l'incertitude, réussir à y aller dans le doute, malgré le doute. C'est pallier le manque d'arguments définitifs par la capacité à s'écouter, ou simplement à trancher pour se remettre en mouvement. Dans les deux cas, c'est une question de confiance en soi. Un tel engagement n'est pas facile : il faut « prendre sur soi », être prêt à assumer des conséquences imprévisibles, mais c'est le propre d'une décision. Elle nous oblige à choisir sans même le secours d'une argumentation indiscutable. Pas à l'aveugle, mais pas non plus en pleine clarté.
Page 91
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
PiatkaPiatka   09 avril 2018
Pour réussir vraiment à s’écouter, il suffirait peut-être qu’aucune de nos facultés ne l’emporte sur les autres. Si notre raison s’impose, c’est à elle que nous obéirons. Si notre sensibilité triomphe, c’est elle que nous suivrons. Lorsque aucune de nos facultés ne l’emporte, c’est à nous-mêmes que nous ferons confiance. Nous en sommes tous capables.
Commenter  J’apprécie          382
PiatkaPiatka   29 mars 2018
La compétence se mue donc plus facilement en confiance lorsqu’elle nous permet de progresser dans la connaissance que nous avons de nous-mêmes, de nos ressources et de nos qualités, de nos goûts ou de nos dégoûts…Aucune confiance en soi durable n’est possible sans connaissance de soi, sans creuser un sillon qui nous correspond.


Entraînez-vous
Commenter  J’apprécie          323

Videos de Charles Pépin (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Pépin
Pilpoul, Marc Welinski reçoit Charles Pépin sur RCJ – La rencontre – Une philosophie
autres livres classés : philosophieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
400 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre