AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2912594197
Éditeur : Jasor (01/03/2001)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Je ne prétends pas détenir le monopole de la vérité ni celui de la sagesse. Pourtant, je ne puis rester impassible devant l’égarement de la jeunesse de mon pays.

Comment une société où toutes les maisons étaient ouvertes sans crainte des voleurs est devenue une société de barreaux, de grillages, de serrures, de chiens de garde, de vigiles qui ont pour mission de la protéger de ses propres enfants? Pareille «évolution» ressemble davantage à une régress... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
olivberne
  03 janvier 2013
Pépin, écrivain guadeloupéen, à voulu participer au débat qui agite la société sur la jeunesse. Il lui écrit directement, en la critiquant, lui montrant ses contradictions, en la pardonnant face aux parents qui ne l'élève plus et en lui proposant un contrat, un engagement pour l'avenir:oser se tourner vers ses origines, son patrimoine pour tourner le dos à certaines cultures, notamment américaine, qui la pervertissent.
Ce petit livre court et pertinent se lit très facilement, en moins d'une heure, mais il peut aussi être la base d'une réflexion avec les ados. Il peut s'adapter à toutes les jeunesses du monde qui ont oublié leur passé et préfèrent se comporter avec outrance et au bord des limites.
Pépin est sympathique, son texte est percutant mais les solutions qu'il propose, si elles sont séduisantes, sont pour moi trop réductrices et insistent trop sur le repli sur soi. On ne peut pas s'ouvrir au monde et en même temps refuser les autres cultures. Mais ce livre reste un bon point de départ pour une discussion inter-générationelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
olivberneolivberne   04 octobre 2013
J'entends ceux qui se justifient en s'écriant: "an pa té ni tune, an té oblijé mannyé biten a moun"! (je n'avais pas d'argent, j'étais obligé de voler). S'ils étaient honnêtes, ils devraient reconnaître qu'ils ont choisi une existence de voleurs.

J'entends ceux qui s'abritent derrière: "yo pa ka fè ayen pou le jénès" (ils ne font rien pour la jeunesse). Je leur demande : "et vous, qu'est-ce que vous faites pour vous?".

Je vois ceux qui brandissent une pancarte marquée "chômage" pour excuser leur démission. Le chômage est un grave problème. Cependant, il ne peut être un alibi pour la délinquance et la barbarie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ernest Pépin (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ernest Pépin
Le goût de l'enfance, Ernest Pépin lu par Odile How Shing Koy
autres livres classés : caraïbesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
415 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre