AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812612894
Éditeur : Editions du Rouergue (03/05/2017)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Maxime Mainard, le héros de la trilogie Comment (bien) rater ses vacances, est de retour en 4e saison. Il a bien eu son bac, raté son admission à Sciences Po, mais a trouvé un contrat sur la Côte Atlantique pour jouer avec son groupe de rock. Pour l'occasion, il embarque toute sa bande, petite copine et sœur comprises, pour quinze jours à l'océan.  Des vacances à nouveau délirantes. Sea, sex and rock'n'roll pour les ados !
Les trois premiers tomes se sont ven... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
iris29
19 juin 2017
Si en ces jours de grosse canicule , tu as besoin de fraîcheur, si tu te pourléches les babines d'anticipation à l'idée de tes prochaines vacances, si le camping "les Flots bleus" te parle , si tu aimes le gros bon son , si tu es ado, ou "adulescent" ou si tu as juste besoin d'une grosse marade , alors Max est ton futur meilleur ami !
Et pour maximiser , l'effet Max Mainard, je me dois de te prévenir que ceci est un tome 4 et qu'il vaut mieux commencer par " Comment (bien) rater ses vacances" .
Dans cet épisode -ci, Max a l'idée brillante de cumuler sa future carrière de rock star avec ses projets vacances et d'embarquer sa petite bande , du coté du bassin d'Arcachon , en vue d'y faire des concerts . Ambiance "Fête de la moule" , et camping party + mégas bonnes chansons qui tuent dont Anne Percin nous fait la play-list à la fin du bouquin .
Sont présents, les 4 membres du groupe : Max , tonton Christian et son boy-friend , Djoul' , Stéphane le flic batteur super beau gosse, puis Alex ,( la meilleure amie de Max qui en pince pour le BG ) , Sa Kevinerie, le meilleur poteau débile qu'on adore, Natasha , la petite amie de Max et Alice la petite soeur de 13 ans .
Cette ambiance camping ne serait rien , sans les références rock et surtout sans le talent d'Anne Percin .
Chaque phrase est une tuerie d'humour et de fraicheur .
Cette série est une des meilleures séries pour ados mais pas que ! (les adultes y trouveront Satisfaction...)
Plongez dans les vagues de l'océan ( coté bassin d'Arcachon), faites gaffe aux baines et au larsen , Max est un héros charmant mais manie la vanne comme d'autres , le sabre laser ...
[ Effets rétroactifs de cette lecture ... : à cause de Max, j'ai" My name is stain" et" Shut up and let me go" , dans la tête depuis 2 jours... ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4321
canel
27 juillet 2017
Max et Kevin ont décroché le bac. Le premier vise l'IEP de Paris, le second une Ecole de Commerce.
En attendant la rentrée, va falloir s'occuper, parce que glander plus de deux mois dans le 9-4, c'est un peu la lose.
Et si on faisait la tournée des festivals en montant sur scène, nous, le groupe de rock Kremlin !? Genre en Bretagne, Vendée - ça doit pas être trop exigeant, là-bas ! Les braves touristes du nord-ouest n'ont pas les exigences du gratin bling-bling de la Côte d'Azur qui frémit d'extase au son du jazz ou se déchire la tête à coup de techno.
Hey, détrompez-vous, les gars : en Bretagne, y a des pointures locales, déjà, et puis y a aussi du lourd ! Les 'Vieilles Charrues' de Carhaix nous ont habitués à du people IN-TER-NA-TIO-NAL - et toc, petits Parisiens naïfs !
Grâce à un désistement de dernière minute, le quatuor va finalement rejoindre la 'Fête de la Moule' pour quelques dates sur la côte landaise, traînant dans son sillage les incontournables : la jeune soeur, la petite amie et le copain relou de Max, et bien sûr Julius, le nouvel amoureux de tonton Christian.
Les voisins du camping n'ont pas fini de s'en mettre plein les mirettes avec les tenues pailletées de Julius, et surtout plein les oreilles avec les répètes dans les sanitaires, et les engueulades au sein des couples...
Après une lecture un peu ardue à l'atmosphère pesante ('La faille', I. Sorente), il m'a fallu quelques dizaines de pages pour me remettre en phase avec la déconne de Maxime. J'avais quand même décroché depuis presque cinq ans. Bon, en même temps, leurs blagues potaches sont simples, ces huit-là sont sympas, chacun dans son style, on se glisse vite et avec bonheur à leurs côtés.
Toujours beaucoup d'humour dans les observations, les situations et les échanges entre protagonistes, ça balance, ça se réconcilie, ça discute en off (entre filles, le off, plutôt - c'est bien connu que les mecs sont relous), ça complote pour essayer de prévenir ou d'aplanir les conflits. On se confie aussi, après des moments difficiles, après quelques verres, ou suite à une émotion partagée qui resserre les liens.
Bref, des vacances mémorables pour tous, de celles qui marquent un tournant, dont jeunes et moins jeunes reviennent mûris.
Ce quatrième (et dernier ?) volet est pertinent, drôle, distrayant, émouvant, et plein d'aventures... Un peu trop de références musicales que je ne connaissais pas, alors que je m'y retrouvais mieux dans les premiers opus. Mais j'ai pris des notes, j'irai voir/écouter (peut-être)...
♪♫ https://www.youtube.com/watch?v=EF2PGnZmXCI
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          375
LiliLee
11 août 2017
Après avoir dévoré les trois premiers tomes de cette saga et pleuré quand Anne Percin a annoncé qu'elle s'arrêterait là (j'exagère à peine!), j'avais du mal à contenir mon excitation lorsque j'ai appris qu'elle rempilait finalement pour une suite. Maxime, c'est l'ado rêvé avec son sens cultissime de la répartie et son âme de coeur d'artichaut. Donc, j'étais vraiment impatiente de le retrouver avec toute sa petite bande. Et là, soit j'ai vieilli (et c'est dommage pour moi), soit, ça l'a pas fait. Je comprends pas ce qui s'est passé. Je ne dirais pas que ça ne m'a pas plu, mais bon, pour moi, ça a fait un peu "flop". J'ai eu du mal à retrouver l'humour truculent de Max et j'ai très peu ri. Cette épopée pour aller jouer du rock sur la côte atlantique m'a un peu ennuyée et j'avais hâte d'en finir. L'écriture est toujours super jeune et amusante mais toutes ces références musicales m'ont saoulée (et pourtant j'adore la musique). Voilà, en tout cas, ça l'a pas fait pour moi. Même si je sais que j'ai passé l'âge de lire des trucs d'ados, souvent certains titres comme les premiers de cette saga m'incitent à continuer car il y a vraiment du bon dans la littérature ado. Et puis j'ai gardé une âme d'éternelle ado donc, je continue.
Je ne sais pas si Anne Percin va continuer les aventures de Max et je rempilerai certainement par nostalgie des tomes précédents, mais là, je reste un peu sur ma faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
orbe
30 mai 2017
Maxime a décidé d'amener toute sa tribu quinze jours en vacances autour du bassin d'Arcachon. Il a inscrit son groupe de rock pour se produire sur scène au festival de la moule afin de se confronter au public.
Il embarque aussi ses copines Natacha et Alex, et Alice sa petite soeur.
Bien entendu tout ne va pas se dérouler dans le calme et l'harmonie...
Un nouvel épisode des aventures de l'intrépide et maladroit Maxime, ça sent déjà les vacances. Il y a aura cette fois aussi les odeurs de frites et de pizzas ainsi que celles du sable, des héros et de leur fourgonnette.
Ils vont vivre un formidable été qui va resserer les liens du clan. Il sera question de musique mais aussi de sentiments, de vie quotidienne et d'expérience unique, d'humanité et de tolérance.
C'est donc un roman difficile à circonscrire mais qui respire la joie de vivre. le héros va sortir grandi de cette quinzaine avec de nouvelles bonnes idées (ou pas) dans la tête.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          130
balloonvenus
08 juin 2017
Eh Maxime ! Tu m'avais manqué tu sais ! Tes répliques pleines d'humour âchement sarcastiques, tes notes en bas de page, tes disputes incessantes avec ta zouz...Mais tu n'étais pas le seul... toute ta tribu... Sa Kevinerie, toujours aussi à côté de la plaque, le cool Julius, Christian le dieu de la guitare râleur, même la rigueur de votre batteur Stéphane, c'est dire ! Alors autant dire que j'ai été ravie de me plonger dans tes aventures capferresques ! Mais avant, félicitations pour ton bac et ton oral raté pour Sciences Po. Jolie performance, ils ne savent pas ce qu'ils ratent (mais toi tu sais sûrement ce que tu ne vas pas rater non plus ;-) ). Après une telle année, tu méritais bien d'être engagé avec ton groupe à la fameuse Fête de la Moule. Et une fois de plus, tu n'as pas raté tes vacances... entre les disputes incessantes de ton oncle et de son Djoul, les déceptions amoureuses de la soeurette, les pics hormonaux de 'Tacha, la drague de Stéphane et ton petit caractère attachiant, ils ont dû s'amuser, les vacanciers du camping ! Ca tombe bien, moi aussi, j'ai bien rigolé ! Et j'ai été émue, touchée aussi... c'est que tu gagnes en profondeur et en maturité, mon Maxou ! Même si ton couple avec Natacha est parfois bringuebalant, tu gères veugra. Il faut dire qu'avec le bel amour souvent contrarié entre ton oncle et Djoul, tu as un beau modèle. Et puis je te remercie de m'ouvrir à des groupes que je n'aurais sûrement pas écoutés sans toi... le don de la musique, c'est le plus beau partage (bon, ok, avec les ébats sous la tente aussi *clin d'oeil*). Un seul truc que je n'ai pas aimé dans le récit de tes vacances... le mot FIN. Dis ? Tu vas revenir ? Tu le promets ? Allez, Maxime... reviens, on va vivre la main dans la main...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa06 août 2017
- Je peux pas, j'ai un enterrement. Ma fierté a trépassé tout à l'heure.
Commenter  J’apprécie          20
TakalirsaTakalirsa05 août 2017
Je suppose qu'il arrive un moment dans la vie où tu te rends compte qu'il ne tient qu'à toi de réussir ou de rater ta vie. Et ça fout un peu la trouille.
Si ça se trouve, c'est ça, devenir adulte.
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa05 août 2017
Le trac, c'est un truc de malade. La seule peur au monde dont l'épreuve est le remède.
Commenter  J’apprécie          10
canelcanel30 juillet 2017
On avait pris soin d'arriver assez tôt, pour faire les branchements électriques, les réglages et la balance avec les autres groupes qui joueraient sur la même scène. Ça avait failli chauffer avec Stéphane, qui devait prêter sa batterie au groupe de reggae qui jouait avant nous. Il s'est embrouillé avec le batteur (qui était pourtant censé être un pote à lui) pour des divergences de vue irréconciliables et on a bien cru qu'ils allaient se foutre sur la tronche. Je peux pas vous expliquer les détails, vu que c'est la première fois de ma vie que je partageais une scène avec d'autres groupes, j'entravais rien. Si vous voulez mon diagnostic quand même, je dirais que les problèmes d'ego se combinaient à un excès de testostérone pour créer un mélange, certes grisant, mais quelque peu dangereux. A un moment, j'ai même entendu cette réplique digne d'un film de Chuck Norris :
- T'approche pas de mon ampli, si tu veux pas repartir avec tes couilles dans un Tupperware.
(p. 35-36)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
canelcanel29 juillet 2017
Christian avait consenti à nous accompagner [à la plage]. Bien sûr, il ne se baignait pas (faut pas pousser). En T-shirt noir imprimé 'Ni Dieu ni Maître', il lisait 'Shoah'. Ça intriguait beaucoup ma soeur, qui n'arrêtait pas de lui demander « de quoi ça parle ».
- Ça ne parle pas. C'est un livre, a-t-il fini par lui répondre
sans la regarder.
J'ai dû me dévouer pour expliquer à Alice que c'était la transcription des interviews de témoins de l'extermination des Juifs, réalisées par Claude Lanzmann. La grosse marrade, quoi.
- Mais pourquoi tu lis ça à la plage ? a-t-elle insisté.
- Pourquoi ? Il faut un endroit spécial pour le lire, à ton avis ?
- Ben je sais pas ! C'est triste, c'est la guerre, les nazis tout ça...
Cette fois, il a levé les yeux du livre et a regardé ma soeur.
Mauvais signe. Très, très mauvais.
- Et alors ? Ça ne va pas avec la couleur du soleil, c'est ça ? Ou bien tu crois que les gens ne meurent pas quand il fait beau ?
(p. 188)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Videos de Anne Percin (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Percin
Vidéo de Anne Percin
autres livres classés : arcachonVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .