AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 8420419680
Éditeur : Alfaguara (19/10/2016)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Espagne, automne 1936. Sous le commandement de Franco, l'armée s'est soulevée pour renverser la République. Les services secrets franquistes chargent Lorenzo Falcó, ex-trafiquant d'armes et espion dénué de scrupules, d'une mission impossible : pénétrer en zone rouge et organiser, avec l'aide d'un groupe de miliciens, l'évasion du fondateur de la Phalange, José Antonio Primo de Rivera, détenu par les républicains dans la prison d'Alicante. Un homme et deux femmes – G... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
pasiondelalectura
  16 octobre 2017
Perez-Reverte se lance dans une nouvelle série qui met en scène un espion et tueur appelé Lorenzo Falcó, 37 ans, beau, aimant les femmes (belles), élégant voire maniéré, amoral. Il fait partie de l'un des Services Secrets de l'Espagne du début de la Guerre Civile, le SNIO.
On va lui confier la mission de sortir de la prison de Salamanca, le fondateur de Falange espagnole, le beau et charismatique Jose Antonio Primo de Rivera.
Il sera le chef du commando qui arrivera par voie de mer.
Le jour du débarquement, il apprend qu'en fait les autorités ont vendu le commando aux rouges qui les attendent sur la plage pour les mitrailler...
Falcó sauve sa peau grâce à son supérieur car il lui est indispensable pour d'autres missions tordues.
Il existe une théorie de complot qui dit que ce serait Franco lui même qui ce serait opposé à la libération de Primo de Rivera, ayant peur que le charisme du "falangista" soit plus tard un boulet dans sa prise du pouvoir. Ils l'ont fusillé en novembre 1936.
Ce qui est intéressant dans ce court et trépidant roman, est la prise de position de l'espion Falcó, sans dieu ni maître, qui dit pire que pendre des deux factions !
Le deuxième tome de cette série sort aujourd'hui en Espagne sous le titre de "Eva", une femme de Falange qui joue un rôle important dans ce premier opus.
Très réussi, même si par moments on a l'impression d'avoir des personnages en carton pâte.
Lien : https://pasiondelalectura.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlainNicolasStanislas
  14 octobre 2018
Déçu, pas terriblement déçu mais déçu tout de même, APR m'avais habitué à beaucoup mieux.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
. Ce qui sautait aux yeux. L’entassement était colossal. Les conseils de guerre et les exécutions qui s’ensuivaient dépeuplaient un peu les cellules, mais les places libérées étaient aussitôt occupées. La nouvelle Espagne nationale et catholique avait hâte d’arracher le chiendent gauchiste, tâche à laquelle contribuait ce que l’on appelait les transferts : un groupe de phalangistes ou de miliciens carlistes se présentait avec l’ordre écrit de conduire certains détenus dans une autre prison, où ceux-ci n’arrivaient jamais, parce qu’ils finissaient abattus dans un fossé, un champ, ou jetés dans un puits – c’était, comme on disait, les emmener faire un tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
Il sentit un parfum. Amok. Cher, élégant, il était devenu difficile de s’en procurer – « Une folie d’Orient », d’après les revues de mode. Falcó regarda avec attention celle qui le portait : elle avait les yeux clairs, le nez grand, des seins parfaits et un corps harmonieux. Le type de femme que peignait Romero de Torres, estima-t-il. Un vague air gitan ne déparait pas son style, mais au contraire l’accentuait. Et elle était plus belle que la plupart des femmes. Beaucoup plus belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
Falcó était issu d’une bonne famille andalouse liée aux chais, aux vins et à leur exportation en Angleterre. Les manières et l’éducation acquises pendant son enfance l’avaient bien servi plus tard, quand une jeunesse peu exemplaire, une carrière militaire interrompue et une vie vagabonde et aventureuse avaient mis à l’épreuve d’autres ressorts de son caractère. Il avait maintenant trente-sept ans et un lourd passé sur le dos : Amérique, Europe, Espagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
. Pendant un moment, Falcó examina sans bouger son reflet, satisfait de son apparence : rasage irréprochable au sabre, pattes taillées au carré, yeux gris qui se contemplaient, comme ils contemplaient le reste du monde, avec une mélancolie sereine et ironique. Une femme – c’est toujours à elles qu’il revient de qualifier des détails de ce genre – les avait un jour définis comme des yeux de bon garçon pour qui les choses ont mal tournés au lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
L’indispensable, il le portait sur lui : son passeport, son portefeuille avec des devises françaises, allemandes et suisses, un tube de Cafiaspirina – des comprimés combinant aspirine et caféine –, un étui à cigarettes en écaille, un briquet en argent et un Browning 9 mm avec six balles dans le chargeur.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Arturo Pérez-Reverte (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arturo Pérez-Reverte
Bande annonce du film Cachito (1995), adaptation de la nouvelle d'Arturo Pérez-Reverte, paru en français sous le titre Une affaire d'honneur
autres livres classés : littérature espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Arturo Pérez-Reverte ?

De quelle nationalité est-il ?

espagnole
argentine
colombienne
mexicaine

8 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : Arturo Pérez-ReverteCréer un quiz sur ce livre