AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 8420419680
Éditeur : Alfaguara (19/10/2016)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Espagne, automne 1936. Sous le commandement de Franco, l'armée s'est soulevée pour renverser la République. Les services secrets franquistes chargent Lorenzo Falcó, ex-trafiquant d'armes et espion dénué de scrupules, d'une mission impossible : pénétrer en zone rouge et organiser, avec l'aide d'un groupe de miliciens, l'évasion du fondateur de la Phalange, José Antonio Primo de Rivera, détenu par les républicains dans la prison d'Alicante. Un homme et deux femmes – G... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Zippo
  06 décembre 2018
Falco, séducteur invétéré, froid, cynique, aventurier, trafiquant d'armes...quel palmarès !
Ce personnage peu recommandable, peu recommandable, à des côtés attachants (non, non c'est un salaud, mais...voilà) est chargé, à l'automne 1936, d'une mission par le service d'espionnage franquiste : délivrer José Antonio Primo de Rivera, fondateur de la Phalange et prisonnier des Républicains.
Nous plongeons au coeur de la guerre d'Espagne, ce tragique moment de l'histoire européenne...évènement qui précède et annonce la Seconde mondiale et son cortège d'horreurs.
Nous croisons les complices de Franco, notamment les nazis.
La construction du récit est classique, mais l'action nerveuse, palpitante, avec Falco, un "héros" sans état d'âme...quoique pour la belle Eva, son cynisme et sa froideur sont ébranlés, il est prêt à tout…
Au-delà de l'intrigue, Arturo Perez-Reverte nous fait découvrir en Falco un personnage complexe et surtout respecte l'exactitude des faits historiques.
Si je trouve quelques aspects attachants à Falco, je tiens à préciser qu'en ce qui concerne la Guerre d'Espagne, j'admire et soutiens sans limite la République espagnole et sa lutte désespérée et héroïque contre le franquisme.
Bravo à l'auteur et merci à Babelio qui grâce à une opération masse critique m'a permis goûter au plaisir de lire cet excellent roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
traversay
  21 octobre 2018
Vous avez aimé le capitaine Alatriste ? Peut-être apprécierez-vous falcó, le héros de la nouvelle série initiée par Arturo Pérez-Reverte (déjà 3 romans parus en Espagne) ? Il est plus proche de nous, dans le temps, et opère au début de la guerre d'Espagne. Un espion des forces franquistes, cynique et froid comme un scorpion mais irrésistible aux yeux des femmes qu'il conquiert avec une facilité déconcertante ! A se demander s'il n'y a pas une ombre de misogynie dans ce falcó, dans le personnage mais aussi dans le livre. Impression plus ou moins réfutée par la dernière partie du roman qui voit notre homme agir contre les ordres, victime de ses sentiments. Ceci dit, falcó trimballe avec lui tous les clichés de l'espion et Pérez-Reverte en joue pleinement avec le talent qu'on lui connait. Si les ressorts du récit sont on ne peut plus classiques, ceux d'une aventure risquée avec son lot de trahisons et de retournements de situation, le livre vaut principalement pour son évocation très précise et détaillée d'une période particulièrement sombre et complexe sur laquelle les auteurs espagnols, de Javier Cercas à Almudena Grandes (à quand la traduction de son dernier roman ?), s'intéressent particulièrement. Et notamment dans les relations ambigües entre les tenants d'un même camp : franquistes et phalangistes, d'un côté ; communistes et anarchistes, de l'autre. Bien entendu, falcó est loin de valoir les grands romans de Pérez-Reverte mais il y a suffisamment de savoir-faire et d'ironie dans le livre pour que l'on ne dédaigne pas les prochains opus de la série.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
takecare
  21 novembre 2018
Un roman d'action et d'espionnage qui a pour cadre la guerre civile espagnole. Lorenzo Falco, trafiquant d'armes sans scrupules et espion à ses heures perdues, est chargé par les franquistes de libérer un cadre du mouvement, détenu dans la prison d'Alicante. Une mission qui s'annonce semée d'embûches…
J'ai eu du mal à m'accrocher. le récit est bien construit mais plutôt convenu, sans réelle surprise. Les personnages sont assez caricaturaux avec notamment Falco, baroudeur et cynique qui conquiert une nouvelle femme tous les deux chapitres. Heureusement le contexte historique et la dernière partie apportent un supplément d'intérêt bienvenu.
Mon ressenti est donc plutôt mitigé pour ce livre qui alterne de bons passages avec d'autres bien moins intéressants.
Commenter  J’apprécie          70
Liver
  09 novembre 2018
Arturo Perez-Reverte n'a pas choisi un sujet facile: il fallait oser placer un personnage et une intrigue dans les services secrets franquistes (et en plus, côté vraiment très obscur: "le groupe des affaires sales") pendant la guerre d'Espagne. Mêlant réalité historique et fiction, il tente de créer un personnage de roman: baroudeur, mercenaire, "tombeur de ces dames"... Le pari n'est pas gagnant car le roman au final se révèle convenu, sans réelle surprise ni suspens, à la limite parfois du cliché et dans un style plutôt pauvre. Décevant au regard de la qualité d'inventivité à laquelle Monsieur Perez-Reverte nous avait habitués.
Commenter  J’apprécie          70
ClemenceLebovic
  25 novembre 2018
falcó est un salopard de première. Espion à la solde de Franco en 1936, sa profession suffit à le savoir. Et son comportement tout le long du livre est à l'avenant. Arturo Pérez-Reverte s'est manifestement fait très plaisir en écrivant ce personnage et le roman dont il est le héros. Oui le héros, car tout se passe de son point de vue de salopard. Presque rien ne le rend sympathique et les lecteurs qui ont besoin d'avoir un bon sentiment pour le personnage principal ne vont que le détester. Mais ça serait mal connaître l'écriture de Pérez-Reverte. Ses deux personnages type, l'homme désabusé et la femme forte. Car Falco est une déclinaison on ne peut plus réussie de ce personnage masculin qui traverse toute l'oeuvre de son auteur. Il ne doit pas être simple d'écrire un salaud parfait, mais comme les rôles d'ordures sont les plus beaux pour ceux qui les interprètes, les personnages détestables sont peut être les plus agréables à réussir et à lire ! J'ai attendu falcó depuis deux ans et sa publication en Espagne, ce n'était pas en vain, vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ZippoZippo   06 décembre 2018
Ce qui, paradoxalement, les rapprochaient de leurs adversaires, ou de certains d'entre eux : les meilleurs de l'autre camp. Falco avait pu les voir, les uns et les autres, au moment du soulèvement national, s'affronter à coups de feu dans les rues : phalangistes, socialistes, communistes, anarchistes, qui s'entretuaient avec une admirable ténacité. C'étaient des jeunes gens courageux et déterminés, d'un bord ou de l'autre, qui parfois se connaissaient bien, d'anciens compagnons d'université, d'usine, habitués à aller voir ensemble un film, danser, boire un verre, liés aux mêmes amis, quand ce n'était pas à la même amoureuse. Il les avait vu tout faire pour se trucider les uns les autres, représailles après représailles. Tantôt avec haine, tantôt avec le froid respect envers un adversaire que l'on connaît et que l'on apprécie, bien que l'on ne soit pas dans le même camp. C'est lui ou moi, telle était l'idée. Le mobile. C'est eux ou nous. Quelle misère que tout cela, que ce brasier où allait se consumer, se consumait déjà la fleur de la jeunesse d'un bord ou de l'autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ZippoZippo   06 décembre 2018
La nuit est neutre, se dit-il. Elle ne prend parti ni pour l'un, ni pour l'autre, et soutient celui qui se met de son côté. Qui se sert d'elle.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
. Ce qui sautait aux yeux. L’entassement était colossal. Les conseils de guerre et les exécutions qui s’ensuivaient dépeuplaient un peu les cellules, mais les places libérées étaient aussitôt occupées. La nouvelle Espagne nationale et catholique avait hâte d’arracher le chiendent gauchiste, tâche à laquelle contribuait ce que l’on appelait les transferts : un groupe de phalangistes ou de miliciens carlistes se présentait avec l’ordre écrit de conduire certains détenus dans une autre prison, où ceux-ci n’arrivaient jamais, parce qu’ils finissaient abattus dans un fossé, un champ, ou jetés dans un puits – c’était, comme on disait, les emmener faire un tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
Il sentit un parfum. Amok. Cher, élégant, il était devenu difficile de s’en procurer – « Une folie d’Orient », d’après les revues de mode. Falcó regarda avec attention celle qui le portait : elle avait les yeux clairs, le nez grand, des seins parfaits et un corps harmonieux. Le type de femme que peignait Romero de Torres, estima-t-il. Un vague air gitan ne déparait pas son style, mais au contraire l’accentuait. Et elle était plus belle que la plupart des femmes. Beaucoup plus belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   11 octobre 2018
Falcó était issu d’une bonne famille andalouse liée aux chais, aux vins et à leur exportation en Angleterre. Les manières et l’éducation acquises pendant son enfance l’avaient bien servi plus tard, quand une jeunesse peu exemplaire, une carrière militaire interrompue et une vie vagabonde et aventureuse avaient mis à l’épreuve d’autres ressorts de son caractère. Il avait maintenant trente-sept ans et un lourd passé sur le dos : Amérique, Europe, Espagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Arturo Pérez-Reverte (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arturo Pérez-Reverte
Bande annonce du film Cachito (1995), adaptation de la nouvelle d'Arturo Pérez-Reverte, paru en français sous le titre Une affaire d'honneur
autres livres classés : guerre civile espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Arturo Pérez-Reverte ?

De quelle nationalité est-il ?

espagnole
argentine
colombienne
mexicaine

8 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : Arturo Pérez-ReverteCréer un quiz sur ce livre