AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Catherine Guillet-Danison (Traducteur)
EAN : 9782081210844
89 pages
Pere Castor (17/03/2008)
3.95/5   10 notes
Résumé :

Dans son petit village du Bangladesh, Naima n'a pas sa pareille pour réaliser de magnifiques peintures. Pourtant, elle se sent inutile : elle rêve d'aider son père qui pédale jour et nuit pour rembourser sa nouvelle bicyclette. Seulement, dans son pays, les femmes n'ont pas le droit de travailler. Si seulement elle était un garçon... Naima imagine un stratagème pour contourner cet interdit... Et prouver de quoi les fille... >Voir plus
Que lire après De père en filleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Voilà un petit roman qui m'a bien plu...
Ce livre s'adresse aux enfants à partir de 9 ans et nous amène dans une famille du Bangladesh.
Deux petites filles grandissent dans une famille pauvre et aimante.
Nous suivons l'aînée, triste d'avoir quitté l'école parce qu'elle est trop âgée et que c'est trop cher.
Heureusement, elle excelle dans la confection des Alpanas, et s'adonne à cette pratique avec passion.

Mais l'enfant voit son père décliner à force du travail harassant sur son Rickshaw.
Elle a un ami qui lui, peut aider son père au travail et contribuer ainsi au mieux être de sa famille.
Elle sait qu'elle ne peut en faire autant parce qu'elle est une fille et que la tradition l'interdit...
Alors un jour, n'y tenant plus, elle décide de travailler malgré tout, en se déguisant en garçon avec la complicité de son meilleur ami et voisin et en se cachant de ses parents.
L'expérience tournera au drame, mais le courage, la détermination et la chance , feront que cette histoire se terminera sur une note d'espoir...
La jeune fille rencontre une réparatrice et décoratrice de rickshaw. C'est une veuve courageuse et pionnière qui a repris l'entreprise de son père pour survivre grâce au micro-crédit.
Elle découvre les talents de dessinatrice de l'héroïne et la prend comme apprentie, en convainquant son père d'accepter de faire confiance en l'avenir malgré le poids des traditions.
Voilà un beau petit roman plein d'espoir qui nous ouvre les yeux sur la réalité de la vie des femmes au Bangladesh.
Une note de l'auteur à la fin du recueil présente la micro finance et l'importance que ce système revêt pour un grand nombre de femmes dans ce pays.
des images et des liens sur le blog :
Lien : http://sylvie-lectures.blogs..
Commenter  J’apprécie          120
Un court roman dont l'histoire se déroule au Bengladesh.
Naima aimerait aider ses parents en travaillant pour rapporter un peu d'argent à la maison et permettre à son père, conducteur de rickshaw, de se reposer un peu. Mais dans son pays, les filles sont cantonnées aux tâches domestiques et à la décoration alors elle rêve de se déguiser en garçon pour pouvoir agir...
J'ai bien aimé le dénouement qui montre que les choses évoluent.
Commenter  J’apprécie          60
Dans un petit village du Bangladesh, Naima aimerait pouvoir aider son père, conducteur d'Alpanas, un taxi à bicyclette. Celui-ci manque d'argent pour subvenir aux besoins de sa famille. Naima s'imagine transportant des passagers au gré des rues. Pourtant, là où elle vit, les filles ne font pas ces activités strictement réservés aux garçons.
Astucieuse, Naima prévoit de se déguiser, mais avant tout de s'entraîner.
Sans doute, s'était-elle un peu surestimée car en tentant de faire rouler le lourd Alpanas, elle va accidentellement en endommager la toile décorée.
Les ennuis semblent s'aggraver pour la famille de Naima. Leur moyen de subsistance est abîmé et le scandale d'une fille se déguisant en garçon risque de les accabler de honte.
Mais fort heureusement, la bonne volonté et le courage de la jeune fille seront récompensés.

Une sorte de récit initiatique. Une leçon de courage qui parlera autant aux filles qu'aux garçons. On découvre la culture indienne, ses beautés , ses inégalités.
Accessible et intéressant pour des jeunes lecteurs!
Commenter  J’apprécie          20
Un très chouette court roman pour les jeunes lecteurs sur la vie d'une petite fille en Inde, prête à tout pour aider son père. Parce que ne pas être un garçon n'est pas une fatalité !
Je ne sais pas si cette histoire est très crédible, notamment sur la tolérance des parents mais elle peut donner des idées et c'est une jolie morale !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
- Quand tu seras plus grande, Mère et nos tantes te demanderont à toi aussi de ne plus parler aux garçons. Elles disent que ce n'est pas convenable.
- A l'école, j'aime jouer avec tout le monde, répondit Rashida, les filles et les garçons.
"Ma pauvre, tu n'iras bientôt plus à l'école", songea Naïma.
Seul Saleem savait combien elle-même aurait aimé continuer à y aller. Toutefois, les revenus de ses parents ne leur permettaient pas de payer les frais de scolarité pour deux enfants. Naïma avait eu droit à trois années d'étude. Puis le tour de Rashida était venu.
Commenter  J’apprécie          40
- Toi, tu aides ton père! explosa-t-elle. Pourquoi n'ai-je pas le droit d'aider le mien?
Saleem haussa les épaules.
- Tu es une fille. les filles restent à la maison et travaillent avec leur mère. Les garçons gagnent de l'argent en travaillant pour leur père. 'est comme ça.
- Pourquoi? Ce n'est pas comme ça partout, Saleem.
Commenter  J’apprécie          50
Excusez-moi, je cherche l'atelier de réparation d'Hassan. C'est bien ici ? S'enquit-elle du ton de voix le plus grave possible.
- Que veux-tu ? Tu ne vois donc pas que je suis occupée? [...]
- Le rickshaw de mon père a besoin de réparations, répondit-elle. Je suis venue voir si je pouvais offrir mon travail en paiement.
Commenter  J’apprécie          20
"Naima observa son père. Il avait toujours affirmé que les filles étaient aussi précieuses que les garçons; La possibilité lui était donnée de prouver qu'il ne mentait pas."
Commenter  J’apprécie          20
Je sais aussi que je ne marche pas vite dans un sari. Avec tous ces mètres de tissu dans lesquels il faut s'enrouler ! Le résultat est joli, mais on a l'impression d'être saucissonné dans un gros pansement. (p.12)
Commenter  J’apprécie          00

Video de Mitali Perkins (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mitali Perkins
Vidéo de Mitali Perkins
autres livres classés : égalité des sexesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (18) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1524 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}