AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352046141
64 pages
Éditeur : Les Arènes (10/05/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
De retour de Cayenne, le grand reporter Albert Londres engage une lutte sans merci contre le bagne. Dans Le Petit Parisien, il raconte l'horreur de son voyage en Guyane et interpelle le ministre des Colonies. Parallèlement, il poursuit ses investigations pour faire innocenter Eugène Dieudonné, ralliant l'opinion publique à sa cause. Mais le temps presse... A bout de forces et de patience, l'anarchiste ne tiendra plus longtemps sur l'île du malheur. Confronté aux tur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
badpx
  06 mars 2019
Ce second tome est peut-être un peu moins fort que le premier. Il ne s'agit plus de présenter le bagne, mais plutôt de suivre l'action d'Albert Londres pour faire revenir en France, librement un condamné qui a réussi son évasion. D'ailleurs le récit de l'évasion est assez éprouvant.
Comme le premier tome, celui ci se fini par un court dossier plein d'info complémentaires.
Finalement, ce diptyque m'a donné très envie de lire quelques livres d'Albert Londres...
Commenter  J’apprécie          120
trust_me
  20 mai 2017
Paris, septembre 1923. Revenu de Cayenne avec un témoignage impitoyable sur la vie au bagne, Albert Londres raconte dans « le Petit parisien » l'horreur de son voyage et milite pour la fermeture des pénitenciers de Guyane. Son récit décliné en plusieurs articles connaît un retentissement phénoménal dans l'opinion public et pousse le gouvernement à prendre position sur une question devenue particulièrement sensible. Parallèlement, le journaliste poursuit ses investigations pour innocenter son ami bagnard Eugène Dieudonné, accusé à tort d'avoir fait partie de la bande à Bonnot. Lorsqu'il apprend de l'administration que Dieudonné a une nouvelle fois tenté de s'évader qu'il est porté disparu, Londres, persuadé que le fuyard n'est pas mort, part pour le Brésil afin de le retrouver.
Le second volume de ce diptyque est à la hauteur du premier. Même si on s'éloigne de la moiteur étouffante de la jungle guyanaise, l'histoire garde une intensité qui ne baisse pas de la première à la dernière page. J'ai lu tout Albert Londres, au-delà du journaliste exceptionnel à la prose digne d'un grand écrivain, il m'en reste l'image d'un homme d'une intégrité inébranlable, toujours prêt comme il le disait lui-même, à « porter la plume dans la plaie », quitte à se mettre à dos son employeur ou les politiques. Un journaliste voyageur, un « flâneur salarié », un « curieux que l'on rencontre partout où il se passe quelque chose » dont le scénariste Patrice Perna dresse un portrait certes positif, mais ne sombrant pas pour autant dans l'hagiographie.
Je reste par ailleurs sous le charme du trait sombre et sans fioriture d'un Fabien Bedouel aussi à l'aise pour croquer les discussions orageuses d'un bureau parisien qu'une évasion nocturne sur un océan déchaîné.
Un diptyque puissant et maîtrisé, qui ne perd à aucun moment en cohérence, mâtinant d'une pointe de fiction des éléments historiques et biographiques aussi passionnants qu'instructifs.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yvan_T
  19 juillet 2017
Pour cette fin de diptyque, le scénariste Pat Perna et le dessinateur Fabien Bedouel délaissent quelque peu l'enfer du bagne de Cayenne afin de mettre en avant le métier de journaliste.
Les auteurs de « Kersten, le Médecin d'Himmler » suivent d'une part un Albert Londres revenu en France, qui témoigne de l'horreur qu'il a vécu en Guyane, tout en essayant de réhabiliter Eugène Dieudonné, accusé à tort d'avoir fait partie de la bande à Bonnot. Ils s'intéressent d'autre part au sort de Dieudonné, déclaré mort par les autorités suite à une énième tentative d'évasion, alors que sa grâce allait lui être accordée d'ici deux ans… un délai bien trop long pour ceux qui connaissent l'endroit !
Ce dytique sur fond historique continue donc de s'intéresser aux destins croisés d'Eugène Dieudonné, l'anarchiste condamné au bagne à perpétuité pour un crime qu'il n'a pas commis, et d'Albert Londres, grand reporter venu dénoncer les conditions de détention inhumaines des forçats. Si le premier volet dévoilait la dure réalité de cette prison à ciel ouvert où la durée de vie moyenne n'excède pas cinq ans, cette suite s'éloigne de la jungle guyanaise impitoyable pour se concentrer sur les efforts d'Albert Londres. En mettant en avant son combat journalistique, les deux auteurs livrent à nouveau un récit historique romancé particulièrement réussi, qui s'appuie avec brio sur des personnages historiques forts. Moins porté sur l'action et beaucoup plus bavard, cette suite connaît cependant quelques passages un peu plus/trop lents.
Visuellement, le trait anguleux et réaliste de Fabien Bedouel (« L'Or et le Sang ») et l'utilisation de grands à-plats noirs, qui contribuaient à retranscrire l'ambiance suffocante et inhospitalière de cet univers carcéral sans pitié lors du volet précédent, continuent de faire mouche lors de cette conclusion.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cloots
  28 juillet 2017
Les éditions Les Arènes continuent sur leur belle lancée, en publiant le deuxième opus de Forçats, la série d'albums consacrés à la vie d'Albert Londres. Fabien Bedouel et Patrice Perna en sont les auteurs.
Après son périple à Cayenne, le grand reporter Albert Londres s'engage contre le bagne, cette véritable usine à malheur... entretenue par la République au mépris de ses principes fondateurs. Dans cette bande dessinée, les auteurs nous plongent dans les années 1920. Dieudonné est toujours au bagne, alors qu'il finit par être gracié les autorités françaises... Mais la classe politique d'alors traîne les pieds pour le réhabiliter pleinement. Il s'évade donc avec quelques compagnons d'infortune. Certains sont repris, pas lui. du moins, pas tout de suite... puisqu'il parvient à gagner le Brésil, où il finit en prison. le gouvernement local le détient quelque temps, avant de le libérer. Outre-Atlantique, Londres retrouve son ami, annoncé mort par son propre journal !
Cet album est une belle réussite ! Les dialogues, les dessins et les couleurs sont d'une excellente facture. le lecteur se réjouira particulièrement de la notice biographique agrémentant cette belle oeuvre. A lire !
Lien : http://www.arenes.fr/livre/f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BDGest   07 juin 2017
Malgré une mise forme trop forcée par moments, Forçats reste une excellente œuvre de mémoire qui ne laisse pas indifférent.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   27 septembre 2017
C'était le 11 janvier, la nuit était épaisse. Comme une soupe au lard, je me suis dit. Et puis, j'ai su que je ne reverrais plus jamais Cayenne. Je serai vivant ou mort, mais plus cet espèce de mort vivant répugnant. (p. 40)
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Pat Perna (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pat Perna
La Part de l'ombre (T1) : Tuer Hitler de Pat Perna et Francisco Ruizgé aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1067542-bd-la-part-de-l-ombre---tome-01---tuer-hitler.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #lapetitelibrairie #conseillecture #editionsglenat
+ Lire la suite
autres livres classés : prisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4000 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre