AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Pat Perna (Autre)Fabien Bedouel (Autre)
EAN : 9782413040415
160 pages
Delcourt (20/10/2021)
4.07/5   103 notes
Résumé :
Le 20 juillet 1969, le monde entier, figé devant sa télévision, est sidéré par l'exploit : les Américains ont aluni ! Et avant les Soviétiques ! Malgré une frayeur technique, tout s'est bien passé. Pourtant, au moment de repartir, Armstrong se retourne une dernière fois pour observer le paysage et reste figé : dans la visière de son casque, se reflète un drapeau soviétique et un LEM russe...
Que lire après KosmosVoir plus
Nemo - l'Intégrale Couleur par Brüno

Nemo

Brüno

4.25★ (95)

5 tomes

Le lion de Judah, tome 1 par Labiano

Le lion de Judah

Hugues Labiano

3.62★ (80)

3 tomes

Saint-Elme, tome 1 : La vache brûlée par Peeters

Saint-Elme

Frederik Peeters

4.13★ (850)

5 tomes

Ion Mud par Bundgen

Ion Mud

Amaury Bundgen

3.48★ (116)

Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 103 notes
5
14 avis
4
10 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
Édifiant, glacé… net.

Internet a familiarisé les gens avec le faux. [La] pédagogie du soupçon est toujours nécessaire. Aujourd'hui, les images ne sont plus un moyen de représentation mais […] sont notre mémoire, notre imaginaire, notre inconscient. Celui qui veut contrôler l'esprit doit contrôler les images.
Joan Fontcuberta.


Et si l'URSS avait devancé les USA à la course à la Lune ?
C'est historiquement le cas. le programme soviétique Luna a aluni avant les Américains, mais sous forme de sonde. Et sont-ils allés plus loin ? Ont-ils réussi à poser un homme ou une femme avant les Américains ? Mais disqualifiés faute d'images ont-ils renoncé à la primeur ?
Kosmos répond à votre question et vous pourrez en rester là. Mais si vous voulez plus d'info allez jeter un oeil sur Luna 15.

210 pages de dessins noir et blanc. Et on est dans l'espace, donc plus de noir que de blanc. le trait est précis, fin, agréable et on avale l'ouvrage en quelques trop petites minutes. Une fois l'histoire connue, on pourra à nouveau agréablement parcourir l'album juste pour le dessin.
Commenter  J’apprécie          816
On vit une drôle d'époque où l'information que l'on nous donne n'est pas forcément juste. Avec internet, on nous a familiarisé avec les fakes news. On ne sait plus bien démêler le vrai du faux surtout quand il y a un soupçon de vérité.

Kosmos était le nom de code que les russes avaient donné aux échecs des missions spatiale lors de la conquête de la Lune et de leur course effrénée avec les américains. Après la chute du mur de Berlin, il y a eu une déclassification de ces informations.

Le postulat de cette BD est que l'américain Neil Armstrong découvrit sur la Lune qu'il n'était pas arrivé en premier. Cela paraît totalement inimaginable. Et pourtant,cette BD va en faire une démonstration pour le moins troublante avec des éléments objectifs crédibles.

J'avoue qu'à la fin de cette lecture, j'ai essayé de faire des recherches pour ne pas mourir idiot. Evidemment, c'est trop gros pour y croire mais cette BD jette le trouble, c'est certain.
Je pense que les auteurs ont voulu montrer les mécanismes de la fake news dans toute leur splendeur en reprenant d'ailleurs tous les codes du genre.

Un des objectifs était également de rendre hommage aux astronautes qui sont mort pour la cause des étoiles cachés sous un mensonge d'état. Il est vrai que les russes ont toujours menti comme l'indique un moment donné le réalisateur du documentaire sur la conquête de la Lune.

On cherche d'ailleurs encore les nazis en Ukraine mais on ne les trouve toujours pas mais en attendant on envahit un pays pacifique et pro-européen. Certes, les américains ne sont pas en reste mais à ce jeu là, les russes sont quand même de loin les champions de la propagande. La NASA a exposé au monde entier les succès mais également les échecs (on se souvient de l'explosion de la navette Challenger).

Je relève également un dessin en noir et blanc d'une grande qualité esthétique et qui renforce le vide spatial entre hostilité et grandeur absolu. Les scènes dans l'espace sont minutieusement décortiqués. C'est du grand art dans la mise en scène. Je mets presque la note maximale car c'est une réussite !
Commenter  J’apprécie          514
Juillet 1969, on est dans l'espace… le graphisme est en noir et blanc, les traits saillants, les contrastes forts, le dessin est méticulleux, il y a beaucoup d'illustrations pleine page, un grand fond noir, comme l'infini de l'espace. L'homme va marcher sur la lune pour la première fois. C'est l'histoire telle que tout le monde la connaît, sauf que… une vision alternative des évènements, racontée de façon tellement crédible qu'on serait prêt à l'admettre. le graphisme est tranché, cinglant dans sa froidure, le récit l'est tout autant. Est-on bien sûr que ce sont les américains qui ont mis le premier pied sur la lune, et pourquoi pas une femme aussi, tout ça, c'e n'est qu'une simple question d'image. le récit allie la froideur d'un rapport officiel et la poésie du rêve d'espace, sensible et troublant, dans tous les sens du terme. La démonstration est magistrale, on en ressort ému et un peu moins sûr de nos certitudes. Touché !
Commenter  J’apprécie          340
Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avant de commencer ce livre, qui avait été sélectionné pour le prix en Bulles. La couverture assez sobre était intriguante, en tous cas...

L'histoire se passe en 1969 alors qu'Armstrong pose un pied sur la lune... Il est le premier homme, le premier humain, à le faire... Vraiment ? Pourtant, il va voir un drapeau soviétique et un LEM russe... Et le corps sans vie d'une femme russe. Les Russes ont réussi avant les Américains, mais ne l'ont pas dévoilé !

Kosmos, c'était le nom des opérations spatiales russes qui n'aboutissaient pas ou qui ne s'étaient pas déroulées comme prévu. Et dans cette bande dessinée, il est difficile de connaître la frontière entre la réalité et la fiction. Entre ce qui s'est vraiment passé et ce que les auteurs ont inventé.

C'est avec des illustrations entièrement en noir et blanc et peu de texte - ce qui correspond plutôt bien à cette ambiance spatiale, au silence qui règne - que les auteurs nous livrent cette histoire. C'était une intrigue intéressante, même si ce n'est pas un sujet qui m'intéresse particulièrement.
Commenter  J’apprécie          320
Des graphismes précis en noir et blanc d'une grande intensité, des dialogues, mais aussi des scènes descriptives de l'espace, sans aucune parole pour decrire une course poursuite vers la victoire finale pour la conquête de l'espace. Voilà le demarrage de ce roman graphique.
Mais il ne s'agit pas ici de narrer les premiers pas de Neil Armtrong sur la Lune, mais de présenter une autre éventualité : Et si les Russes étaient arrivés en premier?
D'un réalisme et avec des détails saisissants, on se laisse emporter par cette nouvelle histoire. Et si cela avait eu lieu? Ce roman graphique interroge finalement surtout la notion de vérité, de preuves et de manipulation de l'information. Riche d'enseignement et fort!
Commenter  J’apprécie          220


critiques presse (5)
BoDoi
09 août 2022
Un périple plein d’obstacles et forcément haletant, même si on en connaît l’issue tragique dès le départ, auquel le trait affûté de Fabien Bedouel (L’Or et le sang, O.P.K.…), au noir et blanc tranché de toute beauté, donne corps.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD
08 janvier 2022
Construit comme un vrai-faux documentaire, ce récit de conquête spatiale au magnifique graphisme se double d'une réflexion immersive sur les fake news. Et si les cosmonautes russes avaient été sur la Lune avant les Américains, mais n'avaient pu en revenir ?
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LigneClaire
09 novembre 2021
Pat Perna signe avec Fabien Bedouel à la fois un récit séduisant mais aussi une dissertation sur ce que pourrait être une désinformation. Ou la vérité même sans preuve matérielle incontournable. On va suivre pas à pas ces missions parallèles très politiques, évoquer des hypothèses et pourquoi pas des pistes appuyés par des témoins que Perna fait parler avec un luxe de détails techniques.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Sceneario
04 novembre 2021
On est aussi totalement happé par la qualité du scénario. Dès les premières pages on plonge dans une uchronie exceptionnelle, nous nous approchons même d'une sorte de fake news ou du moins ce qui aurait pu en être une. De pages en pages, nous suivons les protagonistes et l'histoire défile, les rendant de plus en plus attachant, sans pour autant que nous soyons pris de pitié pour eux, mais en ayant le sentiment que leurs choix, leurs situations, qu'ils tentent de maitriser, leur échappent petit à petit. Le suspence est grand et la fin proche.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
22 octobre 2021
Ce ne serait pas la première que des doutes seraient émis sur ce qui s'est réellement déroulé là-haut, parfois avec humour, mais aussi avec beaucoup de sérieux. En période propice aux fake news, Perna et Bedouel ne lancent pourtant pas une nouvelle théorie complotiste. Ils rappellent à quel point il est facile de suggérer des "faits alternatifs", qui trouveront écho chez certains. Voici une bande dessinée qui ose aborder un sujet complexe et interroger le lecteur sans lui prémâcher la réponse. Et elle est visuellement très réussie.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Mais alors, comment sait-on que « tout cela est vrai » comme vous dites ?
Je… Enfin… Quelle question ! On le sait parce que cela provient d’une source officielle et sérieuse.
Commenter  J’apprécie          241
- Notre vitesse d'approche est un peu élevée...
- Tatiana, tu veux repasser en manuel ? Je préviens Tiouratam ?
- Non... Ne les inquiétons pas pour rien... Ça devrait juste secouer un peu.
Commenter  J’apprécie          100
Celui qui veut contrôler l'esprit doit contrôler les images.
Commenter  J’apprécie          220
- [...] Et nous... Nous... Aucun humain n'a jamais été aussi loin de la terre ! Tu te rends compte ?
Commenter  J’apprécie          80
Lève-toi, pays immense,
Lève-toi pour un combat à mort ! Contre la sombre puissance fasciste,
Contre la horde maudite.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Pat Perna (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pat Perna
Après avoir adapté en BD le roman d'espionnage (mais bien plus que ça) de Trevanian, "Shibumi" (aux éditions des Arènes), réputé inadaptable, le scénariste Pat Perna continue d'avoir de chouettes projets. En 2024, il devrait publier une BD sur l'assassinat de Trotsky et une autre sur les derniers jours de Mussolini. Puis il laissera un temps de côté la géopolitique guerrière du XXème siècle pour revenir sur une anecdote d'enfance, dans un format roman graphique confié à Jean-Baptiste Hostache, son dessinateur de "Shibumi".
autres livres classés : guerre froideVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (180) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3090 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..