AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226133860
Éditeur : Albin Michel (21/08/2002)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Au début du XXè siècle, dans un petit village du nord de la France naît un enfant dont la mère est débile mentale : Séraphin.
Au début de la guerre 14/18, la mère de Séraphin meurt et celui-ci est alors envoyé chez un vieux maître verrier qui le recueille par pitié. Séraphin a dix ans et sait à peine parler.
Avec une patience et un courage prodigieux, le vieux verrier enseigne à l'enfant l'art de son métier. A sa mort, Séraphin a déjà produit un chef-... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rabanne
  02 février 2017
Tout d'abord, un conseil : ne pas lire la 4e de couverture, qui ne rend ni hommage ni justice à ce petit bijou de roman (!)... Bien que ce soit elle qui m'ait fait m'arrêter sur ce livre. ;-)
Deuxième remarque : je suis la seconde à écrire une critique, et je ne partage pas l'analyse faite avant moi... Ce n'est pas l'histoire d'un "pathétique" (inapproprié, vraiment !) parcours, mais celui d'un être à part que quelqu'un a su regarder, patiemment apprivoiser, comprendre, révéler, et surtout infiniment respecter (avant de parler d'apprentissage ou d'affection).
Séraphin ne prend réellement corps qu'au 7e chapitre (p. 117 dans l'édition de poche). Avant cela, les prémisses, les parents, les rapports familiaux et sociologiques, la précarité, la misère psychologique, et l'entrée brutale dans la Grande Guerre. Et puis, un petit "roi nomade" (comme le nomme Ernest) au milieu d'un désert affectif, l'hyper-sensorialité comme seul guide (repères, instincts, angoisses, terreurs), qui recèle de multiples trésors et talents, sous cette chappe de silence et d' "ignorance", écho de son mystérieux monde intérieur...
Une plume envoûtante, toute en acuité, délicatesse et poésie. Un sujet qui aurait pu patauger dans la caricature (bêtise ou cruauté des personnages) ou le pathos (parce qu'il est question d'autisme en filigrane), mais qui a été traité avec une justesse qui m'a émue aux larmes. Un coup de coeur que je ne suis pas prête d'oublier de sitôt !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5813
Fantine
  14 août 2010
Le présent roman est un portrait du monde paysan au travers du destin tragique d'une famille de fermiers, et, plus particuliérement celui de Seraphin Verre, un gamin de 10 ans.
C'est surtout une description de la vie quotidienne de Seraphin Verre, de sa famille en ce début du 20eme siècle.
La Première Guerre Mondiale verra de nombreuses familles se déchirer, sombrant petit à petit vers l'horreur, la mort, et, surtout l'ébauche du génie de Seraphin comme futur maître verrier.
Après la guerre, il prendra le chemin de Murano pour se perfectionner auprès des maîtres verriers.
On assiste à l'épanouissement de Seraphin dans les derniers chapitres. Il se tourne de plus en plus vers l'avenir, les rêves qu'il a enfoui au plus profond de lui-même sortent au grand jour pour prendre forme petit à petit.
C'est un petit roman agréable à lire centré sur la figure pathétique de Seraphin, môme mal aimé et délaissé par sa famille car considéré comme l'idiot du village, et, qui apprendra au contact d'Ernest ce que signifie affection et amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rabannerabanne   02 février 2017
Au fond, on n'en sait rien : on ne peut pas vraiment savoir ce qui se passe dans sa tête... Mais il vit dans un monde qui ne m'a jamais donné l'impression d'être plus étroit que le nôtre, au contraire.
Commenter  J’apprécie          293
rabannerabanne   02 février 2017
Seulement, on dirait qu'on ne lui a jamais rien appris, même pas les mots, encore moins les enchaînements de mots, ce qui fait qu'il n'a pas du tout les mêmes logiques que nous. En fait, il a les siennes propres, ses logiques à lui, qu'il a dû se fabriquer lui-même avec des petits bouts dont on ne sait quoi, des petits morceaux de mondes dont on n'a pas idée. (...) Ses chemins très différents poursuivent peut-être des buts aussi très différents que, sait-on, ils atteignent peut-être bien mieux et plus vite qu'on ne croit. C'est quelquefois l'impression qu'il me donne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
rabannerabanne   28 janvier 2017
Il y avait assez de silence en lui pour faire un idiot de village. (...)
Mais voilà, il avait en lui quelque chose d'immense, d'impalpable, d'opaque...
Commenter  J’apprécie          197
rabannerabanne   01 février 2017
Cependant que Séraphin, la tête rentrée dans les épaules, les bras lancés en arrière, les mains tendues, ouvertes, la bouche grande ouverte, les yeux grands ouverts paraissant avoir complètement oublié la chaleur, semble vouloir prendre son envol en un superbe rire d'émerveillement.
Ernest ne se lasse pas de le regarder, tout en essayant de cacher sous un bon sourire sa douleur heureuse.
Commenter  J’apprécie          52
rabannerabanne   01 février 2017
C'est ainsi qu'il vit s'éclairer le monde. Au seuil de la ferme aux murs noir et rouille, d'une clarté qui n'était pas venue du langage des hommes mais de mystérieux rébus des choses et du vent.
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Video de Christian Pernath (1) Voir plusAjouter une vidéo

[Christian Pernath : Un matin de juin comme les autres]
Olivier BARROT présente l'ouvrage de l'auteur Christian PERNATH "Un matin de juin comme les autres" assis à une table du café "Le Rostand" à Paris, dans le 4ème arrondissement. Il explique et commente le scénariodu roman;
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
265 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre