AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756418935
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (06/01/2016)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Je m’emporte pour ce qui m’importe. "Le Chanteur", "Vivre ou survivre", "La Vie ne m’apprend rien", "Mon fils ma bataille", "Je ne suis pas un héros", "Aimer est plus fort que d’être aimé", "L’Aziza"… Auteur-chanteur-compositeur-interprète incontournable des années 1970-1980, Daniel Balavoine avait tous les talents. Ses succès sont encore sur toutes les lèvres, d’autant plus que la pureté de sa tessiture de voix n’a jamais été égalée. Mais c’est aussi et surtout l’h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  29 septembre 2016
Le titre de cette nouvelle biographie consacrée à Daniel Balavoine peut surprendre: "Evidemment" est en effet un titre du répertoire de France Gall et non pas du chanteur de L'Aziza ou le Chanteur.
A part cette incongruité- mais visiblement c'est le titre de la chanson hommage de Gall/ Berger lors de la mort du chanteur-, cette biographie sur un artiste que je connais bien mieux que Kayne West et Manu Chao est certes prévisible, mais tient bien la route ne serait ce que par son coté très documenté: l'artiste y est très présent et de nombreuses citations issues de retranscriptions des déclarations de l'artiste, d'émissions tv/Radio et d'articles de presse.
Avec toutes ces sources, les différents traits de caractère de l'artiste phare de la chanson française du début des années 80 avec sans doute JJG, sont bien représentés. Beaucoup de émoignages de personnes proches ( Liane Foly en préface mais aussi, Francis Cabrel, Linda Lecomte,viennent étayer la démarche de l'auteur et nous aider à comprendre un peu mieux qui était Daniel balavoine, artiste engagé et passionné , grande gueule et d'une grande sincérité qui reste encore un mythe pour les générations actuelles.
cette biographie écrite sous forme de lettres nous dévoile tout des sujets plus ou moins attendus dans ce genre de biographie et si on sait des choses que l'on connaissait on apprend aussi une part plus méconnue de l'artiste, celle d'un homme souvent drôle et même un peu taquin.
Une lecture vraiment intéressante et idéale pour fêter les 30 ans- il est mort en janvier 1986- de cet artiste incontournable et irremplacable
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
iz43
  13 février 2016
Un grand merci aux éditions Pygmalion et à Babelio pour m'avoir fait découvrir ce bel ouvrage consacré à Daniel Balavoine.
J'espérais être sélectionnée lors de cette masse critique car Balavoine est l'un des chanteurs préférés de mon mari et je voulais partager une lecture avec lui. Balavoine m'a marquée enfant. J'avais 9 ans et je chantais à tue tête l'Aziza et sauvez l'amour. Je le connaissais aussi pour son engagement humanitaire. J'aimais cette voix particulière et cette bonne bouille.
J'ai beaucoup apprécié cette biographie écrite de manière intime comme si l'auteur parlait vraiment à Balavoine (il s'adresse directement à lui et le tutoie) qui depuis 30 ans est toujours dans nos coeurs. J'ai appris beaucoup de choses sur lui. Touchée par son enfance (surtout le contexte de sa naissance). J'ai découvert les liens qu'il pouvait avoir avec d'autres chanteurs, ses débuts. J'ai retrouvé avec plaisir ses coups de gueule. Beaucoup de transcriptions des interviews de Balavoine qui permettent de se souvenir de ses engagements, de ses valeurs. J'ai découvert aussi un homme taquin et drôle.
Bon moment de lecture et bel hommage. Balavoine nous manque cruellement au même titre que Coluche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
vf
  08 février 2016
Lorsque j'ai vu ce livre dans la sélection Babelio - Masse critique j'ai fait ma demande et quelques jours plus tard il était dans ma boîte aux lettre. Je me retrouvais adolescente alors que j'étais fan de Daniel Balavoine, un chanteur que j'écoute toujours et dont je trouve les textes toujours d'actualité.
Ce livre, qui m'a surprise par l'emploi du pronom "tu" par l'auteur pour s'adresser à Daniel Balavoine, est un petit chef d'oeuvre. Il nous permet soit de découvrir le chanteur, soit de se remémorer des anecdotes oubliées, de redécouvrir le chanteur avec un regard adulte... Un vrai plaisir de lecture. Un livre juste, sans a priori... Une bonne lecture pour découvrir ou redécouvrir ce chanteur qui avait de l'avance sur son temps.
Un grand merci à Babelio et aux éditions Pygmalion de m'avoir fait parvenir ce livre qui m'a fait passer d'agréables heures de lecture.
Commenter  J’apprécie          60
iz43
  29 février 2016
je reposte ma critique. Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé. J'ai posté il y a plusieurs jours ma critique pour ce livre et 9 personnes ont apprécié ma critique. Je continue pourtant de recevoir des messages comme quoi je n'ai pas fait de critique. Apparemment, il y a deux versions du livre: une avec jaquette rouge (pour laquelle j'ai fait une critique le 13 février) et une sans. Cela est peut être une explication.
Je renouvelle mes remerciements à babelio pour cette masse critique ainsi que les éditions pygmalion. Voici donc ma première critique:
Un grand merci aux éditions Pygmalion et à Babelio pour m'avoir fait découvrir ce bel ouvrage consacré à Daniel Balavoine.
J'espérais être sélectionnée lors de cette masse critique car Balavoine est l'un des chanteurs préférés de mon mari et je voulais partager une lecture avec lui. Balavoine m'a marquée enfant. J'avais 9 ans et je chantais à tue tête l'Aziza et sauvez l'amour. Je le connaissais aussi pour son engagement humanitaire. J'aimais cette voix particulière et cette bonne bouille.
J'ai beaucoup apprécié cette biographie écrite de manière intime comme si l'auteur parlait vraiment à Balavoine (il s'adresse directement à lui et le tutoie) qui depuis 30 ans est toujours dans nos coeurs. J'ai appris beaucoup de choses sur lui. Touchée par son enfance (surtout le contexte de sa naissance). J'ai découvert les liens qu'il pouvait avoir avec d'autres chanteurs, ses débuts. J'ai retrouvé avec plaisir ses coups de gueule. Beaucoup de transcriptions des interviews de Balavoine qui permettent de se souvenir de ses engagements, de ses valeurs. J'ai découvert aussi un homme taquin et drôle.
Bon moment de lecture et bel hommage. Balavoine nous manque cruellement au même titre que Coluche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vf
  09 février 2016
Lorsque j'ai vu ce livre dans la sélection Babelio - Masse critique j'ai fait ma demande et quelques jours plus tard il était dans ma boîte aux lettre. Je me retrouvais adolescente alors que j'étais fan de Daniel Balavoine, un chanteur que j'écoute toujours et dont je trouve les textes toujours d'actualité.
Ce livre, qui m'a surprise par l'emploi du pronom "tu" par l'auteur pour s'adresser à Daniel Balavoine, est un petit chef d'oeuvre. Il nous permet soit de découvrir le chanteur, soit de se remémorer des anecdotes oubliées, de redécouvrir le chanteur avec un regard adulte... Un vrai plaisir de lecture. Un livre juste, sans a priori... Une bonne lecture pour découvrir ou redécouvrir ce chanteur qui avait de l'avance sur son temps.
Un grand merci à Babelio et aux éditions Pygmalion de m'avoir fait parvenir ce livre qui m'a fait passer d'agréables heures de lecture.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   29 septembre 2016
"C'est facile d'être contre tout, mais ce n'est pas grave. Ce qui est grave, c'est de n'être pour rien. Moi je vous le dis, il vaut mieux rêver tout haut que de subir le cauchemar en silence."
Commenter  J’apprécie          190
sybellinesybelline   22 février 2016
"C'était un rebel né" commente Harlem Désir. "Quand quelque chose lui semblait insupportable, il lui fallait réagir par tous les moyens : la parole, la chanson, le geste. Il ne supportait ni l'injustice, ni le mépris à l'égard des autres et, sur le coup de l'émotion, il prenait parti. Il a toujours osé dire ce qu'il avait à dire. Il l'a chanté aussi. En décembre 1985, pendant notre meeting au Bourget, il a obtenu le prix de la chanson antiraciste avec "L'Aziza". Il le méritait largement. Le texte qu'il avait écrit lui ressemblait. Ce n'est ni un tract, ni un pamphlet, ni un manifeste mais un constat grave, tendre et plein d'espoir. Une chanson d'amour aussi. C'est par l'amour que se mêlent les cultures et qui s'estompent les différences"...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
iz43iz43   13 février 2016
On dit que la chanson française est attaquée par la chanson anglo-saxonne. moi je connais un excellent moyen de défendre la chanson française, c'est d'en faire de la bonne.
Commenter  J’apprécie          10
iz43iz43   13 février 2016
Ton destin est une histoire extraordinaire qui ne connait pas de fin puisque ton empreinte sur la terre n'est pas près de s'effacer.
Commenter  J’apprécie          10
iz43iz43   13 février 2016
Aujourd'hui, cette puissante voix, claire et incisive perdure, tel un diamant qui restera à jamais dans nos mémoires. Et qu'aurais tu pensé de notre société actuelle? De nos guerres? De nos modes de vie? Toi qui eus tant de combats, tant d'idéaux.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
445 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre