AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782492536144
120 pages
FR BELLES LETTR (09/09/2021)
4.63/5   31 notes
Résumé :
Le nouveau titre d’une collection de poésie au graphisme original et portée par des poètes dans l’air du temps.

Un recueil doux, mélancolique et romantique : certains poèmes illustrés par des dessins de l’autrice, dans la lignée de Rupi Kaur !
Une poète qui réunit autour de sa poésie une communauté Instagram active de 20 k (@jecrisparfois) !
Un délicat enchaînement de perles poétiques, petits tournesols porteurs d’une confidence à la dis... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,63

sur 31 notes
5
9 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

J'aime les recueils de poésie, pas forcément des poèmes forts construits avec des rimes, des nombres de pieds, etc…des mots posés, des phrases, qui me parlent, qui font vibrer en moi certaines émotions. Les éditions Frison Roche Belles Lettres ont ouvert une nouvelle collection « Or des Lignes" consacrée à la poésie. J'ai déjà lu deux livres de cette collection, et ce que j'aime tout d'abord, c'est la beauté du livre, son papier cartonné et épais, son petit format qui se glisse partout, pour l'avoir à portée de main et le lire et le relire. J'avais donc très envie de lire ce nouveau livre. Une petite phrase dans la présentation de la maison d'édition m'a tout de suite parlé, « dans la lignée de Rupi Kaur », une autrice que j'ai découvert récemment et que j'aime beaucoup. Alors cela m'a encore plus intriguée et donné envie de découvrir ce livre.

Je ne connaissais pas non plus Flore Perrault, c'est en lisant sa biographie et en voyant qu'elle a un compte Instagram que je suis allée la suivre. J'ai pu y trouver de courtes phrases, des dessins, qui à chaque fois m'ont questionnée et ont résonné en moi. Elle commence en première page par dédier ce livre à tous ceux qui se sentent seuls, à ceux qui n'ont pas encore eu le courage de parler, elle souhaite que la lecture de son livre soigne nos blessures. Et si elle savait comme ses premiers mots sont justes….

Le tournesol représente tout son livre, elle a partagé ses textes en quatre parties qui correspondent au cycle de vie de la fleur. La germination qui représente le passé et les souvenirs d'enfance, l'éclosion qui va parler de la prise de conscience et du travail sur soi, la floraison qui elle, est la partie la plus belle, celle où l'on sort de son cocon et devient ce que nous devons être, et enfin, la maturation, qui, comme son nom l'indique, est le moment où, comme le tournesol, nous avons grandi, nous sommes mûrs et pouvons avancer plus librement, en étant libérés de notre passé.

Flore Perrault raconte son histoire à travers ses mots, qu'elle n'arrivait pas à écrire, ce livre, ces poèmes sont une véritable thérapie pour elle. Je connais le pouvoir que l'écriture a, moi-même quand ça ne va pas, je prends une feuille et mon stylo et j'écris tout ce qui me passe par la tête. J'ai l'impression ensuite d'être plus légère une fois que les mots, et quelque part, mes douleurs, sont sortis de moi. Je pense que c'est l'effet que cela a aussi sur l'autrice. D'ailleurs, elle dit très justement : « si vous ne savez quoi faire de votre tristesse, alors écrivez-là » C'est tout à fait ce que je pense aussi. Elle nous parle de son enfance, de ses peurs d'enfant, de son manque d'amour, comment elle a grandi avec tout ça, comment elle s'est construite et a réussi à avancer.

Je ne vais pas vous révéler le contenu ou la teneur de ses propos, c'est à découvrir par vous-même. Je me suis souvent reconnue dans ses maux, le manque d'amour d'un parent, la difficulté pour un enfant de se construire avec. Ce manque provoque une recherche d'affection constante lorsque l'on grandit, et même adulte. Et ce ne sont pas des bases solides pour former un couple. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais je trouve que l'autrice parle avec beaucoup de justesse de son mal-être, de ses douleurs, de ses manques, de ses joies aussi, car heureusement il y en a.

C'est écrit avec une extrême sensibilité tout en étant très franche dans ses propos. Certains poèmes ne comportent parfois que quelques phrases, quelques mots, d'autres sont plus longs, et à chaque fois, elle arrive à faire passer des messages importants. Quelques mots suffisent à remuer. Ces textes sont accompagnés de dessins faits également par l'autrice et ils apportent un gros plus, ils représentent ce qu'elle vient de dire. Ces dessins sont parfois naïfs, un visage, une main, une fleur, d'autres sont plus élaborés et plus puissants, comme un visage qui pleure avec une fleur à la place du coeur. Je vous mettrai quelques exemples ci-dessous, après ma chronique, pas trop non plus, juste pour vous faire une petite idée.

Le recueil fait un peu plus de 150 pages, et je dois bien avouer que j'ai lu tout dans une seule foulée. J'ai commencé ma lecture en me disant que j'allais lire quelques pages, ensuite je me suis dit, la première partie, et je continuerai le reste après.. et finalement, j'ai lu tout le livre sans m'arrêter. Il y a une évolution du personnage, suivre l'autrice de son enfance à sa vie adulte, suivre son cheminement, est tellement intéressant que je n'ai pas su arrêter ma lecture et je me suis retrouvée à la fin sans me rendre compte. J'ai été traversée de plein d'émotions, j'ai souri devant certaines réparties, mais j'ai aussi souvent été très émue, à verser même une larme. Tellement les mots touchent, tellement les phrases sont belles, tellement l'ensemble du texte est parfois percutant.

J'espère avoir réussi à vous transmettre tout ce que j'ai ressenti pendant cette lecture. J'ai à nouveau ouvert le livre aujourd'hui pour écrire cette chronique et j'ai à nouveau été touchée et émue. Je pense que je le relirai de temps en temps. Cela m'a donné envie d'écrire, même si je garde tout pour moi, mais de sortir de moi toutes mes souffrances, à mon âge il est grand temps…

Je suis très contente d'avoir ce livre dans ma bibliothèque, pour pouvoir le feuilleter de temps en temps et replonger dans l'univers de Flore Perrault. Je vais aussi la suivre avec grand intérêt sur son compte Instagram, j'espère qu'elle écrira de nouveau d'autres poèmes. Je serai là pour les lire.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture, qui crée une parenthèse dans la journée, un moment de tendresse, doux, poétique, mélancolique aussi et romantique également. Je vous mets en citation ci-dessous quelques phrases qui m'ont marquée, ce ne seront pas les mêmes que les vôtres si vous lisez ce livre. Chacun aura un ressenti différent selon son propre vécu, et c'est en ça que les poèmes sont intéressants à lire. N'ayez aucune appréhension si vous ne lisez pas ce genre de livres, comme je le disais plus haut, pas de difficultés dans la construction des poèmes, les mots, les phrases sont compréhensibles par tous, il faut juste se laisser porter par eux et par vos émotions.

Commenter  J’apprécie          51

🌻 Depuis petite, j'ai toujours aimé la poésie. Je suis amoureuse des mots, de leur pouvoir et de leur force. La poésie permet de faire ressentir de belles émotions.

Je n'en lisais plus depuis un sacré moment mais c'était toujours là dans un coin de ma tête. J'ai d'ailleurs consacré mon mémoire de fin d'études à ce thème.

Alors quand Céline de @editionskiwi m'y proposé ce recueil je n'étais que joie. Aussitôt reçue aussitôt dévoré.

Ici, Flore, se livre sur sa vie, son passé, ses blessures. Elle à couché ses maux sur papier car parler était trop difficile, trop douloureux. Ce recueil c'est sa thérapie pour enfin la panser ses blessures et avancer.

Elle raconte des choses profondes, délicates et percutantes mais le tout de manière très sensible, tout en pudeur grâce à cette plume merveilleusement poétique.

La métaphore du tournesol tout au long du recueil est très bien amené et apporte vraiment un petit truc en plus.

Les illustrations sont simples mais vraiment très belles, ce qui rend ce recueil magnifique tant dans les textes que dans l'objet en lui même.

Elle m'a fait ressentir beaucoup d'émotions et surtout, surtout m'a redonné envie de lire de la poésie et de me remettre à en écrire.

Car oui j'aime écrire de la poésie depuis petite, je ne suis pas la plus douée mais comme Flore ça m'apaise et me permets de livrer des choses qui sont trop difficiles à exprimer à l'oral.

Je sais que la poésie est malheureusement sous-représentée sur booksta et pas forcément appréciée. Mon but sera donc avec mes posts réguliers d'essayer de vous convertir à ce genre merveilleux qu'il ne faut pas lire mais ressentir.

🌻 Et vous vous aimez la poésie ? Un recueil à me conseiller ? Des poètes par ici ?

Commenter  J’apprécie          60

L'autrice voulait toucher son public avec ses mots, ses dessins, son histoire…

C'est réussi, c'est un coup coeur !

C'est beau et triste à la fois.

Flore Perrault se raconte avec ce recueil, elle y met ses failles, sa douleur, ses peines mais aussi sa force de les surmonter, et enfin sa joie et son bonheur, c'est un chemin à parcourir, le temps d'être un tournesol épanouis et rayonnant pour cela il va nous falloir 4 parties comme dans le recueil : tout d'abord, nous avons la germination, l'éclosion puis la floraison et enfin la maturation.

Je me suis reconnue à travers cette germination et l' éclosion de ce beau tournesol, j'ai beaucoup aimé cette comparaison.

Je peine encore trouver les bons mots pour raconter tout ce que j'ai ressenti durant cette lecture.

C'est qu'il en faut du courage pour ainsi se dévoiler, en toute sincérité ! C'est quelque chose que je ne suis pas encore prête à faire. J'admire tellement celles et ceux qui le font.

Je suis très reconnaissante d'avoir eu sur ma route ce petit recueil, c'est une lecture qui m'a fait du bien, qui a été apaisante, et qui donne cette résistance de continuer, d'être sur la bonne voie, il faut juste être endurant !

Moi non plus je ne veux plus m'excuser de qui je suis.

C'est beau, c'est frais, c'est mélancolique car Flore Perrault est une artiste.

Si vous êtes aussi sensibles que moi ou pas , n'hésitez plus et partez à sa rencontre pour aussi faire votre chemin bordé de tournesols.

Commenter  J’apprécie          40

Tout ce que je n'ai jamais su dire est un joli recueil regroupant des fragments de pensées, de vie, de sentiments. A l'instar de Rupi Kaur, la poétesse Flore Perrault s'exprime dans de brefs poèmes en vers libres et des illustrations épurées.

Elle évoque l'enfance, « enfant-infirmière » portant un poids qui n'est pas le sien, prise dans les histoires des adultes, la sensation de ne pas vivre pour soi mais seulement à travers les conflits familiaux. D'où le besoin vital de se construire une histoire de son propre côté.

Dans ce parcours intime, où l'écriture se révèle thérapeutique, l'autrice aborde différents thèmes d'une plume poétique et percutante : enfance, adolescence, hypersensibilité, chagrins d'amour et d'amitié, hommage au corps et au féminin, écoute des émotions, guérison, reconstruction.

La maison, synonyme de réconfort et de sécurité intérieure, symbolise l'aspiration à un "lieu sûr", où il est possible de se (re)construire. Fabriquer sa propre vie avec sa propre histoire. S'accepter telle qu'elle est et bien s'entourer. Créer un jardin intérieur où cultiver l'amour de soi. Transformer la douleur en art. Écrire pour guérir au fil des lignes.

La récurrence du soleil et des tournesols, symboles de renouveau et de guérison, crée un livre lumineux, à la fois solaire et mélancolique.

Je retrouve dans ce livre le développement personnel tel que je l'apprécie : pas d'injonction ni de phrases simplistes, mais une plongée à l'intérieur de soi, pour guérir et se réconcilier avec soi-même.

Commenter  J’apprécie          20

Flore Perrault est une personne d'une grande douceur.

C'est la première chose qui émane de son recueil ; une infinité de douceur. Hélas, juste de la douceur.

Je n'ai pas ressenti toutes ses émotions, sa souffrance et sa douleur. Enfin, si, certains poèmes m'ont touchée en pleins coeur, d'autres m'ont fait arrêter la lecture pour réfléchir.Mais je n'ai pas retrouvé la rage de Rupi Kaur, je n'ai pas retrouvé la douceur-forte de Pauline Bilisari, ou encore de l'aboutissement d'Hyce Beerg.

Contrairement aux autres, celui-ci est juste doux. Il nous met face à la douleur et nous sussure à l'oreille : regarde, elle est là.

Et c'est le fait qu'on nous mette face à la souffrance en douceur qui me permet aujourd'hui de dire que c'est une réussite, un petit coup de poing mignon.

Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation

parfois l'angoisse

est bien plus forte

que la raison,

plus forte que l'envie.

ne t'excuse jamais

d'avoir eu peur,

au point qu'elle t'ait empêchée

de réaliser tes projets.

ne t'en veux pas car

elle a pris le dessus sur tes ambitions et tes envies.

tu penses être humiliée

par ta propre anxiété,

déçue de ne pas réussir,

mais tu es loin de l'échec.

car ta persévérance et ta volonté de font déjà briller.

_ essayer, c'est déjà réussir

Commenter  J’apprécie          70

tu crois mourir, tu suffoques et personne ne le voit.

inspire.

expire.

tes pensées sont cachées entre la peur du vide et ta peur de vivre.

regarde devant toi.

tu sais que ça ne va pas durer, mais c’est plus fort que toi

ta peur est persuadée du contraire.

tu es angoisse.

Commenter  J’apprécie          40

je rêve d’une maison

où il fera bon vivre

et où l’amour,

de soi,

règnera.

Commenter  J’apprécie          30

On a toujours quelque chose à perdre lorsque l'on gagne.

Commenter  J’apprécie          20

les personnes qui savent

regarder avec le cœur,

savent combien tu es brisée.

combien tu veux être aimée.

seule une âme fendue

peut en comprendre une autre.

Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : poésieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus

Autres livres de Flore Perrault (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1081 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre