AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702447062
330 pages
Le Masque (04/10/2017)
3.54/5   13 notes
Résumé :

Budapest, mai 1902. En tournée européenne avec sa femme Bess et son assistant Jim, Houdini s’octroie une petite escapade dans la capitale hongroise, lieu de sa naissance, et profite de son récent succès pour offrir la traversée de l’Atlantique à sa mère, qui les rejoint dans le plus bel hôtel de la ville.

Dans ce décor luxueux, Houdini va faire la connaissance de l’énigmatique Mme Kestenbaum, à la recherche de sa famille après avoir perdu la m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  16 mai 2018
Troisième tome de la série Houdini, Magicien et Détective.👳‍♀️

La tournée d'Houdini est un véritable succès en Europe. Houdini décide de prendre quelques semaines de vacances bien méritées afin de permettre à sa maman, Ma de retourner en Hongrie et de revoir sa famille. Bien évidemment, Houdini fait les choses en grand donc, la famille s'installe dans l'un des hôtels les plus select de Budapest. C'est d'ailleurs dans cet hôtel qu'Houdini fait la rencontre d'une femme mystérieuse, Mme Kestenbaum. Rapidement, cette femme se lie d'amitié avec le magicien et lui annonce qu'elle est en réalité amnésique suite à un accident, mais que sa mémoire l'a conduite à Budapest.
De son côté, Houdini a déjà de quoi s'occuper : l'un des employés de son oncle travaillant dans la librairie est retrouvé mort. Les autorités parlent d'une chute dans un fontis. Seulement, Houdini doute de cette version officielle. Étant descendu pour récupérer le corps, notre magicien a bien vu des traces de menottes sur les poignets. Ce mystère aiguise le défi du magicien, bien décidé à trouver les réponses...

La Reine de Budapest ne m'a pas emballé plus que cela. L'intrigue policière est molle avec une enquête sans panache et viralité. D'un côté, il est question de l'assassinat d'un jeune libraire qui ne semble préoccuper personne.... de l'autre, le passé de Mme Kestenbaum et les raisons de son "amnésie". le tout est relaté sans suspens, sans innovation comme si l'auteur ne se préoccupait pas tant de cet aspect du livre. le final où tout nous est dévoilé est banal et attendu, non pas en raison des révélations, mais du ton donné par l'auteur.
Par contre, comme pour les précédents tomes, l'aspect historique est captivant et complètement maîtrisé. À la lecture du livre, vous avez par moment le sentiment d'être au coeur de la ville de Budapest, dans ses différents quartiers. le point d'orgue de ce livre concerne la vie des juifs dans la ville où quelques années plus tard, verra le jour le plus grand ghetto où mourront des juifs. Vivianne Perret, au travers des descriptions, des relations entre les personnages, arrive à nous faire partager le quotidien des juifs de l'époque avec une augmentation des droits et une montée de l'antisémitisme de plus en plus banalisé. L'obtention de droits égaux pour les juifs conduit à l'émergence et la naissance d'un parti politique clairement antisémite qui trouvera sa force au fil des années.

Certes, les intrigues policières dans cette saga sont faiblardes voire sans grand suspens... mais la lecture en reste des plus agréables, notamment grâce au cadre historique passionnant et saisissant de réalité retranscrit par l'auteur.... et les personnages récurrents de Houdini, Bess et Jim, qui par leur humour, leurs aventures, donne envie aux lecteurs de les suivre.😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          920
Tostaky61
  26 mai 2019
Pour ce troisième opus, en ce tout début du XXème siècle, c'est à Budapest, Capitale de la Hongrie que nous emmènent Vivianne Perret et son héros le magicien Houdini.
Retour sur sa terre natale. c'est en effet là que ce fils de rabbin vit le jour.
Il revient accompagné de sa femme, Bess, de son assistant,  Jim, et de sa mère à qui il réserve une surprise.
Mais ce séjour prend une tournure inattendue quand Houdini doit aider à remonter le corps d'un jeune homme tombé, semble-t-il par accident, dans un fontis. (Bon, si vous ne savez pas ce que c'est, je vous rassure...moi non plus, je ne connaissais pas ce mot, merci l'auteure... bref, il s'agit d'un effondrement de sol en surface).
Notre cher Prince de l'évasion est loin d'être convaincu par l'hypothèse pourtant confirmée par la police.
Dans le même temps, il va faire la connaissance d'Adrienn, une jeune femme qui avait disparu mystérieusement huit ans auparavant et qui fait une réapparition surprenante qui va bouleverser le destin d'une famille et révéler de terribles secrets dans la mouvance antisémite qui règne au sein du peuple magyar, prémices des heures sombres que connaîtra l'Europe quelques années plus tard.
Une fois de plus Vivianne Perret ne se contente pas de nous faire vivre une histoire à suspense dans laquelle son héros démontre une fois de plus toute l'étendue de son talent pour résoudre une enquête.
Elle nous fait d'abord découvrir une ville, association de deux districts, Buda et Pest, elle nous livre une photographie de la société hongroise qui verra, comme en France avec l'affaire Dreyfus, une partie de sa population pointée du doigt et accusée de bien des maux du fait de son appartenance à la religion juive.
J'ai eu du mal à entrer dans ce nouveau volet "Houdinien", mais il en est souvent ainsi quand il faut s'adapter à une nouvelle langue, au nom de personnages ou de lieux dont il faut se familiariser avec la prononciation.
Et puis, petit à petit, je suis rentré dans l'histoire, et,  comme Vivianne fait bien le boulot, j'ai été embarqué et j'ai vite terminé ma lecture.
Peut-être pas le meilleur des trois, pour moi, mais encore un agréable moment passé en compagnie de l'audacieux détective.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Aelynah
  23 octobre 2017
J'aime beaucoup cette série de Vivianne Perret. Outre le fait que sa formation historique ressort de belle manière dans chacun des opus des aventures d'Harry Houdini, la plume elle même est tellement facile à lire que les chapitres se déroulent sans lassitude.
Cette fois ci nous retrouvons notre jeune couple Harry et Bess, accompagnés de leur assistant Jim et de Cecilia Weiss, la mère d'Harry.
Ce troisième opus est un retour aux sources pour notre adepte de l'escapologie. Les voici en voyage d'agrément et non à titre publicitaire ou professionnel. Harry ramène sa mère sur les traces de sa jeunesse en Hongrie, à Budapest.
Vivianne Perret réussit le tour de force de nous concocter un scénario à la fois simple et complexe. Simple car chaque affaire qui va se trouver sur la route de notre magicien parait unique.
Complexe car la toile des ramifications forment des noeuds qui vont petit à petit le mener vers une seule et unique affaire glauque et sombre pour les protagonistes et parfois pour l'Histoire.
Dans ce contexte historique de début de siècle, l'auteure nous brosse un portrait peu reluisant des aristocrates hongrois, de leur antisémitisme face à la montée en puissance de la caste juive dans les domaines des affaires. La première guerre est encore loin et pourtant avec notre recul on la sent presque poindre déjà.
De façon plus légère, Vivianne Perret dépeint toujours de façon fort divertissante le contexte historique de la ville où nos héros arrivent. L'ambiance sociale, religieuse, architecturale et politique nous est posée comme un kaléidoscope d'images d'archives. On suit ainsi Bess dans les rues d'un Buda, ou d'un Pest nouvellement réunifié pour former cette ville magnifique et moderne qu'est Budapest.
Mais ce qui fait un autre charme au roman de l'auteure c'est la propension d'Houdini de se trouver toujours à l'endroit où il ne devrait pas. de surprendre un secret. D'aider la personne qui va le plonger dans un complot. En un mot de se fourrer dans les ennuis.
Cette fois ne fait pas exception. Et il semblerait que la jeune femme amnésique qu'il va aider ne soit pas la seule dont le passé sombre veuille resurgir.
Nous allons ainsi pénétrer plus avant dans une communauté qu'Harry côtoie peu malgré un père rabbin. Je veux bien entendu parler des juifs. Il nous monte ici son peu de connaissance réelle de cette religion qui est la sienne de naissance. Et son apprentissage des rites va être aussi le notre.
Bess reste la jeune femme amoureuse et de caractère que nous avons déjà suivi dans les situations les plus dangereuses. Elle n'aime pas être laissée pour compte et lorsque la jalousie s'en mêle on peut s'attendre à encore plus d'ennuis chez Les Houdinis.
Un troisième tout aussi remarquables que les deux précédents. J'aurais même envie de dire qu'avec la fidélité à cette série j'apprécie de plus en plus la plume de l'auteure et son jeu d'image. Ses scénarios sont suffisamment complexes pour ne pas perdre le lecteur et assez limpides pour l'amener à tourner les pages avec avidité.
Les personnages que l'on se retrouve à côtoyer sont souvent surprenants. Pas toujours très nets. Mais un tantinet flippants.
Un troisième tome dans la veine des premiers qui se bonifient au fur et à mesure. J'ai vraiment hâte en février prochain de retrouver Houdini à New York dans la maison Mystère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Alice_vn
  15 mai 2018
Une enquête menée par Houdini ? oui pourquoi pas... Un roman qui se déroule à Budapest au début du XXe siècle ? OUI !
J'aime beaucoup Budapest, et j'étais super contente de retrouver des endroits que je connais (même si la ville a énormément changé évidemment). Buda et Pest viennent d'être unifié, Pest connait une forte croissance et Buda conserve sont statut aristocratique.
Mais j'ai aussi trouvé interessant l'époque où se déroule cette enquête (tu auras compris que c'était un peu secondaire pour moi) : au début du siècle les juifs ont obtenu une égalité des droits avec les magyars. Ils sont enfin citoyens hongrois. Sauf qu'évidemment ça ne plait pas à tout le monde. En parallèle d'une certaine joie de la famille d'Houdini (qui est le fils d'un rabbin) à être enfin des citoyens à part entière on sent un relent d'anti-sémitisme assez présent (qui ressortira dans les années 1920)
Plus précisément à propos de ce livre : il s'agit du troisième tome d'une série et je n'avais pas lu les précédents. Aucun problème. Pour un fois on ne nous parle pas à tout bout de champs des enquêtes précédentes (enfin un peu mais c'est léger).
L'enquête est sympa. C'est une idée originale de mettre un magicien dans la peau d'un enquêteur (ça me paraissait plus naturel avec Oscar Wilde alors que finalement il n'y a pas plus de raison)
Donc pour résumer : une lecture sympathique mais sans plus. Enfin "le plus" était apporté par le fait qu'on était à Budapest et que ça m'a fait plaisir (il est probable que si vous n'y êtes jamais allé ça ne vous fasse pas du tout cet effet).
Je ne suis pas sûre de lire les autres opus de la série.

Lien : http://pagecinquantetrois.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Syl1984
  23 avril 2018
Houdini est en visite en Hongrie et se retrouve de nouveau mêlé à une histoire sordide qui, cette fois, a un lien plus ou moins direct avec sa famille.
En lisant ce livre, je me suis retrouvé catapulté dans un environnement et une culture que je ne connaissais pas vraiment. Un véritable dépaysement que l'auteur m'avait dépeint lorsque je l'avais rencontrée en dédicace il y a quelques temps.
Petit inconvénient à ce soudain dépaysement qui m'a rappelé mes grandes heures de lecture Suédoise : les noms des villes / des rues / des personnages qui devienennt quelquefois très souvent difficile à retenir.
Cependant, Vivianne Perret réussit à nous faire passer un moment très agréable en compagnie du magicien et de sa femme. Une série qui promet encore de grands moments.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   16 mai 2018
[...] il entretenait de bons rapports avec la police et il lui arrivait d’être invité à discuter avec les hauts gradés des méthodes d’investigation. Après tout, il était préférable d’avoir dans son camp un homme capable de s’évader à sa guise plutôt que de risquer de le voir mettre ses talents au service de malfrats.
Commenter  J’apprécie          420
rkhettaouirkhettaoui   02 mai 2018
La meilleure façon d’aborder à Budapest était d’y arriver par le fleuve, afin de se laisser surprendre par la configuration si particulière de la ville. La capitale hongroise se dressait de manière spectaculaire de part et d’autre des rives du Danube. D’un côté les collines de Buda, siège de l’autorité impériale, et d’Óbuda, l’ancienne ville romaine, et de l’autre la plaine de Pest qui étalait sans vergogne ses nouvelles constructions, repoussant sans cesse les limites de son périmètre. Les anciens s’obstinaient à écrire son nom en séparant les deux mots par un trait d’union, soulignant la différence entre Buda l’aristocratique et Pest la moderne. Mais la réalité les avait dépassés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mai 2018
Être privé de leur intimité, voilà bien ce qui agaçait sa femme dans ce retour aux sources. Occuper une chambre séparée l’empêcherait de cuisiner son mari sur ce qui le tracassait. Il n’était jamais long à dévoiler le fond de sa pensée. Bess était plus qu’une épouse. Elle était sa partenaire sur scène, le témoin de son envol spectaculaire vers la gloire et son point d’ancrage dans sa vie nomade d’artiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mai 2018
Il se fichait comme d’une guigne de s’habiller et de se coiffer comme un gentleman. Ses cheveux qu’il n’avait pas pris le temps de peigner et de discipliner avec un peu de brillantine en étaient l’illustration parfaite. Ce côté indompté l’avait séduite lorsqu’elle l’avait rencontré, mais elle était consciente qu’un artiste de renom devait présenter une image plus policée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mai 2018
Il était conscient que certaines de ses admiratrices qui se bousculaient à la sortie des théâtres pour lui faire signer une photographie de lui, uniquement vêtu d’un cache-sexe et enchaîné de la tête aux pieds, frissonnaient beaucoup plus au vu de sa musculature que par ses numéros. Mais ces dames n’avaient pas de chance, son cœur était fidèle à son petit bout de femme.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Vivianne Perret (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vivianne Perret
Depuis la création en 2016 de son personnage aussi réel que fictionnel, Vivianne Perret ne cesse de s?aventurer dans l?Histoire pour livrer à ses lecteurs des enquêtes inédites, parsemées d?éléments biographiques sur le magicien Houdini... L?auteure nous en dit plus sur sa série historique, dont le quatrième tome est sorti en février 2018 aux éditions JC Lattès / le Masque !
autres livres classés : Budapest (Hongrie)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura