AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MicheleP


MicheleP
  18 juillet 2014
NastasiaB (voir sa critique) a travaillé pendant plus d'un trimestre ce texte avec sa classe de CM1/CM2 et elle a eu la gentillesse de m'envoyer les appréciations de ses élèves. En voici quelques unes, de très jeunes critiques, que je retranscris « dans leur jus » c'est-à-dire avant demande de correction de l'enseignante. Trop chouette, et une sérieuse leçon d'humilité !
* Bonjour ! J'ai trouvé ce livre super ! Il y a pleins d'aventure. Quand Mélusine avait des enfants et que des garçons, j'était stupéfiée. Il y a beaucoups de mots que je ne connaissais pas, mais j'ai cherchée dans le dictionnaire avec ma classe. J'ai bien aimée le chapitre sept, douze et enfin le chapitre quinze. Sans oublier, tout le monde étaient intéressés au chapitre onze Mélusine au bain. Mais j'ai bien aimé ce livre.
* Cette véridique histoire était très bien. Il y avait beaucoup de batailles, mais les événements magiques m'ont plus. C'était très étonant que, d'une simple peau de cerf on peut recouvrir tout un royaume ou que les fées savent se qu'il se passait alors qu'elle ne sont pas là. j'amais aussi quand Geoffroy à la grande dent combatait les geans. Il y avait beaucoup de vocabulaire qu'on ne connaissait pas, mais ça m'a plus de les connaître.
*Bonjour Michèle Perret. je m'appelle XXX j'ai beaucoup aimer votre histoire car on a rencontré beaucoup de mots et ils étaient très durs puis on les appris. On a eu du mal à le lire, il y a eu du roman, de la tristesse, de la baggare et la serpente puis les monstres horribles et celui qui s'appelle Urien il faisait rire et peur avec sa tête ovale et ses yeux vairons c'était quand même pas mal et l'histoire est très jolie
* Je n'ai pas beaucoup aimé cette histoire car il y avait beaucoup de mots qu'on ne comprenait pas. Et la maîtresse les mettait dans le vocabulaire fortuit. Dès qu'il y a un mot qu'on ne connaît pas on le met dans le vocabulaire fortuit. Et presque toutes les semaines la maîtresse nous donne une nouvelle feuille de vocabulaire fortuit et nous deuvons l'apprendre sinon on a une pénitence (c'est un mot du vocabulaire fortuit) c'est d'écrire cent fois « je fais de mon mieux pour réussir ». Et grâce à cette histoire on a eu au moins cinquante mots. Mais sinon ce n'est pas mal. Mais on ne comprenait pas bien la fin.
* Je n'ai pas trop aimer cette histoire car elle était émouvante et un peut rigolotte. Nous avons eux beaucoup de vocabulaire. J'ai bien aimé la fin et j'ai détester Mélusine dans le bain quand sont (sic !) homme la regarder toute nue toute la classe aller vomir. Moi j'ai aimer la dame blanche dans le château qui était Englai et de Chypre.
* J'ai bien aimé l'histoire, les nouveaux mots pour les apprendre. J'ai pas compris la fin (le dernier paragraphe). Il y avait pas d'animal pas grave, j'ai quand même aimer. […] Encore une mais une histoire avec des chiens et des animaux. »
Un grand merci, Nastasia, pour ce sourire.
Commenter  J’apprécie          268



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (24)voir plus