AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791026254928
221 pages
Éditeur : Librinova (31/12/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
« Tu veux jouer avec moi ? »

Le jour de la rentrée, un lycéen reçoit des messages d'un inconnu l'initiant à un jeu dangereux. Séduire la star du lycée, droguer des innocents, briser un couple, faire chanter un prof : jusqu'où le poussera le cyber-harcèlement ?

« Si tu refuses, je révélerai ton secret au monde entier. »

Du haut de ses 16 ans, Evan n'a alors pas le choix : si son secret venait à être découvert, sa vie voler... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
levri
  03 septembre 2020
Le jour de sa rentrée en première, Evan, un ado de tout juste seize ans reçoit un SMS qui va le forcer à commettre des actions contre sa nature par un harceleur qui le menace de révéler son mystérieux secret s'il n'obéit pas. Evan est forcé de commettre des actions de plus en plus répréhensibles et il vous faudra attendre d'avoir lu la majorité du livre avant de découvrir son secret …

Un livre qu'à priori je n'aurais pas acheté, me méfiant des auteurs français auto-publiés affublant un titre anglais à leur "oeuvre" qu'ils situent outre Atlantique, cependant le livre étant en promo à 0,99€ et les critiques étant toutes très élogieuses, j'ai tenté le coup. J'aurais préféré m'abstenir, n'était le mystère du secret qui incite à continuer et ma manie de toujours terminer les livres que je commence j'aurais certainement abandonné la lecture après une vingtaine de pages.

Un roman à la première personne, une écriture plutôt plate et monotone, une intrigue peu crédible, l'auteur circonscrit son récit quasi uniquement au chantage et ses conséquences supposées, ces ados ne semblant pas avoir de vie en dehors de ce cadre étriqué. L'enquête de notre "héros" est assez décousue, il est traumatisé pendant des mois, ne pense qu'à ça, mais lorsqu'il a une piste il s'empresse de l'oublier, vraiment pas grand chose pour plaire dans le genre thriller. Une romance semblait émerger, mais l'auteur a vite abandonné, alors qu'elle semblait motiver ses personnages, des personnages qui ne tiennent pas la route, manquent de profondeur et peinent à garder le cap.
Évidemment nous avons droit à tous les clichés et stéréotypes des séries U.S de mauvaise qualité, mais vraiment tous, le jour où les auteurs français comprendront que lorsqu'on désire lire un roman se passant aux USA, en Corée ou autres, on choisit des auteurs autochtones, peut être aurons nous des romans situés en France qui risqueraient d'intéresser les autres nationalités par leur côté exotique …
Cerise sur le gâteau, la fin est assez bâclée et du genre frustrante, une manière d'inciter à acheter un éventuel second tome. Des mois suivant la fin du harcèlement et des vacances nous ne saurons rien, nous passons directement à la rentrée de l'année suivante, notre "héros" est heureux de retourner au "lycée", et devinez quoi, le téléphone sonne … un second tome s'annonce dans la même veine que celui-ci … ce sera sans moi !

Un livre sans originalité et à l'écriture basique sans grand agrément sur lequel il est facile de faire l'impasse - un court roman qui se traîne et semble bien long si on est assez maso pour aller jusqu'à la fin, je ne saurais conseiller ce livre, mais nul doute qu'il pourra intéresser certains lecteurs …

PS : L'auto-édition et certains éditeurs spécialisés dans le m-m semblent utiliser le même correcteur, un nombre incroyable de "pensé-je" à la place de "pensais-je" ou autres parsème l'ouvrage … ce n'est pourtant pas difficile de soigner un peu l'orthographe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
Addy84
  01 septembre 2020
Mais c'est quoi cette histoire de malade! J'ai surkiffé! Très bonne intrigue et un suspens à vous couper le souffle jusqu'à la dernière ligne. C'est simple, à la moitié du livre, pour Sherlock Audrey (c'est moi) tout le monde est coupable. Tu lis et tu te fais des scénarii à la Snowden. Tu te prends presque pour un agent du FBI qui doit élucider le meurtre de Kennedy (ou pour un psychotique à délire paranoïde, mais ça c'est moins fun). C'est rempli de rebondissements, l'action ne s'arrête jamais. Les évènements s'enchaînent de manière dithyrambique et j'adore ça.
Hormis une plume de folie, je découvre cet auteur de génie qui malgré une histoire des plus palpitantes, nous livre de puissants messages: le harcèlement et grâce/ à cause de l'avancée technologique plus précisément le cyber-harcèlement, la découverte et l'éveil de la sexualité, les préjugés et la solitude. Et certainement plus encore. Je n'ai pu lâcher l'histoire qu'une fois la lecture terminée...amis de la frustration bonsoir, jeune auteur sadique bonjour. Il nous laisse sur une dernière ligne et nous fait une sortie complètement théâtrale: espèce de diva! C'est criminel de nous laisser comme ça sans un os à ronger...j'espère qu'il y aura un tome 2!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MummyBooks
  26 août 2020
La première chose qui m'a frappé et attiré c'était la couverture, en effet les bulles de messages sont très intrigantes, puis ce jeune assis dans l'ombre vêtu d'une capuche ça pousse à la curiosité. Puis lorsque j'ai découvert le résumé, je n'ai pu résister !
Je crois que c'est un des rares romans que j'ai lu qui est écrit par homme et je suis surprise de voir à quel point il m'a captivé. Alors certes ce n'est pas une romance, mais j'ai retrouvé dans cette histoire la même addiction que j'avais lorsque je regardais Pretty Little Liars, la fameuse série avec les 5 adolescentes malmenées par un mettre chanteur -A.
D'ailleurs à bien des égards cette histoire ma fait penser à cette série. Mais ne vous inquiétez pas c'est loin d'être un copier-collé. Ici on se retrouve avec Z qui maltraite notre cher Evan.
J'ai trouvé l'écriture fluide, avec quelques punchlines très drôles. Et malgré quelques répétitions, la lecture était addictive. L'identité de Z reste secrète jusqu'à la fin, l'auteur arrive à nous tenir en haleine tout au long de l'histoire. La seule chose que j'ai réussi à « deviner » c'est sur qui Evan aller porter son attention côté coeur. Eh oui, même les âmes torturées ont le droit d'aimer!
Seul petit point négatif, j'ai trouvé les chapitres un peu longs.
Pour vous parler un peu plus de l'histoire, on suit Evan qui entre en première. Vous l'aurez compris le roman se passe principalement au lycée. Moi personnellement j'adore les milieu lycée/universitaire. Pour lui aller au lycée est son enfer personnel, son seul petit réconfort c'est qu'il retrouve ses deux amis. Manque de pot, premier jour, un sms va tout changer. En effet il a secret et quelqu'un l'a découvert. Il va s'en servir pour lui faire faire tout et n'importe quoi. Des défis insignifiants, comme des choses aux lourdes conséquences.
J'ai vraiment aimé ma lecture et découvrir ce type de « thriller » était plaisant. Et ce qu'il faut savoir c'est que quand enfin on pense avoir eu tous les secrets révélés, on n'est toujours pas au bout de nos peines! Ahahah!! Merci pour cette fin Kentin!
Sinon j'ai aussi adoré la rivalité frère/soeur que l'auteur a exploité un maximum. Il faut savoir qu'Evan est un jeune en famille d'accueil, dans laquelle se trouve aussi une fille plus jeune que lui. Et les voir s'en mettre plein la tête tout le temps, mais jouer les parfaits enfants devant les parents était un plaisir! J'ai beaucoup rit grâce à eux.
Je voulais aussi souligner le fait d'avoir utilisé un sujet tel que les enfants adoptés et en famille d'accueil est un choix original mais très bien trouvé. Ça change des romans habituels.
Lien : https://mummybooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
levrilevri   26 septembre 2020
Je gesticule dans tous les sens, à la recherche du moindre point d’ancrage me permettant de ne pas me retrouver face contre terre. L’impact se rapproche, lorsque soudain deux bras puissants s’enroulent autour de mon abdomen et me redressent sur mes pieds. Un peu étourdi, je prends quelques secondes pour réaliser ce qui se passe.

Reconnecté à la réalité, je découvre l’identité de mon sauveur : Cody. Son regard fauve, posé sur moi, reflète son inquiétude.

— Tout va bien ? murmure-t-il.

Je ne parviens pas à trouver la réponse à sa question. Je me sens tout à coup submergé par un torrent d’émotions contradictoires. Le footballeur me tient toujours dans ses bras et je n’ose pas bouger, de peur qu’il rompe son étreinte. Je ne sais pas ce que je veux, mais en tout cas, je n’ai pas envie que ça s’arrête. Ses prunelles fondent dans les miennes et fouillent mon âme. Je n’ai jamais ressenti une telle intensité. Que se passe-t-il ? Brusquement, j’émerge de ma torpeur et reprends possession de mes moyens. Je me dégage doucement, désormais capable de tenir debout seul.

— Oui, bredouillé-je finalement. M… merci, Cody. Une sensation de malaise s’empare de moi. Je me sens extrêmement gêné, sans bien savoir pour quelle raison. Une seule solution s’offre alors à moi : m’enfuir à toutes jambes.

— Je dois y aller, lâché-je entre mes dents. Puis je m’élance à nouveau à la poursuite de Selena, préférant oublier ce qui vient de se produire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   26 septembre 2020
Alors qu’elle continue à le traiter de tous les noms, j’ouvre les réseaux pour voir ce que les gens en disent. La plupart détestent Christopher, vu son attitude arrogante et condescendante. En conséquence, j’obtiens le vote de sympathie de la plupart des élèves. Sur Twitter, certains en profitent pour cracher sur sa gueule, entraînant des dérives inattendues. Bien sûr, je n’ai pas fait ça pour que ça prenne des proportions aussi grandes. Malheureusement, de nos jours, avec internet, tout va tellement vite qu’il est impossible d’endiguer les problèmes. Une petite flamme devient un brasier ardent en quelques minutes. Je décide alors de rédiger un tweet pour demander aux gens d’arrêter de s’acharner. Ça n’aura probablement aucun poids, mais je me devais d’essayer.

— T’as eu quoi comme punition ?

— Je suis collé tous les soirs de la semaine, expliqué-je. Si Catherine te demande, on révise tous les deux à la bibliothèque.

— Compte sur moi !

Avec le soutien de véritables amis, je réalise que je pourrais aller au bout du monde. La force d’une amitié sincère et authentique me donne des ailes. Et en ce moment, j’ai bien besoin de puiser toute l’énergie que je peux, là où je la trouve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   26 septembre 2020
— Tu es la personne la plus courageuse que j’ai rencontrée, Evan, murmure-t-il.

Le temps semble comme suspendu, alors que ses paroles imprègnent mon esprit. Puis doucement, il approche son visage, son nez venant caresser le mien. Mes yeux se ferment tout seul, je ne contrôle plus rien. Tous mes sentiments se mélangent, je n’arrive plus à décoder le monde autour de moi. Puis tendrement, ses lèvres se posent sur les miennes. Une vague de chaleur envahit mon coeur, qui s’emballe depuis un moment maintenant. Mon ventre me chatouille. Tant de fois, j’ai secrètement rêvé ce moment et le voilà qui devient réalité aujourd’hui. Cody est cette onde lumineuse perçant les sombres nuages qui voilent mon existence.

Lorsqu’il s’éloigne de moi, une lueur danse dans ses prunelles fauves. La promesse tacite qu’à partir de maintenant, je ne serai plus seul.

Plus jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   26 septembre 2020
— Pourquoi tu m’as empêché de le frapper ? grondé-je.

Il hausse un sourcil.

— Sortir les poings n’est pas une solution. Crois-moi ! J’ai pensé le contraire pendant longtemps. La violence engendre la violence et c’est un cercle vicieux dans lequel tu ne veux pas entrer.

Alors qu’il me sort son laïus sur les émotions néfastes que je ne devrais pas laisser me consumer, je farfouille dans ma poche pour récupérer mon paquet de clope. Les mains tremblantes de l’excès d’émotions, je fourre le petit cylindre blanc entre mes lèvres, parcourues de soubresauts. La cigarette tombe au sol. Je m’apprête à m’accroupir pour la récupérer, mais Cody lève la main pour me stopper.

— Laisse-moi faire, m’intime-t-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   26 septembre 2020
En arrivant au lycée, je m’arrête devant les grilles pour ma traditionnelle cigarette du matin. En général, l’envie me ronge à partir du moment où je mange mon petit-déjeuner. Mais je dois la réfréner, ma famille d’accueil ne doit jamais apprendre que je fume. Je sens bien que j’ai atteint le stade de l’addiction totale, quand l’envie pressante me pousse à partir de plus en plus tôt le matin, juste pour sentir le petit cylindre entre mes lèvres et la fumée envahir mes poumons. Betty a raison sur toute la ligne, je me ruine la santé avec cette connerie. Seulement, j’ai l’impression que je ne trouverai jamais en moi la volonté pour arrêter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : violences domestiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2390 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre