AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782367409085
307 pages
Scrineo (27/05/2021)
3.57/5   42 notes
Résumé :
La vie est tranquille sur la petite île où vit Emilie depuis toujours. Un peu trop tranquille même... Aussi, quand Clément et sa mère emménagent dans la maison d'à côté, c'est un vrai événement !
Rapidement, les deux adolescents deviennent amis et font leur rentrée en troisième ensemble. Le quotidien reprend vite sa place, jusqu'au jour où un incendie se déclare dans l'entreprise spécialisée en biologie moléculaire installée sur l'île. Le lendemain, c'est le... >Voir plus
Que lire après C'est pas ton genreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 42 notes
5
4 avis
4
9 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
De plus en plus de romans ont pour thématique la question du genre, vaste question qui soulève des thématiques sous-jacentes, reflet des interrogations qui traversent notre société : la notion de binarité, le sexisme ordinaire, les phénomènes culturels dans la persistance de certaines pensées. Même si j'ai bien évidemment mon avis sur la question, je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir des romans qui abordent ces question, histoire de détricoter les idées reçues et questionner certaines croyances.

Clément emménage avec sa mère sur une petite ile où elle vient de décrocher un poste dans l'entreprise technologique locale. L'adolescent ne tarde pas à faire la connaissance d'Emilie, une voisine, camarade de classe qui a toujours vécu sur cette ile où tout le monde se connait.
Mais un matin, après un incendie qui a ravagé les laboratoires de Techpro, un étrange phénomène se propage sur l'ile et chacun se retrouve avec un corps du sexe opposé. Cette transformation va être l'occasion pour chacun de s'interroger sur sa façon de concevoir l'identité genrée, de se questionner sur sa propre identité mais aussi d'expérimenter ce que peut vivre l'autre sexe, que ce soit en termes de liberté ou de frein.

Nous sommes plongés dans les pensées de plusieurs personnages et nous pouvons donc percevoir la souffrance ou le soulagement qu'engendre cette transformation. Certaines jeunes filles se découvrent la possibilité enfin d'accéder à l'autonomie qu'elles souhaitent en étant devenue homme, tandis que d'autres goutent aux remarques déplacées que les femmes ont tendance à subir trop souvent.
Les autrices dénoncent à travers ces réflexions, les clichés et les stéréotypes dans lesquels nous baignons tous depuis notre naissance, et qui conditionnent notre façon d'être et de nous comporter.

Là où le bât blesse, c'est qu'au-delà de dénoncer ce que l'on sait déjà, les autrices ne poussent pas plus loin la réflexion et surtout n'amènent pas à plus d'émotion. Car, quels que soient les bénéfices que l'on y trouve, cette métamorphose non voulue a de quoi faire paniquer n'importe qui. Ici, les personnages le vivent relativement bien dans l'ensemble et ne voient bien souvent que l'occasion de comparer si les plaisirs corporels sont identiques d'un sexe à l'autre…

La question de la réorganisation de cette micro société est aussi évoquée mais sur des éléments qui n'ont pas su me convaincre. Je pense que mon sentiment de manque de cohérence des premières réactions des personnages m'a suivie tout le reste de l'histoire et j'ai eu du mal à adhérer à la suite du roman.

Niveau maladresse, j'ai trouvé enfin que la question de l'homosexualité/trans identité était pensée de façon assez malhabile autour d'un adolescent que l'on nous décrit comme homosexuel en début d'histoire et qui finalement trouve satisfaction à se réveiller fille puisqu'il s'était toujours perçu comme cela… On sent pas mal de confusion entre les questions d'orientation sexuelle et d'identité de genre et si les intentions sont louables, le traitement tombe malheureusement à côté de la plaque.

Avec une telle idée de base, il y avait vraiment de quoi explorer plus en profondeur le sujet et aller au-delà de signaler les clichés que l'on connait pour explorer bien plus intimement les remaniements psychiques que cela entraine, les bouleversements (ou pas) des choix amoureux… Si j'ai trouvé les intentions des autrices louables, je n'ai, en revanche, pas du tout accroché à la réalisation que j'ai trouvé assez maladroite… Un roman qui sera peut-être mieux perçu chez les jeunes adolescents qui n'ont pas encore conscience des comportements sexistes qui perdurent dans notre société mais qui s'est avéré une lecture laborieuse pour ma part…
Commenter  J’apprécie          20
L'histoire de “C'est pas ton genre” se déroule sur une île isolée du
continent où l'on suit le quotidien de Clément et Emilie, deux collégiens de
14 ans, les narrateurs et personnages principaux du roman.
Clément vient de s'installer sur l'île avec sa mère qui a trouvé un nouveau
travail dans le laboratoire TechPro, une grosse entreprise spécialisée en
biologie et embauchant un grand nombre d'insulaires. Nouveau voisin
d'Emilie, les deux adolescents se retrouvent dans la même classe de 3ème
et vont se lier d'amitié.
Un événement va bouleverser soudainement leur quotidien ainsi que celui
de tous les habitants de l'île. le lendemain de l'incendie ayant touché le
laboratoire TechPro, les hommes se réveillent dans un corps de femme et
les femmes dans un corps d'homme. Dès lors, le lecteur suit les réactions
des protagonistes, leur questionnement sur leur identité et la façon dont
ils s'approprient leur nouveau corps.
J'ai bien aimé l'idée de départ des auteures, le changement de sexe des
personnages, car elle est originale et le lecteur peut ainsi se questionner
sur les différences entre les genres, les inégalités existantes entre hommes
et femmes et les stéréotypes.
L'histoire est bien écrite et assure une lecture fluide. Les personnages
principaux sont très bien introduits, ce qui nous permet de s'attacher à
certains et de s'y identifier.
La double narration est également intéressante car le lecteur a ainsi deux
points de vue différents, celui d'Emilie et celui de Clément.
Je m'attendais cependant en choisissant ce livre à ce que les auteures
introduisent plus d'humour dans leur récit pour le rendre plus intéressant
et captivant. Au contraire, les thématiques principales ont été abordées
avec beaucoup de sérieux.
J'ai trouvé par ailleurs que ce livre était féministe car il accentuait les vices
et défauts de certaines personnes de sexe masculin, parfois sexistes et
homophobes. le féminisme, la transexualité et l'homosexualité sont des
thèmes qui ne m'ont ni parlé, ni touché personnellement et le récit leur
était entièrement consacré.
L'histoire, qui avait bien commencé, s'est vite essoufflée lors des premières
péripéties. Il manquait de suspense et d'action à mon goût, et certains
passages du livre étaient superflus voire confus. Je me suis souvent ennuyé
en le lisant mais j'étais curieux de connaître la chute et de savoir si les
personnages trouveraient une solution ou un antidote pour retrouver leur
corps d'origine, .
Pour conclure, j'ai un avis mitigé sur ce livre car je trouve le sujet
intéressant mais après un début assez captivant, l'histoire a perdu de son
intérêt et la fin m'a laissé perplexe et m'a déçu. Je ne pense pas qu'il puisse
plaire à la majorité des lecteurs, c'est la raison pour laquelle je ne le
recommande pas.
Commenter  J’apprécie          10
C'est moi mais je ne suis pas dans mon corps !
L'histoire de deux adolescents, Emilie et Clément. Clément vient de déménager sur une petite île avec sa mère Céline sur laquelle il rencontre Emilie. Emilie et Clément ont le même âge et sont dans la même classe. Tout va bien pendant quelques temps jusqu'à qu'une nuit, un événement bouleversant touche la ville.
Ce roman m'a plu parce que le côté scientifique du récit est intéressant mais je trouve que l'élément perturbateur est loin dans l'histoire. Selon moi, des parties ont tendance à être longues et non intéressantes. Je conseille ce livre pour les personnes qui aiment les histoires avec un récit long et très descriptif.
Ana

Vivre une expérience unique au monde.

"C'est pas ton genre" est un roman écrit par Pascale Perrier qui dénonce les stéréotypes et clichés toujours omniprésents dans notre société avec bienveillance.

Clément et sa mère débarquent sur une île , ils y trouvent leur place, rencontrent des gens. Cette vie sur cette île est complètement normale jusqu'à ce qu'un bouleversement éclate. Une entreprise très connue et très mystérieuse prend feu, mais il ne s'agit pas de n'importe quel incendie. le lendemain matin, l'île se réveille, quelque chose à changer, chaque personne de l'île a changé de genre. Certaines personnes s'adaptent plus que d'autres. Les clichés, les stéréotypes tombent. Était-ce une bonne expérience de changer de genre ou non ? A vous de l'apprendre en lisant le livre.

C'est pas ton genre est un roman de 300 pages qui dénonce les critiques et le rejet de notre société sur le genre, les clichés portés sur toutes les orientations sexuelles… Ce livre est selon moi assez facile à lire et très captivant. le narrateur change, passant d'Émilie à Clément, les deux personnages principaux. Comme le livre porte sur l'intimité, il est très important que l'on puisse entendre les opinions des deux personnages de sexe opposé. C'est très intéressant de lire un livre qui dénonce les problèmes de notre société tout en racontant une histoire remplie de rebondissements. Dans ce livre il existe différents types de personnage, ainsi chaque lecteur peut en trouver un auquel s'identifier, se reconnaître. A certains moments, j'ai ressenti une grande lenteur dans le récit, ce qui est sûrement un choix de l'auteur, mais que je n'ai pas aimé. Je vous conseille de lire ce roman, qui fait prendre conscience des problèmes sur le corps, le genre…. Ces problèmes que l'on ressent dès le plus jeune âge. le livre propose une expérience unique au monde qui pousse à la remise en question.

Tess




Commenter  J’apprécie          10
J'ai vraiment beaucoup aimé le début de ce roman jeunesse (accessible pour fin de collège et lycée), mais à partir du "bouleversement", j'ai trouvé que l'histoire se perdait un peu...

Emilie vit dans une petit île tranquille où il ne se passe pas grand chose, avec ses parents qui sont épiciers et son petit frère. Clément arrive dans sa rue, il s'installe là avec sa mère, qui commence un nouveau contrat et une nouvelle vie, en travaillant chez Techpro, la grosse entreprise qui fait travailler une grande partie des insulaires.
On découvre le quotidien des deux adolescents, avec la présence de l'oncle Fred qui est tout sauf respectueux avec les femmes et même avec Emilie, qui ne sait pas comment le dire à sa famille.
Tout est évidemment tourné autour de la question du genre: est-ce que vraiment c'est écrit que les filles aiment le rose et doivent accepter des rôles stéréotypés qui semblent écrits pour elles par la société? Toutes ces questions sont plutôt bien traitées, même si j'ai trouvé que parfois cela manquait de tolérance. Car il n'est quasiment question que de cela: lorsque l'usine Techpro prend feu, une catastrophe se produit, tous les habitants de l'île changent de sexe et se retrouvent complètement coupés du monde. A chacun de se réapproprier son nouveau corps, sa nouvelle identité, avec en toile de fond: qu'est-ce qui fait que je suis une fille/ un garçon? Est-ce vraiment moi ou mon genre qui décide pour moi?

Un roman intéressant qui pose de bonnes questions. J'ai trouvé quelques lourdeurs à la fin, mais c'est une histoire qui se lit facilement et qui a le mérite de faire réfléchir aussi.
Commenter  J’apprécie          40

C'est pas ton genre” de Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Ce roman sorti en 2021, est une réflexion sur le genre entre femme et homme. On y retrouve des personnages de tous âges qui sont confrontés à la suite d'un accident chimique, à changer de genre. Les femmes se transforment en homme, et homme en femme. On suit l'histoire d'Emilie de Clément entourés de leurs camarades du collège, de leurs parents et de leurs familles. Les écrivains ont travaillé toute leur vie autour de la jeunesse et ont donc pu mettre en lumière certaines situations que l'on vit injustement toutes et tous au quotidien.

J'ai apprécié ce livre tout particulièrement car il offre une autre vision du genre. On y découvre les envies, les amours et les craintes de chacun face à ce bouleversement. Nous portons un regard interne des ressentis des personnages filles ou garçons. Découvrant par exemple les hormones, les règles, les contraintes spécialement des femmes et plus précisément des jeunes filles. Ce roman facile à lire mais enrichissant est émouvant et parle non seulement des discriminations sexistes envers les femmes, et les hommes, mais aussi des préjugés que chacun peut ressentir et l'idéologie que l'on se fait. En tant que jeune femme de genre feminin, cela m'a permis de voir d'un autre point de vue les situations de certain hommes par rapport aux pressions et aux stéréotypes de la société et à la place qu'ils occupent entant qu'homme. Tous les personnages apprennent à vivre avec leurs nouveaux corps, sexes et genres tout en se redécouvrant soi-même et les autres.

Le livre commence par nous présenter les personnages dans leurs genres de naissance, leurs caractères et leurs histoires. On suit à travers Emilie un problème majeur de notre société, l'hypersexualisation de la femme. En effet, Emilie est victime d'attouchement et d'harcèlement de son oncle, ce même oncle qui a une soif insatiable de sexe. Il aime exercer son pouvoir d'homme et sa superiorité a travers des rapports sexuels et c'est d'ailleurs après son changement de sexe qu'il va être totalement chambouler jusqu'à se suicider. Cela témoigne de certains comportements exécrables gardés secret par les victimes. Ensuite, nous suivons aussi l'histoire d'un jeune homosexuel rejeté par ses camarades n'a plus de confiance en lui. le changement de genre a donc été un avantage pour lui/elle.

A la suite du chamboulement, des lois ont été mises en place, chacun a changé son prénom, s'est coupé les cheveux et certains sont même allés jusqu'à la folie. Cela dénonce des comportements des dirigeants qui, face aux crises, mettent des règles totalement discriminatoires en se soumettant à une idéologie qu'il faut révolutionner, le genre.

Aïda
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑚𝑜𝑖, 𝑙’𝑎𝑣𝑒𝑛𝑖𝑟 𝑛’𝑒𝑠𝑡 𝑛𝑖 𝑑𝑢 𝑐𝑜̂𝑡𝑒́ 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑓𝑒𝑚𝑚𝑒 𝑛𝑖 𝑑𝑢 𝑐𝑜̂𝑡𝑒́ 𝑑𝑒 𝑙’ℎ𝑜𝑚𝑚𝑒. 𝐼𝑙 𝑒𝑠𝑡 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙’𝑒́𝑞𝑢𝑖𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒 𝑒𝑛𝑡𝑟𝑒 𝑙𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥. 𝐿𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑢𝑥 𝑔𝑒𝑛𝑟𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑣𝑟𝑎𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑒̂𝑡𝑟𝑒 𝑒́𝑔𝑎𝑢𝑥, 𝑚𝑎𝑖𝑠 𝑝𝑎𝑠 𝑒́𝑔𝑎𝑢𝑥 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑒 𝑠𝑒𝑛𝑠 𝑖𝑑𝑒𝑛𝑡𝑖𝑞𝑢𝑒, 𝑒́𝑔𝑎𝑢𝑥 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑙𝑎 𝑚𝑒𝑠𝑢𝑟𝑒 𝑜𝑢̀ 𝑖𝑙𝑠 𝑜𝑛𝑡 𝑙𝑎 𝑚𝑒̂𝑚𝑒 𝑣𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟.
Commenter  J’apprécie          51
Les vagues vont finir par m’atteindre. Depuis combien de temps je suis là sur le sable, face à la marée qui monte ? Je devrais bouger, m’activer mais je n’y arrive pas.
Commenter  J’apprécie          00
être ou ne pas être telle est la question
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pascale Perrier (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascale Perrier
Rencontre avec Véronique Delamarre et Pascale Perrier, autrices du roman Tonnerre de Mammouth
autres livres classés : genreVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (126) Voir plus



Quiz Voir plus

Tu n'es pas celle que tu crois

De quelle manière Louise reçoit-elle un message de XD ?

Par Twitter
Par hotmail
Par Facebook
Par sms

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Tu n'es pas celle que tu crois de Pascale PerrierCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..