AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pascale Perrier (Autre)
EAN : 9791021406971
197 pages
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (24/09/2020)
3.97/5   17 notes
Résumé :
13 novembre 1985, en Colombie. Le volcan Nevado del Ruiz, surnommé Le lion endormi, entre en éruption. Les habitants du village d'Armero ne parviennent pas à s'enfuir à temps. 23 000 personnes périront dans cette catastrophe. Diego est apparemment le seul survivant de sa famille... 1998, en France. Alicia, 13 ans, vit un terrible mal-­-être. Ses parents adoptifs lui ont toujours dit qu'elle venait d'Armero et que sa famille a été anéantie à cause de l'éruption, mais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 17 notes
5
4 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

titiseb77
  27 novembre 2020
Tout d'abord une construction littéraire comme je les aime puisque nous alternons entre deux époques 1985 et 1998. J'aime quand les histoires sont racontées de cette façon et que le lien entre les deux périodes se devinent au fur et à mesure de la lecture, même si pour le lion endormi, le lien est vite trouvé.
Nous sommes en Colombie, en 1985, et le volcan surnommé le lion endormi est sur le point de se réveiller, crachotant de la poussière et des pierres depuis plusieurs jours. Diego, jeune adolescent va tenter coûte que coûte de sauver sa peau ainsi que celles de ses proches, son histoire nous est racontée au fur et à mesure des chapitres, jusqu'à l'éruption meurtrière qui causa la mort d'un très grand nombre de personnes.
Nous sommes en même temps à Paris, en 1998, où Alicia, jeune fille de 13 ans vit un mal-être difficilement compréhensible pour ses parents. Ceux-ci ne lui ont rien cacher de son passé et Alicia sait donc qu'elle a été adoptée aux alentours de 3 mois, qu'elle est colombienne et que sa famille a périt dans cette terrible catastrophe naturelle.
Un jour, le père d'Alicia va lui remettre un carnet intime qu'il écrivait au moment de l'adoption et où il raconte sa rencontre avec Alicia mais surtout l'horreur qu'il a découvert en Colombie à ce moment là, exerçant son métier de journaliste.
Ce livre est vraiment bien écrit, les pages se tournent toutes seules, les personnages sont plaisants, et l'autrice a su toucher un public jeunesse mais également un public adulte, je recommande très volontiers ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
La_PAL_de_la_Licorne
  05 mars 2021
C'est un roman sur fond documentaire qui est basé sur des faits réels. L'éruption du volcan colombien en 1985 a fait plus de 21000 morts. Les descriptions sont très réalistes et on sent que l'autrice s'est bien documentée mais elles sont très dures. Dans cette partie, on suit le personnage de Diego qui tente de fuir et de sauver ses proches.
En 1998, on suit donc Alicia qui est en pleine adolescence et en colère. Elle se pose beaucoup de questions sur ses origines et ses parents tentent d'y répondre du mieux possible, jusqu'à l'emmener sur les lieux. Cette partie permet de mettre en avant l'adoption et la quête d'identité.
Le style est agréable, l'écriture est parfois poétique. le récit tient en haleine et il n'y a pas de temps mort. L'alternance entre les deux époques permet de faire baisser la tension. La violence de la catastrophe naturelle est oppressante et même si ce que vit la jeune fille n'est pas évident, c'est néanmoins comme une bulle d'oxygène dans l'histoire.
Un livre au sujet difficile, qui pousse à chercher des informations sur les évènements et à aller plus loin. Attention pour les plus sensibles, certaines scènes sont rudes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sylvicha
  21 octobre 2020
1985, le volcan Nevado del Ruiz entre en éruption et envahit toute la région d'Armero faisant des milliers de morts. Martin, un jeune photographe recueille un bébé de trois mois et le ramène en France.
1998, Alicia se sent mal. Elle s'interroge sur ce qu'aurait été sa vie en Colombie si elle n'avait pas été adoptée. Elle se noie dans le spleen.
Un voyage en Colombie va l'aider à envisager la vie différemment.
Le jeu passé/présent aide à comprendre les questionnements d'Alicia, la difficulté de se construire quand on ignore son passé mais aussi l'impuissance des parents qui n'arrivent pas à l'aider.
Attention, le récit de la catastrophe en elle même est difficile à lire car très réaliste, on est plongé au coeur du chaos.
Ce court roman interpelle, laisse des traces, des questionnements personnels et reste longtemps dans notre esprit après la lecture. le choix de l'autrice sur les rencontres d'Alicia en Colombie est à mon avis très judicieux :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Katiouchka8375
  17 décembre 2020
Un petit roman court, bien ficelé, qui traite d'un sujet délicat : l'adoption.
Deux lignes directrices conduisent le récit :
1/ les questions existentielles d'une enfant adoptée qui ne sait rien de ses premiers mois d'existence et souhaite connaitre son histoire pour enfin tourner la page et vivre en paix avec elle-même.
2/ le travail d'un reporter-photographe qui couvre des événements dramatiques entrainant des milliers de victimes et qui s'interroge sur la frontière entre l'information (diffusion nécessaire dans les media pour rendre compte d'un événement ) et l'indécence (mise en scène de la souffrance et de la mort, comme si c'était un spectacle ou de la télé-réalité, pour faire le buzz). La situation soulève un épineux problème d'éthique.
Le journal de Martin contient toute la thématique du roman et devient poignant dans les derniers chapitres. C'est là que l'histoire développe toute son ampleur.
Malgré la violence et l'intensité des descriptions, l'auteure réussit le tour de force de ne jamais tomber dans le pathos.
L'alternance des chapitres présent/passé entretient le suspense et dynamise la construction du récit.
Une seule petite critique (et encore pas bien grave) : avant de partir en mission, Martin avoue ne pas savoir où se situe exactement le volcan colombien. Surprenant de la part d'un grand reporter qui bourlingue aux quatre coins de la planète pour son métier ... l'ancienne pigiste que je suis sait qu'un pro ne part jamais sans savoir où il va précisément !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
delcyfaro
  23 novembre 2020
Je ne suis pas spécialiste de littérature jeunesse mais j'aime bien de temps en temps lire des histoires conçues pour des lecteur-trice-s beaucoup plus jeunes que moi.
Une nouvelle fois je me suis laissée séduire par cette histoire de quête d'identité.
Alicia a été adoptée par un couple stérile. C'est Martin le père adoptif qui l'a trouvée en Colombie. Elle n'était qu'un bébé de 3 mois qui venait de perdre sa mère suite à l'éruption du volcan Nevado del Ruiz dit le lion endormi.
L'éruption de ce volcan, calme depuis de très nombreuses années, va surprendre totalement toute la région et ravager la petite ville d'Armero dans laquelle plus de 20 000 personnes perdront la vie.
Diego est un jeune garçon qui vit une vie tranquille d'adolescent avec ses espoirs et ses doutes. le jour du drame il sera le seul rescapé de sa famille, ignorant totalement ce que sont devenus sa mère et sa petite soeur.
Alicia sait qu'elle a été adoptée, qu'elle est colombienne de naissance mais à 13 ans,elle ressent des doutes sur son identité et plein d'interrogations sur son adoption viennent gâcher ses relations avec ses parents adoptifs.
Un voyage en Colombie va lui permettre peut être de comprendre et d'accepter sa destinée.
C'est une histoire vraiment touchante , qui prend son inspiration dans un fait divers réel. Cette éruption volcanique a été l'une des plus meurtrières du XX ème siècle et son impact sur la région et sur les gens a été terrible. Je n'ai pas oublié les images de cette petite fille prisonnière de l'eau et morte presque sous les yeux des caméras.
C'est une histoire à lire pour découvrir comment des erreurs humaines et/ou un manque d'intérêt du gouvernement peuvent causer la mort de milliers de personnes.
C'est bien écrit et ça se dévore vraiment , souvent le coeur serré, mais c'est une très bonne chose que certaines vérités soient dites.
Merci à Babelio Masse Critique et aux Editions Oskar pour cette lecture touchante et passionnante.



Lien : https://delcyfaro.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
murielanmurielan   29 octobre 2020
Associer deux solitudes, ça n'a jamais créé une solidarité, encore moins un amour. Nos douleurs étaient côte à côte, toujours aussi fortes. On ne peut pas diminuer la souffrance des autres, quand on est soi-même en pleine tension.
Commenter  J’apprécie          40
LineloLinelo   19 novembre 2020
Je crois que c'est ça, le plus difficile, quand on a été adopté : l'imagination qui galope dans tous les sens, qui n'arrive pas à se stabiliser. On invente des cadres, et puis on les change parce qu'on en a envie, parce qu'on y croit plus, ou parce que ça flatte notre ego.
Commenter  J’apprécie          10
ADAMSYADAMSY   28 novembre 2020
Cette boue recouvre leurs corps et leurs âmes, leurs souvenirs et leur avenir. Moi, je suis à côté, j’ai beau patauger près d’eux, je n’y changerai rien. Je crois que c’est ça qui me ruine le plus. Savoir qu’on ne peut rien faire.
J’aurais dû devenir sauveteur, médecin, pompier. Tout sauf voyeur.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Pascale Perrier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascale Perrier
Le premier chapitre lu par Pascale Perrier.
??Un regard à la fois fort et sensible sur la protection de l?enfance
??La puissance du secret et du lien fraternel
??Malvina, dit Elyo, c?est la galère. Ma s?ur et moi, on doit trouver une solution pour partir avant mardi soir. Pour aller où, avec quel argent ? Je n?en sais rien. Tout ce que je sais, c?est qu?on doit s?enfuir.Il ne demandait pas d?aide, simplement il avait besoin de parler. La jeune fille sourit.
??Viens dans mon internat. On va te prendre en charge, Lucile et toi. Au moins pour les vacances? J?habite dans un endroit super. le départ est prévu pour demain matin. C?était sans doute la solution la plus simple, mais Elyo devait-il vraiment croire Malvina ?
Comment Elyo, 13 ans, parviendra-t-il à se défaire de l?emprise de Laloi, un dealer, pour protéger Lucile, sa petite s?ur ?Peut-il faire confiance à Malvina, une fille qu?il a rencontrée au collège ? Et pourquoi le lieutenant Adrian le laisse-t-il partir en lui disant de remercier « ceux de la Louve » ?
+ Lire la suite
autres livres classés : volcansVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tu n'es pas celle que tu crois

De quelle manière Louise reçoit-elle un message de XD ?

Par Twitter
Par hotmail
Par Facebook
Par sms

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Tu n'es pas celle que tu crois de Pascale PerrierCréer un quiz sur ce livre

.. ..