AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alexis Champon (Traducteur)
ISBN : 2264038187
Éditeur : 10-18 (15/04/2004)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Deux femmes sont retrouvées mortes dans l’atelier d’un peintre londonien. L’une d’elles, Elissa Beck, était une joueuse invétérée, accablée de dettes au point d’avoir ruiné son mari. Ce dernier est immédiatement soupçonné…
Afin d’y voir plus clair dans cette affaire un peu trop simple à son goût et qui le touche de près, Monk va devoir s’allier, bien malgré lui, avec son meilleur ennemi, le commissaire Runcorn.
L’enquête le mènera jusqu’à Vienne, sur l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Souri7
  29 avril 2018
Douzième enquête de William Monk et son épouse, Hester.🎩

Kristian Beck, ami du couple et médecin au grand coeur est effondré. Son épouse, Elissa, vient d'être assassinée. Son corps ainsi que celui d'une autre femme modèle de son métier, Sarah Mackeson ont été découverts dans l'atelier du peintre Allardyce avec les nuques brisées. Rapidement, les soupçons se tournent vers Kristian Beck d'une part parce qu'il est étranger et, d'autre part parce que son épouse était une joueuse compulsive ayant conduit la famille à la ruine.
L'amie d'Hester, Callandra Daviot requiert l'aide de William Monk afin de prouver l'innocence de Kristian Beck, l'homme dont elle est amoureuse secrètement depuis des années. Notre enquêteur accepte et décide de mener son enquête dans le passé du couple, en Autriche où les Beck se sont rencontrés et ont joué un rôle dans la révolution autrichienne.

Après la Guerre de Sécession dans Esclaves du passé, Anne Perry nous offre un nouveau pan de l'Histoire mondiale avec cette fois-ci une enquête à Vienne, en pleine révolution. 🙂 Cette capacité d'intégrer des pans de l'Histoire à ses romans est d'ailleurs l'une des grandes forces de cette auteure. Au travers d'une intrigue policière palpitante et difficile, vous vous retrouvez en pleine leçon d'histoire relatée de manière vivifiante. de même, Anne Perry joue aussi sur la temporalité et démontre que malgré les soulèvements, les gens continuent à faire les mêmes erreurs. Ainsi, dans ce livre il est déjà question de la montée de l'antisémitisme dans les couches de la société autrichienne avec des commentaires complètement banaux et acceptés de tous à l'époque.

Hormis cet aspect historique, il est toujours plaisant de retrouver les personnages attachants de cette série. Ici, Anne Perry développe la personnalité et les rôles de trois personnages secondaires de cette série : Callandra Daviot, Kristian Beck et le commissaire Runcorn.
Ainsi, l'intrigue se focalise sur Kristian Beck et son passé révolutionnaire en totale opposition avec l'homme actuel décrit dans la série. Lady Callandra Daviot, qui d'habitude est toujours là pour calmer le tempérament d'Hester apparait ici comme une femme désespérée et prête à tout. Enfin, Monk pour avancer dans son enquête est obligé de travailler avec son ancien patron et ami : le commissaire Runcorn.
Ces différents personnages offrent à l'enquête une ambiance nouvelle avec des révélations, des adaptations nécessaires pour s'aider mutuellement.

Enfin, Anne Perry aborde un problème actuel vu au travers des moeurs victoriennes. Ici, Anne Perry met l'accent sur les dangers des jeux d'argent pouvant détruire une famille rapidement. de même; et comme très souvent dans son oeuvre, l'auteur dénonce le peu de droits dont disposent les femmes. Ici, il est question des biens propres aux femmes qui sont automatiquement confiés au mari sans qu'elle ne puisse s'y opposer. Cela donne d'ailleurs des situations atroces où des hommes dilapident la fortune de leur épouse, les oblige à travailler pour amasser de l'argent ou .... partent sans laisser le moindre moyen de subsistance.😤

Le seul petit regret dans ce douzième tome ne concerne que l'absence d'un personnage, Oliver Rathbone, en vacances du côté de Rome au moment des faits. 😥

Pour conclure, si vous aimez les enquêtes complexes avec rebondissements et que vous avez envie de voyager dans le Londres victorien, vous allez adorer cette série. 👍
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1000
Stemilou
  04 juin 2015
Il n'est peut être pas judicieux de commencer les aventures de William Monk par le douzième volet de cette série mais c'est le premier livre d'Anne Perry que j'avais acheté il y a déjà plusieurs années.
Je découvre donc l'univers de Monk dans un Londres humide au brouillard intense. Dans cet « épisode » une femme est retrouvée assassinée, Elissa Beck l'épouse du Docteur Kristian Beck, dans l'atelier d'un peintre ce qui est déjà assez surprenant sauf qu'à cela s'ajoute le corps d'une autre femme.
Le Docteur Beck est soupçonné d'avoir tué sa femme, l'enquête révèle en effet qu'Elissa avait accumulé des dettes au point de ruiner son mari. Monk et le commissaire Runcorn vont devoir faire équipe afin d'élucider le mystère entourant les Beck et de leur participation au soulèvement qui eu lieu à Vienne en 1848 contre les Habsbourg.
L'histoire entourant les évènements de Vienne est très intéressante, l'antisémitisme déjà bien marqué à cette époque et le sort de famille juive, les manifestations autrichiennes qui ont déclenchées des mouvements jusqu'en Italie, sont une toile de fond bien choisi pour une enquête troublante et riche en révélation sur le passé commun de Monk et Runcorn.
Il ne m'est dorénavant plus possible de passer outre cet enquêteur hors norme.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Magazette
  30 décembre 2013
une bonne intrigue, du suspense, c'est bien écrit, j'aime toujours autant cette série de roman policier, qui se déroulent à Londres, au temps des fiacres, avec une infirmière, qui a côtoyé Florence Nightingale, et son ex-policier de mari. Cette fois, il s'associe à son ex-collègue, Runcorn, qu'il a de la peine à supporter, mais cette fois, ils vont apprendre à mieux se connaitre et vont finir par s'apprécier… L'intrigue nous emmène dans le milieu du jeu, et à Vienne.
Commenter  J’apprécie          20
Hindy
  04 janvier 2011
Un Monk de bonne facture dans l'univers de l'art à la fin du 19èsiècle
Commenter  J’apprécie          60
vdujardin
  13 septembre 2013
La partie londonienne est pleine d'une ambiance très… londonienne, froid, humidité et brouillard. La partie viennoise nous plonge à la fois dans les valses de Strauss et la tentative de révolution de 1848 sur fond d'antisémitisme latent (le quartier juif, la mort tragique d'une révolutionnaire juive, le choix de certaines familles, depuis plusieurs générations, de changer de religion et de nom…). le dénouement de l'histoire est surprenant, mais ce que j'aime chez Anne Perry, c'est l'ambiance générale…
Lien : http://vdujardin.com/blog/pe..
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   29 avril 2018
[...] chacun a une limite à son endurance, à sa patience, un seuil à sa douleur. On ne sait jamais quel chagrin, quelle perte ou quelle indignation pousse quelqu’un dans le précipice. Cela prend parfois par surprise, lorsque le désespoir l’emporte. Personne n’est immunisé [...]
Commenter  J’apprécie          682
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2014
Il alla voir les patients qu’il avait visités et leur demanda à quelles heures précises le médecin était arrivé et reparti. Les réponses furent décevantes. Les souvenirs étaient brouillés par la souffrance, les jours confondus, rythmés par les prises de médicaments, les repas, les visites, le sommeil. Le temps n’avait plus grande signification. Quelle importance que le médecin soit venu à huit heures ou à neuf, le lundi ou le mardi de cette semaine, ou n’était-ce pas la semaine dernière ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2014
Au début, c’était juste un jeu excitant, puis quand elle s’est mise à gagner, ça l’a enivrée. Elle a continué, même quand elle a commencé à perdre. On croit toujours que la prochaine fois, on se refera. Cela n’a rien de rationnel. À la fin, on ne pense qu’à une chose : rejouer, tenter sa chance, ressentir l’excitation, le cœur battre tandis qu’on attend sa carte… ou la façon dont les dés vont rouler, peu importe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2014
Si l’amour dure toujours, on ne place pas ses propres besoins avant ceux de l’être aimé. C’est affaire de devoir moral, pas d’appétit. C’est peut-être plus fort qu’eux, je ne sais pas, mais si ça les empêche de sacrifier leurs propres désirs dans l’intérêt d’autrui, ça les dépouille de leur honneur et ça détruit l’amour. Ce n’est pas une simple question d’affection, mais de volonté altruiste.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2014
Nous avons peut-être tous en nous une soif, un désir ardent semblable... Mais quand nous aimons nous apprenons à en modifier l’objet. Je suis allée en Crimée pour soigner les blessés, mais aussi pour l’aventure. C’est tellement agréable de se sentir vivre pleinement, même si cette vie comporte sa part d’horreur, de fureur et de chagrin. Ne pas avoir vécu est la pire des morts.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anne Perry (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Perry
Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre