AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Haas (Traducteur)
ISBN : 2264047860
Éditeur : 10-18 (05/11/2009)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 29 notes)
Résumé :
En cette veille de Noël, le superintendant Runcorn de Scotland Yard aspire à un peu de solitude, loin du vacarme de la ville. Malheureusement, sa paisible retraite sur l'île sauvage d'Anglesey sera de courte durée. Olivia Costain, la jeune sœur du pasteur local, est retrouvée assassinée au coeur du cimetière.
De l'avis général, ce crime odieux ne peut être l'œuvre d'un insulaire. Mais les preuves semblent indiquer tout le contraire... Pressé par la belle Meli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  21 mai 2018
Un épisode hors-série de la saga William Monk.❄️

Après l'affaire de Meurtres Soutterains une année auparavant, le commissaire Runcorn décide de souffler un peu et de prendre quelques vacances pour Noël loin de Londres. Arrivé sur l'île d'Anglesey, quelle n'est pas la surprise de Runcorn d'y découvre la présence de Mélisande Ewart, jeune femme l'ayant aidé dans l'affaire des meurtres souterrains en témoignant contre l'avis de son frère. Mais l'horreur ne prend pas de vacances. La jeune soeur du pasteur est retrouvée assassinée au milieu du cimetière par Runcorn lui-même. Rapidement, notre commissaire propose son aide aux autorités de l'île dépassées par les événements et habitués à des affaires moins sanglantes.
Les investigations de Runcorn mettent à jour une victime plus complexe qu'il n'y paraissait et entraînent des tensions dans les milieux huppés de l'île. Mais pour Runcorn, il n'est pas question de faire plaisir aux notables.... mais de tenir la promesse faite à Mélisande de découvrir le meurtrier.

⚠️⚠️ Attention, ce livre n'a de réel intérêt que s'il est lu en lien avec la série Monk et une connaissance de la série. Pour plus de clarté, ce livre est à lire après Meurtres souterrains puisque les personnages impliqués dans cette histoire se retrouvent une année après cette affaire.
Si vous le lisez sans connaître l'univers de la série, vous risquez d'être déçue puisque ce livre n'est pas tant une enquête policière qu'un bonus offert par l'auteur et lui permettant de développer un personnage secondaire de sa saga. L'enquête policière passe au second plan d'où la déception que certains peuvent ressentir en le lisant.
Certes, l'enquête est sans grand intérêt. Un meurtre sur une île, des suspects limités et une enquête qui traîne en longueur pour se terminer de manière brutale. le tout en 100 pages. Peu d'action, des pages et des pages d'interrogatoires et de recoupement d'informations.
Mais bon, comme dit plus haut, les Histoires de Noël sont des épisodes bonus des deux séries phares d'Anne Perry. La Promesse de Noël n'a pas tant pour but de nous relater une enquête passionnante et complexe comme l'auteur le fait d'habitude, mais permet aux lecteurs de faire la connaissance d'un personnage secondaire, voire tertiaire, de sa série Monk en lui apportant plus de consistances. Ainsi, le commissaire Runcorn, ancien collègue et chef de Monk est mis en avant. Nous découvrons un homme qui a beaucoup travaillé pour atteindre ses objectifs au détriment de ses sentiments et du regard des autres. Dans la Promesse de Noël, Runcorn apparait sous un nouveau jour, plus tourmenté, plus humain notamment face à Mélisande Ewart de vingt ans sa cadette et d'un milieu social plus élevé.

Pour conclure : Une enquête policière sans grand suspens, MAIS, La promesse de Noël nous offre un portrait inédit du commissaire Runcorn. Pour les fans de la série, vous ne serez pas déçue.😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          901
missmolko1
  18 novembre 2019
Je déclare ouverte la période des lectures et des téléfilms de noël ! Tous les ans, en bonne française, je râle fasse à ces lectures et films totalement niais, dégoulinant de bons sentiments et pourtant tous les ans, je craque et finalement, je me régale !
Et cette année, pour ma première lecture, j'ai renoué avec une enquête d'Anne Perry après ma désastreuse lecture d'Un noël à Jérusalem l'an dernier. J'ai beaucoup aimé retrouver sa plume et j'ai totalement oublié ce roman de l'année passé.
Runcorn part s'isoler pour la période des fêtes au pays de Galles. Mais quand une belle jeune fille est assassinée, il ne peut rester les bras croisés et se décide à mener l'enquête. Qui a bien pu l'assassiner sauvagement ? Quel secret la jeune femme cachait-elle ? Ce sont tous les mystères qu'il va essayer de résoudre en notre compagnie.
C'est une enquête assez simple que nous livre ici l'auteure, puisqu'il n'y a que 3 suspects possibles tout au long du roman et qu'au final, sans surprise, l'un d'eux est coupable. Pourtant c'est une lecture agréable et l'on passe un très bon moment.
Le dépaysement est aussi total puisque l'on découvre le pays de Galles, sauvage et balayé par les vents glacés de décembre. Les gallois y sont très accueillants envers notre londonien et ça donne vraiment envie de visiter ce coin d'Angleterre. J'ajoute donc cette destination à ma très longue liste de voyage !
Runcorn m'a beaucoup plu, il est touchant et l'on découvre en plus de son investigation, un pan de sa vie sentimentale. J'ai trouvé cet homme tellement touchant, malgré ses cinquante ans, il m'a semblé extrêmement sensible, prévenant et timide envers Melisande. Heureusement d'ailleurs que cette dernière a pris les choses en main !
Je suis donc conquise et contente de mettre réconcilié avec Anne Perry. Ce roman m'a redonné l'envie de lire d'autres de ses romans et c'est tant mieux.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
LePamplemousse
  27 janvier 2014
Encore une fois Anne Perry nous convie à une balade rafraichissante.
Elle nous emmène sur une île isolée au large du pays de Galles pendant les jours qui précèdent Noël. le policier Runcorn y passe ses vacances et il va devoir donner un coup de main aux policiers locaux afin de résoudre un crime odieux : en effet, la jeune soeur du pasteur a été assassinée de façon horrible.
Le roman est court et l'enquête est efficace, elle repose entièrement sur des discussions avec les uns et les autres et Runcorn devra veiller à dénicher des secrets sans trop froisser la susceptibilité des habitants, lesquels sont peu bavards...
J'ai bien aimé la personnalité de Runcorn, un policier intègre mais pas toujours très doué avec les notions de tact et de diplomatie.
L'ambiance isolée, venteuse, glacée et un peu hors du temps confère un charme fou à cette enquête.
Commenter  J’apprécie          290
Pois0n
  13 décembre 2019
Il est des romans policiers haletants où, d'indices en courses-poursuites, les enquêteurs mettent la main sur le coupable après de nombreux rebondissements. Et puis il y a les autres, au rythme lent et posé, où l'ambiance compte au moins autant que les investigations. Dès les premières lignes de « La promesse de Noël » on sait que l'on aura plutôt affaire à l'un de ceux-là.
Si vous recherchez un polar de Noël, ne vous laissez pas avoir par le titre et passez votre chemin, car ici, d'ambiance de Noël il n'y a point. Nous sommes bien en Décembre mais au dix-neuvième siècle, sur une île du Pays de Galles, où les grives s'ébattent dans les champs à deux pas des falaises frappées par la mer. Il fait un froid de canard mais n'espérez pas voir la neige, ce sont des averses de pluie glacée giflant les carreaux des maisons qui vous attendent. Voilà pour le décor. Un lieu aussi éloigné du bourdonnement londonien qu'on puisse l'imaginer, et la raison qui a poussé Runcorn, policier de son état, à venir s'y réfugier dans une sorte de retraite introspective.
Et ce n'est pas l'enquête qui l'en détournera, bien au contraire.
Car à une époque où la police scientifique n'existe pas, ce n'est pas sur des preuves, mais sur des déductions que Runcorn peut s'appuyer pour identifier le meurtrier. le roman est donc une succession d'interrogatoires, au fil desquels se dessine peu à peu le portrait de la victime, une jeune fille de bonne famille un peu trop en avance sur son temps, mais dont les idéaux ne sont pas sans faire écho avec la quête d'identité de Runcorn, dans un monde où les convenances et le paraître importent plus que les envies.
L'histoire est un peu longue à démarrer, mais une fois que l'on est pris dedans, on peine à reposer le livre, plongeant aux côtés de Runcorn dans le passé d'Olivia. du moins, jusqu'aux quarante dernières pages. Et là, patatras. Entre les hypothèses de Runcorn – cohérentes certes, mais partant dans tous les sens – et l'élément-clé permettant de faire aboutir l'enquête qui sort de nulle part, on a soudain du mal à suivre. Tout s'embrouille, se complique de façon parfois inutile à l'intrigue... et que dire de la conclusion, extrêmement rapide ? L'enthousiasme retombe aussi vite qu'il était apparu une fois l'enquête lancée.
C'est dommage, car l'entrelacs de l'enquête et la quête personnelle est vraiment réussi, le rythme nonchalant de la narration s'y prêtant particulièrement bien. Mais le côté polar pur demeure franchement léger, l'intérêt du livre se situant davantage dans son ambiance que dans son intrigue policière. le bilan est donc, au final, plutôt mitigé. Pas mauvais en soi, mais pas indispensable non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
papotea
  10 octobre 2014
Le seul "crimes de Noël" que j'ai acheté !
Comme d'habitude, jolie couverture, très victorienne (mais 10-18 a toujours de très belles couvertures
L'enquête en elle même n'est pas ultra intéressante - on devine très vite qui est le meurtrier et ses motivations - mais l'ambiance est là !
Mais ce qui avait à l'époque motivé mon achat est que le personnage central de ce petit conte est le commissaire Runcorn, que j'ai toujours beaucoup aimé. Il faut avoir lu pas mal de Anne Perry pour bien mesurer les limites et les avancées de ce personnage, mais aussi ses failles et ce qui le rend attachant.
Pas le meilleur Perry, mais j'y suis assez attachée grâce à Runcorn
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   21 mai 2018
Chacun avait dans sa vie des actes et des blessures dont il avait honte, des secrets qu’il voulait protéger à tout prix. [...] . Le chagrin était parfois à l’origine d’actes violents imprévisibles, y compris chez les personnes les plus affligées. Tantôt il renforce l’amour, tantôt il le brise.
Commenter  J’apprécie          630
missmolko1missmolko1   15 novembre 2019
Melisande était-elle à Anglesey elle aussi ? Auquel cas il la verrait, ou du moins l'apercevrait. Etait-elle restée la même ? Ses cheveux avaient-ils toujours la même douceur ? La façon dont elle souriait et la tristesse qui émanait de cette femme n’avaient cessé de le hanter depuis un an qu'ils s'étaient rencontrés.
Commenter  J’apprécie          80
KassuathethKassuatheth   13 janvier 2018
Et pire encore, si toutefois c'était possible. Il se produisait sur les planches - un acteur!
Un homme adulte qui se déguisait et se pavanait sur une scène en faisant semblant d'être quelqu'un d'autre.
Commenter  J’apprécie          130
Pois0nPois0n   12 décembre 2019
– [...] Je suppose que vous n'avez toujours pas retrouvé le couteau ?
Warner secoua la tête.
– Il doit pourtant provenir de la cuisine de quelqu'un, observa Runcorn.
– On pourrait vérifier chez qui il en manque un, suggéra Warner d'un air sceptique. Mais ça reviendrait plus ou moins à reconnaître qu'on a des soupçons.
– D'autant que ce couteau a pu être nettoyé et remis en place, renchérit Runcorn.
Warner fit la grimace, son expression reflétant clairement ce qu'il imaginait – le rôti du dimanche découpé en tranches avec l'arme du crime !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pois0nPois0n   12 décembre 2019
– Le mieux que vous puissiez faire pour elle, Mrs. Costain, c'est de nous aider à trouver son meurtrier.
Elle se leva, le visage las, le regard direct.
– Croyez-vous, Mr. Runcorn ? Comme vous nous connaissez mal, nous ou qui que ce soit sur cette île ! Vous êtes un brave homme, mais vous ignorez tout du vent et des vagues qui tourmentent les cœurs. Un continental, conclut-elle en se dirigeant vers la porte. Vous êtes un continental.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anne Perry (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Perry
Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre