AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264035269
Éditeur : 10-18 (04/07/2002)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Le gentilhomme ligoté au réverbère de Westminster Bridge est vêtu très élégamment - fleur à la boutonnière, chapeau haut de forme, écharpe blanche habillée, - mais il est mort, la gorge tranchée.
Qui a tué Sir Lockwood Hamilton, cet homme charmant et l'un des plus consciencieux membres du Parlement ? Avant même que l'inspecteur Thomas Pitt ne commence son enquête, l'un des collègues de Sir Lockwood rencontre lui aussi la même destinée au même endroit. Charlot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  28 septembre 2014
Cette enquête de l'inspecteur Pitt nous entraîne dans les milieux politiques.
L'histoire se déroule à Londres dans les années 1880 et un parlementaire est retrouvé assassiné de façon horrible, égorgé et accroché à un lampadaire.
L'inspecteur devra une fois de plus découvrir qui a pu faire une chose aussi atroce, et cela sera d'autant plus compliqué qu'il est très difficile de pénétrer dans les grandes maisons bourgeoises, et que les milieux politiques sont tout aussi difficiles d'accès.
Dans cette enquête, sa femme Charlotte sera également bien présente, elle tentera de pénétrer dans l'univers de suffragettes, ces femmes qui luttaient pour obtenir le droit de vote, à une époque où les droits des femmes étaient très réduits.
En effet, elles ne pouvaient pas être propriétaires d'un bien immobilier, elles n'avaient aucun droit sur leurs enfants, aucun pouvoir de décision légalement…et celles qui tentaient d'obtenir davantage de droits étaient très mal perçues, voire carrément rejetées par la bonne société.
Cette enquête n'est pas ma préférée car, hormis les passages sur les suffragettes, les passages qui se déroulent au Parlement ou avec des hommes politiques m'ont semblé un peu ennuyeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
cmpf
  17 mars 2019

Un polar historique sans surprise, ni bonne, ni mauvaise. Anne Perry écrit des séries de qualité. Si celle-ci, Charlotte et Pitt n'est pas ma préférée, je la trouve tout de même de très bonne tenue. Et ce tome qui met en scène le combat des suffragettes et la législation concernant les droits des femmes dans le mariage est tout à fait prenant. Une des choses que j'apprécie chez cet auteur est que l'on apprend toujours beaucoup de choses sur le thème qu'elle aborde, thème souvent lié à la condition des femmes.
En 1885 les députés doivent prendre position sur divers sujets : le Home Rule, le désir de certaines femmes de voter, alors que si peu de temps auparavant, elles étaient encore considérée comme propriétés de leur mari ainsi que leurs bIens, jusqu'à leurs vêtements et sans pouvoir de décision sur l'éducation des enfants. Biens peu d'hommes sont favorables au vote des femmes mais assez peu de femmes aussi. Beaucoup craignent que si elles acquièrent trop de droits, les hommes n'aient plus d'obligations envers elles. Elles préfèrent donc la sujétion avec la protection plutôt que de devoir s'assumer.
Dans ce contexte un député est assassiné lors de son retour chez lui après la fin de la séance au Parlement. Les recherches se tournent vers une femme divorcée dont le mari a réclamé et obtenu la garde de la fillette qu'il lui avait laissé élever dans un premier temps. Cette femme ayant fait appel au député qui lui avait assuré son soutien avant de changer d'avis et de prendre le parti du mari, sa colère pourrait l'avoir poussée au meurtre. Mais un second député est assassiné dans les mêmes conditions. le premier meurtre était il une erreur d'identification ? Pitt enquête sur les familles comme sur les milieux anarchistes. Comme d'habitude Charlotte s'en mêlera.
Un volume tout à fait intéressant surtout par les données sociales bien présentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Crazynath
  12 décembre 2014
Un épisode assez sombre des enquêtes de Charlotte et son inspecteur de mari.
Un égorgeur sévit et s'attaque à des membres du parlement. Evidemment, c'est Pitt qui est chargé de l'enquête...
Mais, derrière son enquête, ce qui apparait surtout et qui est en réalité le thème principal de ce livre, ce sont les conditions des femmes de cette époque toutes classes sociales confondues. Elles ne sont rien que la propriété des hommes et ne peuvent rien décider sans l'aval de leur père ou leur mari....
Un bon cru de cette série dont je ne me lasse pas!!
Commenter  J’apprécie          140
Symphonia2
  07 juillet 2018
Cette nouvelle enquête est fidèle aux précédentes: un suspens haletant, un mystère difficile à résoudre et un contexte historique parfait et intéressant. Celui-ci est est différent des romans précédents car Anne Perry a choisi d'attirer l'attention sur un autre sujet de société de l'époque: la place des femmes et le droit de vote.

Dans les romans précédents, on avait un aperçu des inégalités entre les plus riches et les indigents ainsi que leurs conditions de vie infâmes. Cette fois, on a accès aux coulisses des meetings organisés par des femmes se battant pour le droit de vote. On se rend compte de la très lente évolution des lois pour l'indépendance des femmes. Par exemple, pendant longtemps, la femme était considérée comme un objet, sans sentiments, envies ou états d'âme, et non comme une personne. Ce qui implique que le mari avait le contrôle de tous les biens de sa femme qui n'avait pas le droit de posséder des choses.
Ce roman réussit à représenter les différents points de vue à travers des portraits émouvants, bouleversants ou parfois horripilants et détestables de femmes luttant pour le droit de vote, de femmes refusant le changement et d'hommes à tout prix contre l'indépendance de ces dernières. Ainsi on se rend compte à quel point la lutte a été longue et intense pour ces femmes courageuses qui l'ont souvent payé au prix fort.
Le couple de Thomas et Charlotte apporte toujours un plus à cette série car ils sont tous les deux sincères, conscients des difficultés et des sacrifices que leur mariage a entraînés, surtout pour Charlotte. C'est un couple heureux, adorable et surtout réaliste.
Au-delà de l'enquête – fort palpitante – ce roman excelle à représenter une société anglaise qui évolue tout doucement. C'est encore une fois la force d'Anne Perry et la raison pour laquelle je continue à lire avec un intérêt croissant sa série d'enquêtes de Charlotte et Thomas Pitt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Biancabiblio
  02 décembre 2013
Un député est assassiné à la sortie de la Chambre, alors qu'il se rendait à son domicile. L'homme est retrouvé égorgé et pendu à un réverbère du Westminster Bridge. L'affaire fait immédiatement les gros titres des journaux, d'autant plus que le député en question se révèle être le secrétaire parlementaire du ministre de l'intérieur. L'inspecteur Thomas Pitt se retrouve chargé d'enquêter sur cette délicate affaire et il va rapidement être dans une impasse, suivant plusieurs pistes, sans qu'aucune n'aboutisse. L'enquête s'épaissit encore davantage lorsque deux autres députés, anciens secrétaires parlementaires du ministre de l'intérieur eux aussi, sont à leur tour égorgés à la sortie de la chambre des députés et retrouvés sur le Westminster Bridge. Les anarchistes et les Fenians irlandais sont un temps soupçonnés mais Pitt et Micah Drummond, son supérieur, se rendent compte qu'il ne s'agit pas d'assassinats politiques.
Pitt a beau se creuser les méninges, deux solutions lui semblent plausibles sans toutefois vraiment le contenter : l'oeuvre d'un malade qui n'a aucun mobile à part celui de tuer ; et la vengeance, celle de Florence Ivory, une féministe divorcée qui a perdu la garde de sa fille au profit de son ex-mari, grâce à l'appui d'un des députés assassinés. Les autres meurtres ne seraient alors que des leurres chargés de brouiller des pistes. La jeune femme est hébergée par la nièce d'une des meilleures amies de Lady Vespasia et celle-ci va alors demander de l'aide à Charlotte.
Lire la suite...
Lien : http://deslivresdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   24 mai 2014
Drumond – (Il se tient debout devant le feu, les mains croisées dans le dos. Bientôt il s’écarte pour laisser son employé se réchauffer) Alors, du neuf ?
Pitt – Malheureusement pas grand-chose de plus, monsieur.
Drumond – (Avec une lueur d’espoir dans les yeux) Avez-vous interrogé les députés ayant vu Lockwood juste avant son assassinat ? (témoins principaux dans l’horrible affaire qui nous occupe – il va sans dire que Pitt aurait pu omettre ce précieux élément)
Pitt – Oui, monsieur. Nous avons aussi interrogé les boutiquiers, les prostituées qui vendaient leurs services sur et sous le pont (pas dans la Tamise il fait froid en ce moment) . Et aussi la vendeuse de fleurs, le vendeur de sandwichs, le cocher et le chien errant qui traînait sur le pont au moment du meurtre. Aucun n’a vu quoi que ce soit de suspect.
Drumond – (Les sourcils froncés) Bon. Bon. Eh bien, comme vous le savez, la presse est après nous. Il faut impérativement résoudre cette affaire. (Mais pas les autres)
Pitt – Oui monsieur, je mets tous mes hommes dessus. (Enfin comme apparemment c’est sa seule affaire…)
Pitt s’éloigne en gouttant sur le plancher.
Pitt - Drumond a raison. On ne peut pas laisser cet égorgeur en liberté plus longtemps, ou bientôt ce sera l’émeute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   10 décembre 2014
Charlotte, en revanche, avait commis un sacrilège en épousant un policier, créature socialement aussi peu respectable qu'un chasseur de rats ou un huissier.
Commenter  J’apprécie          140
CrazynathCrazynath   07 décembre 2014
C'était une prostituée ordinaire, comme des milliers d'autres à Londres en cet an de grâce 1888. Une fille publique, peut être un peu voleuse, qui propagerait involontairement des maladies vénériennes et qui mourrait jeune.
Commenter  J’apprécie          80
wentworth23wentworth23   24 mai 2014
Charlotte Pitt – Tante Vespasia, vous m’avez fait venir de toute urgence.
Vespasia – Oui Charlotte. Ma vieille amie Zenobia Gunne s’inquiète pour sa nièce. On semble vouloir l’accuser de meurtre ! Elle abrite une femme à qui on a enlevé la garde de sa fille et qui aurait commis ces horribles meurtres sur Westminster Bridge (Bizarrement, c’est ce que Charlotte a entendu le soir précédent en dînant avec Pitt, l’inspecteur chargé de l’affaire ! Quel ha-sard- euh !!)
Charlotte – Oh c’est affreux !
Vespasia – Sa nièce s’appelle Africa Dowell.
Charlotte – Oh ? (et de rosir joliment. Mon Dieu ! il s’agit « donc » du meurtre sur lequel Pitt était en train de travailler ?!!)
Vespasia – Qu’allons-nous faire ? Je connais l’épouse de Lockwood, Lady Hamilton. C’est une femme très gentille.
Charlotte – Dans ce cas je propose que nous allions voir Amethyst Hamilton (vous remarquerez que Charlotte est si intelligente qu’elle a deviné elle-même le prénom d’Hamilton, que personne n’avait avant cela mentionné devant elle).
Vespasia – (souriant à son amie Zenobia également présente) Je vous avais bien dit que Charlotte saurait nous conseiller !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HeureuseHeureuse   08 juillet 2012
En rédigeant son testament, il a le droit de disposer comme il l'entend des biens meubles et immeubles que vous possédiez avant votre mariage. Il peut même faire cadeau de vos bijoux à ses maîtresses si l'envie lui en prend.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anne Perry (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Perry
Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre
.. ..