AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Haas (Traducteur)
ISBN : 2264043857
Éditeur : 10-18 (23/08/2007)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 41 notes)
Résumé :

Pour Mariah Ellison, la grand-mère acariâtre et austère de Charlotte Pitt, ces fêtes de Noël s'annoncent comme un véritable cauchemar !

Être exilée contre son gré chez son ancienne belle-fille, au bord de la Manche, avait déjà mis ses nerfs à rude épreuve, la voilà maintenant obligée de supporter l'arrivée d'une invitée de dernière minute, Maude Barrington.

Cette aventurière a passé sa vie à parcourir le monde et, selon Mariah,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  25 décembre 2013
Une enquête policière au moment de Noël, voilà qui n'est pas classique.
L'enquêteur n'est pas non plus un détective chevronné, c'est la grand-mère de Charlotte Pitt, personnage récurrent d'une série de polars d'Anne Perry.
Mariah est une vieille dame acariâtre mais sa rencontre avec Maude à la veille de Noël va bouleverser sa semaine ... elle qui se trouvait indignée de la décision de sa fille Emily de partir en France en la laissant chez Caroline et Joshua, va finalement rencontrer en Maude une femme originale ...
Maude n'est pas accueillie par sa propre famille, mais chez Caroline et Joshua elle aussi, c'est une femme de caractère, qui a beaucoup voyagé ...
Maude est retrouvée morte dans la nuit ! que s'est-il passé ?
Mariah est décidée à résoudre cette énigme, quitte à bousculer les conventions et rendre une visite impromptue à la famille de la victime.
C'était mon premier livre d'Anne Perry, et je dois reconnaître qu'il m'a plu, même si l'Angleterre victorienne n'est pas forcément un cadre historique qui m'emballe, je m'étais laissé tenter par ce livre, je l'ai acheté puis lu pour découvrir la plume de l'auteur.
Pas un coup de coeur mais une lecture plaisante pour Noël.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Kassuatheth
  21 janvier 2018

J'avais hâte d'écrire cette critique et partager avec vous la découverte de ce petit bijou, surtout qu'on ne s'attend absolument pas à faire cette découverte dans "un roman de série".
Parlons d'abord de Mariah, une femme tellement acariâtre que j'avais trouver une expression très vulgaire pour qualifier ses relation avec les autres. Bride par bride, elle nous dévoile pourquoi elle se méprise à ce point. Plus elle nous en apprend, plus nous sentons sa douleur et son mépris d'elle même.
Certaine que la mort de Maude n'a rien de naturelle. Elle décide donc de faire sa propre enquête. Pour y arriver, elle doit séjourner dans la famille de Maude et découvrir le ou la coupable uniquement en écoutant et en observant. Un exercice de style à la Hercule Poirot dans une de ses enquête.
Pour mettre la famille en confiance, Mariah joue un rôle. Elle laisse entendre qu'elle avait appréciée la compagnie de Maude. Ce faisant, elle n'a plus le droit d'être acariâtre et méchante. Miracle, elle se prend à son jeu et s'aime de plus en plus. On aurait dit Scrooge après avoir rencontré les trois fantômes de Noël.
L'enquête nous fait aussi découvrir Maude, la personne tellement abjecte que sa propre famille lui a refusé l'hospitalité s'avère peu à peu une personne formidable.
Ah oui! le polar. L'enquête nous révèle un véritable nid de vipères ou le "bons" sont les véritables méchants et vice versa. Beaucoup de surprises.
En prime, beaucoup d'informations sur les Noël d'antan chez les riches et sur les décorations des sapins de Noël.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Aline1102
  27 janvier 2015
Ce polar me laisse vraiment sur ma faim...
Quand je me lance dans des lectures de Noël, je me dirige en général vers deux récits que j'ai l'habitude de lire depuis plusieurs années : Un chant de Noël et le grillon du foyer, tous deux de Charles Dickens. de ce fait, je me suis habituée à l'ambiance festive et même (pour certains passages) humoristiques de ces deux récits. Les personnages de Dickens ne sont pas tous heureux, loin de là, mais il se dégage de ces deux contes de Noël une ambiance pleine d'espoir et de bonheur.
Je m'attendais à peu près à la même chose pour ce polar. Mariah Ellison transformée en détective privé le temps d'une histoire de Noël semblait annoncer un petit roman très sympathique.
Le début du roman l'était en effet. C'est par la suite que les choses ont commencé à se corser. J'ai trouvé l'ensemble du récit très mélancolique et nostalgique. Mariah est pleine de regrets et de remords en ce qui concerne son propre passé, la façon dont elle a "snobé" Maude quand celle-ci est arrivée dans la même demeure qu'elle, la façon dont elle a toujours traité sa propre famille qui, aujourd'hui, ne se soucie pas d'elle (même pour Noël),... Et Anne Perry ajoute encore une bonne couche de tristesse en détaillant la manière dont Maude a elle aussi été rejetée par sa propre famille.
On finit par réellement plaindre Mariah et Maude des difficultés qui ont été les leurs. Et la mort de Maude devient vraiment bouleversante au fil du récit car, au plus on avance, au plus on en apprend sur cette femme .
Je vous avoue que j'ai été soulagée de terminer ce court roman pour me plonger dans autre chose. J'avais hâte de quitter cette ambiance lourde et triste pour ouvrir un roman plus sympathique (la suite de la saga Arthur de Kevin Crossley-Holland, en l'occurence).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Nahe
  14 janvier 2013
Pour Mariah Ellison, les fêtes de fin d'année s'annoncent bien mal : sa petite fille part pour la France et la voilà contrainte de passer Noël auprès de son ancienne belle-fille, sur la côte. L'irascible vieille dame sent sa mauvaise humeur croître lorsqu'une invitée de dernière minute s'annonce. D'autant que Maude Barrington, la nouvelle venue, a tout de l'aventurière hors des convenances victoriennes. Pourtant les événements tragiques qui suivront vont amner la vieille dame à revoir son jugement et à s'investir pour rendre justice à Maude.
Un récit d'ambiance agréable et dépaysant, agrémenté d'une belle leçon sur l'esprit de Noël et l'altruisme. A découvrir aboslument au moment des fêtes...
Commenter  J’apprécie          100
aaahhh
  18 avril 2012
Ce n'est pas mon Anne Perry préféré mais "La détective de Noël" se dévore néanmoins comme les autres!
Amusant retournement de situation, c'est la grand-mère acariâtre de Charlotte Pitt qui est ici l'héroïne, et malgré son caractère bien trempé, on se prend à s'attacher à celle qu'on tenait en piètre estime...
Une jolie ambiance, une intrigue bien menée, à lire donc!
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
KassuathethKassuatheth   15 janvier 2018
Noël était sensé représenter le moment du pardon, mais il ne saurai y avoir de pardon sans honneur, ni de paix réelle sans une métamorphose réelle du cœur. Ni de métamorphose sans la vérité.
Commenter  J’apprécie          160
fanfan50fanfan50   08 août 2015
Mariah se regarda dans le miroir. Elle se trouva un air différent. Et pas seulement à cause de la robe qui n'était pas la sienne ; le visage non plus n'était pas celui qui avait si longtemps été le sien. Ses joues avaient des couleurs. Ses yeux brillaient davantage. Mais surtout, le pli maussade au coin de ses lèvres avait disparu, et ses rides semblaient remonter au lieu de retomber.
Ridicule ! Elle n'avait jamais été jolie et ne l'était pas davantage aujourd'hui. Si elle n'avait pas été plus avisée, elle aurait pensé qu'elle avait un peu trop absorbé l'esprit de Noël, cet état d'esprit que l'on vous sert en flacon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KassuathethKassuatheth   14 janvier 2018
Je crois que vous ne comprenez pas vraiment quelle'... quelle femme extraordinaire elle était. L'usage qu'elle faisait du mot "extraordinaire" recouvrait une multitude de possibilités pour la plupart désagréables.
Commenter  J’apprécie          70
fanfan50fanfan50   08 août 2015
Le dîner fut de nouveau tendu. Comme le premier soir, on percevait de façon palpable les émotions sous-jacentes propres sans doute à toutes les familles : la conscience des faiblesses d'autrui, les indulgences, les choses dites qu'il eût été préférable de taire, mais que quelqu'un était toujours là pour rappeler.
Commenter  J’apprécie          30
chardonettechardonette   25 avril 2010
J'ai des choses magnifiques à vous raconter, des choses édifiantes et belles... si toutefois je trouve les mots pour les exprimer!
Des choses qui concernent l'espoir, l'honneur et le vrai sens de l'amour.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Anne Perry (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Perry
Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1
autres livres classés : noëlVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur ce livre