AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302030596
56 pages
Éditeur : Soleil (21/08/2013)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 145 notes)
Résumé :
Immortels et sages, les Elfes blancs vivent sur leurs îles, loin des hommes et des autres Elfes. Ils se considèrent comme les gardiens du monde et s’efforcent de protéger tout ce qui doit un jour disparaître : des livres, des armes, des œuvres d’arts et parfois même des créatures vivantes. Aussi, quand le dernier dragon blanc est aperçu sur la terre des hommes, les elfes n’ont d’autre choix que de le prendre en chasse pour le ramener sur leurs îles. Ils envoient deu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
  15 octobre 2017
Qu'est-ce qu'ils sont beaux ces elfes !
Dans ce tome, deux elfes blancs suivent la piste d'un dragon blanc. Au cours de leur très longue quête, ils aideront une humaine à accoucher. le destin du jeune elfe Fall sera désormais lié à celui du petit qu'il a mis au monde et dont il a choisi le prénom : Alornell.
Un destin lié pour le meilleur...mais surtout pour le pire !
Le scénario de ce troisième tome, tenu de la main de maître de Peru, est très bien ficelé et se révèle vraiment haletant. Je me suis retrouvée en terrain connu, bien sûr. Je n'ai pu m'empêcher de penser à Fitz Chevalerie et à son lien si particulier avec les animaux, au monde du Seigneur des anneaux avec ces terribles orks et aussi un peu à Daenerys amadouant ses terribles dragons...
Mais si l'univers de Peru emprunte largement aux incontournables de la fantasy, il a su aussi façonner le personnage de Fall avec subtilité et intelligence et le faire évoluer à travers une histoire dense et captivante.
Quant au graphisme, il me ravit toujours autant. Découvrir de nouveaux lieux du monde des Elfes est un vrai régal à chaque tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          294
meygisan
  25 septembre 2016
Olivier Péru, un auteur que j'aime beaucoup ( Les hauts conteurs, Druide, Martyrs) est aux commandes de ce tome 3, et il choisit de nous conter l'histoire de ses deux elfes pisteurs, dont la tâche est de capturer un dragon blanc, aperçu sur les terres des hommes. Une tâche qui va s'étaler sur plusieurs décennies, et qui illustre parfaitement ce dont parle l'auteur en toile de fond. Il s'agit d'immortalité et le fait que la traque se déroule en territoire humain, n'est certainement pas un hasard puisqu'elle permet à l'auteur de bien souligner la différence essentielle qui sépare ces deux peuples: l'un est immortel, l'autre non. Il le souligne encore plus de part la nature même de la quête de ses deux elfes. Ils traquent un dragon blanc pour le capturer, le ramener dans leur île merveilleuse et ainsi le protéger. On ne pourra que noter la noblesse et la grandeur de la tâche, alors que, pendant ce temps là, les humains ne font que convoiter et détruire. Olivier Péru choisit de nous montrer la voie que prend son héros Fall, qui préfère s'intéresser aux humains plutôt que de les rejeter en les considérant comme rien d'autre que des bêtes. Ce parti pris lui vaut d'ailleurs de longues discussions philosophiques avec son "mentor", qu'il appelle son père, qui ne partage pas son point de vue. Olivier Péru marque d'autant plus leur différence qu'il joue la carte du mystère entourant les origines de Fall, sa faculté à communiquer mentalement avec le dragon blanc montrant à priori qu'il appartient au peuple des Sylvains et non à celui des elfes blancs . Symboliquement l'elfe blanc est froid, détaché, distant, à l'image de ce mentor, alors que l'elfe des bois, lui est proche de la nature et des animaux. La suite de l'histoire nous en apprendra davantage et je vous laisse le plaisir de découvrir cela.
Si Péru insiste autant sur ce qui peut séparer Fall de son peuple d'adoption, c'est également pour préparer à la chute finale, pour cristalliser au maximum l'horreur qu'il va vivre , et expliquer son retournement radical de position et de point de vue, donnant au passage une réelle profondeur à son personnage et étoffant du même coup son récit.
Celui ci est admirablement servi par des graphismes, qui loin d'être somptueux, participent entièrement et très justement à sa mise en place. En atteste le design du dragon blanc , dont les contours sont très anguleux, très rocailleux, qui incarne à lui seul l'immortalité. A noter quelques jolies doubles pages, quelques superbes plans, et des traits qui restent sobres mais efficaces.
Enfin la conclusion nous promet de belles suites, ce tome ne faisant office que d'introduction, posant les bases d'un univers qui se veut riche, diversifié, renouvelé et original. Moi je signe....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
tchouk-tchouk-nougat
  06 février 2014
Ce tome s'intéresse maintenant aux elfes blancs. les sages, les pacifiques elfes blancs. Ceux qui, sur leurs iles cachées, recueillent et protègent toutes connaissances et choses sur le point de disparaitre. Ce dragon blanc par exemple. Il est le dernier de son espèce. C'est pour cela que deux pisteurs, père et fils, partent sur la terre des hommes pour le ramener.
Une quête où l'on verra le temps qui passe différemment pour les elfes et les hommes. Une quête qui n'est pas de tout repos, sur le plan physique bien sur mais aussi psychique. Recherche de ses origines, rebellion envers la paternité, assumer ses propres choix, ses propres différences.
Un tome encore parfaitement maitrisé sur le plan du scénario bien que plus linéaire que les précédents. La note est beaucoup plus sombre aussi. En même temps avec un titre comme "elfe blanc, coeur noir"...
Commenter  J’apprécie          130
TelKines
  05 novembre 2018
« Elfes » est une looooongue série composée de plus de vingt tomes et qu'il faut aussi mettre en parallèle avec les séries « Nains » et « Orcs et Gobelins » qui se passent dans le même univers. Donc de la lecture, il y a ! de quoi toujours assurer les longues journées de canicule ou soirées d'hiver (qui seront de plus en plus rares), c'est selon.
Tout d'abord, je dois parler de la couverture de ce troisième tome. Elle attire l'oeil ! Elle est efficace et donne le ton. Et l'elfe présent en impose aussi. Une bonne invitation à tourner les pages.
Et… on suit l'histoire d'un elfe, Fall, adopté par des elfes blancs. Qui part avec son père, le meilleur des pisteurs, à la chasse au grand et mystérieux dragon blanc. Suite à une rencontre malveillante avec une bande d'Orks, le père de Fall est blessé et doit retourner au pays. Fall fait alors équipe avec un humain qui, il y a des années, il a aidé à mettre au monde. Comme on peut maintenant s'en douter, tout ce récit se déroule sur plusieurs décennies. D'ailleurs, le passage du temps est difficilement visible (à part sur l'apparence de l'humain). Normal quand on sait que les Elfes vivent des siècles et que du coup un an ou dix ans pour eux, c'est peanuts !
Cette chasse fait traverser les territoires des Humains mais aussi des Orks. Donc on rencontre du monde et des paysages assez différents. Les dessins des paysages rattrapent des défauts dans la représentation des personnages : le même pouvant se retrouver avec une silhouette assez différente d'une case à l'autre. Ce n'est vraiment pas top mais on s'y fait.
Le personnage principal, Fall, est assez singulier. En tant qu'Elfe adopté. Il se pose toujours des questions sur ses origines, sur ses capacités, sur le monde des Humains qu'il aimerait mieux connaître, sur son lien avec le dragon blanc. Il évolue. Il devient moins candide et un poil plus rageur. Et il a de bonnes raisons. Mensonges, manipulations, incompréhension et solitude aussi font qu'il laisser parler le feu.
Ce tome est l'une des histoires les plus denses de ce début de saga. Les personnages sont mieux maîtrisés, sans non plus que ce soit trop poussé. L'action défile à toute vitesse sans que l'on se perde. Et avec cette fin, j'ai des raisons de croire que Fall fera des apparitions dans d'autres tomes. C'est un personnage qui mérite d'être suivi.
Je dois avouer que ce n'est pas non plus un chef-d'oeuvre. Mais cette saga se suit avec plaisirs et donne envie d'en savoir plus sur les autres types d'Elfes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
stefmet
  13 mars 2017
Avec ce troisième tome, nous avons droit au récit initiatique d'un jeune elfe blanc. Enfin peut-être pas si blanc que ça. Dans sa quête du dernier dragon blanc, Fall part surtout à la recherche de lui même.
Le scénario de cet opus est résolument moins tourné vers l'action (même si elle reste présente) et cherche à se donner un côté plus philosophique. On accroche ou pas à ce genre de récit aux dialogues bien plus "bavards" que dans les précédents tomes.
Le graphisme est peut être moins soigné que le tome 1, mais les paysages restent quand même magnifiques.
En lisant les autres critiques, je m'aperçois que beaucoup de lecteurs considèrent ce troisième opus comme le meilleur de ce début de collection. Certes l'histoire y est plus aboutie mais elle m'a laissé sur le bord du sentier. Peut être relirai-je cette histoire pour voir ce qui m'a échappé durant cette première lecture.
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (4)
BDGest   04 novembre 2013
Un cran au-dessus des albums précédents, Elfe blanc, cœur noir saura convaincre même les plus tièdes suiveurs de la série, ainsi que les frileux et hésitants qui ne perdront rien à lire ce volet, les récits étant indépendants les uns des autres.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   22 octobre 2013
Les dessins de Bileau sont magnifiques. Les grands décors et les scènes d’actions spectaculaires nous en mettent plein la vue. Au final, la série concept poursuit sa route sans fausse note et prouve qu’un genre aussi éprouvé que la fantasy peut encore révéler de belles surprises.
Lire la critique sur le site : Auracan
Elbakin.net   10 septembre 2013
L’histoire la plus réussie de cette saga.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Sceneario   06 août 2013
De par la synergie artistique entre un scénario haletant et un dessin dynamique, Elfe Blanc, coeur noir s'impose donc comme étant (pour l'instant) l'album le plus réussi de cette nouvelle série-concept proposée par Soleil. Une épopée digne du genre, à recommander aux amateurs d'héroïc fantasy !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
lechristophelechristophe   16 avril 2016
- Fall : Mais à force d'avancer, je commence à me demander si on ne va pas retourner à notre point de départ.
- Alornell : Je ne comprends pas.
- Fall : Le monde est rond et on est en train d'en faire le tour.
- Alornell : Quoi ? Le monde est rond ?! C'est ridicule... Si c'était le cas, on passerait notre temps à glisser dessus.[...] Mais rond comment ? Comme une pomme, comme un galet ? Ou rond et plat comme un bouclier ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TelKinesTelKines   03 novembre 2018
- Nos vies durent si longtemps, celles des Humains sont si brèves. Que nous coûte une journée ?
- Le temps est une denrée précieuse. Surtout pour nous qui collectons ce qui est amené à disparaître.
- J'en ai conscience, père. Mais vivre loin des Hommes et ne les découvrir que lorsque nous sommes en chasse sur leurs terres est si frustrant.
- Tu es jeune... La sagesse n'est pas encore venue à toi. Cette frustration se dissipera dans quelques années. Souhaitons-le en tout cas.
- Et serai-je aussi grimaçant que toi ?
- Espérons-le également.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ElanaElana   08 février 2014
J'aurai du être tué à la naissance, mais j'ai été épargné par l'amour et l’orgueil de ceux qui m'ont élevé et ont cru pouvoir déjouer le destin. Ma mort aurait évité la tragédie des blanches îles... Et mon âme ne serait pas emplie de fureur. Je suis un elfe blanc, mais mon cœur est noir.
Commenter  J’apprécie          100
TatooaTatooa   12 mars 2015
Les dragons blancs étaient là à la création du monde d'après nos légendes. Des éclats de la magie originelle vibrent en eux. C'est pourquoi celui-ci ne doit pas disparaître. Sa mémoire cache peut-être des secrets plus vieux que moi. (Meliatell)
Commenter  J’apprécie          100
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   06 février 2014
Les hommes ne sont pas des êtres de lumière. Ils écrivent leur vie dans les ténèbres. Trop de passions les animent. De l'amour à la haine, tout leur est prétexte à souffrance.
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
Videos de Olivier Peru (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Peru
Nouvelle série dans la collection Soleil Celtic ! 7 histoires liées au petit peuple au sein de la mythique forêt de Broceliande.
Brocéliande T.1 - La Fontaine de Barenton
Scénariste : Olivier Peru Illustrateur : Bertrand Benoit
Résumé : Des Korrigans ont enfin trouvé le moyen d?obliger Orignace à leur écrire une histoire. Ils veulent que le Teuz invente un conte dans lequel eux auraient un beau rôle, mais Orignace est en panne d?inspiration. Et alors qu?il cherche des idées dans la forêt de Brocéliande, il assiste aux débuts de la passion entre Merlin et Viviane. L?enchanteur fait tout ce qui est en son pouvoir pour séduire la future dame du Lac et n?hésite pas à user de ses sorts les plus puissants... Rien ne l?arrête. Cela fait bien les affaires du Teuz, lui qui cherchait de l?inspiration va être servi ! Seul problème, les Korrigans ne sont habituellement pas friands d?histoires d?amour.
En savoir plus : http://www.soleilprod.com/serie/broceliande-01-la-fontaine-de-barenton.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil
Achetez le tome : Amazon : http://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782302062535&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : http://www3.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782302062535&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : http://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782302062535&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : elfesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Haut-conteurs tome 1

Qui a écrit les Haut-Conteurs ?

Erik L'Homme
Timothée de Fombelle
Oliver Peru et Patrick Mc Spare

20 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Les Haut-Conteurs, Tome 1 : La Voix des Rois de Olivier PeruCréer un quiz sur ce livre

.. ..