AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302037472
56 pages
Éditeur : Soleil (19/03/2014)
4.01/5   62 notes
Résumé :
Il est l'Oracle. Au travers de 5 tomes il voyage en Grèce antique et conte les vengeances de 5 mortels contre les dieux de l'Olympe.

Elle est la Pythie, la messagère des dieux, dévouée au culte d'Apollon, la vierge dont les visions ont maintes fois sauvé Delphes et les autres cités grecques. De l'avenir, elle connaît les batailles qui défont les rois, les sécheresses qui affament les paysans, les tempêtes qui emportent les navires. Du présent, elle ne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 62 notes
5
10 avis
4
8 avis
3
4 avis
2
3 avis
1
0 avis

Alfaric
  14 avril 2016
Face aux dessinateurs de mangas qui sortent 48 pages en 2 semaines et face aux dessinateurs de comics qui sortent 48 pages en 2 mois, il est difficile de fidéliser un public avec des dessinateurs de bandes dessinées qui font 48 pages en 2 ans… Donc de plus en plus d'éditeurs ont opté pour la formule gagnante de la collection thématique où interviennent plusieurs auteurs (les puristes crient à l'hérésie, mais il fallait bien trouver une solution pour ne pas dépérir encore davantage face à la concurrence). C'est dans cette optique que les éditions Soleil on lancé la collection "Oracle"…

Tous les tomes de la saison 1, constitué de 5 tomes, fonctionne de la même manière : l'aède aveugle sans nom à travers son auditoire les caprices des dieux et les vengeances des hommes, ou les caprices des hommes et les vengeances des dieux…
Dans ce tome 1, intitulé "La Pythie", le mégalomane roi de Sparte Eurycratidès tue la Pythie dont les prédictions ne lui ont pas plus. La jeune Aspasie (on t'a reconnu Gina Lollobrigida ! ^^) prend le relais et fait carrière dans la profession d'être brutalement violée par son patron : pour se venger, elle dresse le roi cruel et égocentrique contre le dieu cruel égocentrique en poussant Eurycratidès à déclarer la guerre à Apollon et se lancer à l'assaut de l'Olympe !
Dans ce récit, Zeus le roi des dieux subit étrangement les événements, coincé entre un Apollon sadique à souhait et une Athéna manipulatrice à souhait. La tragédie concoctée par l'alchimiste à tout faire Oliver Peru est tout à fait réussie car elle entremêle comme il faut les passions humaines et les passions divines, et ce n'est pas sans rappeler les récits vénéneux de l'auteure Dark Fantasy Tanith Lee.
Niveau graphismes, le dessinateur italien Stefano Martino assisté aux couleurs de Digikore Studios reste dans les standards de chez Soleil, mais on est dans le gratin du mainstream et on se paye le luxe d'une magnifique double page et d'un gros clin d'oeil à Ray Harryhausen... Sauf qu'on sent fortement les influences de la saga vidéoludique "God of War" qui faisait la part belle à une Antiquité Dark Fantasy (le pied quoi !). Tellement fortement d'ailleurs que parfois on frôle le plagiat, l'artiste reprenant les paysages, les décors, les créatures, les costumes, les accessoires et les postures des artworks du jeu vidéo… Et c'est pour cela que si je n'ai pas boudé mon plaisir j'ai quand même retiré 1 étoile au final.
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          395
BazaR
  08 mai 2014
C'est ma 100eme critique ! Allez, je mets 5 étoiles pour fêter ça !
Non je blague. J'ai vraiment aimé cette BD. Encore une fois Olivier Peru a touché le coeur de la cible.
Aspasie est la Pythie, l'oracle de Delphes que tout Grec va consulter avant de se lancer dans une entreprise, que ce soit partir en guerre ou acheter des poulets (bon j'exagère un brin). Un soir le dieu Apollon pénètre dans le temple et… dans l'intimité de la belle et vierge jeune femme. Suite à ce viol infâme elle concevra une haine inextinguible envers les Dieux de l'Olympe et usera de la confiance que les populations grecques accordent à ses visions pour pousser Sparte à envahir l'Olympe. Aspasie a un plan bien pensé, mais il ne faut jamais sous-estimer les Dieux.
J'ai eu peur au début. Les premières pages m'ont paru très convenues, montrant un roi spartiate stupidement cruel, sans subtilité. Mais l'apparition d'Apollon a tout changé. Très loin de l'image d'Epinal pure et brillante, le dieu Soleil nous est dépeint comme violent, jaloux, haineux envers ses frères et soeurs, encore plus envers son père. Il est vraiment puant ! Puis l'histoire devient intelligente en plus d'être épique : les capacités à organiser des manigances d'Aspasie explosent, concurrencées seulement par celles de la déesse Athéna. Zeus n'est guère impressionnant, un joujou entre les mains de la femme et de la déesse, tout comme le roi de Sparte. Les batailles parsemant l'invasion de l'Olympe sont magnifiquement dessinées par Martino (une mention spéciale pour les cyclopes). La fin est splendide, aussi impitoyable pour les humains que leur sort dans les tragédies antiques. Tout au long de l'histoire on ressent pourtant un humanisme certain, la volonté des humains de dépasser le destin que les Dieux ont concocté pour eux, de se révolter contre lui, de faire payer leurs maîtres. le résultat est pour le moins mitigé mais le dessein est réjouissant.
J'ai hâte de lire le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3311
Fifrildi
  17 janvier 2021
Aspasie est enfant lorsqu'elle assiste au meurtre de la Pythie de Delphes par Eurycratidès, un roi sparte blessé dans son ego par sa vision. Des années plus tard, elle devient Pythie à son tour.
Aspasie est une une très belle jeune femme. Elle va attirer l'attention d'Apollon qui va débarquer pour prendre son plaisir contre sa volonté.
En perdant sa virginité, la Pythie perd son pouvoir de divination. Elle va se servir d'Eurycratidès dans le but de se venger d'Apollon (elle ferait d'une pierre deux coups) mais est-elle de taille à faire payer un dieu pour son crime ?
Dans l'ensemble, j'ai bien aimé les graphismes et les couleurs. En ce qui concerne l'histoire, j'ai trouvé que c'était un peu trop violent à mon goût.
Comme j'ai emprunté les deux premiers tomes à la bibliothèque, je vais lire le tome 2 – L'esclave – et puis je déciderai si je continue ou pas cette série.


Challenge BD 2021
Challenge SFFF 2021
Challenge livre historique 2021
Commenter  J’apprécie          311
kllouche
  11 avril 2014
Tout ce qui parle de l'Antiquité titille mon intérêt. Cette bande-dessinée, découverte au hasard d'une promenade dans les allées de la fnac, a donc attiré mon attention. Quand j'ai regardé la couverture pour la première fois, je me suis pourtant sentie septique. J'ai beaucoup de mal avec cette façon de représenter la femme, gros nénés à peine cachés par une tunique. C'est typique de la fantasy mais je n'arrive pas à m'y faire... Cependant, le sujet me plaisait beaucoup et je suis passée outre mes préjugés. Et heureusement!
Attention tout de même: cette série est fantastique, pas historique! Il s'agit en effet de découvrir certains mythes grâce au récit d'un aède. Il est donc question de magie et de dieux comme ayant vraiment existé!
Olivier Peru nous propose une histoire qui tourne autour de la Pythie, l'oracle de Delphes, qui va chercher à se venger du dieu Apollon qu'elle vénérait jusqu'à ce qu'il la viole. L'histoire se centre par la suite surtout sur les rivalités entre les dieux et leur rapport aux Hommes. le scénario est très prenant; il y a de la guerre, des retournements de situation, des complots. Bref, le récit est riche en action !
Les dessins et la couleur sont assez typiques pour une BD de ce genre. Je tiens quand même à signaler que Stefano Martino s'en est très bien sorti pour représenter les dieux, leurs pouvoirs et l'Olympe. Ce n'est pourtant pas une mince affaire ! Beaucoup se sont plantés, en les rendant trop kitschs ou trop "humains". Là, l'illustrateur a su trouver le bon ton !
Enfin, j'ai bien aimé le petit clin d'oeil dans la dernière vignette. J'ai trouvé ça sympathique de retrouver la figure d'Homère et la façon dont il a été introduit dans cette série!
En conclusion, la Pythie est un objet à conserver dans sa bibliothèque personnelle. L'emprunter ne serait pas lui rendre justice tant il est beau. Et en plus, l'histoire donne envie de le relire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Talina
  15 avril 2014
Je ne pouvais passer à côté d'une bande dessinée parlant de mythologie. Et je suis ravie d'avoir découvert cette merveille. Les dessins sont superbe et l'histoire passionnante, rappelant les récits et épopées que l'on trouve dans l'Iliade ou l'Odyssée. Les dieux grecs sont bien représentés dans toute leur cruauté . J'ai adoré la représentation de l'Olympe. A lire absolument .
Commenter  J’apprécie          160


critiques presse (5)
Auracan   04 juin 2014
Les dessins de Martino sont tout simplement magnifiques : les décors travaillés jusque dans les moindres détails explosent aussi bien dans les petites cases que dans les plans d’ensemble ainsi qu’une double page dantesque.
Lire la critique sur le site : Auracan
Elbakin.net   29 avril 2014
Le seul bémol concerne peut-être la fin, où Olivier Peru fait référence à certains évènements de la mythologie qui ne sauteront pas forcement à l’esprit de tout le monde mais, si l’on met de côté ce détail, on passe un très bon moment. Il n’y a plus qu’à espérer que le reste de la série suive la voie tracée par ce premier album.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
BulledEncre   22 avril 2014
Un tome 1 époustouflant, un joli clin d’œil à l’Iliade et l’Odyssée d’Homère !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   08 avril 2014
Oracle démarre par un véritable sans-faute.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   27 mars 2014
La mise image servie par le dessinateur italien Stefano Martino se veut de qualité. Ce dernier nous livre un style certes assez conventionnel mais suffisamment explicite pour nous plonger dans les ambiances de la Grèce antique et de ses sites légendaires (le mont Olympe).
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YaneckYaneck   18 mars 2014
Tu t'emportes car tu as peur... Tu n'es qu'un petit roi, un petit homme... Je l'ai vu. D'illustres guerriers rendront Sparte glorieuse dans le futur. Mais toi, ton nom sera oublié. Telle est la vérité. Ma vision était claire. Tu mourras sans éclat, sans honneur. Ta vie n'aura rien pesé.
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 mai 2014
-Comme toutes les femmes, je vieillirai un jour et ma beauté se fanera.
-L'avez-vous vu dans une de vos visions ?
-Non. Je ne percevoir que l'avenir des autres, mais je sais que la beauté passe avec la vie. C'est dans l'ordre des choses.
Commenter  J’apprécie          50
SakuSaku   22 mars 2014
Apprends, jeune homme, que les histoires ne sont jamais bonnes ou mauvaises. Elles sont distrayantes, amusantes, justes, tristes, glorieuses et parfois sans intérêt... Elles dépendent toujours de ceux qui les écoutent...
Commenter  J’apprécie          50
fantasyislandfantasyisland   13 avril 2014
On dit de moi que je suis le dieu de la lumière... Pourtant, je n'aime rien de ce qui brille et si je ne possède pas ce qui est beau...

... Je le détruis.
Commenter  J’apprécie          60
BrochmaelBrochmael   11 février 2018
Rien n'est plus stimulant qu'un public exigeant. Mais apprends, jeune homme, que les histoires ne sont jamais bonnes ou mauvaises.
Elles sont distrayantes, amusantes, justes, tristes, glorieuses et parfois sans intérêt... Elles dépendent toujours de ceux qui les écoutent. Les histoires sont comme les hommes sur bien des points. Elles vieillissent, se bonifient ou s'usent, elles se parent tantôt d'humilité, tantôt d’orgueil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Olivier Peru (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Peru
Nouvelle série dans la collection Soleil Celtic ! 7 histoires liées au petit peuple au sein de la mythique forêt de Broceliande.
Brocéliande T.1 - La Fontaine de Barenton
Scénariste : Olivier Peru Illustrateur : Bertrand Benoit
Résumé : Des Korrigans ont enfin trouvé le moyen d?obliger Orignace à leur écrire une histoire. Ils veulent que le Teuz invente un conte dans lequel eux auraient un beau rôle, mais Orignace est en panne d?inspiration. Et alors qu?il cherche des idées dans la forêt de Brocéliande, il assiste aux débuts de la passion entre Merlin et Viviane. L?enchanteur fait tout ce qui est en son pouvoir pour séduire la future dame du Lac et n?hésite pas à user de ses sorts les plus puissants... Rien ne l?arrête. Cela fait bien les affaires du Teuz, lui qui cherchait de l?inspiration va être servi ! Seul problème, les Korrigans ne sont habituellement pas friands d?histoires d?amour.
En savoir plus : http://www.soleilprod.com/serie/broceliande-01-la-fontaine-de-barenton.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil
Achetez le tome : Amazon : http://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782302062535&tag=soleilprodcom-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : http://www3.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782302062535&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : http://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782302062535&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : grèce antiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Haut-conteurs tome 1

Qui a écrit les Haut-Conteurs ?

Erik L'Homme
Timothée de Fombelle
Oliver Peru et Patrick Mc Spare

20 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Les Haut-Conteurs, Tome 1 : La Voix des Rois de Olivier PeruCréer un quiz sur ce livre

.. ..