AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Capèle (Traducteur)
ISBN : 2253062235
Éditeur : Le Livre de Poche (01/12/1992)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Vienne en 1918-1919: c'est " le temps des fantômes ". Les Autrichiens cherchent à oublier la défaite militaire et la chute de la monarchie des Habsbourg en se jetant à corps perdu dans un tourbillon de plaisirs rien moins que spontanés. L'ancien officier Georg Vittorin, lui, ne peut oublier l'humiliation que lui a fait subir Sélioukov, le commandant du camp de prisonniers russe où il a passé les derniers mois de la guerre. Il décide de retourner en Russie pour se ve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Crazynath
  29 janvier 2018
Avant qu'un de mes amis me conseille chaleureusement de lire du Léo Perutz, je me dois d'avouer que je n'avais jamais, absolument jamais entendu parler de cet auteur. Connaissant la qualité des conseils plus qu'avisés de mon cher R , je me suis empressée à l'époque d'acquérir quelques livres de cet auteur.
Bon, il a fallu que s'écoule plus d'une année entre le conseil et la lecture de ce premier livre, je dois le reconnaitre .
Et quelle belle découverte ! J'ai tout de suite été séduite par le style de l'auteur, très fluide et imagé. J'ai vraiment adoré suivre les pérégrinations de Vittorin, ancien officier de l'armée autrichienne à la fin de la première guerre mondiale. Lui et quatre autres officiers ont été prisonniers de guerre en Russie. Les cinq prisonniers se sont juré de revenir en Russie une fois le conflit terminé pour se venger de leur gardien.
Finalement, au bout d'un moment, seul Vittorin est encore animé par ce besoin de vengeance, ses quatre amis ayant plutôt tendance à vouloir aller de l'avant et vivre leur vie.
C'est donc le périple de Vittorin que j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt pendant cette lecture. Il va partir dans une Russie exsangue par les batailles menées par les bolcheviques contre les « blancs » (l'armée impériale). Mais comment retrouver un officier dans un pays aussi vaste et qui subit plein de mutations ?
Fanatique, (car quel autre mot employer ?), Vittorin ira jusqu'au bout de la mission qu'il s'est fixée. Il n'aura de cesse de retrouver Selioukov, même s'il doit le suivre jusqu'au bout du monde ou presque…
Un auteur qui mériterait d'être plus connu, car il a assurément beaucoup de talent .
Je conclurai avec ces mots : merci cher R., comme d ‘habitude, tes conseils sont à la hauteur de ton talent de poète : brillants !!
Challenge ABC 2017/2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
Bellonzo
  23 janvier 2014
Le capitaine russe et le prisonnier autrichien

L'univers de Leo Perutz me convient à merveille et j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire. "Où roules-tu, petite pomme?" fut publié en feuilleton en 1928 dans le Berliner illustrierte Zeitung. Même si j'avoue préférer "Le cavalier suédois" ou "Le tour du cadran", le romanesque et l'aventure sont bien au rendez-vous dans cette Europe d'entre deux guerres.

Les Habsbourg sont tombés, les Romanov aussi et le vieux continent bouge, frénétique. Georg Vittorin, officier viennois, cherche à se venger de son geôlier russe, Sélioukov, en 1919. Son intention est de retourner là-bas, en Russie, mais la fin de la guerre a libéré bien des tensions et bien des appétits, le plus souvent peu reluisants. Devant la vénalité et l'amnésie de ses anciens codétenus Vittorin devra affronter la solitude et le désenchantement. Il devra aussi parcourir l'Union Soviétique, entre nostalgies tsaristes et certitudes bolcheviques, tout aussi "sympathiques". Se méfier également des factions réactionnaires ou révolutionnaires. A propos les balles du peloton d'exécution n'ont pas d'état d'âme. Elles sont balles et c'est tout.

Après des péripéties à Constantinople, Milan, Paris, Vittorin qui aura entre temps exercé maintes activités parfois peu licites retrouvera la trace de l'infâme Sélioukov pour un "duel sans témoins" vraiment surprenant. Comme toujours chez Leo Perutz on n'est pas très loin de la fable et les nationalités y sont avantageusement interchangeables.

On peut bien sûr évoquer à propos de "Où roules-tu, petite pomme?" le difficile retour du soldat, l'amertume des vengeances, la tristesse infinie des bruits de bottes. On peut évoquer ce qu'on veut tant la prose romanesque de Perutz est imaginative et chevauche toutes les frontières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tandarica
  06 avril 2015
Petit ajout de ma part : la préface est de Linda Lê, une incitation supplémentaire à la lecture.
Commenter  J’apprécie          90
frmwa
  02 février 2018
Une belle aventure, contée avec vivacité, qui nous emmène de la Vienne d'après la 1re guerre, impatiente de retrouver les plaisirs et les affaires, à la guerre civile russe. le monde entier est en pleine convulsion, mais Georg Vittorin n'est animé que par son désir de vengeance personnel. Sur son chemin, il aurait pu croiser Corto Maltese - ou James Bond ! Si Ian Fleming qui salue son génie en 1931, avait choisi de créer son célèbre agent plus tôt. Ma suspension d'incrédulité a un peu vacillé, de voir le héros autrichien maîtriser si bien la langue russe, malgré son cahier d'exercices emporté dans son sac de voyage, dans un pays et à une époque où les étrangers devaient forcément être suspects mais bon ! le rythme est là et bien entendu, la chute, qui donne tout son prix au reste du récit !
Commenter  J’apprécie          10
bendanco
  17 mai 2017
Pour comprendre ce qui est arrivé aux citoyens de l'Austro-Hongrie, je ne crois pas qu'on ait fait mieux.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
TandaricaTandarica   06 avril 2015
La pièce où l'on conduisait Vittorin se trouvait au premier étage d'une maison semblable à une villa. Elle devait avoir servi de bureau à un quelconque commissaire bolchevique, car entre les portraits de Lénine, de Trotsky et de Liebknecht qui ornaient les murs, s'étalaient toutes sortes de slogans et d'affiches communistes : "Vive le monde fraternel des travailleurs !" "Vive le livre entre les mains du prolétariat !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CrazynathCrazynath   29 janvier 2018
Un sentiment de bien-être, de quiétude, l'avait envahi peu à peu, et il chercha à s'en défendre. Les objets, dans la pièce, semblaient vouloir s'agripper à lui et l'encercler, comme s'il leur appartenait. Le tic-tac de l'horloge, la lumière tamisée de la lampe, le tintement léger des verres, les volutes de fumée bleutée qui s’échappaient de la pipe en écume de son père, les mouvements imperceptibles de ses sœurs, tout cela n'avait d'autre but que de l'endormir, que de l'amener à trahir sa grande mission.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   29 janvier 2018
Si le loup pouvait voler, Dieu n'aurait pas créé l'aigle.
Commenter  J’apprécie          100
CrazynathCrazynath   29 janvier 2018
Elle se rendait compte que son ami lui échappait ; elle sentait un peu plus chaque jour que ses pensées ne lui appartenaient plus et elle craignait de le perdre à jamais. Elle imaginait confusément la force lointaine et mystérieuse qui l'attirait, et elle était résolue à ne pas renoncer à lui sans combattre.
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   29 janvier 2018
Et comme si on lui avait soudain ouvert les yeux sur la réalité, il comprit que le petit univers qui constituait une partie de sa vie et où il était chez lui menaçait de s'effondrer sous les coups de buttoir de la morosité quotidienne.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Leo Perutz (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leo Perutz
"la Nuit sous le pont de pierre", de Leo Perutz (Alchimie d'un roman n°50)
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : republique tchequeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1085 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre