AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364751950
Éditeur : Voy'el (12/07/2013)

Note moyenne : 3.06/5 (sur 17 notes)
Résumé :
2020. L'épidémie de lycanthropie sévit en Europe depuis près de trente ans. La Roumanie est l'un des pays les plus en pointe concernant la recherche sur ce rétrovirus, mais aussi l'un des rares où les lupins ont le droit de vivre dans la société.Sous certaines restrictions.Pour s'occuper des crimes lupins, des unités de polices spéciales exclusivement composées de malades ont été créées.On les appelle les Brigades des loups.Un professeur massacré. Une mère de fam... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
eTemporel
  26 août 2014
Et voilà, j'ai encore craqué ! Cette nouvelle mode des feuilletons littéraires me plaît décidément beaucoup. Un petit téléchargement sur mon smartphone, et me voilà fin prête à affronter n'importe quelle file d'attente ou n'importe quel voyage en transport en commun ! C'est court, ça se lit très vite, ça n'empiète pas sur mes lectures en cours ni sur aucun de mes challenges, ça a un petit côté pratique, particulièrement en numérique, que je trouve juste génial. Mais parlons plutôt du contenu, en l'occurrence La brigade des loups, le premier épisode, de Lilian Peschet.
Le point de départ de cette histoire m'a beaucoup plu. La lycanthropie est ici traitée comme une maladie, un virus, le lupus, sexuellement transmissible, dont les porteurs, bien que tolérés dans la société, sont néanmoins mis à l'écart. Ils effraient le reste de la population qui préfère… ne pas se mélanger, disons. Ça ne vous rappelle rien ? Parallèlement à ça, leurs règles de vie sont celles d'une meute, seul le couple alpha a le droit de se reproduire par exemple, les « louveteaux » étant élevés par l'ensemble de la meute. Je connais assez peu ces univers lycanthropes, et j'ai trouvé que l'intégration du fantastique dans notre réalité était plutôt sympa.
Mais La brigade des loups, bien que mâtinée de fantastique, n'en est pas moins une histoire policière. On rentre très rapidement, vraiment trop, dans le vif du sujet, avec le massacre de la femme et du fils du capitaine de la brigade. La difficulté de ce format court, c'est justement sa longueur, un peu comme pour les nouvelles ! Comment faire naître immédiatement l'intérêt du lecteur, sans négliger pour autant l'univers, ni les personnages, encore moins l'intrigue en elle-même ? C'est un exercice difficile, et c'est justement le traitement qui pêche, pour moi, dans cette histoire.
J'aurais aimé en apprendre davantage sur le virus lui-même, la manière dont il est apparu, ses effets, les recherches effectuées dessus ; l'histoire se déroule à Bucarest, en Roumanie, et j'aurais aimé m'en apercevoir davantage, m'en imprégner, car en l'état, cette histoire pourrait tout aussi bien se dérouler à Paris ; et les personnages enfin, dont on devine les personnalités toutes différentes, et qui pourtant se fondent et se confondent. L'action, le dynamisme dans un récit, c'est important, surtout dans les feuilletons littéraires, mais ça ne doit pas être au détriment de l'approfondissement de l'univers et des personnages. On se plaint parfois qu'il y a trop de descriptions et d'introspections, ici il n'y en a pas assez !
Du potentiel, de l'idée, mais un traitement trop rapide, pour moi, et un style un peu simpliste auquel je n'ai pas du tout accroché. Alors après tout, ce n'est que le premier épisode, vous allez me dire, peut-être devrais-je laisser sa chance à cette histoire, en lisant au moins l'épisode 2, pour voir. le problème, c'est que je n'en ai pas envie, alors je vais m'abstenir. N'hésitez cependant pas à vous faire votre propre opinion, ce premier épisode est disponible gratuitement au téléchargement.
Lien : http://etemporel.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
douceur11
  26 octobre 2014
Une nouvelle gratuite reçue pour tester une liseuse.
Un peu fâchée avec les nouvelles en ce moment, me voici totalement réconciliée avec le genre.
Un auteur a une écriture percutante. du vocabulaire spécifique et pointilleux, des phrases courtes et le lecteur est transporté dans un univers de science-fiction pas si fictif que cela.
Dès les premières pages, l'auteur fait référence à de nombreuses affaires médicales qui pourraient tout à fait être véridiques . Elles me rappellent les affaires de sang contaminé, transmission de virus Ebola, SIDA, modification de la génétique ....
J'ai accroché pour cet ancrage dans la réalité.
Ensuite je me suis laisser portée par l'intrigue policière qui sert de fil conducteur à la série.
Si on fait abstraction du surnaturel (thème du loup-garou), l'auteur aborde de nombreux faits de société : ségrégation, extermination, vieillesse, valeurs familiales, violence, génétique, instinct, amitié et confiance.
Emballée par ce premier opus, j'ai décidé d'offrir la série à mon neveu - adolescent de treize ans- pour Noël.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Salyna
  08 août 2013
J'ai bien aimé cet épisode et j'attends avec curiosité les suivants.
L'auteur nous présente un monde futuriste peuplé de loup-garou. le loup-garou est le résultat d'une maladie lié à un virus. Et ils sont traités comme des pestiférés.
J'ose le dire, je trouve que ce court roman est très politique. On ne peut éviter les analogies entre les traitements des loups-garous à ceux subis par les séropositifs ou les homosexuels : fichage obligatoire, traitement et internement (et ce n'est pas une époque révolue, loin de là). Et puis aussi le racisme contre ceux qui sont différents et qui font peur.
J'ai aimé le côté « épistolaire » (je ne sais pas si on peut dire vraiment ça…), car les chapitres sont des successions de points de vue des personnages.
Mais hélas, je trouve que le roman a un arrière-gout de superficiel. Je trouve que tout va trop vite. Alors oui, c'est un roman court, mais même. Je trouve que les éléments se déroulent trop rapidement. Et je regrette le manque de description des personnages… Je n'ai aucune idée ce dont ils ont l'air… Alors oui, on ne s'encombre pas de descriptions dans les nouvelles, mais quand même… J'aime la diversité de caractères des différents personnages (et je les ai tous bien aimée), mais voilà, je n'ai pas réussi à m'y attacher, car impossible de se les représenter et parce que l'histoire va trop vite.
Bon après j'ai trouvé une faute d'ortho, mais bon… je suis sur que cette chronique en est truffée malgré ma relecture…..
Pour résumer : une ambiance et de futures enquêtes prometteuses, mais une narration peu superficielle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
wentworth23
  25 septembre 2013
Superbe!
Ebook gratuit qui ne m'a donné qu'une seule envie : lire le second volume!!!
Une autre approche, très originale, des loup-garou : mise en place d'un univers ségrégationniste très crédible, d'autant que l'action se situe en Europe de l'Est....tout de suite des rapprochements viennent à l'esprit.
L'histoire est en plus servi par un style percutant et très prenant.
Je découvre cet auteur français et son oeuvre et je vous encourage à faire de même.
Commenter  J’apprécie          74
ANatalia
  03 août 2013
Je frétillais d'impatience de lire cette série suivant son évolution via le compte twitter de l'auteur ( @LilianPCB ). Connaissant un peu Lilian Peschet, je m'attendais à une lecture qui bouleverserait certains codes ( ne dit-on pas de lui qu'il est le bûcheron de l'écriture ? ) Et tel est bien le cas dans ce premier épisode, et cela va même au-delà puisqu'il revisite avec maestria le mythe de la lycanthropie.
Episode choral donnant la parole aux 5 membres de cette Brigade des loups : Vasile, le chef, un Alpha, Mikaï, Yakov ( le pro de l'informatique ), Pavel ( le toubib ), et Dragos.
Les quelques 40 pages qui forment cet épisode filent à une allure vertigineuse : pas de temps morts ici, notre curiosité est tellement attisée qu'il est impossible de lâcher la liseuse avant la fin …et de se dire « Vite la suite » ! Réussite également parce que d'entrée le lecteur s'attache aux personnages et au contexte de cette série SF ( je ne connais pas les termes en SF, je laisse le soin aux pros ).
J'ai toujours un faible pour les romans noirs qui excellent à décrire nos sociétés, leurs dérives ( possibles ou avérées ). La Brigade des loups a ce quelque chose en plus, ce côté politique sociale un poil dénonciateur et critique. Parce que certes les Loups ont le droit de vivre en liberté en Roumanie mais ils n'en sont pas moins mis à l'index souffrant d'un racisme évident pétri de préjugés :
« le plus grand chuchote avec le plus petit, nous lançant des coups d'oeil mauvais que je reconnais : j'ai déjà vu sur de nombreux visages ce type d'expression, lorsque j'étais plus jeune, et que notre maladie était encore entourée de mystères. A cette époque, les rumeurs prétendaient qu'elle ne s'abattait que sur ceux qui le méritaient, que sur les bâtards, les drogués et les sodomites. »
Détournant le mythe du loup-garou Lilian Peschet nous fait suivre cette enquête policière riche de suspense. Ne nous assénant pas d'innombrables descriptions, mais sachant les distiller intelligemment, à aucun moment le lecteur ne perd pied dans l'intrigue. D'ailleurs tout ceci n'empêche pas qu'on s'attache rapidement aux membres de cette Brigade. J'ai hâte de savoir ce qu'il advient d'eux dans le second épisode, surtout au sujet de Vasile.
Un premier épisode impeccable pour une série qui s'annonce surprenante, intelligente et fort bien écrite. Je vous recommande donc chaudement cette ( courte ) lecture d'autant qu'elle est gratuite.
Lien : http://dzahell.fr/?p=1787
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ANataliaANatalia   03 août 2013
Le plus grand chuchote avec le plus petit, nous lançant des coups d’oeil mauvais que je reconnais : j’ai déjà vu sur de nombreux visages ce type d’expression, lorsque j’étais plus jeune, et que notre maladie était encore entourée de mystères. A cette époque, les rumeurs prétendaient qu’elle ne s’abattait que sur ceux qui le méritaient, que sur les bâtards, les drogués et les sodomites.
Commenter  J’apprécie          10
EstherJulesEstherJules   11 juin 2017
J’arrive au 18, face à une clôture derrière laquelle se dresse une grande demeure bourgeoise. Le portail est ouvert et cinq voitures de police barrent la rue. Des agents maintiennent les curieux à distance. Je pars à leur rencontre, me doutant de l’accueil glacial qui m’attend.
— Pas trop tôt, me lance un bleu.
— Qui nous a appelés ?
— L’inspecteur Leov.
L’inspecteur Leov, l’un des hommes les plus détestables de la police de Bucarest. Un alcoolique, menteur, violent, muni d’une plaque officielle, et d’une arme de fonction. Dire que les gens ont peur de nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : ségregationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1311 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre