AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de bilodoh


Le roman émouvant d'une métisse québécoise qui part à la recherche de ses racines et renoue avec l'âme de ses ancêtres.

Le roman, c'est la vie quotidienne de 2004, mais aussi celle des années soixante. C'est la vie dans la nature, mais aussi les constellations familiales, dont il est parfois un peu difficile de démêler l'écheveau de tous les cousins et petits-cousins.

C'est aussi la rencontre des peuples qui occupent le territoire, les relations et les métissages, avec les Blancs mais aussi entre les Cris et les Algonquins, entre les religions et les langages.

C'est le drame des choses terribles qui sont énoncées simplement : une mère qui boit tellement qu'elle en meurt, les enfants abandonnés à eux-mêmes, l'inceste et les viols, les suicides et les accidents.

C'est aussi une formidable résilience, le recours aux pratiques ancestrales pour trouver la paix, avec le pouvoir des rêves et des totems.

Une écriture tantôt dure, tantôt poétique, qui décrit une réalité et une spiritualité autochtones.
Commenter  J’apprécie          280



Ont apprécié cette critique (27)voir plus




{* *}