AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
4,54

sur 26 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
cascasimir
  19 février 2021
M'enfin, on veut diffuser le Covid, dans l'espace? Lancement de 3 sondes (arabe, chinoise et américaine) vers Mars...


Et l'agence spatiale qui recherche des astronautes, de préférence des femmes (ou des personnes handicapées, car elles prendront moins de place? Pardon, je sors. Ah non, je suis déjà, en orbite comme un...)


On sait maintenant que Thomas Pesquet allait faire du tourisme, sur l'ISS. Il a ramené ce beau livre de photos sur la Terre. (Voir l'astronaute "Dans la combi de Thomas Pesquet", dessiné par une femme, Marion Montaigne.)


En format XXL, sur double page, les prises de vue à bord de l'ISS donnent le vertige.
Des îles paradisiaques, le Sahara, les dunes du désert, le golfe d'Aqaba, un volcan Hawaïen, le bleu des Bahamas, le blanc des Alpes Suisses et le rouge du Bush australien (les 3 couvertures du livre) et des villes tentaculaires.
Dieppe, la ville natale de Thomas Pesquet. Et puis la Terre, les terre(s) en butte aux activités néfastes de l'homme.


La conquête spatiale... Pourquoi cette pub, avec une jolie femme en "impesanteur", en petite tenue, avec de belles cuisses nues..euh, fuselées ?
Elle sait qu'elle ne pourra montrer sa lune, dans l'espace ?


Après la lune, hop un Mars et ça repart? Thomas Pesquet est un vrai astronaute, il a la tête dans les étoiles.
Trois sondes vers Mars. La sonde Chinoise pour chercher d'autres animaux (ailerons de Marsouins) à bouffer? La sonde des Emirates pour sa face... cachée ? Peu de chance qu'on emmène des femmes... Quant à la sonde Américaine...


Terre(s) est un livre magnifique, mais je vais me taire, afin de vous laisser le découvrir. Les droits de cet ouvrage sont reversés aux Restos du Coeur.
" J'ai demandé à la lune
Et le soleil ne le sait pas
Je lui ai montré mes brûlures
Et la lune s'est moqué de moi."Indochine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10911
dedanso
  29 décembre 2017
J'avais flashé sur ce beau livre lors de sa présentation dans La Grande Librairie. Le Père-Noël m'a entendue puisqu'il l'a déposé au pied de mon sapin.

Le format est difficile d'accès (vraiment volumineux et lourd) mais il fallait au moins ça pour rendre justice aux nombreuses photographies de Thomas Pesquet. Et quelles photographies! Je suis impressionnée par les détails précis qui peuvent être vus de l'espace (le zoom doit être hyper puissant).

Mais ce qui m'a surtout subjuguée, c'est la vision artistique de la Terre qui s'offre à nous depuis la Station Spatiale : une Terre de peintre contemporain, tout en formes géométriques et en nuances de couleurs. Je me suis plus d'une fois demandée comment l'eau ou les terres pouvaient avoir des couleurs si différentes...

Thomas Pesquet a photographié la Terre entière en six mois : des champs de Picardie au long serpentin du Colorado, en passant par les nuances de bleu des Bahamas et le violet australien, le Sahara changeant et le patchwork irlandais. Que de beautés !

Et de fragilité aussi. L'astronaute en parle en préambule et aussi dans les légendes qui accompagnent les photos : la Terre ne va pas bien et cela se voit d'autant mieux de l'espace. La fonte des glaciers y est flagrante, l'emprise de l'activité humaine sur la nature aussi.

Un très beau livre à (s')offrir les yeux fermés, pour profiter des beautés parfois cachées de notre Terre et pour changer de perspective afin de prendre conscience, si ce n'est déjà fait, de sa grande fragilité.

NB : petite info qui ne me parait pas anodine : l'intégralité des droits d'auteur de cet ouvrage est reversé aux Restos du Coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Dionysos89
  12 mai 2019
Reçu en cadeau à Noël 2018, ce très beau livre est la compilation des très nombreuses photographies prises par Thomas Pesquet quand il a séjourné à bord de l'ISS, la station spatiale internationale. Terre(s) a été réfléchi apparemment comme un livre d'art, plutôt que comme un essai astronomique ou géographique. Disons qu'il est un beau livre permis par l'avancée astronomique et qui permet des réflexions intéressantes si la géographie vous passionne. Dans un ordre qui semble non structuré, nous parcourons la surface de la planète en multipliant les paysages divers et particuliers. le but à chaque fois est de surprendre avec une vue satellite insolite ou un espace inconnu. Des ports, des déserts, des villes, des campagnes et des océans, vous allez en voir en masse, alors autant ne pas déguster cet ouvrage d'une seule traite !

Commenter  J’apprécie          260
badpx
  08 décembre 2017
J'ai craqué.
J'avais entendu parlé de la sortie de ce livre, et c'est un peu par hasard que je l'ai feuilleté chez mon libraire favori.... et voilà : je suis repartie avec.
J'ai choisi la version rouge.
Les images sous très impressionnantes, tellement nettes et précises. Et souvent assez surréalistes : les formes donnent l'impression de coup de pinceaux, ou alors les couleurs sont éblouissantes.
A feuilleter encore encore et encore.
Commenter  J’apprécie          100


reve2003
  29 août 2021
Bravo à Thomas Pesquet pour ce magnifique album de photos prises depuis l'ISS. Les clichés sont fascinants. Nous nous sommes amusés avec les enfants, tantôt à deviner les paysages, tantôt à chercher des endroits. Merci beaucoup à notre astronaute préféré de nous faire prendre conscience de la beauté et la diversité présentes sur la Terre.
Commenter  J’apprécie          90
pgremaud
  04 janvier 2020
Que la Terre est belle vue du ciel ou de l'espace ! Surtout quand on a un poste d'observation et du matériel photographique comme ceux de Thomas Pesquet. Cela nous permet de voir des détails pittoresques ou inattendus, mais aussi les ravages des hommes à cause de leur activité industrielle ou économique, mais aussi malheureusement à cause des guerres...
Commenter  J’apprécie          90
mikaelunvoas
  04 août 2018
Ce magnifique livre de l'astronaute Thomas PESQUET qui nous livre ses clichés de la terre depuis l'espace existe en trois versions, une blanche, une bleue et une rouge. J'avais aimé les paysages vus du ciel d'Arthus Bertrand, ceux vus, un niveau au dessus sont tout aussi fabuleux et étonnants. Je le classe dans les beaux livres de photo.
Commenter  J’apprécie          30
Srhbb8
  02 mars 2020
Des photographies d'une précision incroyable, des décors semblant appartenir à d'autres planètes parfois. Que de couleurs, de formes, d'ambiances différentes ! Je ne suis pas très sensible à l'art de manière générale (malheureusement pour moi sans doute) mais j'ai vraiment apprécié de découvrir ces images des beautés diverses de notre planète.
Quant aux photos concernant des villes, elles sont moins "belles" pour moi mais sont intéressantes à plus d'un titre : concentration des populations, gaspillage énergétique, etc.
Est-il encore temps de préserver toute cette beauté et surtout cette diversité ? Les glaciers, les îles, les atolls, les forêts ? de l'espace, on distingue les paysages, n'oublions pas leurs habitants, humains ET animaux.
Merci et bravo pour le message, la transmission (et la générosité).
Commenter  J’apprécie          20
Astrobook21
  05 janvier 2020
Thomas Pesquet le dira plusieurs fois dans le livre : « toutes les couleurs sont dans la nature ». Et les photos prises depuis l'ISS sont à la fois belles, stupéfiantes, mais aussi, pour certaines, alarmantes.

Les photographies prises à 400 kilomètres du sol ont l'objectif d'émerveiller le lecteur sur la beauté mais aussi la fragilité de ce petit bout d'espace que nous peuplons.

Difficile de dire laquelle m'a le plus ouvert l'oeil, mais la baie de Bombetoka et ses multitudes de variation de couleurs ne laisse pas indifférente. Tout comme l'embouchure du fleuve Oural au Kazakhstan et son étrange forme de feuille d'arbre.

Du côté un peu moins positif, mais qui reste malgré tout esthétique, les paysages nocturnes nous montrent aussi à quel point nous perdons le contact avec le ciel étoilé. Pire encore, l'impact de la lumière artificielle à grande échelle est un désastre pour la biodiversité. Que dire de l'urbanisation galopante !

Amusez-vous à retrouver les monuments parisiens ou les grandes Pyramides d'Égypte !

Dans un livre ultra grand format (prévoyez une place spéciale dans votre bibliothèque), vous serez un peu dans la peau d'un astronaute, qui a une véritable chance de voir la Terre d'en haut, à une vitesse trépidante. Ces photos sont le témoignage de notre fragilité. Il nous invite à la réflexion sur notre place et sur la protection de ce petit équilibre de vie.
Lien : http://astrobook21.blog/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DD78
  28 février 2018
Pour la saint Valentin, mon amoureux m'a offert la Terre... non pas vue du ciel (ça c'était il y a 30 ans avec Yann-Artus Bertrand, et j'avais déjà adoré), mais carrément vue de l'espace, grâce cette fois-ci à mon chouchou Thomas Pesquet. J'avais en effet adoré suivre son fil FB il y a quelques mois avec ses clichés sublimes de notre belle planète, lorsqu'il était en orbite dans la station spatiale internationale. On peut ici prendre bien le temps de les admirer, et de nouveau s'étonner des merveilles que nous avons sous les yeux. Seul petit bémol à mon avis : le format maousse costaud du livre, qui le rend difficile à manipuler, et ne dessert pas forcément bien les clichés. M'enfin c'est très beau quand même !
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
367 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre