AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745978365
Éditeur : Milan (13/04/2016)

Note moyenne : 4.47/5 (sur 43 notes)
Résumé :
" Depuis le début, j'avais l'impression d'avoir une grande sœur plus intelligente, plus sympas, plus jolie - Du moins, elle l'aurait été si elle avait pu s'habiller en fille..."

Regan voudrait juste être une ado comme les autres. Mais comment trouver sa place dans l'ombre d'un frère génial et populaire ? Un frère dont elle est la seule à partager le secret. Un secret qui ne veut plus l'être et qui va tout bouleverser.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  17 octobre 2017
Je le conseille fortement.
La face cachée de Luna. Cette fille était mon frère. Deux livres. La même histoire bouleversante. Paru à deux dates différentes dans les éditions Milan. Dix ans séparent les deux parutions. Mais pourtant il pourrait être republié dans 10 ans je dirais la même chose.
Liam. Regan. Maman. Papa. Une famille en apparence unie. Mais comment une famille réagit quand depuis sa naissance Liam sent qui n'est pas né dans le bon corps….
Julie Ann Peters parle ouvertement et avec pudeur de la transsexualité avant la transition sous de regard de Reagan la soeur. Je parlerais même de la quête de sa véritable identité. A 16 ans, où on se fait crée sa propre identité, où on découvre les premiers émois, où les profs nous saoulent avec notre avenir, où l'on se cherche des amis fidèles. Voilà où en est Regan. Et face à elle, son frère parfait. Un génie, populaire, beau mais malheureux….
L'auteur se pense sur les éléments déclencheurs. Les petits détails qui font que la transition a commencé. La réaction de l'entourage. Mais aussi les conséquences !
Ne jugez pas le père, La mère, Regan ou Luna. Impossible d'être à leur place.
L'auteur nous met face à des scènes dérangeantes qu'on soit en 2005 ou 2016. Qu'on le veuille ou non que ce soit l'avant ou après c'est compliqué pour la victime et sa famille de gérer. Liam est une victime car il souffre et on ne lui souhaite que la délivrance. La famille est aussi une victime car elle ne sait pas comment gérer et affronter le regard du voisinage.
Ce roman est compliqué mais puissant. Il nous remet en question. Il va au-delà de la tolérance car il nous confronte avec des scènes que même moi je serais partie furieuse. Julie Anne Peters ne vend pas du rêve elle nous met face à la réalité de la transition.
Le coup de coeur était couru d'avance. Un message fort. Positif. Les adultes sont humanisés. Des héros touchants. Un amour fraternel puissant.
J'aimerais une suite et découvrir le nouveau départ de Luna.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
Marionrey
  18 avril 2017
J'ai beaucoup aimé cette lecture. Enfin un livre qui traite d'un sujet différent. Jamais je n'ai pu lire de livres concernant les personnes transsexuelles et ayant le sentiment de ne pas être nées dans le bon corps. C'est pourtant un sujet qui mériterait d'être plus répandu car il est à la fois touchant et intéressant. C'était un plaisir de lire Cette fille, c'était mon frère.
Cette histoire nous présente le personnage de Regan, une jeune lycéenne. Regan est un personnage en souffrance, vivant dans l'ombre d'un frère qui prend énormément de place et dont elle est la seule à connaître le secret. Ce secret justement, est un secret lourd à porter pour Regan. Son frère souhaiterais être une fille, se sent fille au plus profond de lui et elle est la seule à pouvoir le comprendre , la seule qui peut le soutenir dans les moments de doutes et de tristesse. Et pour cela, elle s'oublie elle même, faisant passer parfois, sans même le vouloir, son frère avant tout le reste et avant sa propre vie. Étouffée, et se sentant prisonnière de ce secret, Regan est un personnage loin d'être heureux. Et pendant ma lecture, je me suis parfois dit qu'elle était insupportable, toujours à se plaindre que son frère lui gâche la vie etc… J'ai d'abord pensé que Regan était assez égoïste, que son frère avait des raisons de souffrir. Mais plus les pages défilaient, plus je la comprenais. Même si parfois elle se montre dure et assez cruelle avec Liam, elle ne cesse pas pour autant de l'aimer et de le soutenir, envers et contre tout mais surtout contre le regard et l'opinion que les autres auront sur lui.
Quant à Liam, c'est un personnage tellement touchant. A travers l'écriture de l'auteur, nous ressentons vraiment son mal-être et sa souffrance. Il ne cesse de le dire : il n'est pas un garçon qui veut devenir une fille, C'EST une fille à part entière et depuis toujours mais qui habite le mauvais corps. le lien qui l'unit avec sa soeur est très beau, et malgré certaines tensions, l'amour qu'il y a entre ces deux personnages est très fort.
Les parents sont aussi une partie importante de cette histoire. Car Regan et Liam ont des parents un peu spéciaux. Entre une mère toujours occupée et jamais disponible pour ses enfants, et un père misogyne et macho, Liam ne peut concevoir de leur révéler son secret un jour. Les liens entre les parents et les enfants est très intéressant à suivre dans cette histoire, et spécialement le lien qui unit un père et un fils. Comment, en tant qu'homme, un père réagirait s'il apprenait que son fils, au fond, est une fille ? Surtout pour un personnage si dur et si fier d'être un homme, comme le père de Liam. J'ai constaté tout cela et c'était très intéressant même si parfois c'était dur pour moi, car l'intolérance est quelque chose que je ne comprends pas et que je ne supporte pas. Les parents sont des personnages qui m'ont souvent dérangé dans leur façon de réagir et de se comporter avec leurs enfants. Mais je suis consciente que ça se passe aussi comme ça en réalité dans certaines familles et montrer ce côté-ci est très bien également.
C'est du point de vue de Regan que tout se passe dans ce livre, nous la suivons donc aussi hors de chez elle, et loin de son frère. Que ce soit dans sa vie au lycée, ou ses premiers amours, Regan est une jeune fille assez drôle, qui fait beaucoup de gaffes. Elle fait preuve de cynisme et de sarcasme à plusieurs reprises et beaucoup de moments m'ont fait sourire. En revanche, j'ai trouvé que la romance entre elle et un jeune homme qui s'appelle Chris n'était là que pour combler des pages et n'était finalement pas très utile à l'avancement de l'histoire. Mais bon, c'était mignon quand même !
Mon seul petit bémol sera pour la fin. J'ai trouvé cette fin, certes pleine d'espoir, mais assez vite expédiée. J'aurais aimé en savoir plus, ne pas m'arrêter la, pousser plus loin le sujet de la transsexualité pour mieux le comprendre, même si je pense que ce n'était pas le but premier de l'auteur. Je suis restée sur ma faim concernant les dernières pages et c'est pour cette raison que ce n'est pas un coup de coeur pour moi. Malgré tout ce fut une très bonne lecture, une lecture originale, intéressante et touchante. Je trouve dommage de ne pas plus en parler, et je vous conseille de découvrir ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MMChretien
  24 août 2017
Cette fille c'était mon frère est l'heureuse réédition d'un roman paru il y a une dizaine d'années sous le titre Luna ou La face cachée de Luna. Cette nouvelle sortie remet l'ouvrage en valeur et s'avère bienvenue car ce dernier aborde un thème difficile et plutôt rare en littérature jeunesse. Là où bon nombre de romans ados évoquent la quête d'identité à l'adolescence notamment sous l'angle de l'homosexualité, celui-ci met en lumière l'éprouvant parcours d'un garçon transgenre, comme l'indique d'emblée le titre ainsi que le premier chapitre.
L'histoire de Luna, enfermée dans le corps de Liam, est racontée par sa soeur, sa confidente, son soutien, sa bouée de secours et la seule personne au courant de son secret. Depuis l'enfance Liam sait qu'il est une fille au fond de lui, une fille malheureusement née dans le corps d'un garçon. le roman, poignant, raconte toute la souffrance des personnes transgenre, qui non seulement ne peuvent pas vivre leur identité au grand jour, mais doivent en plus se conformer à la représentation sclérosée qu'impose la société à leur genre apparent : Liam doit jouer un rôle en permanence, il doit se comporter comme un garçon et faire ce qui est attendu d'un garçon dans la société. Il n'y a que la nuit, dans le secret de sa chambre, quand il ne passe pas des heures à pleurer, qu'il peut se transformer et libérer Luna.
L'auteur recadre les représentations des lecteurs à travers cette histoire, en levant la confusion et en leur rappelant que la transexualité n'est pas l'homosexualité. Si la seconde est de mieux en mieux acceptée et respectée, la première reste encore un sujet incompris et tabou. Julie Anne Peters dénonce également la lourdeur des représentations sociales et des injonctions comportementales liées au genre encore aujourd'hui : le fils doit faire du sport et du bricolage avec son père, et c'est à la fille d'aider sa mère en cuisine ! Liam et Regan sont, semble-t-il, tombés dans une famille particulièrement rétrograde et archaïque, et espérons que l'on n'en soit plus là chez beaucoup, encore que...
Le choix d'un narrateur extérieur, Regan la soeur, est intéressant car il permet d'offrir le point de vue et le ressenti de l'entourage de la personne transgenre. Il met en évidence la belle relation de confiance qui existe entre eux, Regan comprends, elle sait elle aussi que Liam est une fille, qu'il souffre, elle est en grande empathie avec lui, se fait un devoir de le protéger en toutes circonstances, de répondre à ses besoins d'attention immenses, au point de totalement s'oublier elle-même. On découvre alors comment elle subit elle aussi au quotidien le poids de ce secret, et ses propres construction d'identité et épanouissement personnel s'en trouvent eux-même impactés.
Un roman bouleversant, secouant mais plein d'espoir, indispensable pour une meilleur connaissance et reconnaissance des personnes transsexuelles et de leurs besoins. Un hymne à la tolérance et pour l'évolution des mentalités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Marlene_lmedml
  04 août 2016
Ce roman m'a mis une claque monumentale.
Cette fille c'était mon frère est un roman qui doit être lu par le plus grand nombre de lecteurs...
C'est un hymne à la tolérance et à l'acceptation des différences. Un roman poignant et déchirant qui nous raconte d'histoire de Luna, cette jeune fille coincée dans le corps de Liam.
A travers le récit de Regan, la soeur de Luna (oui je vais l'appeler Luna tout au long de ma chronique parce que Liam est bel et bien une fille) vous allez découvrir une histoire stupéfiante qui m'a fait réagir de diverses façons.
Tout d'abord j'ai été profondément touchée par les personnages. Que ce soit celui de Regan ou celui de Luna. Regan est une jeune fille vraiment attendrissante, elle aime son frère plus que tout et elle ferait n'importe quoi pour qu'il puisse enfin vivre au grand jour en étant Luna. Elle est précieuse et accompagnera Luna au mieux pour qu'elle puisse s'épanouir.
Liam/Luna, le personnage clé de ce roman. La journée, il joue un rôle dans la grande comédie qu'est sa vie. Il se déteste, étriqué dans ce corps de garçon qui le dégoûte au plus haut point. le soir venu il vit, en étant ce qu'il est, une fille... Mais il ne peut plus vivre comme ça, il ne peut plus se contenter de vivre la nuit caché de tous. Et il a pris sa décision il veut changer de sexe, il veut enfin être lui-même. Mais comment faire face à un entourage aussi fermé ?
Leurs parents sont des personnages intéressants, bien qu'un peu clichés. Une mère totalement absente accroc aux médocs en tout genre, un père qui pense encore que les filles sont faites pour s'occuper de la maison et que les garçons doivent être des mecs qui font du sport... Un homme totalement détestable, il m'a fait sortir de mes gonds et j'ai vraiment eu envie de le gifler pour les propos qu'il a tenu. #Ecoeurant
Ce sera l'aboutissement du roman, se faire accepter et vivre pleinement sa condition de fille, mais Luna a-t-elle une chance ?
Ce roman m'en a fait voir de toutes les couleurs, je vous assure que ce n'est pas une lecture légère. C'est un roman qui vous prendra aux tripes, qui vous secouera les neurones en vous faisant réfléchir sans cesse.
Ce roman a deux facettes puisqu'il nous est raconté par Regan. On va suivre ces deux personnages. La vie de Regan, ses envies, ses espoirs et son attachement vital à son frère. On percevra aussi sa souffrance dans cette relation fusionnelle, elle est tout ce que Liam veut être alors malgré l'amour il y a tout de même des conflits, de la jalousie. J'ai vraiment compris Regan du début à la fin, tiraillée entre son envie de vivre sa vie pleinement et son devoir envers Liam. Étant la seule à connaître le secret "honteux" de Luna. Ce terme m'a fait mal, de sentir Luna si malheureuse dans ce corps masculin.
Julie Anne Peters traite des sujets de société et d'actualite. Aucuns tabou, elle nous dresse le portrait d'adolescents qui se cherchent, qui font un travail d'acceptation de soi. Elle démontre avec tact les préjugés encore trop présents sur l'homosexualité, le transgenre et la liberté de vivre avec une différence.
J'ai été submergé par l'émotion de nombreuses fois, tantôt triste, tantôt énervé par le comportement des gens. J'ai été admirative des sacrifices de Regan, de mettre sa propre vie en stand by pour être disponible et à l'écoute de Luna. le cheminement du roman est agréable, on voit où l'auteur veut en venir. le message de tolérance qu'elle fait passer est universel et c'est pour ça que ce roman doit trouver sa place dans toutes les bibliothèques.
A l'heure actuelle, il y a encore trop de préjugés, trop de personnes qui ne souhaiteront pas comprendre...Il faut espérer que les mentalités ne cesseront jamais d'évoluer. Avec ce roman j'ai découvert de belles personnes, l'envol d'un papillon vers la liberté de vivre comme il l'entend.
La plume de l'auteure est vraiment incisive, elle ne mâche pas ses mots. On ressent tout ce que nos héros pensent, tout ce qui se passe dans ce roman semble si réaliste. Les retours en arrière nous permettent de comprendre le choix de Liam, on verra que cette souffrance il l'a depuis toujours.
C'est un roman qui fait réagir, qui m'a poussé à me poser des questions, sur mes réactions si cela devait arriver à un de mes enfants, la façon d'accompagner au mieux pour éteindre une souffrance qui peut-être fatale dans certains cas... Car dites vous bien que sans accompagnement c'est une décision très difficile à prendre avec tout ce que ça implique, peur du rejet, peur de ne pas assumer finalement. L'auteure nous démontre aussi l'étroitesse d'esprit de notre société, vouloir cataloguer les gens, les mettre dans des cases bien définies... J'en viens à détester le mot "normalité"!
J'ai toujours été très ouverte d'esprit, mais après lecture de ce livre je ressors encore plus riche. Ce roman vous fera comprendre bien de choses. Et surtout il vous sensibilisera sur la Tolérance... La différence n'est pas une maladie, il faut de tout pour faire un monde et chaque être humain a le droit au bonheur !!!
Un véritable coup de coeur pour ce roman qui m'a totalement retournée, une fin un peu sèche qui m'a elle aussi laissée en pleure mais c'est toute la beauté de l'histoire, deux renaissances pour le prix d'une ! Un véritable chef d'oeuvre.
Lien : https://lmedml.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Maliae
  11 juin 2016
Ce livre m'a soulevé du sol, m'a secoué dans tous les sens, avant de me balancer par terre. Ce livre est blessant. Il fait mal parce qu'il sonne juste, parce qu'il parle d'intolérance, de sexisme, de douleur à l'état pur. Cette douleur de pas pouvoir être soi-même, jamais, à cause des autres. Cette douleur c'est ce que ressent Liam tous les jours de sa vie, parce qu'il est une fille et parce qu'il ne peut pas l'être. Sans arrêt à devoir jouer le rôle d'un garçon, alors que sa vraie lui est Luna. La seule qui connait son secret c'est Regan, sa petite soeur, et elle le protège, l'aide et l'accepte (ou essaie en tout cas).
Leur relation est déchirante, parce qu'ils s'aiment plus que tout mais se font du mal. Parce que Liam compte tellement sur Regan qu'elle n'a plus de vie pour elle (ou qu'elle finit par fuir elle-même). le problème c'est qu'ils ont des parents totalement fermés d'esprit, une mère drogué à toutes sortes de médocs, jamais à l'écoute, et un père pour qui « chacun son rôle », les filles à la cuisine, les garçons font du sport. Comme ça, ça peut paraître cliché, mais en vrai, beaucoup de personnes pensent comme ça, veulent faire de leurs enfants des miroirs d'eux mêmes et les font souffrir parce que « non les paillettes c'est pour les filles et les action mans pour les garçons ». du coup j'ai trouvé ça vraiment réaliste et encore plus douloureux, parce que je me suis dis que Liam et Regan existaient vraiment quelque part, qu'ils étaient sans doute les enfants de quelqu'un.
Le transgenre, on n'en parle jamais, la transsexualité c'est tabou, alors peu de gens y pensent, et surtout peu de gens le comprennent. Pourtant voilà, comme ici, Liam est une fille bloquée dans le corps d'un garçon, elle sait qu'elle est une fille, c'est ce qu'elle est et elle voudrait pouvoir vivre librement ce qu'elle est. Sauf qu'elle est coincé dans le mauvais corps et qu'on lui demande de jouer le rôle d'un garçon « les garçons sont ceci, cela », Luna se retrouve enfermée en elle-même et souffre. Et à travers elle, sa petite soeur souffre aussi.
Toute l'histoire est vécue à travers Regan, et c'est douloureux dès les premiers mots. On ressent le mal être de Regan, le mal être de Liam, et même le mal être de leur famille. Regan est une fille hyper renfermée sur elle, qui ne vit qu'à travers Liam, que pour Liam. Elle veut à tout prix protéger son frère, sauf que voilà, son frère est en train de vouloir faire sortir Luna, de vouloir être Luna tout le temps, et pas seulement la nuit. Et tout ça va jouer sur la vie de Regan.
Regan qui va rencontrer Chris au lycée, et tout doucement vouloir une vie à elle, vouloir qu'on l'aime elle.
La relation de Regan et Liam peut être déchirante par moment, ils s'aiment, se détestent, se jalousent, ont besoin l'un de l'autre. Et c'était une relation absolument magnifique, un frère et une soeur (ou même deux soeurs) qui s'aiment, Regan soutient Liam/Luna, sans elle son frère aurait sûrement finit par faire une bêtise, elle l'a aidé, a tout fait pour lui. Mais Regan veut aussi pouvoir vivre pour elle et pas seulement pour Liam.
C'est déjà dur d'être ado, mais alors être ado et vivre cette situation doit être horrible. Surtout quand on ne reçoit aucun soutient de la part de ses parents. Heureusement que Liam a sa soeur, mais beaucoup d'adolescent(e)s doivent sans doute vivre ça seul(e)s, et ça me brise. Pourquoi ne peut-on pas juste accepter les personnes telles qu'elles sont? Aimer nos enfant comme ils sont et non pas calquer sur eux quelque chose que nous désirons nous?
La fin m'a fait pleurer un peu plus, elle est magnifique, émouvante. J'aurais pourtant voulu un épilogue. Je ne voulais pas lâcher Luna, je ne voulais pas lâcher Regan, je voulais savoir pour après. Mais on doit les laisser à leur vie et on peut juste espérer.
Ce livre devrait être lu par un maximum de personne, je regrette tellement que ce sujet ne soit pas plus souvent abordée en littérature. Et ce livre le fait vraiment bien, tout en traitant du problème du sexisme, de comment on enferme les gens dans « des rôles », et en parlant d'adolescence aussi.
C'était juste une claque, et c'était beau et dur.
Lien : https://jetulis.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
GaouletteGaoulette   16 octobre 2017
C'est pas un au-revoir. C'est un bonjour. Je l'envisage comme un nouveau commencement, parce que c'est de ça qu'il s'agit pour moi. Une renaissance. Je recommence ma vie à zéro.
Commenter  J’apprécie          60
GaouletteGaoulette   16 octobre 2017
- Tu n'as rien fait de mal, Regan. Me voilà avec cette fille super sexy dont j'essaie d'obtenir un rencard depuis des semaines. Elle dit enfin oui et ma bagnole pourrie tombe en morceaux, ensuite ma conduite délicate manque de lui fracturer le crâne. Denny le taré te fout la trouille de ta vie. Je te mets en danger de mort en conduisant comme un furieux. Je bousille tes vêtements. Je t'attire des ennuis. Stupide. Je suis tellement stupide. Je suis un crétin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GaouletteGaoulette   16 octobre 2017
Il a soufflé dans sa barbe :
- Sur l'ECGC, je place Bruchac au dixième échelon.
J'ai froncé les sourcils.
- Sur le quoi ?
- L'ECGC. L'Echelle de classification des gros cons.
J'ai souri. Bien trouvé.
Commenter  J’apprécie          10
GaouletteGaoulette   16 octobre 2017
Ca doit être horrible de ne pas être dans le bon corps, d'avoir cette identité dédoublée. Je savais qu'il souffrait. Je regrettais juste qu'il se venge sur moi. Ce n'était pas ma faute si j'avais reçu le corps qu'il voulait. Moi, je voulais le corps de Britney Spears. Est-ce que je l'avais eu ? Non.
Commenter  J’apprécie          00
TeamTartifletteTeamTartiflette   15 octobre 2017
J'avais l'impression d'avoir une grande soeur plus intelligente, plus gentille, plus jolie- Du moins, elle l'aurait été si elle avait pu s'habiller en fille.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : TranssexuelsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les héroïnes (sexy) de la bande dessinée ado

Cette charmante hôtesse de l’air débrouillarde et sexy a le chic pour de se retrouver dans des situations périlleuses, souvent sans rapport avec les dangers normaux de l'aéronautique. Elle est le personnage éponyme d’une série de BD créée par François Walthéry en 1965 pour le journal Spirou. Le premier album de la série, qui en compte 21 à ce jour, est sorti en 1970.

Barbarella
Colombe
Cyann
Falbala
Franka
Gemma
Isa
Jeanne et Cécile
Jeannette Pointu
Kriss de Valnor
Laureline
Lola Bogota
Major Jones
Moréa
Natacha
Navis
Pélisse
Perdita Queen
Rubine
Yoko Tsuno

20 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , bande dessinée française , littérature pour adolescents , Héroïnes , bd ados-adultes , érotismeCréer un quiz sur ce livre
. .