AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264033363
Éditeur : 10-18 (07/06/2001)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 199 notes)
Résumé :
La racine du capuchon du moine est le nom d'un onguent merveilleux pour le traitement des rhumatismes. C'est aussi un poison très dangereux si on l'avale. Et il en faut très peu pour tuer son homme : Maître Bonnel vient d'en faire les frais.

Peu après avoir légué ses terres à l'abbaye de Shrewsbury en échange d'une retraite chez les frères, on l'a retrouvé mort. Verdict : empoisonnement à la racine de capuchon du moine, dérobée chez Frère Cadfael.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  02 octobre 2016
Le capuchon du moine, c'est le nom que l'on donne à une plante, appelée aussi aconit.
Elle a des vertus médicinales mais peut aussi tuer, selon la façon dont on s'en sert.
Frère Cadfael en a justement utilisé récemment dans une préparation, et c'est cette lotion qui a bien entendu servi à empoisonner Maître Bonnel, un invité de l'abbaye.
Les romans policiers de la série des Cadfael se passent au moyen-âge et nous font découvrir le mode de vie de l'époque.
Bien-sûr une bonne partie de l'histoire se déroule au sein du monastère mais pas seulement.
Dans ce volume, nous nous échappons jusqu'au pays de Galles et nous y découvrons certaines coutumes.
J'aime retrouver l'ambiance soit-disant sereine de ce lieu paisible (car la jalousie et les luttes de pouvoir aussi y font rage) et j'ai toujours un énorme plaisir à passer du temps avec l'apothicaire Cadfael, à préparer des potions, à cueillir des herbes, à mélanger des huiles...
Commenter  J’apprécie          310
IreneAdler
  16 avril 2014
Une enquête à la hauteur de Cadfeal ! Une sombre histoire d'empoisonnement, d'héritage et de bâtardise. Avec un coupable évident. Trop évident, non ?
L'arrière-plan historique dans ce roman n'est pas seulement "décoratif", mais joue un vrai rôle dans l'intrigue. Si la domination anglaise est presque totale sur l'île, il n'en reste pas moins que certaines lois anciennes ne sont pas caduques. Et qu'un conseil et des règles galloises peuvent prévaloir au Pays de Galles, sans que personne ne s'en offusque. Ces subtilités législatives sont au coeur du roman et de la résolution du meurtre. Mais qui d'autre que Cadfeal, moine gallois, pour s'en rendre compte ?
Et cerise sur le gâteau, il en dit un peu plus sur son passé de Croisé, mais surtout d'homme. Il fut un jour amoureux, fiancé même, à une jeune fille. En vain elle attendit son retour et se maria. Ils se retrouvèrent bien des décennies plus tard, autour d'un bien triste évènement : le fameux meurtre.
Un bon cru pour notre moine herboriste !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303
PiertyM
  15 décembre 2018
Quelle découverte! Quelle écriture! Quelles aventures! Quelle dégustation! Une période de l'histoire du moyen-Age merveilleusement exploitée par Ellis Peters, mettant en exergue les aventures ou les enquêtes de son illustre personnage le frère Cadfael, un moine aux connaissances multiples, un apothicaire pour qui la nature n'a pas de secret. Tout y est dans ce livre, bien que, c'est dans un monastère qu'elle situe l'action, tous les matériaux sont réunis pour nous faire vivre la vie de l'époque...et les coutumes qui sont d'une rigueur formelle. Dans cet opus de la série, il s'agit d'une affaire d'empoisonnement qu'il faut élucider. A cela s'ajoute une question cruciale d'héritage, un mobile à l'époque pouvant engendrer des assassinats. Il y a aussi l'amour qui surgit d'un seul coup dans la vie du frère Cadfael, parlons plutôt d'un amour de jeunesse qui refait surface, et d'une manière assez troublante. Les personnages sont façonnés avec délicatesse...j'ai aimé notamment la confusion entre Edwin et Edwy, la différence entre le Shérif suivi de son sergent et le shérif adjoint...Enfin, il y a tout pour nous faire vivre des moments intenses dans ce livre. La narration est tenue de main de maitre à un point qu'on ne lâche pas la lecture un seul instant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Northanger
  05 mars 2013
Il s'agit du troisième tome de la série mettant en scène frère Cadfael, moine bénédictin qui mène des enquêtes dans l'Angleterre du XIIème siècle. Charmée par la série des années 90 et alléchée par le challenge Moyen-Age initié par Hérisson, j'ai eu envie de me plonger dans l'atmosphère médiévale pleine de dangers et de mystère du monastère de Shrewsbury. Ellis Peters, de son vrai nom, Edith Pargeter, est également l'auteur d'une trilogie se déroulant au temps des cathédrales et d'une autre série policière, Inspecteur Felse.
Frère Cadfäel est herboriste et délivre assidûment des soins aux moines mais aussi à toute personne dans le besoin. Par la force des choses, il se décide à faire la lumière sur un empoisonnement, celui du mari de son amour de jeunesse, non seulement par devoir moral, mais aussi parce que c'est son propre élixir qui semble être à l'origine de la mort de Gervase Bonel. Or, celui-ci venait tout juste de faire don de son domaine au monastère, sans avoir le temps de voir sa générosité ratifiée par un acte écrit. Son légataire, un jeune homme de quinze ans, figure donc en bonne place parmi les suspects...
Le Moyen-Age est une période qui me fascine, souvent décriée et pourtant tellement riche, artistiquement parlant notamment. le cadre - l'abbaye ainsi que les offices qui rythment la journée -, l'ambiance de l'atelier d'apothicaire de Cadfaël, les prénoms – Aelfric, Aeldith, Edwin - m'ont donc beaucoup plu. Pour ceux qui connaissent déjà le personnage principal pour l'avoir croisé dans les autres romans ou dans l'adaptation télévisée, c'est aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur son passé.
Malgré tout, je ne ressors pas enchantée de cette lecture ; ce fut un moment agréable, sans plus. L'intrigue est loin d'être trépidante et j'ai eu du mal m'attacher aux personnages, peu décrits ou réduits à quelques traits de caractère dominants. Je crois que j'aurais aimé en apprendre réellement plus sur le quotidien des moines, leurs activités, l'organisation de leur vie retirée, découvrir davantage de recettes de « grand-mère » de Cadfaël, lire plus de descriptions de l'abbaye, juste pour le plaisir... Mais bon, je chipote, ça n'est pas forcément le propos du livre. Toujours est-il que j'ai eu la sensation d'effleurer l'univers de Cadfaël sans vraiment parvenir à m'y installer... Ceci dit, j'ai constaté sur Livraddict que ce tome n'est pas le meilleur de la série, je ne désespère donc pas de trouver mon bonheur dans un autre volume !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
RosenDero
  07 novembre 2017
Le capuchon du moine... autre nom donné à l'aconit, cette plante toxique par ailleurs appelée tue-chien ou tue-loup. Frère Cadfael s'en sert pour préparer des onguents et autres cataplasmes, alors quand un meurtre est commis et que l'arme du crime semble être son propre produit, il mène l'enquête pour en avoir le coeur net et sauver un innocent.
Edith Pargeter, alias Ellis Peters, nous offre une aventure de frère Cadfael bien ficelée et très immersive. J'ai beaucoup aimé son style d'écriture (mon premier roman de cette auteure) et j'ai retrouvé l'ambiance et les décors de la série télévisée. La neige à perte de vue, les chaumières fumantes, les soldats bornés et les moines reclus donnent un ton bien particulier au récit.
L'histoire à proprement parler est une intrigue policière sur fond d'héritage et de différences culturelles entre Anglais et Gallois. le tout agrémenté de souvenirs de croisade qui font de Cadfael un être à part.
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   30 juillet 2017
Il n'y a rien que les jeunes détestent autant que d'accomplir une bonne action sous la contrainte, alors qu'ils en avaient déjà décidé de leur propre chef.
Commenter  J’apprécie          130
NorthangerNorthanger   05 mars 2013
Du romarin, du marrube, de la saxifrage, le tout pilé dans un peu d'huile de lin, dilué dans du vin rouge fait avec des cerises et leurs noyaux. Tu verras, ça leur fera du bien aux yeux et à la tête, et même s'ils toussent, ça les soulagera.
Commenter  J’apprécie          80
RosenDeroRosenDero   18 juillet 2017
Il profitait de son privilège de patriarche, en faisant d'abord des compliments suivis de reproches fondés sur rien, et il s'en trouvait fort aise.
Commenter  J’apprécie          120
verobleueverobleue   09 septembre 2014
Les hommes sont changeants, faillibles et il faut les prendre comme ils sont.
Commenter  J’apprécie          230
NorthangerNorthanger   05 mars 2013
A l'intérieur des murs, il avait, pratiquement seul, fait ce jardin clos où poussaient de petites plantes fragiles. A l'extérieur, sur les terres qui descendaient jusqu'à la Meole, dont les eaux faisaient tourner la roue du moulin, il avait ses légumes, choux, haricots et lentilles. Mais maintenant que l'hiver s'approchait doucement, que la terre commençait à s'endormir, et que les hérissons se roulaient paresseusement en boule, blotissant leurs piquants dans un coussin de paille, d'herbe et de feuilles mortes, on ne lui avait laissé qu'un novice pour l'aider à faire mijoter ses potions, préparer ses pilules, broyer les ingrédients de ses cataplasmes pour soigner non seulement les moines, mais ceux, nombreux, qui venaient chercher secours à leurs ennuis depuis le ville et la Première Enceinte, et parfois même des villages disséminés dans les environs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ellis Peters (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ellis Peters
Philip Kerr wins The CWA Ellis Peters Historical Crime Award 2009.
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
671 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre
.. ..