AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Serge Chwat (Traducteur)
EAN : 9782264019486
351 pages
Éditeur : 10-18 (30/11/-1)
Résumé :
Frère Mark a été mandaté pour donner au nouvel évêque Gilbert le soutien de son supérieur.

Comme la mission se déroule au Pays de Galle, frère Mark demande l'aide de frère Cadfael, qui parle le gallois. Tous deux partent donc en chemin.

Ils mènent à bien leur voyage mais sont pris dans une guerre fratricide. Cadwalader, prince gallois déchu, à qui on a retiré tous ses biens pour l'assassinat d'un noble, est allé chercher les Danois pour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Musardise
  20 février 2016
Alors, les enquêtes de Frère Cadfael d'Ellis Peters, j'en ai été très friande fut une époque. Une époque où j'étais plus jeune, moins difficile et moins critique. Je ne dédaigne pas en relire très épisodiquement, mais le charme que je leur trouvais il y a quinze ou vingt ans s'est émoussé.
J'ai donc lu L'été des Danois pour la première fois il y a une vingtaine d'années, et j'avais - avouerai-je mes faiblesses ? - adoré l'histoire d'amour. L'ennui c'est que j'ai relu ce roman bien plus tard et que j'ai commencé à me poser des questions qui ne m'avaient même pas effleurée dans ma folle jeunesse. Car cette histoire d'amour, elle a lieu entre une charmante jeune fille galloise et un superbe jeune homme viking. Parce qu'il faut bien appeler chat un chat, et qu'au moyen-âge, les Danois, c'était des Vikings. Vous voyez sûrement où je veux en venir.
La jeune fille, Heledd, se trouve être enlevée par toute une armée de Danois, menée par le beau Turcaill, qui s'empresse de la protéger et ordonne à chacun de la respecter. Et chacun, bien entendu, respecte à la lettre les ordres de Turcaill, qui espère bien récupérer une rançon pour la restitution de la belle Heledd à son père. Tout le monde est très gentil pour elle au camp danois, très poli, très gentleman, quoi.
Ellis Peters a-t-elle le moindre idée de ce que représentait pour une femme la vie quotidienne au moyen-âge ? Est-ce qu'elle entend réellement nous faire avaler qu'une bande de Vikings énervés va préserver une jeune fille dont ils n'ont rien à fiche, dans le seul but d'en tirer une rançon improbable (leur but premier n'ayant rien à voir avec ladite rançon) ? Je ne dis pas que les Vikings étaient tous d'horribles barbares, mais enfin, il y a lieu de penser que si une Heledd a un jour, il y a bien longtemps, vraiment été enlevée par un Turcaill, elle a probablement été violée, violée, violée et encore violée.
Alors loin de moi de demander à corps et à cris des romans d'un réalisme cru et désespérant - on a maintenant le trône de fer et consorts pour ça (enfin on nous a sorti de ce bourbier infernal de la fantasy rose bonbon), encore que là aussi, on y véhicule quelques fantasmes sur le moyen-âge - mais c'est le jeu, justement. En revanche, si Ellis Peters ne tenait à écrire que des enquêtes médiévales assorties d'amourettes, pourquoi s'être enlisée dans cette histoire d'enlèvement qui ne tenait absolument pas debout ? Autant les autres histoires mettant en scène Frère Cadfael passent encore, pour la plupart, autant celle-ci sonne faux dans un tel contexte historique.
D'autant que le reste de l'intrigue est constituée de la trame habituelle des enquêtes de Frère Cadfael, avec ennemi qu'on poursuit mais dont on respecte les convictions politiques, et, ne l'ai-je pas assez dit enfin (il me semble que si), une histoire d'amour entre deux jeunes gens charmants qui font semblant de se détester au début mais s'adorent dès le premier regard. Bon, j'avoue (je ne crois rien divulgâcher) : même à la seconde lecture, j'étais contente de voir Heledd rejoindre Turcaill en catimini pour s'embarquer pour une nouvelle vie. Je suis incorrigible !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
nekomusume
  09 mars 2013
Frère Cadfael est un de mes détective préféré mais j'avoue que ce tome est un peu déroutant. le meurtre (traditionnel) n'est qu'un obscur élément du récit qui se centre très vite sur l'occupation danoise et l'avenir de Hedell, fille d'un chanoine promise à un mariage qu'elle ne souhaite pas.
L'auteur présente l'envahisseur danois sous un jour positif et un petit fond sentimental se profile même dans la trame du récit...
Mais ne chercher pas d'investigation, d'indices cachés et d'interrogatoire détournés dans ce livre... L'enquête n'est pas le point fort de ce Cadfael atypique.
Commenter  J’apprécie          70
cyan
  20 février 2018
(...) Il y a quelques mois, j'avais lu un autre tome de cette série, qui m'avait un peu déçue du fait que j'avais vu l'adaptation télé avec Derek Jacobi (Le Capuchon du Moine). Avec L'Eté des Danois, j'ai eu le plaisir de découvrir une histoire qui m'était inconnue, mais j'ai été un peu surprise par son contenu, parce que je m'attendais à une enquête et que finalement celle-ci est quasi-inexistante. Un meurtre est bel et bien commis, mais il se produit assez tardivement (après une bonne centaine de pages) et les personnages ont d'autres chats à fouetter que de se mettre en quête du coupable. Coupable qui sera découvert à la fin du livre, mais sans qu'on ait l'occasion de mener l'enquête avec les personnages.
Car l'intrigue se focalise sur les dissensions entre Owain et Cadwalader et ce qui résulte de la présence des guerriers danois. Bien sûr Cadfael se retrouve au centre de tout cela et nous fait partager son expérience, mais tout n'est que prétexte à décrire l'époque et ses coutumes, le contexte historique et sociologique et les paysages du Pays de Galles. ça peut sembler fastidieux, mais ce n'est pas le cas. On est rapidement emportés par le récit, même si, au final, il ne se passe pas grand chose, si ce n'est les tractations entre les diverses factions.
J'ai pris plaisir à cette lecture, même si elle n'a rien d'inoubliable, et j'ai apprécié de découvrir une époque que je connais peu. le voyage au Pays de Galles était tout aussi agréable et m'a donné envie d'en apprendre plus. Par contre, je ne comprends pas pourquoi ce livre appartient à la collection « Grands détectives », puisqu'il n'y a pas d'enquête… A lire plutôt pour les amateurs de récits historiques que de romans policiers, donc.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
purplevelvet
  12 juillet 2010
Un volume de la série Frère Cadfael un peu en marge des enquêtes habituelles.. Il y a bien un meurtre, mais il passe assez vite au second plan, l'action se concentre surtout autour des relations entre une jeune galloise au caractère trempé, son ambitieux chanoine de père, des envahisseurs viking très loin de l'habituel cliché du pillard barbare et semblent presque venus au pays de Galles en touristes, un roi gallois assez débonnaire et son irrécupérable vaniteux de frère. C'est frais, il y a de l'humour, on en redemande..
Commenter  J’apprécie          20
Mondaye
  13 avril 2016
Deuxième roman de l'auteur à m'être passé entre les mains et je dois confesser lui préféré le premier. (le lépreux de Saint-Giles)
La raison principale en étant que l'intrigue policière est complètement secondaire dans l'histoire ce qui est un peu désarçonnant quand on cherchait justement un bon petit whodunnit.
Sinon le contexte moyenâgeux reste tout de même assez intéressant, même si parfois on s'interroge sur son réalisme. Et la petite romance est sympathique, même si là encore le réalisme pêche un peu.
Bref un bon moment à passer, mais pas vraiment ce que je recherchais en terme de "genre". D'où une déception toute relative.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   13 novembre 2014
Je me sens déjà une vertu nouvelle, affirma Cafdael, au comble du bonheur. Le ciel ne l'a-t-il pas démontré en m'autorisant ce voyage au pays de Galles ? Pensez-vous que je me hasarderais à le défier en un pareil moment ?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Ellis Peters (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ellis Peters
Philip Kerr wins The CWA Ellis Peters Historical Crime Award 2009.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1000 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre