AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207504032X
Éditeur : Gallimard BD (21/08/2014)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 98 notes)
Résumé :
En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l'existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d'améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  12 novembre 2015
Dans "Mrs. Frisby and the Rats of NIMH", conseillée par le sorcier Nicodemus et le sage Mr Ages la veuve du courageux Jonathan luttait pour sa famille vivant sous la menace des griffes de Dragon, un redoutable félidé borgne. Belle postérité pour cette œuvre jeunesse de 1971 avec la série "Redwall" / "Rougemuraille" débutée en 1986, ou la série "De cape et de crocs" débutée en 1995. Mais ici il m’a été difficile de ne pas penser à Loup, Furet et Belette les chevaliers hors-la-loi de Maître Blaireau dans "La Reine de Vendôme" de Colin Marchika… (ou de ne pas avoir envie de jouer à "Mice & Mystics" ! ^^)
Ici sur les Terres du Milieu, le peuple souris est dispersé en communautés liées entre elles par les courageux hommes de la Garde dirigée par la Matriarche Gwendolyn qui en 1149 renversèrent le Tyran Furet à l’issue des Guerres d’Hiver. Immédiatement nous faisons connaissance avec Athos, Porthos et Aramis, euh pardon Lieam, Kenzie et Saxon…

Les destructions occasionnées lors de la bataille de Lockhaven sont plus graves que prévu et l’hiver qui s’installe est pire que prévu… La matriarche de la Garde Gwendolyn envoie ses gardes courir tout le royaume quérir provisions et médicaments, ainsi que convoquer tous les dirigeants souris pour panser les plaies de la rébellion de Minuit contre l’ordre établi. Car si l’ambition de la souris sont mortes, ses idées ne sont pas morts avec lui…
Nous suivons donc Saxon, Kenzie, Lieam, Sadie et Celanawe en expédition vers Sprucetuck. Mais sur le chemin du retour, le sort s’acharne sur eux :
- Saxon, Kenzie et Sadie s’enfoncent dans les ténèbres pour braver le royaume silencieux des furets (remember la traversée de la Moria dans Le Seigneur des Anneaux !)
- Lieam et Celanawe affrontent le froid, le vent, la neige et un vindicatif chasseur nocturne ailé
C’est une course contre la montre pour sauver de la mort de Rand le Bouclier de Lockhaven du mal qui le ronge, mais aussi du traître qui s’apprête à poignarder dans le dos la Garde toute entière…

Action, émotion et des graphismes maîtrisés de bout en bout pour une histoire bien plus sérieuse qu’il n’y paraît de prime abord et quu pour ne rien gâcher fait la part belle au souffle de l’aventure voire à l’epicness to the max !
Alors que Lieam s’enfonce dans la nuit pour assumer son destin, les souris seront-elles suffisamment unies pour affronter au printemps le retour de leurs ennemis ?
Des furets nécromanciens, des hibous draconiques, des lièvres poètes, des souris chevaliers : les mythes arthuriens et les épopées dumasiennes sont mélangés pour constituer un formidable revival animalier du cape et d’épée ! à consommer sans modération de 7 ans (voire moins) à 77 ans (voire plus)

PS: merci à Marion Roman d’avoir si joliment traduit poèmes et chansons qui parsèment ces belles pages
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          404
Dionysos89
  14 mars 2016
C'est la crise à la Garde !
Après les événements du premier tome, la pénurie guette la petite communauté de souris qui a survécu à l'attaque de la forteresse de Lockhaven. Dans le but de collecter des ressources alimentaires pour l'hiver venu, onze gardes sont dépêchés dans les autres cités de la région.
David Petersen poursuit sa série de comics « Mouse Guard » mettant en scène des souris anthropomorphiques dans un monde fantastique-médiéval. Ce deuxième tome reprend l'intrigue exactement là où le premier avait laissé le lecteur et les petites souris victorieuses, malgré la perte de certains camarades et de nombreuses illusions, doivent se mettre en quête de leur survie, au prix d'une pittoresque randonnée à travers la neige, les souterrains abandonnés, les trahisons et les créatures ennemis. Toutefois, nous ne suivons pas toutes les missions parties de Lockhaven, mais avant tout celle composée de Kenzie, Saxon, Lieam, Sadie et Celanawe, la légendaire Hache noire.
Au vu du pitch de départ de ce deuxième opus, nous pouvons rapidement penser qu'il va y avoir une vaste découverte de zones bien plus étendues. Toutefois, David Petersen ne tombe pas dans le piège de la dispersion et révèle une histoire sur la transmission des valeurs et la répartition du rôle de chacun dans un groupe qui se doit de bien fonctionner pour survivre. de plus, en multipliant davantage les discussions au coin du feu, les réunions dans les cités, l'ambiance à la Redwall (Rougemuraille), la série animée autour de l'an 2000 (adaptée de la série éponyme de romans de fantasy), est encore plus présente. Ainsi, on reconnaîtra certaines fresques et tapisseries qui ornent les murs des bureaux de la Garde. Qui plus est, l'auteur se paye même le luxe de réutiliser des scènes mythiques de la fantasy, comme la traversée de la Moria, sauf qu'ici trois petites souris traversent le royaume des furets investi depuis par d'autres créatures dangereuses.
Bien sûr, on peut toujours noter quelques petits soucis de traduction dans ce tome-ci : une ou deux phrases n'ont pas grand sens à la lecture, et le jeu des mots qui résonnent dans les grandes salles a droit à un ou deux couacs (ce n'est pas forcément le même mot qui termine la phrase en anglais et en français). Toutefois, c'est sûrement le dessin que l'on garde en tête, un dessin aux graphiques parfois troubles, qui gomme certains détails, mais qui permet toujours de différencier nos petits compagnons de la Garde. L'intrigue alternant les endroits lugubres (neige, intérieurs humides) et les scènes dans le confort des chaumières, l'auteur aurait pu être tenté de multiplier les gros plans ; pourtant, il se permet tout de même quelques planches pour mettre en avant les paysages enneigés des territoires environnant Lockhaven.
David Petersen assure encore scénario et dessins pour nous conter la suite des aventures de la Garde, suite où les souris de Lockhaven traversent encore mille dangers pour maintenir leur communauté unie et en vie. Si vous avez aimé le premier tome, il n'y a là aucune raison de s'arrêter en si bon chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Lorraine47
  18 avril 2015
Nos petites souris de la Garde ont été missionnées aux quatre coins des territoires pour trouver nourriture et médicaments afin de porter secours à la communauté. Un des apprentis gardes, Lieam prend de l'envergure et n'est pas loin de devenir un des héros de ce deuxième opus, ou tout au moins il en prend l'étoffe.
le scénario n'est peut-être pas le point fort de cet album mais la qualité graphique est au rendez-vous et je dois rendre grâce à David Petersen d'avoir su captiver mon attention en créant un véritable univers. Je suis totalement subjuguée et sous le charme. Chaque chapitre débute par une très belle illustration qui évoque les estampes des grands maîtres japonais ainsi qu'un texte poétique digne de la chanson de Geste de notre Moyen-âge.
Mais je ne suis pas objective, je le reconnais, ces petits rongeurs ont dû attaquer mon cerveau qui à cette heure doit plus tenir de l'emmental que du gruyère!
J'assume et j'en redemande!
Commenter  J’apprécie          261
boudicca
  17 novembre 2015
Après un premier tome alléchant dans lequel il posait les bases d'un univers de fantasy classique mais néanmoins prometteur, David Petersen poursuit son récit des aventures de la Garde, unité d'élite chargée de servir et protéger ses compatriotes. Des compatriotes particulièrement vulnérables puisqu'il s'agit en fait de petites souris vivant dans des villes et villages construits en milieu hostile, souvent en pleine forêt ou le long des côtes. Entre les autres animaux sauvages peuplant la région, les conditions climatiques difficiles et les conflits internes qui agitent les rangs de la Garde : nos héros ont fort à faire pour défendre leurs camarades. L'action se situe quelques mois seulement après les péripéties relatées dans le premier tome qui avait vu échouer l'attaque lancée par des rebelles contre la citadelle de la Garde, Lochhaven, où se situe cette fois une grande partie de l'action. On y retrouve les protagonistes du précédent volume qui se voient cette fois confier deux missions en une. La première : convoquer les chefs des différentes villes-souris à un sommet présidé par Gwendolyn, la matriarche de la Garde. La seconde : assurer le ravitaillement de Lockhaven en nourriture mais aussi et surtout en remèdes, le stock de la cité ayant été mis à mal par la bataille opposant la Garde aux troupes soulevées par le traître Minuit.
On retrouve dans ce second tome les mêmes qualités que dans le précédent. Les graphismes sont soignés, l'intrigue relativement simple mais bien ficelée et les « à-côtés » au récit (cartes, extraits de poèmes ou de textes officiels, précisions concernant les différents métiers exercés dans telle ou telle ville...) ajoutent à la richesse de l'univers et donc à l'immersion du lecteur. L'auteur revient également à plusieurs reprises sur la guerre ayant opposé les souris aux furets, un conflit dont il avait déjà été fait mention dans le précédent tome et sur lequel on a l'occasion d'en apprendre un peu plus, notamment par le biais de la sombre et inquiétante ville souterraine de Darkheather. Les quelques aperçus d'autres villes-souris comme celle de Sprucetuck sont aussi appréciables même si ceux-ci se révèlent finalement un peu trop rapides pour qu'on puisse se faire une véritable idée des lieux et de ses spécificités. Pour ce qui est des personnages, on retrouve avec plaisir notre trio principal (Saxon, Kenzie, Lieam) même si certains d'entre eux se révèlent un peu moins attachants que dans le premier volume. Les personnages secondaires sont pour leur part trop peu développés pour qu'on puisse vraiment se faire une idée de leur personnalité, à l'exception peut-être de Celanawe, héros légendaire connu sous le nom de la « Hache-noire » et auquel un autre album a d'ailleurs été consacré.
Ce deuxième tome des « Légendes de la Garde » se lit avec autant de plaisir que le premier et étoffe encore davantage l'univers élaboré par David Petersen qui parvient cette fois encore à nous proposer des scènes particulièrement épiques, et ce malgré le fait qu'elles impliquent de minuscules mais ingénieuses petites souris. A découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
cicou45
  13 janvier 2012
C'est mon mari qui m'a fait découvrir cette bande-dessinée et je l'en remercie car bien que ce ne soit d'ordinaire pas mon genre de littérature préféré, je dois avouer que j'avais déjà agréablement été surprise par le premier tome et que celui-ci ne m'a pas déçu non plus (d'ailleurs, je pense que je vais prochainement relire le premier histoire de me refaire une vision globale sur les volumes).
L'histoire se déroule au royaume de Lockhaven qui est en danger puisque son protecteur a été empoisonné par une traître du nom d'Abigail et n'a que peu de chance de survivre, à moins de boire une sorte d'élixir mais qui se trouve hors des limites du royaume. Aussi, sous les ordres de Gwendolyn, qui occupe un poste majeur à Lockhaven, des membres de sa garde sont envoyés pour quérir se fameux breuvage. Mission très périlleuse car il faut que vous sachiez que dans ce fabuleux royaume ne vivent que des souris qui s'allient parfois avec des lièvres mais que toute autre race animale est leur plus farouche ennemi.
Nous retrouvons bien évidemment dans ce tome Kenzie et Sadie, que le lecteur avait découvert dans le premier tome, mais l'histoire se concentre ici sur d'autres protagonistes tels que Lieam ou encore Celanawe, ce dernier étant en réalité le célèbre héros détenteur de la "hache noire".
Une histoire fraîche, très facilement compréhensible même si vous n'avez pas lu le premier tome, rempli de morale et qui apporte beaucoup d'explications sur ce que doit être le devoir mais aussi l'amitié. Certes, l'histoire est relativement triste mais s'il y a une leçon à tirer de celle-ci est qu'il faut toujours privilégier la survie de la masse à celle de l'individu, même si cela demande un courage extraordinaire et que cela doit nous briser le coeur. A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   12 novembre 2015
Le héros tombe, le héros saigne, le héros ploie
Il sèche ses larmes amères et repart au combat
Souvent à se défendre, en deuil presque chaque jour
Un héros doit savoir établir sa bravoure
Ce n’est qu’après sa mort qu’on chantera ses exploits
Travail, devoir, abnégation, jamais ne trébuchera
Pourtant, il en est toujours un pour croire que le nom suffira
Et partir sera son seul choix

"Avertissement au Héros", poème du scribe Roibin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
AlfaricAlfaric   14 novembre 2015
Toute bête, vivant dans le ciel, sur terre, dans la mer
De plumes, de fourrure ou d’écailles n’a qu’une chose à faire :
Manger pour survivre et protéger son foyer
En voilà certains prédateurs et les autres rescapés
La souris n’aime pas le serpent, le grain redoute la souris
Leur point commun : finir dans l’assiette de leur ennemi.
Or même pour partager le grain, l’union semble impossible,
Joindre nos efforts serait-il une tâche encore plus difficile ?
"Les récoltes de nos fardeaux", poème du scribe Roibin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
AlfaricAlfaric   22 novembre 2015
Nos chants, la fumée montante et les cendres annonceront son arrivée
Au-delà des arbres, des bosquets se trouve le foyer que les gardes ont mérité
Dans la mort, les braves aussi peuvent se réjouir
Après leur vie sur terre
Après les récits de guerre
D’entendre enfin leur gloire à l’infini revivre

Quand chaque jour est trop proche du suivant
Un voyage peut offrir un repos au méritant
Que cet esprit trouve le réconfort souhaité
Le triomphe dans les flammes,
Les souvenirs de cette âme
Pendant que brûle les os dans le bûcher

Attends donc derrière ce voile brumeux
Un jour aussi mon esprit heureux
Terminera son voyage dans l’inconnu
Quelques pas hors de nos terres
L’accueil de nos pères
Je trouverai le chemin le moment venu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   13 novembre 2015
La terre assaille le plus petit des êtres de ses tourments
La pluie, la glace, le froid, enfin un prédateur gourmand
Pourtant notre détermination jamais ne faillit ;
Le rayon de soleil transperce les nuages gris.
Notre espèce verra sa chute si le courage se perd
Lorsque le corps périt, on trouve d’autres repères si l’abandon et le doute s’emparent de nous
Le monde souris disparaît et tout et pour tout.
"Eloge funèbre à la vie", par le scribe Roibin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
boudiccaboudicca   09 octobre 2015
Sombre et morne est le ciel d'hiver
Et les prés verts se font sévères
Maigres réserves et nuits profondes
Figent du temps la triste ronde.
Vignes fanées ploient sous le givre
Est-ce pour nous la fin du vivre ?
Ce n'est qu'une saison qui passe ;
Qui n'y est prêt, grand mal lui fasse.
Commenter  J’apprécie          222
Lire un extrait
Videos de David Petersen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Petersen
Mouse Guard Ballad
autres livres classés : anthropomorphismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1334 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..