AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211088066
Éditeur : L'Ecole des loisirs (06/09/2007)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 200 notes)
Résumé :
Il y a quelques semaines encore, je grattais la guitare avec Jeremy dans le garage, en rêvant de gloire et de rock'n'roll pendant que P'pa, couché dans le cambouis, trafiquait ses moteurs. Il a fallu que nous croisions les sergents recruteurs, sur le parking du supermarché, un jour où nous avions soif de Coca. Ils lui ont promis qu'il aurait un bon job, qu'il construirait des ponts. Alors il a signé. "Le soldat spécialiste de première classe Jeremy O'Neil est défini... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
argali
  29 octobre 2011
Un récit touchant et juste dénonçant les pratiques de recrutement de l'armée américaine.
Jérémy est un jeune au chômage, dans une petite ville où les usines ont fermé les unes après les autres. Issu d'une famille moyenne, il ne rêve que de faire de la musique. Il passe d'ailleurs ses journées à gratter la guitare avec son frère, Oskar. Jusqu'à ce qu'il rencontre quelqu'un qui lui ouvre des portes et des perspectives qu'il n'avait jamais imaginées. Il va partir apprendre un métier. L'armée lui apprendra à construire des ponts. Mais la réalité est-elle si belle que les promesses tenues ?

Le récit est raconté par Oskar, jeune adolescent de 16 ans, amoureux et insouciant. Partagé entre son quotidien de lycéen et les mails que son frère lui envoie en cachette, il est écartelé entre deux mondes, deux réalités. Aura-t-il les épaules assez solides pour vivre ça ? Trouvera-t-il dans la musique la possibilité d'extérioriser ses angoisses et sa révolte ? Ses espoirs aussi ?

Intelligemment construit, recelant des histoires dans l'histoire, ce roman met en scène avec justesse et humanité la vie d'une famille (d'une communauté même) marquée par la guerre, les non dits, l'attente et la peur. Il pose de bonnes questions sur les motivations des jeunes qui décident de s'engager dans l'armée et sur ce que celle-ci peut représenter dans une société gangrénée par le chômage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
guido
  02 juin 2012
le livre est écrit en Français par un auteur français. Il en découle que le texte n'est pas passé par des traductions souvent approximatives ou injustes. Il en résulte que les messages de l'auteur sont plus aisément compris et partagés avec les lecteurs.
L'auteur nous raconte a quel point la vie d'un jeune adulte, qui jusque là n'a connu que les intempéries et vicissitudes ténues de l'adolescence, peut chavirer vers les plus dure réalités de notre monde. Xavier Laurent Petit dénonce avec une certaine gravité les bassesses du Gouvernement américain quant au recrutement peu scrupuleux de nouveaux soldats, souvent fraîchement sortis des jupons de leur mère et du cocon familial. Son principe est simple (l'armée): elle les amadoue avec du rêve, paraît leur tendre une perche en leur proposant des métiers qu'ils désirent. Les adultes qui ont encore tout a apprendre du monde extérieur tentent de saisir cette chance qui semble se situer au bout de leur nez mais qui se trouvent en fait à des milliers de kilomètres, en Irak, là où les métiers manuels se révèlent être: poser des mines, sauter en parachute et tirer sur tout ce qui bouge ou encore parader au milieu dune foule misérable prête à vous arracher la tête à main nue au moindre tressaillement équivoque de votre part.
le fait que l'écrivain ne décrit pas avec une plus grande précision les actes et pensées en Irak est à la fois positif et négatif. D' une part négatif du fait que l'on se retrouve fatalement du côté américain. On ne se doute pas des pertes attribuées au camp adverse avec certitude. Seul Jérémy peut nous le rapporter. D'autre part, l' idée d'entremetteur ou de confident envoyant des lettre (au départ) puis de e-mails de façon irrégulière et rare à ses côtés positifs. On peut se rendre compte à quel point les changements de situation- qui s'aggravent de plus en plus- et l'altération du comportement de Jérémy sont conséquents. Il y une attente insoutenable qui nous met en haleine. Nous sommes dans une attente chargée d'angoisses partagées avec la famille d'Oskar et ce dernier et nous nous posons beaucoup de questions avant de connaitre la suite des aventures de Jérémy. Cette angoisse est d'autant plus amplifiée lorsqu'on se rend compte qu'il nous ment en essayant de dissimuler la réalité (on peut remarquer la cohue générale là bas à travers la télévision toujours allumée et regardée sous l'oeil inquiet des parents). Chaque ‘'vrai'' rapport rendu par le soldat tenant compte de sa situation (Oskar au début puis son père et enfin le reste de la famille) constitue un choc tant la gravite de la situation accroit avec brutalité et traduit l élasticité du déferlement circonscriptoire des différentes situations.
Xavier Laurent Petit, dans son livre, blâme les principes de la guerre politiquement et moralement parlant. Politiquement en revenant une fois de plus sur ce que je disais plus haut concernant les pratiques illégales du gouvernement lors des recrutements. L'auteur montre à quel point tout le monde-ainsi que les familles non touchées par la guerre physiquement- est touché par la rudesse de la guerre. Il montre directement et indirectement l'impact produit sur les personnes. Indirectement par l'intermédiaire de chansons évoquant les estropiés ( Jeff le frère de Marka entre autre), les nombreux morts ( notamment lors de l'explosion d une bombe dans un des véhicules) et la tristesse ainsi que l'angoisse, donc bien sûr toujours présente; chansons qui rencontre un franc succès à l'unanimité tant les paroles concernent les gens et les touchent (même la directrice). Il montre également l'impact direct que la guerre produit sur l'Homme, comme elle altère son comportement, avilie le coeur et les pensées: le frère de Marka est touché mentalement (il prend des médicaments contre la douleur aux effets notoires sur le cerveau et est devenu étrange, comme absent de la surface terrestre par moments). Quant à Jérémy, son comportement à entièrement changé et il s'est assagît (comme quoi la guerre et l'armée peuvent avoir de bons côtes et en réveiller plus d'un. Mais ce n'est rien compare à leurs mauvais côtes).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
jordiepac
  17 avril 2009
Be safe
L'amour entre Oskar et Marka naît et se développe avec les chansons qu'ils composent et interprètent pour traduire en musique ce qu'ils éprouvent en pensant à leurs frères respectifs Jérémy et Jeff qui, sans travail, se sont engagés dans l'armée et se retrouvent sur le front sans l'avoir vraiment voulu. Même si nous restons à distance, informés seulement par les mails que Jérémy envoie à son petit frère et par les images de la télé, la guerre est bien là, pour tuer ou se faire tuer. Face à la peur, les sentiments sont exacerbés, les tensions entre les jeunes soldats et leurs proches se dévoilent comme ce que l'on voudrait taire pour toujours : l'horreur de la guerre. Mais la guerre révèle aussi ici les êtres qui y sont confrontés dans leur vérité profonde, tous les personnages évoluent, se découvrent et sont poussés à agir, à se dépasser, à se remettre en question, à changer de point de vue, ce qui rend ce roman intéressant et vivant.
Commenter  J’apprécie          170
Coxinel2
  26 août 2010
Oskar, 16 ans et Jeremy, 18 ans sont frères et partagent la même passion du rock.
Ils vivent dans une petite ville américaine.
Jeremy est en recherche d'emploi, un jour en allant faire des courses il est démarché par l'armée. On lui promet de le former à la construction des ponts. Il s'engage contre l'avis de sa famille.
Lors de la formation, il est repéré pour ses talents de tireur et finit par être envoyé à la guerre.
Oskar et Jérémy s'envoient des mails. On vit avec eux la découverte de l'horreur, de la peur...
Lors d'une permission, Jeremy va prendre une décision irrémédiable...
J'aime beaucoup les histoires de X.L Petit qui a toujours des récits engagés.
Celui ci ne fait pas faux bon et c'est avec beaucoup de simplicité que l'auteur nous fait vivre la guerre en Irak.
Oskar est loin et n'a qu'une idée vague de ce qui se passe la bas, les seules images qu'il a sont celles de la télévision. Il est très neutre et ne prend pas vraiment position. Son père, sa petite amie, sont des personnages beaucoup plus denses et ont un avis assez tranché sur la guerre.
Ce qu'on sait de l'Irak passe par les messages de Jérémy, et ça fait un sacré contraste avec le calme d'une petite ville en occident.
Tout est fait pour qu'on devine où ça se passe sans être nommé concrètement.
En bref c'est vraiment un beau roman que je vous conseille à tous de découvrir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
leselevesduCRL
  12 mai 2014
Critique de Léa :
L'histoire est racontée par Oskar, l'écriture est simple. Elle commence le 1 juillet. le frère d'Oskar, Jeremy, c'est engagé dans l'armée. Quand il part, Oskar retrouve une amie, Marka, dont le frère Jeff part aussi. Ensemble il décide décrire des chansons sur "là-bas". Jeremy devient tireur d'élite mais ne supporte pas l'horreur.
" le mot que tout le monde a à la bouche c'est "Be safe"; "fais gaffe","sois prudent". Ça remplace tous les bonjours et bonsoirs de la terre... On passe son temps à dire Be safe."
J'ai beaucoup aimé ce roman car il parle de chose réelle. Les lettres envoyées par Jeremy sont le mensonge, les e-mails la réalité qu'ils ont du mal à supporter. le fait aussi d'écrire des chansons là-dessus portant des titres marquant tel que "stay alive" ou "over there". Parce que c'est souvent par les chansons qu'on peut faire passer des choses.
Enfin c'est un livre que je recommande car il est touchant, il parle de chose réelle que certains ont vécu et qu'il est difficile de décrire avec justesse cependant l'auteur arrive à nous blesser à travers les mots, les titres des chansons. Be safe est étonnant pour ça simplicité d'écriture malgré la complexité des choses.
Critique de Louna:
L'histoire se déroule sur une année dans une ville du continent Américain.
Oskar petit frère de Jeremy (futur soldat) nous raconte l'histoire.
Oskar et Marka, soeur de Jeff lui aussi engagé dans l'armée, vont vivre dans la peur de perdre leurs frères et dans la joie de la musique. le livre à une écriture simple destinée à des adolescents.
J'ai apprécié la lecture du roman "Be safe" car c'est livre touchant où le lecteur s'attache aux personnages, où on partage l'angoisse d'Oskar, Marka et leurs familles pour leurs frères. Toutefois la guerre n'est pas le seul sujet de ce roman, il y a aussi la musique qui à une place très importante dans ce livre et l'amour qui rendent la lecture plus légère et c'est ce qui m'a plu dans ce roman.
En revanche s'il y avait un peu plus de mouvement (changement de narrateur..) ce livre aurait été plus captivant.
Pour en finir c'est un livre très agréable malgré quelques petits défauts.
Critique de Marceau:
Oskar, 16 ans et Jeremy ,18 ans, sont passionnés de rock . Jeremy, en allant boire un coca au supermarché d'à côté, qui cherche du boulot se fait interpeler par deux personne de l'armée . Il signe un contrat en tant que constructeur de pont, mais lorsqu'il sera là-bas, cela se passera-t-il comme prévu?
Be safe est un livre facile à lire, plutôt émouvant et très réaliste. Ce livre est intéressant car il montre les conséquences de l'engagement militaire et ce que subissent les jeunes qui s'y engagent, insouciants de ce qui se passe réellement.
Salut p'tit frère, j'ai tellement de choses à te dire que je ne sais pas par quoi commencer [...] Be safe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (3)
Lecturejeune   01 septembre 2008
Lecture jeune, n°127 - Be Safe est avant tout un roman réaliste qui décrit la complicité entre deux frères dont la relation presque fusionnelle est ininterrompue par la guerre. Séparés par les tourments du conflit armé, Jeremy part là-bas, tandis qu’Oscar reste ici. Troublé par le départ de son frère, Oscar tombe amoureux de Marka. Ensemble ils fondent un groupe, qui lui permet de s’évader, tandis que les mails de Jeremy le ramènent à la réalité. Car là-bas, le mot d’ordre est : « Be safe ! ». Entre mensonges, rock’n roll et désertions, ce livre décrit bien l’horreur de la guerre. La musique et l’amour sont les seules raisons qui tiennent le cadet dans l’espoir de revoir son frère vivant.

Nous avons apprécié la description des conditions de vie dans les mails, mais nous trouvons que le passé du père – ancien combattant du Vietnam – n’est pas assez exploité. Quant au succès du nouveau groupe, nous le trouvons trop omniprésent dans l’histoire. L’intrigue reste cependant intéressante et le contexte est original. Dans l’ensemble, le roman nous a plu et nous avons aimé la sincérité des personnages. À la fin du livre, notre désir n’est pas assouvi : on voudrait une suite.

Comité de lecture du collège Notre-Dame, Beauvais
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Lecturejeune   01 décembre 2007
Lecture jeune, n°124 - Jeremy, 16 ans, paresseux de nature et passionné de guitare vient de se faire enrôler par deux militaires. Oskar, son plus jeune frère, est anéanti. Finis les fous rires fraternels et les répétitions de leur groupe de rock ! Deux semaines plus tard, Jeremy embarque pour Fort Carolina où le lavage de cerveau s’avère aussi intensif que l’entraînement physique. Oskar, de son côté, découvre l’amour et ses talents de compositeur grâce à la belle Marka… Devenu tireur d’élite, Jeremy embarque pour l’Irak, où il déchante rapidement. Les mails qu’il envoie en cachette à son frère expriment avec crudité l’enfer vécu par les « boys » : les longues journées d’ennui au camp de base, la peur de sauter sur une mine ou d’être pris pour cible, la puanteur des cadavres… Tous ses messages se terminent par « be safe » : « reste en vie », le voeu que s’adressent les soldats avant d’affronter la rue. Xavier-Laurent Petit signe là un ouvrage très fort, qui touchera les adolescents. Le message antimilitariste y est parfois un peu appuyé (le père de Jeremy et d’Oskar a - comme par hasard - fait la guerre du Vietnam). Les personnages sont crédibles et attachants. La complicitérivalité entre les deux frères sonne juste et la musique, comme souvent chez Xavier-Laurent Petit, joue un rôle de catalyseur essentiel dans les relations. Anne Lanchon
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Lecturejeune   01 décembre 2007
Lecture jeune, n°124 - Nouvel ouvrage de Xavier-Laurent Petit consacré à un conflit armé contemporain, Be safe entend traiter de l’« intervention américaine en Irak ». L’auteur prend le parti de ne pas ancrer son récit. Aucune atmosphère, peu de références ou éléments permettant au lecteur de situer cette famille de la middle-class américaine. Ce manque de contexte, de couleur étonne tant il semble lié – pas seulement dans notre imaginaire collectif mais dans l’explication même des faits – à cette guerre. Il aurait de plus donné davantage de corps et d’épaisseur à des personnages auxquels on a parfois du mal à croire et à s’attacher véritablement. On comprend bien sûr la volonté de rester au plus près des sentiments de ceux qui, face à la désinformation, l’attente et l’angoisse, continuent malgré tout à vivre. Ainsi les mails envoyés d’Irak, flashs teintés d’irréalité tant ils évoquent l’enfer, ne prennent que plus de force. Mais alors comment continuer à s’intéresser aux intrigues parallèles – amour, création musicale… – qui ne nous captivent pas complètement ? Hélène Sagnet
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
chardonettechardonette   04 novembre 2010
On s'est arrêtés au milieu du pont. A nos pieds, l'eau courait avec un bruit de gravier, épaisse et pâteuse comme une bouillie, presque gelée. Dans les bouquins de grandma, dans n'importe quel film ou dans le pire des feuilletons télé, c'était le moment idéal pour s'embrasser. Cadrage resserré sur les visages avec, en arrière-plan, la neige des berges et la grisaille du ciel... Mais, dans la réalité, les choses étaient plus compliquées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
chardonettechardonette   04 novembre 2010
Un car de l'armée stationnait en bordure du parking, les flancs barrés d'un "ARMY GIVES YOU A JOB JOIN US" en énormes lettres bleues.
Jeremy s'y est engouffré à la suite des deux militaires et je l'ai attendu sous le soleil en luttant contre la sale petite inquiétude qui venait de se nicher au creux de mon ventre.
Commenter  J’apprécie          110
ReiTrashReiTrash   17 avril 2014
Ce livre raconte l'histoire de deux frère ,Oskar 16 ans et Jérémie 18 ans.
Ces deux frères ont tout les deux la même passion, le rock'n'roll. Jérémie en recherche d’emplois rencontre des recruteurs de l'armée qui lui promettent une place de constructeur de ponts, mais c'était sans compter sur ses talents de tireur. Oskar quand à lui créer un groupe avec Marka la sœur d'un des amis de Jérémie et ils tombent amoureux l' un de l'autre. Jérémie devra prendre une décision qui changera complétement sa vie ...

J'ai bien aimer ce livre car il est très intéressant, il se lit rapidement et l'histoire et bien raconter. Le livre dénonce le recrutement de très jeune personne et l'engrenage dans le quel ils s'engagent .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LysetteLysette   18 juillet 2017
Mitigée.

J'avais bien compris que ce roman était pour adolescent, mais je n'avais pas vraiment saisis que le sujet principal serait enrobée de beaucoup de guimauve...

Be safe, l'histoire de deux frères, le premier c'est engagé, le deuxième se construit sans son aîné. La relation entre Jeremy et Oscar est complexe, forte et inspirante. Hélas leurs personnages se noient en détails sans importance. En toute honnêteté je n'ai pas eu le sentiment de lire un roman traitant de la guerre et de son impact sur les familles des engagés, car ce sujet s’efface face au quotidien de Oscar. Un quotidien qui prends beaucoup de place, beaucoup trop à mon gout. Je me suis perdue dans les états d'âmes de cet ado, dans ses rêves d'amour et ses projets de gloire. Si bien que le happy end m'a laissé de glace, tout comme ma lecture globale.

En bref si vous souhaitez lire un roman pour adolescent classique oui pourquoi pas, mais si vous cherchez un roman aboutie sur la guerre, l'engagement des jeunes et les répercussions sur les familles des engagés, passez votre chemin.

Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SioupySioupy   11 avril 2014
Oscar et Jeremy, sont deux frères qui passent leurs temps à jouer de la guitare et à se prendre pour des stars du Rock'N'Roll. Mais Jeremy est un adulte sans métier et sans vraiment d'avenir, jusqu'au jour ou il ira au supermarché avec son frère, un homme de l'armée va lui proposer de s'engager. Alors il accepte,mais ce qui ne plait pas à ses parents et se qui fait peur et inquiète beaucoup Oscar. Pendant que son frère est à l'armée à souffrir, Oscar lui,rencontre Marka, une jeune fille auquel il tombe amoureux et qui a aussi un frère à l'armée. Ils vont devenir un couple qui joueront ensemble au Rock'N'Roll et qui vont s'inquièter pour leurs frères qui se battent à l'armée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Xavier-Laurent Petit (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier-Laurent Petit
Du 3 au 6 novembre 2016 - Pays Voironnais Invités d'honneur : Gaëlle Josse et Olivier Tallec Invités : Thomas Baas, Fred Bernard, Arno Bertina, Emile Bravo, Delphine Chedru, Cécile Coulon, Alice de Poncheville, Béatrice Fontanel, Pascale Gautier, Guillaume Guéraud, Antoine Guilloppé, Céline Lapertot, Mathieu Larnaudie, Régis Lejonc, Gaëlle Nohant, Xavier-Laurent Petit, Paola Pigani, Yann Rambaud, François Roca, Joy Sorman Auteurs régionaux et locaux : Arielle Alby, Corinne Bourrillon, Paul Giraudi, Alain Graz, Elyane Guillaud-Rollin, Sylvie Lainé, Jean-Philippe Landru, Li-Cam, Lou-Jan, Serge Revel, Fabienne Swiathly, Ghislaine et David Trouilloud
+ Lire la suite
autres livres classés : guerre d'irakVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Be safe

Quels sont les livres préféré de la grand mère d'Oskar ?

Des romans policiers
Des romans de science fiction
Des romans d'amour
Des livres d'histoire

7 questions
95 lecteurs ont répondu
Thème : Be safe de Xavier-Laurent PetitCréer un quiz sur ce livre
.. ..