AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1095670115
Éditeur : Petit à Petit (18/11/2016)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La suite de la saga déjà incontournable !
Après le succès du Tome 1, ce second album collectif de BD couvrira l’Histoire de Rouen du XIème au XVème siècle. Le lecteur y découvrira une fiction qui s’inscrit dans la réalité des lieux et des dates, à travers 9 épisodes chacun entrecoupés d’une partie documentaire qui lui apportera un complément d’informations.
Il s’agit d’un nouveau DOCU / BD qui plongera cette fois-ci le lecteur sur les traces de Guillau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Relax67
  10 février 2017
Deuxième tome consacré à la découverte de l'histoire de Rouen. Les auteurs balaient ici la période médiévale de cette belle ville.
Le même système que dans le premier tome est employé : de mini histoires dessinées, chacune consacrée à une période spécifique ou un évènement marquant (la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, la peste de 1348, etc.) et terminées par un dossier permettant d'approfondir l'aspect historique et s'intéressant aux monuments de l'époque et à ce qu'il en reste aujourd'hui. Un fil rouge relie les histoires entre elles : un objet qui passe de main en main à travers les âges.
Ce sont clairement les dossiers qui sont les plus intéressants. J'ai appris beaucoup de choses : les pogroms de juifs pendant la première croisade, l'origine du Gros-horloge de Rouen, des détails sur le procès de Jeanne d'Arc… Les mini histoires pâtissent des scénarios minimalistes qu'impose le format de la BD (que peut-on faire en 4-5 pages ?). Elles sont en revanche agréables quand elles aident à la compréhension ; j'ai bien aimé par exemple la visite de la ville par Philippe-Auguste qui permet de mettre l'accent sur la méfiance encore présente entre les citoyens normands et le gouvernement du royaume de France auquel la Normandie a été intégrée depuis peu.
Les dessins sont plutôt de qualité moyenne. On voit parfois les visages représentant la même personne varier d'une case à l'autre ; c'est flagrant dans le chapitre 1 où le moine paraît très jeune, puis d'âge mur. Mais quelques scènes sortent du lot ; je pense en particulier à la fosse commune où sont déposés les corps des cadavres de pestiférés en 1348. La case est impressionnante.
Malgré ses faiblesses structurelles je continue à adhérer au concept. Je lirai avec plaisir le tome 3 qui ira de Louis XI à la Révolution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
tchouk-tchouk-nougat
  29 décembre 2016
Grace à Olivier Petit nous continuons d'explorer Rouen à travers l'histoire. Pour ce second opus la période s'étale de la bataille de Rougemare en 946 jusqu'au bucher de Jeanne d'Arc puis à son enquête pour réhabilitation en 1456.
La normande que je suis a eu beaucoup de plaisir à lire cette bande dessinée. Ce deuxième tome se présente comme le premier : de très courtes histoires séparées par des cahiers historiques sur les événements et les lieux de Rouen. Les petites histoires ne sont reliées que par un fil conducteur : la croix du valasse réputée pour avoir contenu un morceau de la sainte croix. Leur valeur scénaristique est assez faible, elles servent surtout à illustrer un lieu ou un événement de manière plaisante. le dessin n'est pas égal d'une histoire à l'autre, manquant le plus souvent de précision et de finesse mais l'ensemble reste cohérent.
Les cahiers historiques sont très sympas à découvrir, on apprend des tas de choses et nous donne envie d'en savoir plus. J'ai régulièrement été pioché des informations supplémentaire sur Google.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
JIMEDE
  19 novembre 2016
Il aura fallu attendre un an mais ça valait le coup !
Olivier Petit et sa bande de surdoués du dessin et de la couleur nous livrent le 2e opus de leur saga historique sur Rouen, courant cette fois-ci de Rougemare à Jeanne d'Arc.
Est-ce l'attente qui m'a rendu subjectif ou un réel coup de coeur, mais ce Tome 2 est encore plus réussi que le premier. Qui était déjà superbe. Bref, j'ai adoré.
Adoré la diversité des dessins de la bande ici réunie ; adoré ce fil conducteur de la croix du Valasse qui met du lien entre les chapitres, ajoutant à la dimension historique un angle intrigant ; adoré l'art d'Olivier Petit pour adroitement jongler entre la rigueur historique - aidé en cela par les sieurs Decaëns, Tanguy ou Pessiot - et ce filet de liberté qu'il s'accorde quand l'histoire n'est pas exacte, ou que cela sert son dessein sans desservir le sérieux de son travail.
Enfin, une mention spéciale sur les pages consacrées à Jeanne d'Arc : le piège était de leur octroyer une large place, de raconter - à nouveau - l'histoire convenue. Olivier Petit l'a habilement évité et l'aborde en passant, sans en faire trop ni trop peu.
Le problème maintenant, c'est qu'il nous faut à nouveau attendre un an avant le Tome 3...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MarquePage
  29 janvier 2017
C'est de nouveau un plaisir de se replonger dans l'Histoire de Rouen et ses alentours.
On apprend des tas de choses qu'on ne soupçonnait même pas. C'est très intéressant. En tout cas pour moi qui gravite autour de Rouen depuis presque 20 ans. Je suis même venue à penser que j'aimerai qu'il en existe sur Evreux et Caen.
De courtes histoires pour chaque époque pour illustrer un évènement ou un lieu. Les histoires en elle-même ne sont pas extraordinaires mais on entrevoit toujours un bout d'Histoire. Et puis les auteurs ont fait un fil rouge pour donner une unité.
Les dessins sont différents à chaque fois mais ce n'est pas du tout dérangeant. Pas toujours égaux mais dans l'ensemble plutôt réussi.
Une BD culturelle dont j'ai du mal à croire qu'elle s'exporte au delà de la Haute Normandie.
Commenter  J’apprécie          60

Les critiques presse (2)
BDZoom   15 décembre 2016
Malgré le nombre de dessinateurs (9 pour les 10 épisodes), l’unité saute aux yeux et cela est dû principalement par la judicieuse décision d’une mise en couleurs réalisée par seulement deux coloristes.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDZoom   12 décembre 2016
Ces albums aux couvertures bithématiques fort réussies et attractives constituent d’indéniables outils culturels.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
Relax67Relax67   09 février 2017
Jusqu'à la fin du XIIIème siècle, les rois de France ne disposaient pas de force navale nationale. Lorsque le besoin s'en faisait sentir, en cas de guerre ou de croisade, il leur fallait recourir à l'achat, à la location ou au prêt de navires étrangers avec tous les inconvénients que comportait ce système. Le premier souverain à réagir fut Philippe le Bel. Après avoir lui aussi loué des nefs au roi de Norvège, aux villes hanséatiques, au roi d'Aragon, à Gênes, il se décidé à créer une flotte "nationale", ce qui supposait de lui donner d'abord une infrastructure. C'est à Rouen que celle-ci allait se mettre en place.
(Le clos aux galées, arsenal du Royaume à Rouen)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
Relax67Relax67   06 février 2017
(Guillaume) Ah, ce cher Edouard... le Confesseur! Ce message doit être d'une grande importance pour qu'il nécessite la visite de mon illustre cousin?
(Harold) Hum... Dans sa grande sagesse et conformément aux droits de votre sang, il souhaite que tu sois son successeur sur le trône d'Angleterre. Quand il sera mort évidemment.
(Guillaume) Je veux te l'entendre dire en prêtant serment Harold Godwinson!
...
(des années plus tard, Mathilde et sa mère Adèle de France content l’événement)
(Mathilde) Et il prêta serment en la cathédrale de Bayeux de notre cher Odon... sur les saintes reliques.
(Adèle) Savait-il que sa main reposait sur les saintes reliques?
(Mathilde) Odon, l'évêque de Bayeux s'était bien gardé de lui dire. C'est tout de même le demi-frère de Guillaume.
(Adèle) De ce fait, s'il ne tenait parole, c'est de parjure qu'Harold serait accusé.
(Mathilde) Guillaume a toujours été très prudent, ma mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   29 décembre 2016
La longue période de lutte entre la France et l'Angleterre, qui fut appelé bien plus tard "guerre de cent ans", ne fut pas exactement une guerre et dura bien plus de cent ans. Cinq rois de France et autant de souverains Anglais se trouvèrent successivement engagés dans ce duel. Trois générations entières vécurent dans un perpétuel climat de troubles et de combats, séparées par des périodes de paix relative, ou de trêves. Et quand cessaient mes combats, les pillages, la famine ou la peste achevaient de ruiner villes et campagnes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JIMEDEJIMEDE   19 novembre 2016
Ce même bourreau disait et affirmait que nonobstant l'huile, le soufre et le charbon qu'il avait appliqués contre les entrailles et le coeur de Jehanne, il n'avait pu venir à bout de consumer et réduire en cendres ni les entrailles, ni le coeur. Il en était très perplexe, comme d'un miracle évident.
Commenter  J’apprécie          30
MarquePageMarquePage   29 janvier 2017
- Vous ne nous aurez jamais ! Nous sommes rouennais ! Nous avons du sang viking ! Nous sommes indestructibles !
Commenter  J’apprécie          32
Videos de Olivier Petit (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Petit
Entretien avec l'éditeur et scénariste Olivier Petit au sujet de la sortie de la BD "Rouen, de Rotomagus à Rollon" (éditions Petit à Petit). Diffusé le 18 décembre 2015 sur RCF Haute-Normandie.
Achetez l'album ici: https://www.petitapetit.fr/produit/rouen-de-rotomagus-a-rollon/
autres livres classés : Normandie (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1026 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre