AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782818503485
992 pages
Fayard (02/10/2013)
4.39/5   22 notes
Résumé :
Cette biographie dévoile la personnalité inconnue du neveu de Louis XIV, régent de 1715 à 1722, personnalité autrement plus attachante mais plus complexe.

Sauvegarder la grandeur de la France tout en faisant le bonheur des Français : le défi qu'eut à relever en 1715 Philippe d'Orléans, neveu de Louis XIV, était redoutable. Il s'en acquitta avec un sérieux et un succès que l'on a longtemps niés, oubliés ou dénigrés. Si nul aujourd'hui ne s'avise plus d... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  21 septembre 2019
Jean-Christian Petitfils réunit les qualités du biographe et de l'historien; il ne perd jamais de vue la dimension humaine et individuelle de l'Histoire, ni le rôle de l'Histoire dans les destinées individuelles, sans se perdre dans les détails de la "petite histoire". Il est aussi éloigné des structures marxistes qui nient l'homme que des potins mondains à courte vue. Ses ouvrages magistraux sur Louis XIV et sur Louis XVI l'ont bien montré, de même que cette belle histoire du Régent, qui assuma les destinées de la France de la mort de Louis XIV en 1715 jusqu'à sa propre mort, peu après la majorité de Louis XV, en 1723.
Neveu de Louis XIV, élevé dans le milieu difficile de Versailles, soldat brillant et homme de culture, Philippe d'Orléans prit une part active à la politique et aux guerres de la fin du règne de Louis XIV, malgré les jalousies et les calomnies nées de ses qualités, bien supérieures à celles des princes de la branche aînée. A la mort du Roi, il parvient à faire valoir ses droits légaux à la Régence, Louis XV n'ayant alors que cinq ans, malgré l'influence politique des enfants illégitimes du défunt roi. On se passionnera pour la description de son action de relèvement d'un royaume ruiné, pour sa politique étrangère qui tente un rapprochement avec l'Angleterre, pour les théories, débats animés et discussions politiques qui marquent sa Régence. Enfin la description de sa vie privée n'est pas le moindre attrait de ce volume: l'auteur fait justice des légendes salaces, de la chronique scandaleuse, ramenées à de justes proportions. La réputation sulfureuse du Régent (jusqu'au film "Que la fête commence", [...]) semble bien imméritée. Un livre indispensable, qui jette sur l'Ancien Régime et la Régence un regard neuf, rigoureux et intelligent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
lehibook
  12 juillet 2019
Sacré nid à fantasme ,Philippe d'Orléans ,le Régent : les soupers fins , la banqueroute ,le libertin ...et avec ça le visage de Noiret dans le magnifique "Que la fête commence" ...Mais cet ouvrage nous rappelle que ce fut aussi un fin politique dans une période fort périlleuse. Un très solide ouvrage .
Commenter  J’apprécie          10
clemleroy
  06 février 2015
Quel plaisir !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlphonseDaudet33AlphonseDaudet33   17 mars 2022
Il lui fallut envoyer trois courriers pour contraindre l'indolent à marcher en direction de la ville assiégée et faire sa jonction avec Berwick, qui commandait un corps d'armée près de Douai. L'arrivée de ce troisième larron compliqué la situation. Le superbe vainqueur d'Almanza, arrière-petit-fils de Henri IV comme Vendôme, jalousant la popularité de son cousin, mit un malin plaisir à jeter l'huile sur le feu.
Page 142
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlphonseDaudet33AlphonseDaudet33   23 février 2022
Le 28 au soir, enfin, le duc d'Orléans arrivait au camp débat Turin tandis que l'armée du prince Eugène et celle du duc de Savoie s'apprêtaient à faire leur jonction au sud de la ville. Les troupes du siège lui parurent dans un état pitoyable: soldats fatigués et amaigris, malades en nombre considérable. Les ingénieurs et les officiers d'artillerie passaient leur temps à se quereller si bien que depuis un mois et demi le siège n'avait pas avancé.
Page 108
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   12 juillet 2019
"Tout m'est bon,avouait cyniquement Philippe,pourvu que je m'en débarrasse." Ce qui n'empêchait pas les amateurs d'épigrammes de répandre le bruit de leur liaison incestueuse.Une de plus!
La Grosse Valois
fait avec son père
Ce que fit autrefois
Œdipe avec sa mère
Quelle fille!Quel père!
Commenter  J’apprécie          10
AlphonseDaudet33AlphonseDaudet33   13 janvier 2022
Aux premiers beaux jours les armées du roi et du maréchal de Luxembourg s'assemblèrent dans le Hainaut, à quelques lieues de Mons, aux camps voisins d'Étines et Givry.
page 52
Commenter  J’apprécie          10
gelinasguy14gelinasguy14   17 mars 2022
Dès lors, les choses allèrent très vite. De concert avec Mme de Maintenon, Mme de Ventadour,gouvernante des Enfants de France, chargea une ancienne fille d'honneur de Madame, Mlle de Chausseraye, d'aller signifier à son amie intime, Mme d'Argenton, son ordre d'exil. Désagréable message!
Page 164
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean-Christian Petitfils (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christian Petitfils
Un ouvrage unique, à la fois fiable et novateur, qui se lit comme un roman ! Pour l'essayiste Jean Staune, « Matrix et la physique quantique nous aident à comprendre qui est vraiment Jésus ».
“Jésus, l'enquête” est une enquête qui ramène le lecteur 2000 ans en arrière, basée sur des sources réelles indiscutables, mais souvent peu connues, même pour les plus passionnés. Un ouvrage enrichi d'une preface de l'historien Jean-Christian Petitfils, auteur du best-seller Jesus et d'une postface de monseigneur Jean-Charles Thomas, eveque emerite d'Ajaccio et de Versailles.
Découvrir le livre : https://bit.ly/3Fjbny4
+ Lire la suite
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1393 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre