AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782940606788
220 pages
Eaux troubles (24/03/2022)
3.5/5   25 notes
Résumé :
Rachida Achouri est flic. Pas toujours facile lorsque l'on est d'origine algérienne et très typée. Encore moins lorsque l'on est célibataire et que l'on consomme les hommes selon ses envies. Surtout si lesdites envies sont à la limite de la nymphomanie. Un soir, un appel tombe sur toutes les radios de la BAC : Yvon Dessuther, le président du FAF, le grand parti d'extrême droite est victime d'un « saucissonnage » à son domicile. Rachida décide d'intervenir seule au g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,5

sur 25 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
1 avis

Sharon
  09 mars 2022
Merci aux éditions Eaux troubles et à Netgalley pour leur confiance.
Je commencerai par un avertissement : ce livre est à réserver à un public averti. Si les romans de MC Beaton et de Julia Chapman représentent déjà pour vous ce qui peut se faire de pire en matière de violence et de sexualité, je vous invite à passer votre chemin. C'est dit.
Je tiens à dire tout de suite que j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre, que j'ai aimé passer du temps avec Rachida Achouri devenue Stella Finck, par la grâce de la DGSI. Pourquoi le dis-je tout de suite ? Parce que je sens que ce roman ne plaira pas à tout le monde, que même certaines pourraient dire que ce roman est scandaleux. Pourquoi ? Analysons (en fait, j'analyse toute seule comme une grande, faisant les demandes et les réponses).
Rachida a la gâchette facile, et au lieu de libérer Yvon Dessuther (toute ressemblance avec des hommes politiques français racistes n'est certainement pas fortuite), elle le tue à l'insu de son plein gré. Bavure ? Oui, et tellement grosse qu'elle ne peut pas vraiment être dissimulée. Par conséquent, c'est Rachida qui est effacée, et qui est recrutée par la DGSI. Nous suivrons toujours Rachida, nous serons toujours avec elle, et… elle en bavera. Elle gardera toujours son franc parler, quoi qu'il lui arrive. Parce qu'il faut bien se rendre compte d'une chose, les violences faites aux femmes, quoi qu'en disent certains hommes politiques, sont une réalité, et tout n'est pas mis en oeuvre pour y mettre fin.
Oui, j'avance plus loin dans le récit, je pense presque au dénouement, il faut bien le dire. Des femmes peuvent disparaître sans que personne ne s'en soucie. Des hommes peuvent abuser des femmes le plus normalement du monde. Je ne sais pas si ceux qui ont lu ce livre ont pensé eux aussi à Nikita, le film de Luc Besson, dans lequel une autre identité est offerte à l'héroïne. Nous ne sommes pas dans du glamour ici, et le service de la France est bien dégueulasse : sûreté de l'Etat, que de crimes on commet en ton nom.
Le roman nous renvoie aussi à l'époque où dire « Je suis Charlie », où apprécier la police était évident. Rachida en fait le constat : sur le terrain, cela n'a pas duré longtemps, certains faisant un amalgame ultra-rapide entre terroriste et policier dont la peau n'a pas la blancheur de la craie. A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai l'impression que le racisme est de plus en plus décomplexée dans notre société. J'aimerai vraiment me fourvoyer en écrivant ceci.
Alors… les lecteurs auront le droit de ne pas aimer, ils pourront être choqués par la couverture offert à Stella, se disant que jamais on n'aurait proposé à un homme de devenir escort boy ou star du porno. C'est bien là toute la différence de traitement qui peut avoir lieu entre un homme et une femme. Pour ma part, j'ai aimé cette lecture, son cynisme, sa lucidité aussi, sur ce qu'il lui arrive.
J'espère bien une suite à ses aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
LectureChronique
  08 avril 2022
Bonjour,
Dans le cadre de la Masse Critique Mauvais genre de mars organisée par Babélio, je viens vous chroniquer en retour de lecture : "Porn Is Born" de Stanislas Petrosky aux éditions Eaux Troubles.
Rachida Achouri est flic à la BAC. Avec son coéquipier le capitaine Antoine Jordan, elle couche avec régulièrement après sa séance de boxe. La demoiselle est une accro aux parties de jambes en l'air. Elle aime ça, beaucoup même !
Un soir, alors que Rachida rentre chez elle après une séance, un appel radio est lancé. Elle se rend chez un politicien, membre fondateur d'un parti d'extrême droite. le gars qu'elle exècre est la victime d'un vol chez lui. Après avoir tué les ravisseurs, elle s'en prend à la victime et le tue également accidentellement.
Un de ces collègues va la buter pour couvrir son erreur. Elle se réveille et on lui dit qu'elle n'existe plus, qu'elle est morte. Sa seule issue est de suivre la formation qu'on lui propose. Rachida va se voir se transformer en machine de guerre par le capitaine Alexis Dervieux, DGSI qui va la former à la dure.
Sa première mission : Prendre l'identité de Stella Finck et devenir une star du porno afin de déjouer les plans machiavéliques d'un dérangé du bulbe. Il faut à tout prix lui éviter de jouer avec le virus Ebola afin que notre héroïne puisse sauver la planète.
Superbe lecture, j'ai aimé cette guerrière moderne, qui n'a pas froid aux yeux et qui n'a pas la langue dans sa poche. Très féminine, indépendante et rebelle juste assez pour déranger les hommes les plus machos, elle va exploser en femme fatale. Une femme décomplexée par son goût pour la luxure, qui s'affranchit de tout code pour ne satisfaire que son plaisir charnel.
Les origines algériennes de la jeune femme reviennent très souvent dans l'histoire, et encore plus sa nymphomanie. Rachida est guidée par ses envies et ses pulsions agissent comme un aphrodisiaque sur elle. Impossible de l'arrêter quand il s'agit de tomber la culotte. Elle sait donner de sa personne quand il le faut. Dès qu'elle peut, elle s'engage dans un corps à corps terrible avec les hommes.
Le capitaine Dervieux, alias Gunnery Hartman, est pas mal dans son rôle également. Très droit dans ses bottes, très cadré militairement je dirai, il en impose de par sa présence comme par sa maitrise de la situation. Rien ne lui échappe et encore moins le gars qu'il doit absolument coincer. La mission avant tout ! Je pense qu'il ne le dira jamais, mais j'ai comme l'impression qu'il est très fier de sa pouliche.
J'aurais aimé en apprendre davantage sur le troisième personnage de la petite bande qui officie dans l'ombre, le fameux Luka Browsky. le geek est intéressant et apporte l'élément essentiel à cette triangulaire équipe de choc.
Le final est ouvert sur une Rachida qui va repartir en mission commandée. Vraiment, j'adorerai la suivre dans de nouvelles aventures. Une Nikita fraichement modernisée qui tente le diable sans aucune complaisance. Je lance un appel du pied à l'auteur qui, je l'espère, se remettra à écrire la suite des aventures de Rachida.
J'ai passé un excellent moment de lecture. Tout est fait pour tourner les pages rapidement et enchaîner les actions avec cette tête brulée. Ne soyez pas choqués par la violence et les scènes "hot" qui ponctuent le roman, c'est divin, il n'y a pas de quoi fouetter un chat (ou des fesses, pour certains). A déguster sans modération !
Bonne lecture, amis Lecteurs !
Je remercie chaleureusement Babélio et les éditions Eaux Troubles pour l'envoi de cet ouvrage
Lien : https://lecture-chronique.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lysiane31770
  10 mars 2022
Coucou bonjour les amis lecteurs me voici avec un nouveau livre : Porn Is Born de Stanislas Pétrosky des éditions Eaux Troubles .
Rachida Achouri est lieutenant de police et elle est célibataire donc elle dévore les hommes et en profite .
Un soir un appel tombe a la Bac ,Yvon Dessulter président du Faf et faisant partie de l'extrème droite se retrouve saucissonner , donc notre lietenant Rachida décide d' y aller seul sans attendre son co-équipier le capitaine Antoine Jordan .
Ce Monsieur Dessulter la provoque et Rachida cède a la provocation et tire !!!!!!!!! .
Quelques temps après elle se réveille dans un lieu inconnu , cela est un centre d'entrainement de la DGSI
Rachida va apprendre qu'elle est décédé et qu'elle n'existe plus , elle a mal au coeur pour ces parents ,elle va devoir suivre un entrainement pour devenir une executrice de l'ombre de la République et va devoir changer d'identité, et faire quelques retouches sur son visage , elle s'appelera dés maintenant Stella Fink et son nouveau chef le capitaine Dérieux va lui apprendre qu'elle va devenir dans la vie une star du porno , elle est outré mais va devoir faire avec c'est comme cela .
Puis elle va etre appeler pour une affaire de vol très grave , elle ne sera jamais seul , il y aura toujours quelqu'un pour la défendre mal grès qu'elle c'est se défendre ..J'ai vraiment bien aimer ce petit policier , je l'ai vraiment apprécier et je me suis attacher a Rachida qui va passer de flic a star du porno , elle va vraiment dérouiller mais restera digne .
Je remercie NetGalley ainsi que les éditions Eaux Troubles de m'avoir permis de lire ce beau petit policier , j'ai vraiment aimer c'est pour moi un petit coup de coeur .
Vraiment j'aime beaucoup cet auteur , j'ai lu les livres avant celui ci et j'ai aimer .
Je vous le recommande , vous passerez un agréable moment de lecture .
Ma note : 5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LisaGiraudTaylor
  05 avril 2022
Attention public averti en vaut quatre… parce que Rachida, flic de la BAC, n'a pas froid aux yeux, et encore moins aux fesses qu'elle expose vite, bien et souvent… Dès la scène d'ouverture, elle s'envoie en l'air (dans tous les sens…) avec un collègue, marié, mais pas sûr de l'être tout le temps…
Suite à une intervention en mode tête brûlée, elle bute (ooops) le président du parti d'extrême droite qui l'a un peu cherchée (oui, oui, voilà, le coup est parti, désolée).
Devant la bavure du siècle, la DGSI (histoire d'étouffer l'affaire) « tue » la policière et l'enferme dans la Espion Academy de la République (tous frais payés mais pas forcément aux frais de la princesse !!) pour en faire un tueur à la solde de la démocratie…
Alors, là, elle en bave notre Rachida (déjà, pas de galipettes pendant un an), et quand elle voit le bout du tunnel (enfin, on se comprend), sa première mission est de devenir une star du porno sous le doux nom de Stella Finck.
Entre mission scabreuse, scènes crues, langage fleuri et essais pour un film X, Stanislas Petrosky vous offre un roman entre San Antonio, OSS117 et les soirées de minuit sur Canal Plus… avec dans le rôle-titre, une femme libérée, délivrée et en roue libre… donc, on imagine largement la suite des aventures…
Esprits prudes, étriqués et outrés, passez votre chemin, vous risquez de mourir d'étranglement (et cela ne sera pas dû aux jolies jambes de la demoiselle !).

ps : merci aux Eaux Troubles qui pensent à moi quand il s'agit de cet auteur ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Amnezik666
  20 avril 2022
Je connais Stanislas Petrosky de nom pour sa série Requiem et son prêtre exorciste atypique et pour celle co-écrite avec Jérémy Bouquin et signée Borya Zavod, Apocalypse Riders. Deux séries que j'ai la ferme intention de lire… un jour où l'autre.
En attendant v'là t'y pas que l'auteur décide de lancer une nouvelle série articulée autour du personnage de Stella Finck. Une couv' plutôt aguicheuse, un pitch prometteur et hop, in the pocket !
Avertissement de rigueur : réservé à un public averti ! Vous voilà prévenu. On est à mille lieux de l'érotisme parfumé à 50 nuances de guimauve ; avec ce bouquin le polar flirte allégrement avec le X. Il faut dire que Rachida est un tantinet nympho sur les bords, elle aime le sexe et elle l'assume totalement, mieux, elle le revendique !
Mais attention, si Rachida aime la queue ne vous avisez pas à marcher sur la sienne. La miss a un caractère bien trempé et un langage plutôt fleuri (« Oui je suis vulgaire, enfin grossière, paraît que ce n'est pas pareil »).
Vous l'aurez compris, Stanislas Petrosky ne fait pas dans le politiquement correct ! Ne serait-ce que pour ça, je ne regrette pas de m'être laissé tenter par ce bouquin.
Écrit à la première personne, le bouquin vous fait vivre l'intrigue à travers le personnage de Rachida / Estelle / Stella. du coup les personnages peuvent paraître manquer de profondeur, mais ça colle bien au style du récit (m'est d'avis que quand vous racontez une histoire vous ne dressez pas un profil psychologique approfondi de chacun des intervenants).
Une intrigue sans prétention rondement menée, dans laquelle Rachida devra payer de sa personne pour espérer arriver à ses fins.
Au-delà de son apparente légèreté, l'intrigue permet à Stanislas Petrosky de porter un regard désabusé (et un brin cynique… mais ô combien lucide) sur notre société. Il s'offre même quelques réflexions sur l'intégration, le respect de l'autorité, les disparités et inégalités entre les hommes et les femmes.
Le roman est court et le style direct (parfois cru… souvent saignant), les pages défilent d'une traite jusqu'au clap de fin. Une fin en forme d'au revoir plutôt que d'adieu, il y a en effet fort à parier que d'autres aventures attendent Stella Finck. Et je serai fidèle au rendez-vous.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   13 mars 2022
Tu sais combien de putes sont tuées chaque année ? Tu sais à quel point le Français de base, et certains de nos responsables, n'ont rien à foutre de ces femmes... Des putains qui pervertissent la société... Sans compter celles qui quittent le métier du jour au lendemain.

Il n'a pas tort. Qui se préoccupe de ces pauvres femmes ? Combien de fois je suis intervenue avec la BAC? La réaction parfois des autres flics, des hospitaliers : une pute maltraitée ? Et alors ...? Les risques du métier, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53
LectureChroniqueLectureChronique   08 avril 2022
L'hirate-uchi part direct. Ma main ouverte frappe la tempe de l'autre enfoiré. Un craquement résonne dans la pièce. La tête de Dessuther vacille et tombe sur le côté gauche. De ses yeux grands ouverts il me fixe, la mâchoire tombante, comme si une dernière insulte allait sortir. Du sang pisse de ses oreilles.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Stanislas Petrosky (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stanislas Petrosky
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Les carats de l'Opéra - Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma de Jacques Saussey aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/1004267-nouveautes-polar-les-carats-de-l-opera---les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma.html
Les Nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Crime dans les Marolles Nadine Monfils aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/142047-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---crime-dans-les-marolles.html
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les Belles de Grenelle Michel Quint aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Terminus Nord (02) Jerome Leroy aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/110738-nouveautes-polar-les-nouvelles-enquetes-de-nestor-burma---tome-2-terminus-nord.html
Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma - Les loups de Belleville de Serguei Dounovetz aux éditions French Pulp
Un Havre de paix de Stanislas Petrosky aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/110739-polar-livres-de-poche-un-havre-de-paix.html
Les Conquérantes - tome 1 Les Chaînes (1890-1930) (01) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/77859-polar-livres-de-poche-les-conquerantes---tome-1-les-chaines-1890-1930---vol01.html
Les Conquérantes - tome 2 La Résistance (1930-1960) (02) de Alain Leblanc aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/117743-divers-litterature-les-conquerantes---tome-2-la-resistance-1930-1960.html
L'Affaire Rose Keller - tome 1 Les crimes du Marquis de Sade de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html
Les Filles du panier - tome 2 Les Crimes du Marquis de Sade de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/147766-romans-historiques-les-filles-du-panier---tome-2-les-crimes-du-marquis-de-sade.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : changement d'identitéVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2417 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre