AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897770426
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (30/11/-1)
3.69/5   26 notes
Résumé :
Depuis que sa mère lui a annoncé au retour de l'école une nouvelle qui a chamboulé leur existence, Alexis se demande si ça existe, des journées comme les autres. Déraciné de son Saguenay natal et transplanté à Montréal, où il n'a jamais mis les pieds, Alexis atterrit à Rosemont privé de repères et désarmé face aux défis qui s'accumulent devant lui. Heureusement, Alexis a pour l'aider son ami Ernest, le voisin d'en haut, un garçon timide que personne ne remarque mais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Giraud_mm
  08 mai 2019
Alexis vit une enfance heureuse avec ses parents à Chicoutimi, jusqu'à la mort de son père dans un accident du travail. La mère décide bientôt de s'installer à Montréal pour fuir son chagrin. Alexis va alors profiter des vacances scolaires pour découvrir la grande ville, en compagnie d'Ernest, son mystérieux voisin, et de la belle Alice.
Une bien belle bande dessinée : un dessin assez simple, que ne renierait pas Riad Sattouf, mais très expressif ; des textes courts et directs, épicés par le parler québécois.
Une bande dessinée qui ose affronter les tourments de la vie (la mort du père, le déménagement vers une grande ville), les premiers émois de la pré-adolescence (comment ne pas tomber amoureux d'Alice ?) et l'ésotérisme (Ernest semble capable de parler aux morts...)
Il parait qu'il y a peu de BD publiées au Québec ; s'il n'y a pas la quantité, la qualité semble bien être au rendez-vous !
Lien : http://michelgiraud.fr/2019/..
Commenter  J’apprécie          330
psambou
  25 mars 2020
On y est dans la peau d'Alexis, jeune ado qui vient de perdre son père, victime d'un accident de travail, et qui aménage avec sa mère, qui ne se voit pas continuer vivre à Chicoutimi, à Montréal. Ce sont les vacances d'été, sa mère travaille, deux shifts par jour, Alexis rencontre Ernest, un garçon étrange qui semble vivre seul, et qui a des pouvoirs de médium. Mais Alexis semble être le seul à le voir et à l'entendre Ernest, ça l'intrigue et il se demande à qui il a affaire. Alice par contre est bien réelle, et très belle, Alexis en tombe amoureux, et rencontre lors de sa fête d'anniversaire des garçons qui comme lui adorent le baseball. Jour après jour, Alexis trouve sa place, finalement "il va peut-être pas haïr, tant ça, Montréal." J'aime le graphisme en noir et blanc de François Vigneault, au trait franc qui souligne l'expressivité des personnages, à la mise en page généreuse avec des grandes cases. Et grâce au parler d'Alexis, d'Alice et des autres, on y est au Québec et on se régale des tournures de phrases pas comme chez nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik_
  05 septembre 2020
Il s'agit d'une histoire qui commence de manière assez tragique par la perte d'un père de famille dans une province canadienne. Alexis est alors emmené par sa mère à Montréal afin de tourner la page. Il rencontre un jeune voisin assez étrange. On comprend assez vite qu'il s'agit d'un fantôme que seul Alexis peut voir.
Je n'ai pas du tout apprécié les expressions québécoises qui restent d'origine et qui sont parfois difficilement compréhensibles pour un Français. Une traduction pour s'adapter à notre public aurait été plus que souhaitable. C'est le gros défaut de cet ouvrage qui appelle d'ailleurs une suite.
Pour le reste, aussi bien le graphisme que le récit est plutôt intéressant même si ce n'est pas très original. On se laisse en tout cas facilement embarquer et il y a du rythme. Cela s'adresse d'ailleurs à un public plutôt jeune tout en portant des sujets qui ne sont pas faciles comme faire son deuil ou encore le déménagement et ses conséquences. Ce n'est pas facile de rebâtir sa vie même pour un jeune adolescent.
Au final, j'ai plutôt aimé cet univers typiquement canadien qui m'a d'ailleurs rappelé la belle ville de Montréal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Joe391211
  30 mai 2019
Voici une bande dessinée que j'ai trouvée excellente.

L'histoire de ce jeune garçon qui perd son papa et doit déménager dans un endroit totalement inconnu avec sa maman est vraiment touchante. Je l'ai trouvé très courageux et plein de gentillesse. Il a envie de faire plaisir et de faire un maximum pour que tout se passe bien. On sent qu'il a un grand coeur.De plus, j'ai aussi aimé sa maman qui tout comme son fils essaie de faire de son mieux afin d'assurer leur avenir.

Pour les illustrations, je les ai trouvées sympathiques et entièrement adaptées au récit. C'est vraiment un tout qui donne une belle cohésion à l'histoire.Cela rend la bande dessinée plaisante à lire.

Pour l'écriture de l'auteur, j'ai adoré car c'est super bien écrit et en plus, le fait d'avoir des expressions typiques du Canada est vraiment génial. J'ai adoré les découvrir.

En résumé, c'est une excellente bd que je conseille vivement.

Merci à Babelio et aux éditions de la Pastèque pour cette excellente lecture.

Lien : https://lecturesmagiquesetfe..
Commenter  J’apprécie          50
Sophielit
  21 janvier 2019
Avec ce premier tome de ce qui deviendra une série, Geneviève Pettersen écrit un récit à la hauteur de son personnage principal, Alexis, 12 ans. C'est ainsi qu'elle touche à la fois à l'universel avec des thèmes comme le deuil (celui de la mère est d'ailleurs aussi très bien représenté et émouvant) et le déracinement, tout en restant bien ancrée dans les préoccupations du quotidien (le jus de prune au moment de l'annonce de la mort du père, le besoin de savoir si les dépanneurs de Montréal vendent les mêmes popsicles qu'à Chicoutimi, le téléphone « low bat » qui rend la communication difficile avec un ami).
On sent aussi toute la vie de ce quartier et de ses habitants qui n'y sont pas des étrangers les uns pour les autres. Et puis il y a cet aspect plus fantastique avec Ernest et ses mystères, son appartement qui sent le renfermé et ses réflexions étranges sur la mort du père d'Alexis.
Une bande dessinée étant toujours un travail d'équipe, l'apport de François Vigneault est important. Ce qui frappe d'abord, c'est l'omniprésence des détails que reconnaitront les Rosemontois, tant dans les représentations extérieures qu'intérieures des appartements. Avec un côté un peu « comic », les personnages sont quant à eux faciles à reconnaitre et expressifs. Finalement, le jeu des grisés avec des cases plus pâles quand on est dans les souvenirs ou les rêveries ajoute du dynamisme.
Vraiment, c'est un premier tome prometteur. À suivre… j'attends pour ma part impatiemment les premiers pas d'Alexis à l'école secondaire Père-Marquette !
Lien : http://sophielit.ca/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
BoDoi   09 avril 2019
Le pari était un peu osé : proposer aux jeunes lecteurs à partir de 10-11 ans un roman graphique en noir et blanc, long et fouillé, avec très peu d’action. La bonne nouvelle est que ce premier tome relève le challenge haut la main.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   19 mars 2019
Un album de très belle facture sur l’adolescence, l’absence, qui nous renvoie à nos propres souvenirs, empli d’un mystère qui flirte avec le fantastique.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Erik_Erik_   06 septembre 2020
Mon coeur est à Port-au-Prince, mon corps à Miami et mon âme à Montréal.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Geneviève Pettersen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Geneviève Pettersen
Steph Rivard reçoit Geneviève Pettersen, Mikella Nicol et Catherine Mavrikakis.
Les libraires en coulisses, une initiative de l?Association des libraires du Québec (ALQ) et de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec (LIQ), ont présenté des rencontres passionnantes lors du Salon du livre de Montréal 2014 avec des écrivains, notamment Janette Bertrand, Michel Tremblay, Katherine Pancol, Gabriel Nadeau-Dubois et Emmanuel Carrère.
Réalisation et montage : Jessica Gélinas
autres livres classés : déménagementVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4147 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre