AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266130498
Éditeur : Pocket (15/05/2003)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Hiver 1620. Les premiers feux de la guerre de Trente Ans dévorent le Saint empire romain germanique mais épargnent Wielstadt. Protégée depuis toujours par un dragon, cette ville allemande est le théâtre d'une autre bataille qu'un exorciste en armes, le chevalier Kantz, mène seul contre le Mal.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Ichirin-No-Hana
  08 février 2016
Les Ombres de Wielstadt a été l'occasion pour moi de découvrir l'auteur Pierre Pevel, auteur français assez reconnu dans le milieu de la SFFF. Ce fut une lecture particulièrement plaisante et enrichissante.
Ce premier tome mélange les genres en nous présentant un contexte historique assez fort et parfaitement maîtrisé par l'auteur, des meurtres en série qui nous amènent vers une enquête policière et de la magie et des créatures fantastiques pour ponctuer le tout.
Dans ce contexte particulier, nous suivons le personnage de Kantz qui est une sorte de chasseur de démons assez solitaire et plein de secrets. Après des meurtres assez sanglants qui se répètent chaque jour, Kantz sera contacté pour les déjouer et arrêté le coupable. le lecteur, en même temps que Kantz, découvrira assez rapidement le ou les coupables, mais tout ne serait pas aussi simple et une intrigue sous-jacente se découvre au fil des pages.
Toute l'intrigue se passe dans la ville germanique de Wielstadt. Cette ville imaginaire a l'originalité d'être protégée par un dragon qui veille au grain sur sa cité. On sent que cette ville regorge de secrets et on ne demande qu'à les découvrir.
Pierre Pevel nous offre avec cette trilogie, un univers historique très intéressant. J'avoue très peu connaître la Guerre de Trente Ans, Les Ombres de Wielstadt fut donc une série d'autant plus enrichissante. On sent que l'auteur gère son sujet et a fait un travail documentaire assez important.
Les Ombres de Wielstadt fût donc un premier tome sans fausses notes et qui promet une trilogie pleine de surprises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JaneEyre
  21 décembre 2013
Je m'attaque à la trilogie de Wielstadt et c'est avec une immense satisfaction que je referme le premier tome! Un vrai coup de coeur pour ce roman difficile à classer... Ici on est en effet à la croisée du roman historique, fantasy (voire dark fantasy), policier, roman de cape et d'épée... Bref, inclassable!
Et pourtant en ouvrant le livre j'étais loin d'être enthousiaste: tout d'abord je ne connaissais quasi rien à cette période historique (à savoir l'an 1620, dans le Saint empire romani-germanique). Autant dire que j'avais peur de ne rien comprendre et de devoir supporter un long cours d'histoire façon bourrage de crâne. Je me trompais. L'auteur réussi à préciser, tout au long du livre, les quelques connaissances qui sont nécessaires à la compréhension du roman. On apprend beaucoup (en tout cas pour les incultes comme moi!).
Ensuite, j'ai adoré cette ville imaginaire qui, une fois le livre refermé, nous semble tout à fait familière! La strasbourgeoise que je suis à parfois eu l'impression de se retrouver dans sa propre ville, il y a fort longtemps! Malheureusement, chez moi il n'y a ni faunes ni dragons!
Pour en revenir à l'histoire: le chevalier (et exorciste! Et savant! Et enquêteur!) Kantz doit faire face à une série de meurtre atroces et inexpliqués. le suspens retombe rarement, et j'ai dévoré ce livre! Tout y est: un héros attachant des personnages et des lieux hauts en couleur, du frisson, une enquête, des combats, des créatures fantastiques...
Le seul petit point négatif est qu'au début (disons les 50 premières pages ), j'ai eu du mal à comprendre où l'histoire allait m'emmener. Mais une fois l'intrigue mise en place, ce roman est une vraie réussite!
Je recommande très sincèrement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Davalian
  02 septembre 2012
Les Ombres de Wielstadt est le premier tome d'une trilogie écrite par Pierre Pevel qui mérite un peu de publicité. L'intrigue s'inspire de romans appartenant à des genres hétéroclites : historique, cape et d'épée, dark fantasy. Les deux seuls points que l'on peut reprocher concernent le protagoniste, le chevalier Kantz intéressant mais un brin stéréotypé et le côté succinct de l'intrigue qui se lit trop rapidement. Il est tout à fait possible de s'arrêter à la fin de ce livre, technique qui a le mérite de respecter le lecteur. Rares sont devenus les écrivains qui ne pratiquent pas le coup de la fausse fin…
L'histoire en elle-même ne révèle pas de grandes surprises mais surprend par la découverte d'un univers enchanteur. Basé sur un contexte historique sérieux (la guerre de Trente ans dans le Saint Empire Romain Germanique), l'auteur s'essaye à l'uchronie (les Templiers revenus en grâce au XVIIe siècle). Il crée une ville – Wielstadt protégée par le dernier dragon d'Occident – et revisite toute une mythologie (des faunes intégrés à la société, une fée – Chandelle – aux manières partagées entre celles d'un ogre et d'une adolescente, des centaures devenus gendarmes…).
Le tout mérite vraiment le détour, il est rare de voir une telle réussite. Les amateurs de dark fantasy y trouveront également leur compte puisque qu'il est question de nécromancie, goules et combats contres les forces de l'Ombre.
Lien : http://kriticon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
bran_601
  15 avril 2017
Grosse déception, vu les critiques j'en attendais sans doute beaucoup trop mais quand même Pierre Pevel quoi !
Ici on est clairement dans le thriller médiéval Fantasy avec rien de transcendant, franchement j'ai traversé ce premier tome de trilogie comme un fantôme sans véritablement réussir à rentrer dans le truc.
Faussement complexe, faussement subtile, reste une belle plume et un background original car même le personnage principal est étonnamment effacé derrière cette histoire, trame monotone qui se déroule et place le lecteur comme les personnages qui y prennent place d'ailleurs, dans une position de simples spectateurs, le tout se concluant par un vieux Deus ex machina des familles.
Sincèrement, bien que j'ai les autres romans sous la main il est peu probable que j'aille plus loin dans l'exploration de Wieldstadt, d'autant plus que ce court roman est finalement bien trop long pour ce qu'il a à raconter, de fait le choix d'adapter cette histoire avec la vitalité des codes d'une nouvelle aurait sans doute été préférable.
Juste soporifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          78
mellemars
  02 août 2015
"La trilogie de Wielstadt" sont les derniers bouquins qui me restaient à lire de Pevel, à croire que j'avais gardé le meilleur pour la fin. J'ai toujours une tendresse toute particulière pour le cycle du "Paris des Merveilles", mais ce premier tome est particulièrement bien écrit et j'aime tout dedans: le héros, les personnages hauts en couleurs (Chandelle, you rock!), l'époque et l'intrigue policière bien menée, pleine de morts-vivants, de massacres bien dégueu et de rituels classes, avec ce qu'il faut de combats à l'épée et de vieux bibliothécaires ensevelis sous leurs bouquins poussiéreux (un leitmotiv de Pevel, ça.). Il y a quelques passages particulièrement beaux, notamment SPOILER la mort de Thadeus et le conte dans le conte. Bref, je suis contente d'en avoir encore deux sous le coude !
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
SciFiUniverse   14 juin 2011
Une formidable enquête médiévale. Certes, l'univers est étoffé de créatures et de peuples fabuleux issues de la fantasy, mais on baigne dans l'ambiance spéciale de romans célèbres tels le nom de la rose.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BridgecastleBridgecastle   27 septembre 2012
Un sourire aux lèvres, Zacharios alla s'asseoir au côté de Kantz.
Durant une longue minute silencieuse, il se coupa une large tranche de pain qu'il beurra soigneusement, y disposa plusieurs rondelles de saucisson, porta la tartine à sa bouche grande ouverte...
... et se figea en découvrant que Kantz et lui ne mangeaient pas à la lueur d'une chandelle, mais celle d'une mignonne créature féminine assise sur un rebord d'assiette et occupée à dévorer un morceau de fromage gros comme sa tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kriss2015Kriss2015   02 avril 2015
Hiver 1620 : Le Saint-Empire germanique est dévasté par les premiers feux de la guerre de Trente ans. Après s'être acquitté d'une délicate mission pour les templiers, le chevalier Kantz revient à Wielstadt, une cité allemande protégèe depuis toujours par un mystérieux dragon.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Pevel (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pevel
Dans le cadre du Mois de l'Imaginaire nous avons reçu les éditions Bragelonne - Stéphane Marsan, Victor Fleury et Pierre Pevel étaient les invités. Rencontre animée par Xavier Dollo.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

L'univers de Pierre Pevel

Dans le premier tome des Lames du cardinal, quel roi gouverne la France ?

Charlemagne
François 1er
Louis XIII
Louis XVI

5 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre PevelCréer un quiz sur ce livre
. .