AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791028105396
Éditeur : Bragelonne (14/11/2018)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Paris, début du XXe siècle.

À première vue, on se croirait dans le Paris de la Belle Époque. En y regardant de plus près, la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, et une ligne de métro rejoint le pays des fées... Dans ce Paris des Merveilles, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, est chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, lorsqu’il se retrouve impliqué dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Cricri08
  17 janvier 2020
Paris, 1909.
Intégrale des trois tomes de ce roman.
On y retrouve toutes les caractéristiques du Paris du début du siècle, et l'auteur d'ailleurs rappelle quelques événements historiques au passage (construction de la Tour Eiffel, état de développement du métro, travaux de Haussmann, ...)
Mais il y a un petit truc en plus : l'Outre-Monde ! le monde des fées, des dragons, des ogres, faunes, gnomes et autres elfes a décidé de se révéler au grand jour. Des portes, passages existent entre Paris et ce royaume dirigé par la fée Méliane.
Voilà pour le cadre! Les personnages sont attachants (Griffont le mage, Isabel l'enchanteresse pour ne citer que les deux principaux, car on en croise beaucoup!).
On croise aussi des personnages réels : Arsène Lupin ou Georges Mélies par exemple.
Le rythme est soutenu, il n'y a pas de temps mort dans le récit, plein de rebondissements et péripéties.
J'ai beaucoup aimé l'univers uchronique et steampunk de ce roman. Il se lit vraiment d'une traite!
Commenter  J’apprécie          152
Kenehan
  31 mars 2019
Dans cette trilogie, Pierre Pevel nous conte un Paris de la Belle Epoque fantasmé où les humains côtoient des fées, dragons, elfes, mages et où la magie imprègne à ce point notre monde qu'elle en est devenue une norme.
Dans ce monde uchronique, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont et la baronne Isabel de Saint-Gil se retrouvent régulièrement aux prises avec des affaires criminelles liées à l'Outre-Monde et ses ressortissants. de sorte que leur longue expérience dans le domaine magique couplée à leur relation de couple atypique les tirent régulièrement de nombreux mauvais pas.
Plus concrètement, "Le Paris des merveilles" opte pour un univers et une période peu exploitées dans la littérature de l'imaginaire française. Outre-Manche, les récits prenant place à l'époque victorienne foisonne beaucoup plus et Pierre Pevel, en puisant allègrement dans notre histoire et notre culture populaire montre à quel point notre Belle Epoque est également riche. Il mêle alors réalité et fiction en intégrant des personnages comme Arsène Lupin, Jules Verne ou encore Georges Clemenceau et ses Brigades du Tigre mais aussi une Tour Eiffel en bois de l'Outre-Monde.
Mais si les références imaginaires enrichissent le background de cette trilogie, les enquêtes en elles-mêmes pêchent légèrement par leur manque d'intérêt. En ce qui me concerne, j'ai suivi les aventures de Griffont, Saint-Gil et de leurs acolytes sans jamais vraiment être happé, que ce soit par les rebondissements ou le suspense ou encore l'intrigue.
En somme, une lecture sympathique qui se démarque par son univers original et fourni mais qui ne marque pourtant pas les mémoires. "Le Paris des merveilles" constituait ma première tentative dans la bibliographie de Pierre Pevel et style et intrigues n'ont pas réussi à me convaincre d'ouvrir une autre de ses publications.
Challenge MULTI-DÉFIS 2019 : Un roman steampunk
Challenge PAVÉS 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Pinklychee
  12 novembre 2017
🎃 Là vraiment je me demande pourquoi j'ai autant tardé à lire ce livre, j'y allais à reculons tellement j'avais des préjugés à l'idée d'un Paris empli de créatures d'un autre monde et un peu steampunk. Il faut dire que ma seule expérience de la chose a été le drake mécaniste de Lilith Saintcrow, livre auquel je n'ai rien compris et que j'ai abandonné très vite.
J'ai reculé pour finalement mieux sauter, le Pumpkin Autumn Challenge était le moment idéal pour enfin oser me lancer. Et je me dis qu'en fait j'aurais dû lire ce livre bien plus tôt et que j'ai été bien bête de me laisser influencer par mes stupides préjugés.
🎃 Nous voilà donc dans le Paris de la Belle Epoque, du moins en apparence, car ce Paris-là est un poil différent de celui que nous connaissons. En effet, mages et fées se promènent librement, les chats-ailés font montre d'une rare érudition, et la Tour Eiffel est faite d'un bois blanc enchanté qui luit dans l'obscurité. le monde des fées a accepté de nous révéler son existence et il n'est donc étonnant pour personne de croiser un ogre ou un gnome au détour d'un chemin.
Bref c'est un Paris magique et enchanteur qui s'offre à nous.
🎃 J'ai adoré cette lecture, j'ai été transportée dans un Paris magique et féérique et honnêtement je n'aurais pas été contre à l'idée de prolonger encore le voyage, car je suis sûre qu'une certaine baronne ne nous a pas encore dévoilé tous ses secrets...
🎃 Car c'est là le point fort de cette histoire: ses personnages. Si j'avoue, à ma grande honte, que je n'ai pas forcément tout retenu des différentes intrigues qui ont occupé ces pages, j'avoue que les personnages, eux, me sont bien restés e tête, et ce pour encore un bon bout de temps (j'espère).
🎃 Force est d'avouer que le couple formé par Griffont et la baronne Isabel de Saint-Gil est très attachant, mais aussi haut en couleurs. J'ai aimé leurs prises de bec, leurs disputes qui n'en sont pas vraiment, leurs réconciliations, mais aussi la tendresse qui émane d'eux, l'inquiétude qu'ils ont l'un pour l'autre, et la jalousie de la baronne pour Cécile de Brescieux est on ne peut plus savoureuse!
Ces deux-là sont faits pour être ensemble, c'est aussi évident que le nez au milieu de la figure, et pourtant ils ne cessent de se chamailler (sans doute pour mieux se retrouver!).
🎃 Les autres personnages ne sont pas en reste, que ce soit le duo Auguste-Lucien, qui suit la baronne dans toutes ses aventures, ou Etienne, le domestique pince-sans-rire de Griffont, sans oublier Delveccio ou Gélancourt, doyens des Cercles Cyan et Magenta, Falissière ou encore Troisville.
Bon par contre j'avoue, j'ai eu un peu plus de mal avec les dragons, leurs noms ont une fâcheuse tendance à se mélanger dans mon esprit.
🎃 C'est vraiment cette galerie de personnages savoureux qui est au premier plan, et même si les intrigues sont bien pensées, j'avoue qu'elles ne m'ont pas plus marquée que cela.
Il faut dire qu'elles se déroulent un peu de la même façon: Isabel et Griffont enquêtent chacun de leur côté sur un mystère qui leur est soumis par untel, et très vite ils se rendent compte qu'ils poursuivent la même personne, même si leurs raisons sont différentes.
🎃 S'ensuivent alors des rebondissements échevelés, des courses-poursuites, avant que tout ne se termine bien, même si le tome 3, bien plus sombre, m'a laissé une petite touche d'amertume et quelques questions sans réponses (d'où mon envie furieuse de voir un tome 4 être publié afin d'avoir des réponses!).
🎃 J'avoue avoir eu un petit pincement au cœur quand est arrivé (bien trop vite!) le moment de tourner la dernière page. J'étais si bien dans ce monde enchanteur que j'y serais bien restée un peu plus...
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeMondeDeMarieD
  27 mai 2020
"Le Paris des Merveilles" Pierre Pevel Intégrale de 3 romans.
Débuté le 01/06/2019 & terminé le 12/06/2019
📚📚📚
Avis :
Une belle découverte que ce "Paris des Merveilles" de Pierre Pevel rencontré aux Imaginales.
Il semblait avoir du succès alors, cherchant une Intégrale pour un autre défi, je me suis laissée tenter !
Quelle belle tentation réussie !
Une fabuleuse Intégrale, où les histoires (3 tomes tout de même) se passent à la belle époque, soit début XXeme . Les humains côtoient le monde des Fées, Dragons, Mages, Elfes et autres créatures féeriques !!
J'adore l'ambiance de ce Paris de l'Art nouveau, des passages de fiacres dans les rues, de la mise en place des Brigades de Clemenceau, du monde d'Arséne Lupin, de ce début de l'industrie où tout semble possible, où tout est charmant.
J'ai vraiment apprécié cette lecture alors que ce n'était pas gagné au tome 1. Mais finalement le couple Griffon/De Saint Gil m'a envoûté ! Que j'aimerai un tome 4 !!!! D'autant qu'il y a encore beaucoup de mystère à exploiter dans l'"Outre Monde"....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
adeline80
  30 août 2019
Pierre Pevel dans cette trilogie nous livre un univers riche et intéressant qui nous emporte dans un monde où la voiture automobile vient d'apparaître à Paris et où les demoiselles se promènent avec des robes en crinoline. Je trouve intéressant le mélange entre le Paris de la belle-époque et ce monde merveilleux qu'est celui des fées, des dragons et les trolls. Mais la narration est noyée dans une abondance de dialogue, moi qui aime les descriptions de paysage, j'avoue être un peu restée sur ma faim. Ces descriptions auraient dû dans le pire des cas apparaître dans des illustrations à la place des portraits qui apparaissaient déjà en couverture des anciennes éditions (je me suis sentie un peu arnaqué sur ce point, je l'avoue). J'ai trouvé aussi dommage que chaque tome fonctionne indépendamment les uns des autres sans vraiment de continuité. Je m'attendais à une narration qui se suit avec une sorte de fils rouge qui finit en apothéose. Malgré ces points négatifs, j'ai trouvé les personnages très bien dessinés. L'auteur sait les rendre humains et c'est pas donné à tout le monde.
Challenge Multi-défis 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ondeluneondelune   03 décembre 2019
La promesse de l’aube faisait déjà pâlir l’horizon. Mais Paris dormait encore et la nuit n’était nulle part ailleurs plus souveraine que dans le grand cimetière du Père-Lachaise. Là régnait une obscurité silencieuse et immobile qui semblait ne jamais devoir finir. Caressés par la lueur des étoiles, les tombeaux et caveaux dessinaient un désordre de silhouettes ténébreuses livrées aux ronces, aux lierres, aux mousses, aux herbes folles. Des arbres nombreux dominaient ce dédale, des arbres dont les racines avaient au fil des ans bousculé les croix, incliné les stèles et fendu la pierre de monuments oubliés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beresford29Beresford29   26 mars 2020
- C’était vers 10 heures. J'attendais mon coiffeur en buvant une tasse de chocolat à ma fenêtre quand...
- Vers 10 heures? souligna Isabel sans égard pour le regard courroucé que lui adressa Griffont. Vos journées commencent tard...
- Libre a vous de ne pas consacrer le temps nécessaire a votre toilette, répliqua Cécile avec un sourire crispé.
- Je crois surtout que tout dépend de l'ampleur du chantier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SahyuriSahyuri   12 janvier 2019
Elle était belle surtout, belle d'une beauté froide, sévère et hautaine qui frappait les sens mais donnait plus à craindre qu'à aimer. [...] De la turquoise, ses yeux avaient à la fois la couleur et l'éclat tranchant. Ils posaient sur les êtres et les choses un regard impitoyable dont le souvenir restait longtemps à la mémoire, comme une blessure.
Commenter  J’apprécie          10
SahyuriSahyuri   08 janvier 2019
Seules les fées suivaient leur propre mode, une mode de drapés souples et d'étoffes légères qui habillaient à peine des corps longilignes. Elles allaient tête nue, belles et pleines de grâce hautaine, les cheveux libres ou retenus en une lourde natte qui leur caressait les reins. On les regardait passer. Elles ne voyaient personne.
Commenter  J’apprécie          10
Beresford29Beresford29   26 mars 2020
- Mais?
Griffont tiqua.
- Comment ça, "mais"?
- Il n'y a pas de "mais"?
- Si, il y a un "mais". Mais comment le savez-vous?
- Il y a toujours un mais.
- Mais non.
- Mais si. D'ailleurs, ce sont les "mais" qui rendent la vie intéressante. Je vous aime, mais je dois partir. Il avait tout pour être heureux, mais restait mélancolique. Ce gigot est délicieux, mais il est empoisonné. Grand-mère nous a rendu visite hier soir, mais elle est morte depuis trois ans et maintenant les enfants font des cauchemars. Et dans le cas qui nous intéresse : il est innocent de ce dont on le soupçonne, mais. Mais?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Pevel (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pevel
Pierre Pevel, l'auteur de la série de romans le Paris des Merveilles, nous présente "Les Artilleuses", la première bande dessinée prolongeant son riche univers fantastique. Rendez-vous le 4 mars en librairie pour découvrir "Le Vol de la sigillaire", le premier tome de la série, scénarisé par Pierre Pevel et dessiné par Étienne Willem : bit.ly/LesArtilleuses-BD
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Pierre Pevel

Dans le premier tome des Lames du cardinal, quel roi gouverne la France ?

Charlemagne
François 1er
Louis XIII
Louis XVI

5 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre PevelCréer un quiz sur ce livre
.. ..