AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Peyo (Illustrateur)
ISBN : 2800100974
Éditeur : Dupuis (01/04/1986)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Le grand brun, vaillant et généreux, c'est Johan. Le petit blondinet monté sur sa bique, c'est Pirlouit. Lui, c'est plutôt le genre teigneux, trouillard et de mauvaise foi... À eux deux, ils forment un duo classique de la BD franco-belge imaginé par Peyo, le père des fameux Schtroumpfs - qui firent d'ailleurs leur toute première apparition dans un épisode de Johan et Pirlouit intitulé La Flûte à six schtrou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
bdelhausse
  02 juin 2017
L'album qui fait entrer Pirlouit dans la saga... C'est mythique. Cela se relit sans fin. Les deux premiers albums de Johan (rebaptisés Aventures de Johan et Pirlouit depuis lors) ne manquaient pas de charme. Peyo avait astucieusement réussi à dépeindre des seconds rôles assez attachants, et cela prenait forme.
Avec l'entrée d'un nain, il passe à la vitesse supérieure. Il trouve l'étincelle qui illumine les meilleures saga. Mais ce n'est pas gagné automatiquement comme en attestent les couvertures de l'album (je conseille aux sceptiques de googler sur la Toile) qui indiquent "Une Aventure de Johan"... en 1955 ou 1956 (ces albums s'arrachent à prix d'or).
On parle de Pirlouit à la case 6, pour le dépeindre sous les traits les plus extrêmes. Et en page 2, on a déjà un aperçu des facéties auxquelles va se livrer ce faux lutin, quand il fait croire à l'écho sur son nom et répond au cri du paysan qui hurle "Pirlouit" et attend un écho, par un "François" du meilleur effet. Il enchaîne sur un des gags les plus drôles du tome en taillant le bouleau et en y mettant le fer de la cognée. Même si c'est 100% impossible, cela me fait hurler à chaque fois.
L'histoire... évacuons cette histoire, plutôt bien foutue, simple et efficace à la fois, qui n'est pas sans rappeler un remodelage des deux tomes précédents, et on retrouve avec "plaisir" Guillaume, l'âme damnée de Basenhaut. Les personnages secondaires sont savoureux: le Roi préoccupé par le fait de manger ou Sigisbert et Angelot qui sont à se tordre. Ils ne sont pas sans rappeler les conspirateurs en rouge et noir de l'épisode précédent. Mais en plus comique, en moins machiavélique. C'est une tournant qui s'opère dans la série, avec Peyo qui va opter pour plus d'humour. La présence de Pirlouit y concourt, bien sûr, mais pas seulement. Il y a un ton global, indépendamment de Pirlouit. Le roi ou Sigisbert et Angelot sont comiques. On sent Peyo moins à l'aise avec la princesse, tout à fait (signe des temps) cantonnée dans un rôle potiche blonde "délivréee, libérée"... L'ombre de la schtroumpfette se profile...
J'ai parlé de Pirlouit comme d'un nain. Ce n'est pas un enfant. C'est mon interprétation. Et je trouve le tour de force assez osé et brillamment relevé. Il faut le faire. Ce n'est pas évident dans une BD pour enfants, dans un magazine pour tous publics, d'imposer un nain (même s'il ne possède pas les traits habituellement présents chez les personnes atteintes de nanisme).
Autre vision personnelle: doit-on ou pas prononcer le "t" final... ? Oui, bien sûr. Sinon on ne l'écrirait pas quand il le crie dans les bois.
Un album qui se relit sans perdre la moindre parcelle de plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Meps
  14 janvier 2016
Ah, enfin les aventures de Johan deviennent réellement celles de Johan et Pirlouit. La BD coïncide enfin avec le dessin animé de mon enfance, qui me l'a fait découvrir. Il était temps que le personnage trop lisse, trop honnête, trop parfait de Johan soit contrebalancé par son alter ego gouailleur, farceur, voleur à l'occasion, gourmand et comique.
Les oppositions physiques suivent les divergences de caractère et le duo n'en est que plus complémentaire. Ici l'histoire principale nous narre la rencontre des deux protagonistes et est suivi par 4 de leurs aventures, plus courtes. On a ainsi le temps de voir s'installer la mécanique du duo.
Le dessin est précis, bien adapté aux nombreuses scènes d'action émaillant le récit. Je me suis amusé à bien vérifier aussi la cohérence de Peyo, notamment quand Pirlouit est amené à perdre dans l'action son fameux chapeau rouge. Il ne le récupère que quand la vraisemblance lui permet réellement de le remettre sur sa tête, pas de faux raccords constatés !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
HORUSFONCK
  08 octobre 2017
Avec l' arrivée du pétillant Pirlouit, Jehan trouve un compagnon d'aventure de qualité comique.
Pirlouit et sa bique sonnent le vrai départ de ces récits médiévaux qui réjouirent longtemps les pagesde l' hebdomadaire Spirou.
Le Château sans Pirlouit? soporifique!
Commenter  J’apprécie          130
EricB
  12 septembre 2015
C'est l'épisode de la rencontre avec Pirlouit, que ses espiègleries font passer pour un lutin malfaisant, un démon. J'aime beaucoup ce personnage de Pirlouit ! Belle création, vraiment ! Ce nain est rusé, vaillant et plutôt insupportable, surtout quand il se met à chanter !
Et il chante en... ancien français :
"Ge suis juglere de viele,
Si sai de muse et de frestele..."
Peyo n'a rien inventé. Il existe un fabliau de la fin du XIIIe siècle qui conte la dispute de deux trouvères ribauds (deux troveors ribauz), où chacun des protagonistes énumère les richesses de son répertoire et ses instruments de musique :
Ge suis juglere de viele
Si sai de muse et de frestele
Et de harpe et de chiphonie,
De la gigue, de l'armonie,
Et el salteire, et en la rote...
la muse étant la cornemuse, et la frestele (fretele, frestiau), une flûte composée de sept tuyaux.
Il serait amusant de faire parler Johan, Pirlouit, le petit roi et les autres en ancien français. Quel spécialiste nous offrira un jour un tel album ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
anne-7
  07 septembre 2014
Un lutin hante les bois en criant Pirlouit et en faisant peur à tout le monde. le roi est furieux et charge Johan de le retrouver. Mais entretemps la nièce du roi, la princesse Anne, est enlevée par soi-disant Pirlouit. le roi décide que s'il attrape Pirlouit il sera pendu. Johan veut à tout prix aider son ami et l'innocenter et va mener son enquête.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MepsMeps   14 janvier 2016
-Je veux que mon peuple vive dans la paix et la sécurité ! Je te charge de mettre bon ordre à tout cela ! A propos, comment est-il ce Pirlouit ? L'as-tu vu ?
- Non, sire ! Mais d'après ce que j'en ai entendu dire, c'est un monstre hideux et maléfique, mauvais génie, gnome, sorcier et démon tout à la fois !!
- Heu... Ah oui ?! Hem !... Ah! Ah! Nous... Nous savons bien, nous, que tout cela n'existe pas !... Allons, va maintenant ! Et... Heu ! ... Sois prudent tout de même ! On ne sait jamais !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
zazimuthzazimuth   18 juillet 2015
Tu sais, je regrette d'avoir volé ton poulet, car tu es gentil avec Biquette, malgré ce qu'elle et moi nous t'avons fait ! Tu ne nous en veux pas ?
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Peyo (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Peyo
Si l'on creuse un peu, l'univers des Schtroumpfs serait-il plus profond qu'il n'en a l'air ?
La série principale compte pour le moment 33 tomes, sans compter les histoires parues dans les magazines, des séries d'animation et deux films dispensables. Le monde qui nous est présenté respecte les codes du médiéval-fantastique, mais les histoires se concentrent sur ces fameux Schtroumpfs, petits êtres bleus dont le mode de vie s'avère de plus en plus travaillé au fil des albums...
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Peyo

Quel est le vrai nom de Peyo?

Roger Brunel
Edouard Carati
André Franquin
Pierre Culliford

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : PeyoCréer un quiz sur ce livre