AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782724233568
274 pages
Éditeur : France loisirs (01/01/1987)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Wen est arrachée à sa tribu par un peuple qui veut la sacrifier. Deux fils de la tribu qui l’a enlevee vont tout tenter pour la sauver. Wen fera le parcours initiatique de la vie par la découverte de l’amour, de la violence et de tous les sentiments humains mais elle n’y survivra pas à son destin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
VivianeB
  10 décembre 2012
Au temps de la préhistoire, est transposée cette histoire sur les sentiments humains et les relations entre les êtres. L'on aurait pû très bien imaginer cette histoire de nos jours ou au Moyen-Age, comme à d'autres époques. Un thème bien connu mais auquel on se laisse prendre pour passer un agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2014
C’est une nécessité vitale pour notre peuple. Il nous faut des femmes. Certaines peuplades du Sud et du Levant en possèdent plus qu’il n’est nécessaire pour assurer leur survie, et nous, nous sommes menacés de disparaître parce que nous n’en avons pas en suffisance.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2014
Il semblait qu’un esprit se fût interposé entre lui et la réalité et s’attachât à l’égarer. Un esprit qui s’acharnait à lui désigner des buts impossibles à atteindre, qui exigeait de lui une pureté, une puissance auxquelles aucun homme ne pouvait prétendre accéder.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2014
Elle savait ce qu’elle devait à Aweid : la vie, la liberté, l’espoir. Tout cela, il le lui avait offert au mépris de sa propre vie, alors qu’il était à peine fondé à espérer un sourire de reconnaissance.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2014
Les femmes demeuraient muettes. Elles accomplissaient leurs tâches quotidiennes comme un châtiment librement accepté.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2014
Leur force résidait dans leur férocité, dans leur traîtrise.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Michel Peyramaure (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Peyramaure
Catherine Charbonnel, le Jardinier des forêts ? Roger Vannier, Une Histoire en suspens ? Michel Peyramaure, Soupes d'orties ? Anne Barthel, Les Enfants de personne
autres livres classés : lascauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr